StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Introduction
 

LEGO Star Wars, ce n'est pas seulement une esthétique et un style particulier. Au fil des productions, ce sont aussi des références régulières qui donnent l'impression d'avoir affaire à un ensemble unique...

2. L'univers est fait de briques
 

Dès les premières histoires, l'univers est un savant mélange de briques LEGO et de modèles 3D (pour les vaisseaux notamment). Mais ce choix n'est pas seulement esthétique : les personnages ont conscience de vivre au milieu de briques, avec lesquelles ils peuvent construire et reconstruire vaisseaux et bâtiments à l'envie.

 

  • Vaisseau custom
    (dans Revenge of the Bricks)
  • Manuel de montage de l'Etoile Noire
    (dans L'Empire en Vrac)
  • Fabrication d'un gros robot
    (dans Les Chroniques de Yoda)

 

L'utilisation de briques pour construire de nouveaux vaisseaux est présente dès Revenge of the Brick, et on la retrouve dans chaque histoire depuis lors. L'idée est même poussée plus loin dans La Menace Padawan, L'Empire en vrac et les Contes des Droïdes, avec la présence de manuels de construction.

Les créateurs des Aventures des Freemaker ont même basé leur série sur cette idée : les Freemaker sont des ferrailleurs de l'espace qui récupèrent des briques pour réparer ou concevoir des vaisseaux. On les voit d'ailleurs utiliser le fameux séparateur de briques LEGO présent dans certaines boîtes de jeu.

 

  • Oups, mes cheveux !
    (dans Les Chroniques de Yoda)
  • Un petit coup de séparateur de briques
    (dans Les Contes des Droïdes)
  • Rey aussi à un séparateur de briques !
    (dans All-Stars)
  • Et même les Freemaker !
    (dans Les Avenutures des Freemaker)
  • Toujours ces problèmes de cheveux...
    (dans Les Aventures des Freemaker)
3. Personnages récurrents
 

Dans les productions, on retrouve évidemment les personnages connus de la période : Yoda et les Jedi à l'époque de la Prélogie, Luke et Vador pendant la Trilogie. Et C-3PO et R2-D2 quelle que soit l'époque.
Mais des personnages inédits vont aussi être créés, et le spectateur pourra se surprendre de les revoir d'une série à l'autre...

 

Padawans

Dans La Menace Padawan on découvre un groupe de Padawans composé par Ashla, Mari, Jempa, Liam et Bobby.
On retrouve un autre groupe de Padawan dans les Chroniques de Yoda : Vaash Ti, Bene, Rako et... Bobby. Ce dernier semble donc faire le lien entre les deux groupes, bien qu'on puisse noter une forte ressemblance entre Ashla et Vaash Ti, ainsi qu'entre Mari et Bene. On retrouve ce groupe dans l'épisode 6 des Mini Films, ainsi que dans le premier épisode des Nouvelles Chroniques de Yoda.

 

  • Le groupe de Padawans
    (dans La Menace Padawan)
  • Le groupe de Padawans
    (dans Les Chroniques de Yoda)

 

JEK-14

Le clone sensible à la Force a été créé dans les Chroniques de Yoda, mais a réussi à traverser plusieurs séries !

Bien qu'il décide de ne rejoindre ni les Sith ni les Jedi à la fin des Chroniques de Yoda, il sort de sa retraite à l'époque de la Trilogie dans les Nouvelles Chroniques de Yoda. Et tandis que l'épisode 11 des Nouvelles Chroniques de Yoda – Mini Films apporte une nouvelle conclusion à l'histoire du personnage, il réapparait en 2015 dans les Contes des Droïdes, puis dans la saison 1 des Aventures des Freemaker.

 

  • Les débuts de JEK
    (dans Les Chroniques de Yoda)
  • La passion de JEK : la construction
    (dans Les Chroniques de Yoda)
  • JEK participe à la récupération
    des holocrons dans le Temple Jedi
    (dans Les Nouvelles Chroniques
    de Yoda
    )
  • Quelques conseils à Luke
    (dans Les Nouvelles Chroniques
    de Yoda
    )
  • Yoda retire les "super pouvoirs"
    du bras de JEK
    (dans Les Nouvelles Chroniques
    de Yoda - Mini Films
    )
  • Caméo pendant le Retour du Jedi
    (dans Les Contes des Droïdes)
  • Quelques conseils à Rowan
    (dans Les Aventures des Freemaker)

 

L'Empereur

Bien que Yoda et C-3PO soient (très) régulièrement présents dans ces séries, l'Empereur Palpatine est peut-être le personnage qui symbolise le mieux la continuité de cet univers. Mais pas Palpatine tel qu'on le connait dans les films, Palpatine version LEGO.

A l'époque de la Guerre des Clones (dans la Menace Padawan, les Chroniques de Yoda, et les flashbacks des Contes des Droïdes), le personnage a systématiquement droit à un running gag sur sa double identité de Chancelier de la République et Seigneur Sith, via le simple fait de mettre ou non une capuche sur sa tête.

 

  • Dark Sidious, dans le bureau
    de Palpatine...
    (dans Les Chroniques de Yoda)
  • Pas facile de gérer les doubles appels
    (dans Les Chroniques de Yoda)

  • Palpatine va montrer son vrai visage...
    (dans Les Contes des Droïdes)

 

De plus, à l'époque de la Trilogie (dans L'Empire en Vrac, les Nouvelles Chroniques de Yoda et les Aventures des Freemaker), on le retrouve souvent en train de regarder des hologrammes en mangeant du popcorn.

 

  • Une salle de projection
    dans un Destroyer
    (dans L'Empire en Vrac)
  • Popcorn !
    (dans Les Nouvelles Chroniques
    de Yoda
    )
  • Palpatine regarde la Revanche des Sith
    (dans Les Nouvelles Chroniques
    de Yoda
    )

 

De manière générale, le personnage est représenté comme un grand enfant, capricieux et narcissique. Et les lieux dans lesquels on le retrouve sont eux aussi des rendez-vous réguliers des productions LEGO Star Wars : son bureau fait partie des lieux les plus récurrents.

 

  • On est bientôt arrivés ??
    (dans Les Chroniques de Yoda)

  • On est toujours mieux assis
    sur son bureau...
    (dans Les Aventures des Freemaker)

 

 

 

Ian Solo

Comme pour l'Empereur, les productions LEGO Star Wars inventent un nouveau pan de l'histoire de Han Solo. Orphelin fugueur, Han croise Yoda et les Padawans dans la Menace Padawan sous le pseudo de "Ian". On retrouvera des références à cet évènement dans les Chroniques de Yoda et les Nouvelles Chroniques de Yoda.

 

  • "Ian" s'échappe aux côtés de Yoda
    (dans La Menace Padawan)
  • Etat prémonitoire
    dans le palais de Jabba ?
    (dans Les Chroniques de Yoda)
  • Adulte, Han retrouve Yoda
    (dans Les Nouvelles Chroniques
    de Yoda
    )

 

 

Lindo Calrissian

Dans le premier épisodes des Chroniques de Yoda, on découvre le personnage inédit de Lindo Calrissian : le père de Lando ! Lui et sa version disco du Faucon Millenium reviendront faire des caméos dans plusieurs autres productions LEGO Star Wars.

 

  • La famille Calrissian
    (dans L'Empire en Vrac)
  • Le Faucon est toujours disco
    (dans Les Nouvelles Chroniques
    de Yoda
    )
  • Lando repense à son père
    avant d'attaquer l'Etoile de la Mort
    (dans Les Contes des Droïdes)

 

 

Nogata

Surnommé Rusty, ce Jedi Ithorien a étudié auprès de Yoda et a même été un camarade de classe d'Obi-Wan. Mais personne ne se souvient de lui...

 

  • Sa première apparition
    (dans Les Chroniques de Yoda)
  • Caméo pendant le Retour du Jedi
    (dans Les Contes des Droïdes)

 

 

Amiral Ackbar

L'Amiral Ackbar, dont la présence s'est souvent limitée à une référence à sa phrase "C'est un piège", a droit à un développement un peu plus poussé à partir des Contes des Droïdes et dans l'Aube de la Résistance : on le retrouve systématiquement avec un mug, et on le découvre amoureux d'un chasseur stellaire : le Daisy Mae (copie de l'Azure Angel d'Anakin Skywalker dans la série Clone Wars).

 

  • Toujours là pour annoncer les pièges !
    (dans Les Chroniques de Yoda)
  • Les débuts du mug
    (dans Les Nouvelles Chroniques
    de Yoda
    )
  • Ackbar et sa Daisy Mae
    (dans Les Contes des Droïdes)
  • Interrogé par le Premier Ordre,
    Ackbar leur jette un objet bien précis...
    (dans L'Aube de la Résistance)
  • La Daisy Mae est de retour !
    (dans L'Aube de la Résistance)
  • Le mug, toujours là
    (dans Les Aventures des Freemaker)

 

 

All-Stars : la suite des Aventures des Freemaker

Niveau continuité d'une série à l'autre, on ne fera pas mieux qu'entre les Aventures des Freemaker et All-Stars : l'équipe de production est restée la même, et on sent qu'ils aiment les personnages qu'ils ont créés.
On retrouve donc la famille Freemaker, élargie aux parents et enfants, ainsi que certains personnages secondaires. On découvre notamment que Graballa le Hutt a fini par réaliser le rêve dont il parlait dans les Aventures des Freemaker. Seul point noir à la continuité : si Zander, l'ainé des Freemaker, nait entre le moment où Han Solo quitte Corellia et celui où il récupère le Faucon, il ne devrait avoir qu'une douzaine d'années à l'époque des Aventures des Freemaker. Et on ne parle que de l'ainé de la fratrie...

 

  • Un déguisement de pointe pour droïdes
    (dans Les Aventures des Freemaker)
  • Pour les Freemaker aussi...
    (dans Les Aventures des Freemaker)
  • Sans oublier les parents !
    (dans All-Stars)
  • Graballa a ouvert son casino
    (dans All-Stars)
  • Kordi est devenue Sénatrice
    (dans All-Stars)
  • Après en avoir beaucoup parlé
    dans les Aventures des Freemaker,
    on découvre "enfin" cette biographie
    (dans All-Stars)

 

 

Jar Jar Binks

De la Menace Padawan jusqu'aux Contes des Droïdes, Jar Jar Binks a droit à de (très) nombreuses morts ridicules. Mais s'il est présent dans cette liste, c'est pour avoir passé la serpillère dans deux productions LEGO Star Wars bien différentes : en 2010 dans Bombad Bounty, et en 2013 dans les Chroniques de Yoda.

 

  • L'original
    (dans Bombad Bounty)
  • Une référence du scénariste ?
    (dans Les Chroniques de Yoda)

 

 

R2-KT

Autre référence aux premiers courts-métrages : la droïde R2-KT, avec qui R2 semble nouer une relation amoureuse depuis Quest for R2-D2... Bien que ce ne soit pas un personnage inventé pour l'occasion, on la retrouve de temps en temps dans les Chroniques de Yoda.

 

  • Croisière romantique
    (dans The Quest for R2-D2)
  • Rendez-vous amoureux
    dans le Temple Jedi
    (dans Les Chroniques de Yoda)
  • Danse dans le Faucon
    (dans Les Nouvelles Chroniques
    de Yoda - Mini Films
    )
4. Eléments récurrents
 

Les personnages ne sont pas les seuls à apparaitre d'une série à l'autre. On retrouve aussi certains éléments récurrents dans cet univers...

 

Cristaux Kyber

Bien avant que Rogue One ne remette les cristaux Kyber à la mode, les Chroniques de Yoda nous reparlaient de ces pierres créées dans les premiers brouillons de George Lucas. Dans le premier épisode de cette série, plusieurs cristaux Kyber sont réunis pour ne former qu'un seul gros cristal, capable d'alimenter l'usine de clonage dans laquelle Dooku souhaite créer des clones sensibles à la Force.

On retrouve à nouveau des références aux cristaux Kyber dans les Aventures des Freemaker : dans la première saison avec un sabre laser dont la lame serait un de ces cristaux, et dans la deuxième saison lorsque les héros cherchent une source d'alimentation pour leur nouveau vaisseau.

 

  • Dooku utilise un cristal Kyber
    pour créer des clones Sith
    (dans Les Chroniques de Yoda)
  • Un sabre fait de cristaux Kyber
    (dans Les Aventures des Freemaker)

  • Le Arrowhead, un vaisseau alimenté
    par le pouvoir des cristaux !
    (dans Les Aventures des Freemaker)

 

 

Panneaux publicitaires

Dans l'univers LEGO Star Wars, les planètes ont des panneaux publicitaires en orbite. On retrouve aussi des panneaux à la surface, pour vanter ici aussi la planète, ou bien un lieu plus particulier.

Ces panneaux sont apparus discrètement dans The Quest of R2-D2, et se sont multipliés à partir de la Menace Padawan pour apparaitre dans la totalité des productions LEGO Star Wars jusqu'en 2016. C'est simple : chaque planète et chaque ville a droit à son panneau lorsqu'elles apparaissent pour la première fois.

A partir de l'Aube de la Résistance et des Aventures des Freemaker, les panneaux disparaissent pour une raison inconnue.

 

  • "Base secrète des méchants"
    (dans The Quest for R2-D2)
  • "Bienvenue à Mos Eisley
    Vous ne trouverez pas de meilleur
    repaire pour les malandrins les plus
    infâmes de la galaxie
    - Obi-Wan Kenobi"
    (dans La Menace Padawan)
  • "Mêlez-vous au trafic aérien"
    (dans L'Empire en Vrac)
  • "Kamino : Venez pour les clones,
    Restez pour la météo"
    (dans Les Chroniques de Yoda)
  • "Demain : Reek vs Acklay"
    (dans Les Chroniques de Yoda)
  • "Visitez le Sénat
    Et prenez l'esprit impérial"
    (dans Les Nouvelles Chroniques
    de Yoda
    )
  • "Les débats du Sénat
    sont aujourd'hui FERMES"
    (dans Les Nouvelles Chroniques
    de Yoda
    )
  • Panneau sans texte sur Géonosis
    (dans Les Contes des Droïdes)

 

 

Le bus

Dans la Menace Padawan, les élèves Jedi voyagent dans un bus scolaire de l'espace. Le vaisseau refera de nombreuses apparitions par la suite, parfois accompagné des Padawans, parfois en tant que simple navette de transport.

 

  • Le bus du Temple Jedi
    (dans La Menace Padawan)
  • Un bus de fans de Dark Vador
    (dans L'Empire en Vrac)
  • Les Padawans à Mos Espa,
    combo avec le point précédent
    (dans Les Chroniques de Yoda)
  • Amélioration de l'armement
    (dans Les Chroniques de Yoda)
  • Le bus posé sur Géonosis
    (dans Les Chroniques
    de Yoda - Mini Films
    )
  • Les Padawans rejoignent
    les Jedi rescapés
    (dans Les Nouvelles Chroniques
    de Yoda
    )
  • Bus touristique sur Coruscant
    (dans Les Nouvelles Chroniques
    de Yoda
    )
  • Transport interplanétaire
    (dans Les Contes des Droïdes)
5. Eléments de discontinuité
 

Par opposition à tous ces éléments qui tendent à nous montrer un univers solide et consistant, il faut citer aussi quelques contre-exemples...

 

Humour méta

Entre 2011 et 2015, les productions LEGO Star Wars regorgent d'humour méta : les personnages ont conscience d'être dans une œuvre de fiction.

Dans la Menace Padawan et l'Empire en Vrac, un George Lucas de briques intervient en tant que réalisateur, pour donner des consignes à Dark Vador (qui lui ne semble pas être un acteur, mais bien le personnage). On pourra aussi citer les Nouvelles Chroniques de Yoda, où le texte défilant est visible pour les personnages dans un épisode, et où Luke Skywalker se plaint que la musique est trop forte dans un autre. Ou quand JEK répond au narrateur au début d'un épisode des Nouvelles Chroniques de Yoda - Mini Films.
Et enfin lorsqu'on voit un musicien jouant du cor sur la barge de Jabba dans les Contes des Droïdes...

 

  • Intervention de George Lucas
    (dans La Menace Padawan)
  • C-3PO craint une collision
    avec le texte 
    (dans Les Nouvelles Chroniques
    de Yoda
    )
  • Un musicien dans la scène
    (dans Les Nouvelles Chroniques
    de Yoda - Mini Films
    )

En soi, cet humour est assez présent pour qu'il puisse faire partie des "codes" de cet univers. Le problème, c'est que cette approche méta casse le côté réaliste de cet univers (car oui, malgré sa physique de briques, cet univers est plutôt réaliste !). C'est peut-être pour cela que l'on ne retrouvera plus ce point de vue dans les autres œuvres, les créateurs préférant nous immerger complètement dans l'histoire ?

 

Les cas de Quest for R2-D2 et Bombad Bounty

Si continuité il y a, ces deux histoires en font-elles partie ?

On l'a vu dans la partie sur les éléments récurrents, il est possible que certains épisodes fassent référence à ces aventures. Dans ce dossier, nous avons cependant choisi de les laisser de côté pour plusieurs raisons.

Tout d'abord, dans ces histoires les personnages ne parlent pas. Ils ne s'expriment que par onomatopées, ce qui les distingue beaucoup des épisodes suivants.
De plus, dans Quest for R2-D2 les graphismes des figurines sont inspirés de la série The Clone Wars, là où les autres productions LEGO adoptent toutes un style commun. Concernant Bombad Bounty, c'est surtout l'implication de Jar Jar Binks dans les moments clé la Trilogie (et le fait que tout semble se dérouler en quelques heures) qui rend l'histoire peu crédible, même dans la continuité LEGO.

 

Chroniques de Yoda - Mini Movies

Si l'on peut souvent trouver des explications pour corriger des incohérences entre deux œuvres, il y a cependant un cas flagrant de discontinuité entre les Nouvelles Chroniques de Yoda et un des mini films associés.

En effet, dans l'épisode 9 des Nouvelles Chroniques de Yoda – Mini Films, on retrouve un JEK vieillissant sur Naboo, qui refuse de reprendre le combat après un appel de Yoda, mais finit par accepter quand l'Empire l'attaque directement. Dans l'épisode 5 (donc 2) des Nouvelles Chroniques de Yoda, cet appel a lieu sans technologie, uniquement via la Force, et il n'est pas attaqué par l'Empire. Dans les deux cas, la scène commence par une sieste du personnage sur Naboo, et se termine lorsque son vaisseau s'envole dans le ciel... Ces deux versions des faits sont donc incohérentes entre elles.

 

  • JEK reçoit un appel
    par communicateur...
    (dans Les Nouvelles Chroniques
    de Yoda - Mini Films
    )
  • JEK reçoit le même appel,
    mais par la Force...
    (dans Les Nouvelles Chroniques
    de Yoda
    )

 

A notre connaissance, c'est la seule incohérence manifeste entre toutes les histoires LEGO Star Wars.

6. Alors, cet "univers LEGO Star Wars" ?
 

Difficile de définir ce qui constitue ou non un "univers" à part entière : des règles, des lieux, des personnages, des histoires en commun, sans qu'on puisse y déceler trop d'incohérences ?

Si cette définition vous convient, vous trouverez sans doute que les productions LEGO Star Wars forment bien une sorte d'univers miniature au sein de l'univers Star Wars. La vie y est certes un peu particulière (tout est composé de briques), mais tout se tient (mais n'est-ce pas une des particularités des briques LEGO ? ^^).

C'est un univers qui évolue : on a vu quelques changements de graphismes pour certains personnages et vaisseaux, mais aussi pour certains de ses "codes". L'année 2016 fait d'ailleurs office de moment charnière : l'humour méta disparait, tout comme les panneaux publicitaires et le fameux bus spatial. Ces changements sont-ils dûs au départ de Michael Price (scénariste de toutes les histoires de La Menace Padawan jusqu'à l'Aube de la Résistance, et a priori grandement responsable de la plupart des références entre ses œuvres), ou à l'arrivée du duo Bill Motz et Bob Roth (créateurs des Aventures des Freemaker et de All-Stars) ? A un moins que cela ne vienne de décisions chez Lucasfilm et/ou LEGO ?

Malgré cette évolution soudaine, il semble important pour tous de préserver une forme de continuité entre les histoires. Qu'on cite Michael Price : "dans mon esprit, tous ces éléments LEGO Star Wars sont arrivés dans un seul et même univers LEGO Star Wars... En tout cas, pour mes créations LEGO Star Wars", ou Motz et Roth à propos du retour de JEK dans leur série : "LEGO nous avait demandé de trouver un moyen de le glisser dans l'histoire et, en tant que fans, nous n'étions que trop ravis de le faire", les créateurs des films et séries LEGO Star Wars semblent sur la même longueur d'onde. Oui, il y aurait bien un univers LEGO Star Wars.

<< Page précédente
Page suivante >>
Publicité