StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Fine Molds : l'excellence !
 

Peu après la sortie de Star Wars - Episode I - La Menace Fantôme, seul AMT produisait des maquettes Star Wars, timidement, pour un marché plus du tout en phase avec les produits à l'ancienne proposés par la marque. Dans les pays occidentaux, en effet, la maquette plastique pure et dure fait un peu figure d'antiquité, elle n'a pas le côté ludique des Lego, doit être peinte avec précision, il faut y consacrer du temps, de l'argent, tout ce que le jeune fan occidental n'est plus prêt à fournir. Au Japon, par contre, la maquette plastique est restée et reste encore un loisir très prisé. C'est là que Fine Molds entre en scène dans la franchise Star Wars.

FineMolds, société japonaise filiale d'Hasegawa, était un petite entreprise, composée de seulement 7 personnes, spécialisée dans les kits relatifs à la seconde guerre mondiale. Elle proposait des Bf-109, des bateaux, des tanks et tankettes japonais, des figurines dessinées par des auteurs de manga (ici, un soldat allemand dessiné par Akira Toriyama), et même des machines outils ! Mais Fine Molds avait également à son catalogue de superbes kits relatifs au film de Ayaho Miyazaki “Porco Rosso”, reprenant quelques-uns des magnifiques avions aperçus dans le film.


En 2001, forte du succès de cette franchise “Porco Rosso”, FineMolds décide de se lancer dans l’aventure Star Wars avec un mot d’ordre : fidélité absolue. N'ayant pas les moyens d'obtenir une licence de Lucasfilm, la firme a réussi à convaincre Georges Lucas lui-même qu’elle était un acteur convaincant en lui présentant les prototypes du X-wing et Tie fighter. L’auteur de la Saga, stupéfié de la qualité du produit décida de leur donner l’autorisation de produire des maquettes Star Wars aux seules conditions qu'elles maintiennent ce très haut niveau de qualité, et qu’elles soient exclusivement réservées au marché national japonais. C’est pourquoi ces kits ne sont disponibles que dans les magasins d’import à des prix prohibitifs ou en VPC.


Mais quelles maquettes ! Impressionnantes de fidélité aux modèles d’origine, de précision du moulage, de finesse de la sculpture, d’emboîtement des pièces, elles sont tout simplement parfaites. Tous les superlatifs s’appliquent aux FineMolds : les plus belles, les plus fidèles, les plus fines, les mieux finies, les plus détaillées. A l'époque de la sortie du premier X-Wing, les magazines spécialisés tels Dixième planète ne pouvaient dire dans leurs commentaires que “Aaaarrrrgggghhh ! Il est là !”. Il n’y a en effet quasiment rien à reprocher aux FineMolds si ce n’est leur prix, du moins en importation, et peut-être leur difficulté pour ce qui est du montage. Un modéliste amateur risque de s’y casser les dents, et vu leur prix, il vaut mieux être assez sûr de soi pour se lancer dans la construction de ces kits. Sinon, mieux vaut les revendre, car ils se négocient à des prix remarquables sur le marché parallèle de l’occasion. Si les “Easy Kits” Revell sont presque des jouets, les FineMolds bien réalisées sont des œuvres d’art ! Et si rater un “Easy Kit” peut faire un peu râler le maquettiste amateur, rater un FineMolds est un autre genre de tragédie…

Les premiers kits FineMolds sont en échelle unique, toutes au 1/72, ce qui peut réserver des surprises : certains kits seront de taille appréciable, tel le Slave 1 alors que d’autres seront nettement plus modestes, tel le TIE Fighter. A partir de 2007, des kits au 1/48 apparaissent, a commencer par le X-Wing, paradoxalement plus grand en échelle mais plus simple dans sa construction, sans pour autant sacrifier la qualité du kit. Enfin, en 2010 sort la première maquette au 1/144, le Millenium Falcon, qui sera suivi par plusieurs autres à la même (petite) échelle. Encore une fois, si la taille est beaucoup plus réduite, la qualité du moulage et de la conception demeure irréprochable. Une version chromée de ce kit du Millenium Falcon sera disponible en édition limitée pour le Wonder Festival 2010, ainsi que des versions chromées des X-wing 1/72, TIE fighter 1/72, respectivement à 300 et 250 exemplaires.


On peut trouver les kits FineMolds dans des emballages différent selon que l’on a affaire aux éditions de base ou aux éditions “commémoratives” reprenant les visuels de la sortie du premier coffret Trilogie en DVD. Certains kits ont été vendus avec en prime un (minuscule !) C-3PO en métal et sont dotés d’un sticker particulier annonçant l’offre, ou d'un minuscule Han Solo Carbonite. Les kits rentreront dans le rang des produits dérivés et adopteront, à partir de 2011, les visuels officiels de Lucasfilm, avec le visuel "The Clone Wars" puis le visuel "Darth Maul", ressortie de l'Episode I en 2012 oblige.


Pour ce qui est de la France, seules les boutiques spécialisée en maquettes plastiques et les sites de vente par correspondance offrent la possibilité d'acheter ces maquettes. Elles peuvent être également achetées vie le site japonais Hobby Link Japan mais attention aux frais de port entre le Japon et la France !



2014 : Avec la vente de Lucasfilm et de la franchise Star Wars à Disney, Fine Molds perd la licence des produits Star Wars fin 2014. Rapidement, les produits deviennent rares, disparaissent des sites de vente ou atteignent des prix exorbitants à la revente.
Une nouvelle page se tourne donc dans la saga des maquettes Star Wars.

2015 : lors de l'International Toy Fair, de surprenantes boîtes sont exposées sous la marque Revell, arborant les visuels des anciens kits Fine Molds. Tout ne semble donc pas perdu pour les amateurs de maquettes à l'ancienne, puisque la marque Revell doit en principe commercialiser des rééditions de certains de ces excellents kits.
Même si l'histoire des kits Star Wars sous la marque Fine Molds s'est terminé, l'histoire des maquettes de haute qualité que celle-ci à produit semble donc vouloir se poursuivre sous une autre marque. A suivre donc dans une autre partie de ce dossier.
2. Liste des kits Fine Molds
 
Cliquer sur les noms des kits pour accèder aux fiches

RefNom du kitEchelleAnnée
FNMSW-01X-Wing Fighter1/722001
FNMSW-02TIE Fighter1/722002
FNMSW-03Jedi Starfighter1/722002
FNMSW-04Slave 1 (Jango Fett)1/722002
FNMSW-05TIE Interceptor1/722003
FNMSW-06Millenium Falcon1/722003
FNMSW-07Slave 1 (Boba Fett)1/722006
FNMSW-08Y-Wing Fighter1/722007
FNMSW-09X-Wing Fighter1/482007
FNMSW-10Snow Speeder1/482009
FNMSW-11Millenium Falcon1/1442010
FNMSW-12TIE Fighter1/482010
FNMSW-13Slave 1 (Jango Fett)1/1442011
FNMSW-14Slave 1 (Boba Fett)1/1442011
FNMSW-15Naboo Fighter1/722012
FNMSW-16Darth Vader TIE Fighter1/722013
<< Page précédente
Page suivante >>
Publicité