StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Introduction
 

Dans les années 60-70, les maquettes plastiques étaient essentiellement représentées en France par trois ou quatre marques les plus connues, Heller se taillant la part du lion avec une large distribution en magasins de jouets et en grandes surfaces. Matchbox, célèbre pour ses voitures miniatures, proposait également des maquettes sympathiques, entre autres des chars d'assaut toujours dotés d'un petit décor dans lequel le véhicule pouvait être mis en scène façon diorama. On trouvait facilement, dans les années 70, ces kits Matchbox chez les marchands de journaux, dans certains bureaux de tabac et dans de petites quincaillleries. Monogram réalisait des maquettes ambitieuses, chères et nettement plus difficiles à trouver puisque cantonnées aux magasins spécialisés qui n'étaient pas légions, de même qu'Airfix, AMT, Italeri et Revell. On ne trouvait en France, mis à part quelques produits Perry Rodhan venus d'Allemagne et une maquette 2001 Odyssée de l'Espace vendue par Airfix, que très peu de produits sous licence.

C'est dans ce contexte qu'en 1977, le premier opus de la saga Star Wars sortait sur les écrans, et le monde ne fut plus le même. De formidables vaisseaux sillonnaient la galaxie à la vitesse de l’éclair, combattaient à coup de lasers, explosaient dans un fracas infernal, un nouvel univers technologique s'ouvrait devant les yeux de millions de jeunes ébahis.

Inévitablement, ces vaisseaux, tous plus originaux les uns que les autres, excitèrent les fans de maquettes, assez nombreux à cette époque, qui aussitôt se mirent à souhaiter pouvoir construire et peindre rapidement ces merveilles encore jamais vues. Ils durent toutefois attendre encore un an avant de voir apparaître dans les rayons de leurs magasins de jouets des boites comportant le nom désormais célèbre et proposant les deux vaisseaux les plus emblématiques de la saga : le X-wing ainsi que le TIE de Darth Vader. C'était le tout début d'une grande aventure, celle des maquettes Star Wars, qui dure encore aujourd'hui en 2012.

Quelles ont été les marques qui ont jalonné cette histoire du kit plastique ? Quelles ont été leurs productions, leurs réussites et leurs échecs ? Que peut-on encore trouver aujourd'hui en matière de maquettes officielles sous licence Star Wars ? C'est ce à quoi ce dossier va s'efforcer de répondre. Il est destiné à tous les fans de la Saga qui souhaitent savoir ce qui a existé et existe encore sur le marché. Nous nous concentrerons plus volontiers sur les kits en plastique injecté, les maquettes dites “classiques” autrement dit, et non pas sur les “garage kits” en résine ou vinyle, certes souvent superbes, mais rarement sous licence officielle et également très rares et chers. Ce dossier plaira aux nostalgiques, et ils sont nombreux, qui souhaitent se remémorer les bons souvenirs des kits qu’ils ont pu monter à l’époque, mais aussi aux fans en général qui souhaitent connaître ce qui peut être encore trouvé sur le marché, ainsi qu'à tous ceux qui souhaitent aujourd'hui encore réaliser ces maquettes.

Page suivante >>
Publicité