StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Les nouvelles en France
 

En France, et c'est fort dommage, les nouvelles ont toujours figuré parmi les grands oubliés des éditeurs. À vrai dire, seules trois d'entre elles ont jamais été publié en VF par Pocket, l'éditeur des romans chez nous. Oui, c'était la dech'. Jusqu'à 2015.

En effet, la voix des fans semble enfin avoir été entendue. Après la reprise de la licence côté comics par Panini, l'éditeur des célèbres cartes à collectionner a annoncé que certaines nouvelles seraient publiées dans les pages de la toute nouvelle adaptation VF du Star Wars Insider. La courte histoire The End of History, signée Alexander Freed et parue en avril 2015 dans le premier numéro de ce magazine, marque ainsi la première nouvelle traduite de façon officielle en langue de Molière. Mieux vaut tard que jamais !

Néanmoins, quelques fans avaient pris les devants en s'attelant à la traduction de certaines de ces aventures. Ces travailleurs de l'ombre répondent au nom des Chroniqueurs Oubliés. Le travail à fournir est bien évidemment colossal, mais ce sont aujourd'hui plus de 120 nouvelles et ebooks qui ont pu bénéficier d'une traduction, pour le plus grand plaisir des anglophobes ! Et le boulot continue, puisqu'il reste encore bien des récits qui resteront à jamais oubliés par les éditeurs…

Suivez les explications, ci-dessous...

2. Une question de droit
 
Si vous ne savez pas qui sont les chroniqueurs oubliés, ce paragraphe vous aidera à mieux comprendre.

Certains des textes que nous vous avons présentés sont "libres de droit". Bon, je vous avoue qu'avec George Lucas et Lucasfilm Ltd., rien n'est jamais vraiment "libre de droit", mais disons que quand l'eBook Ylesia est proposé gratuitement sur internet, on considère qu'on a le droit de le traduire et de le diffuser gratuitement, cela s'entend.

Avec le temps, nous avons étendu ça aux productions de l'Hyperespace du site officiel, bien qu'à l'origine, il faille payer pour le contenu. Pareil pour les magazines...

Néanmoins, il est de certaines traductions qu'il nous est impossible de publier sur le site, par exemple l'eBook Recovery que vous devez acheter si vous voulez le lire tout en restant dans la légalité. Sachez toutefois que... hum... on peut quand même trouver ce type de traduction, en s'en assurant sur les forums. Bien évidemment, c'est mal.
3. Quelques précisions
 
Les staffeurs et Jedi SWU se proposant à la traduction sont entièrement bénévoles, ont des vraies vies, parfois abandonnent, parfois oublient.

Règles de bienséance


Sur les forums, il existe donc quelques "règles de bienséance" à respecter vis à vis de leur "travail". Je les rappelle ici, sait-on jamais...

Cesba l'ancêtre en janvier 2005
La traduction d'une nouvelle ou d'un autre texte ne se quémande pas. Ceux à qui vous devez ces versions françaises exclusives ont travaillé dur pendant leur temps libre pour arriver à cela. Cela ne se fait tout simplement pas, que se soit avec insistance ou diplomatie. Il est inutile, insensé et surtout très peu poli de les presser. A part vous faire taper sur les doigts, vous n'aurez rien gagné.

Recrutement


Bien entendu, le staff recrute toujours des Jedi SWU souhaitant faire des traductions et/ou corrections ! Vous aurez accès à :

  • Une relation privilégiée avec vos staffeurs préférés
  • La reconnaissance éternelle du fandom
  • Votre pseudo en gros sur la page des CO
  • Un forum caché spécialement prévu pour vous !

    En tout cas, être Chroniqueur Oublié vous garantit une chose : on ne vous oubliera pas !
  • 4. On y va ?
     
    Suivez donc ce lien pour les découvrir !
    << Page précédente
    Publicité