StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. La prévisualisation
 
L'artiste qui travaille sur la prévisualisation est responsable de la mise en scène des éléments.

Les mouvements des personnages d'une scène sont bloqués, et les angles de caméra, les positions et les mouvements sont planifiés.
Dans la création de films, ce travail est similaire à construire les plateaux et placer les objets à l'intérieur.
2. La modélisation
 
Cette technique (modeling en anglais) n'est pas propre à l'animation puisqu'elle est également utilisée dans la création de films (construire un modèle, l'éclairer, le filmer et l'insérer dans une scène).

En animation (CG animation en anglais = animation générée par ordinateur), la définition est presque la même sauf que le modèle est construit par ordinateur au lieu d'être fait en bois ou en résine.



Une des méthodes employées est de scanner un dessin en 2-D, auquel l'ordinateur peut donner du volume et de la dimension. Une autre approche est d'utiliser un logiciel qui fournit des formes basiques en 3-D, appelées "primitives", qui peuvent être associées pour créer un modèle.
Enfin, une maquette sculptée ou un modèle physique peuvent être scannés dans l'ordinateur et transformés en un modèle de type "squelette".
3. Les textures et couleurs
 
Toutes les surfaces animées, que ce soit les accessoires, les vêtements, la peau ou les écailles, ont besoin de textures et de couleurs.
Tout comme le gréage, la création de texture est une technique propre à l'animation par ordinateur.

Le boulot d'un artiste responsable des textures et du designer des couleurs est de décider comment combiner la lumière et les couleurs sur une surface pour obtenir le rendu choisi. Sans les textures et les couleurs, toutes les formes apparaîtraient comme des boules d'argile sculptées à l'intérieur d'un environnement gris.
4. Le rigging
 
Il s'agit d'un terme propre à l'animation par ordinateur. Le rigging est une technique qui a un rôle prépondérant dans le processus de production.

En fait, le rigging ajoute un squelette à un modèle permettant de relier les parties du corps et que l'animateur puisse les manipuler. On peut comparer cela à la construction d'une armature en métal à l'intérieur d'un modèle en latex.
Le rigging permet en réalité de déterminer l'étendue des mouvements d'un personnage dans le processus d'animation.
5. L'animation
 
Et enfin, que serait une série animée sans personnages en mouvement ?

Après que tous les composants d'un personnage aient été préparés (le design, le modèle, le gréage, la texture et les couleurs), l'animateur doit y donner vie.

En plus de la création du mouvement général, les animateurs doivent affiner les performances en ajoutant les expressions du visage et les mouvements subtils qui expriment la personnalité d'un personnage ainsi que ses émotions.
6. L'éclairage
 
L'éclairage (ou lighting en anglais) fonctionne de la même manière en animation par ordinateur que lors d'un tournage réel. Les lumières sont paramétrées dans l'ordinateur pour éclairer un lieu virtuel.

L'avantage de l'éclairage numérique est qu'il peut être utilisé dans les meilleures conditions sans avoir à effectuer de correction physique. Les ombres peuvent être ajoutées ou enlevées, et la qualité de la lumière peut être stylisée.
7. Les effets
 
Traditionnellement, les artistes spécialisés dans les effets au cinéma sont ceux qui réalisent les vols de vaisseaux spatiaux et les sabres laser.

En animation par ordinateur, cela va plus loin. Le créateur des effets est responsable du design, de la programmation et de la création de toutes les animations qui ne sont pas des personnages (les meubles, les véhicules, les ombres, la brume, le brouillard, le vent et le feu).
8. Le rendu
 
Le rendu (ou rendering en anglais) intervient à plusieurs niveaux de production.

Cette technique consiste à assembler plusieurs parties d'une image (les textures, les couleurs, les mouvements, les arrières plans, l'éclairage, les effets, etc.) pour en créer une seule composée de toutes ces parties.

Il peut s'agir d'un rendu simple, pour tester comment un mouvement va interagir avec un environnement ou comment une ombre va affecter une texture, ou d'un rendu final pour voir toutes les parties ensemble.
Selon la complexité, un ordinateur peut prendre plusieurs heures voire plusieurs jours pour effectuer le rendu d'une scène terminée.
Publicité