StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Star Bars
Le texte intégral de la pièce
1. Scène 1
2. Scène 2
3. Scène 3
4. Scène 4
5. Scène 5
6. Scène 6
1. Scène 1
 
Musique, Derrière le comptoir, tous les comédiens, sauf Princesse Stella, se baissent tout en parlant moins fort : « Il y a très longtemps, dans une lointaine galaxie... »

Princesse Stella (arrivant de l'extérieur en courant) : Ho la la ! je suis toute excitée ! Je suis poursuivie par les gardes de l'Empire et si ils m'attrapent, je n'ose pas imaginer ce qu'ils vont me faire... ils vont peut être m'attacher les mains au plafond, déchirer mes vêtements et comme je n'ai pas de culotte, cela signifiera que je serai toute nue !... .Ho la la, Stella, Stella, calme toi. ..Bon, je vous fais un topo de la situation : « Je suis toute excitée ». Non, c'est pas ça... Mesdames et Messieurs, nous allons vous jouer une pièce de théâtre futuriste mais toute ressemblance avec ces bouffons d'américains mondialistes serait purement fortuite. Parce que je vais vous dire, moi ce qui se passe dans cette putain de Galaxie: Les gros trusts impériaux de la restauration installent leurs spatio-fast-food sur toutes les planètes, ils répandent leurs goûts infâmes et leurs sodas infects à travers toute la galaxie et ils nous imposent leurs méthodes de travail où l'homme est rabaissé au rang de droïde .Ces pauvres hommes, bafoués, humiliés, comme des esclaves...c'est révoltant !!! Nous ne devons plus accepter cela, nous devons nous unir, les hommes, les femmes, les hommes. ..toi aussi là-bas, tu dois t'unir ! Aujourd'hui, l'Empire va plus loin, marchant main dans la main avec les gouvernements interplanétaires, dictant sa Loi du tout hygiène et du tout identique... Tout doit être sous vide, suppression des produits frais, suppression de la différence! Risque sur le fromage ? Suppression du fromage ! Risque sur le poisson ? Suppression du poisson ! Seule nourriture légale: le hamburger cosmique ! Mais il y a plus grave, Messieurs... et Mesdames, naturellement...Ils iront jusqu'à supprimer toutes les boissons alcoolisées! Vous rendez vous compte ? Vous voulez que je fasse un rapide tour du bar pour voir qui ne sera pas Hors la loi d'ici quelques temps ? Tiens, toi, par exemple, qu' est ce que tu bois ?( elle se penche vers une personne choisie au hasard et boit son verre) Hum, pas dégueu, et bien, bientôt, on te mettra des menottes pour cela et on te frappera, on te frappera. et toi la bas, qu' est ce que tu bois ?... Pas dégueu non plus... bon, je ne vais pas passer tout le bar en revue, on a pas le temps ! Bref, tout ça pour vous dire qu'il faut agir et se mobiliser si l'on veut continuer à manger des produits frais et à se pochetro... heu... si l'on veut boire autre chose que des produits chimiques ! Et c'est pour cela que nous avons besoin de bras virils pour soutenir la Rébellion, vous serez les bras, je serai la Rébellion et vous me soutiendrez ! N'hésitez plus, venez à votre première réunion syndicale, ce soir à minuit, dans les toilettes.
Dark Donald's (apparaissant ) : Ca ne va donc jamais cesser ces discours séditieux ?
Princesse Stella : Horreur ! Dark Donald's !
Dark Donald's: Et oui, c'est moi, quoique le substantif précédent mon sobriquet soit sans conteste subjectif et conséquemment déplacé !
Princesse Stella : Ho la la ! Je l'ai énervé... Qu'est ce qu'il va me faire avec ses grandes mains noires ?
Dark Donald's: Ca suffit ! Je ne vais rien faire du tout, j'essaye juste de placer mon texte. Ainsi, Princesse Stella, c'est donc vous la meneuse en chef de cette satanée Résistance... Au fond, cela ne me surprend pas ! Mais sachez que votre coup de pub pathétique n'intimide plus personne et que les gens ne doivent plus voir en vous qu'une aristocrate déchue se livrant à du secrétariat syndicaliste de bas étage! Gardes! Saisissez vous d'elle !
Princesse Stella : Une minute ! (parlant dans une poubelle ) Oh, je suis toute excitée... Alec Guinness, au secours, mon sort est entre vos mains!... Ca y est ! Gardes, vous pouvez vous saisir de moi !!!
Dark Donald's : Un instant, Princesse, je veux savoir ce que vous avez dit à cette poubelle !
Princesse Stella : Une poubelle ? Quelle poubelle ? Je n'ai pas de poubelle, moi ! (elle lance la poubelle à Exaspéro) Voilà, a pu !!! (montrant ses deux mains à Dark Donald' s)
Dark Donald's : Me prenez pas pour un con ! (au public) Elle me prends pour un con ! Princesse, votre flagornerie n'a d'égale que votre bassesse... Qu'avez vous dit à cette poubelle ?
Princesse Stella : Mais ,enfin, on ne parle pas aux poubelles, voyons !
Dark Donald's : Si, je vous ai vu ! Vous avez parlé à cette poubelle !
Princesse Stella : Mais enfin, qu' est ce que je pourrais dire à une poubelle ?
Dark Donald's : Cessez ce jeu stupide avec moi ! Je vous ai vu et je saurai ce que vous avez dit à cette poubelle ! Et si vous ne souhaitez toujours pas répondre, peut-être trouverai-je, pour encourager vos efforts, des moyens que vous n'avez pas envisagés. Gardes, qu'on l'emmène dans un des nombreux donjons de ma Base ! Nous reprendrons cet interrogatoire là-bas !
Princesse Stella : Un Donjon ? Ho, je suis toute excitée !!! (au public) Pendant ce temps, au même instant, à des années lumières d'ici...
2. Scène 2
 
Luke répare un truc sous l'évier tandis qu'Exaspéro raconte son histoire.

Exaspéro: Alors, y avait cette Princesse là, majestueuse, ravissante... princière, quoi... et elle ... elle haranguait la foule, elle exhortait comme jamais personne n'a exhorté...
Luke Budweiser : Je m'en fous !
Exaspéro: Elle était là, superbe à... quoi... deux mètres de moi, je pouvais presque la toucher...
Luke Budweiser : Ta gueule, Exaspéro !
Exaspéro : Mais je l'ai vu, je te dis! J' l'ai vu comme je te vois...et y a ce salaud de Dark Donald's qui a surgi de nulle part et... pouf... plus de Princesse !
Luke Budweiser : Puisque je te dis que je m'en fous !
Exaspéro : Mais juste avant le... pouf elle s'est tournée vers moi... moi, bon, j'étais là, au... comptoir, normal… et elle m'a fait cadeau de ce magnifique Droïde (désignant la poubelle)
Luke Budweiser : On s'en fout de tes histoires, tout le monde s'en fout !
Exaspéro : J'étais tellement ému que j'ai aussitôt baptisé ce Droïde Dédé Hevé, en l’honneur de la Princesse.
Luke Budweiser (apparaissant) : Ca fait 10 ans ! Ca fait 10 ans que je me tape les élucubrations de ce pilier de comptoir et que je moisis au fond de ce troquet miteux !
Exaspéro: (s'adressant au véritable tenancier) Moi, ça m'aurait pas plus !!!
Luke Budweiser : 10 ans à astiquer les verres pour cacher les traces de rouge à lèvres de toutes les pétasses de la galaxie... le plus dur, c'est pour les pailles... faut bien les nettoyer, sinon ça se voit qu'on remet les même... je passe les plus belles années de ma vie à déboucher les chiottes remplies de mégots et de tampons, à nettoyer la lunette des wc... oui, je sais, c'est pas marrant mais il faut en parler !!! Oui, oui... vous savez tout cela... alors, si vous savez, arrêtez de le faire ! Je n'ai jamais été fait pour cela, moi... plutôt les grands espaces et l'aventure ! Rentrer dans la légende, quoi ! T'imagines : Luke Budweiser, le sauveur des étoiles !!! Classe ! J'ai toujours adoré les personnages historiques... j'adore l'Histoire ! Je lis beaucoup, d'ailleurs. Et plus particulièrement dans les chiottes. Tiens, par exemple, quand on imagine que Robin des Bois était le meilleur archer d'Angleterre, c'est extraordinaire, la volonté qu'il devait avoir pour tenir un arc grand comme ça avec ses deux petites pattes de renard. Moi aussi, j'aimerais me battre avec mes deux petits poings contre des crapules cosmiques et non contre les cafards du café... rencontrer des filles, soigner mon acné juvénile... non, d'abord l'acné puis les filles, c'est plus logique. Sentir la brise glisser insensiblement sur ma blonde tignasse (tandis que, fendant la bise à bord de mon aéroglisseur, je cours au secours d'une jeune jouvencelle pré-pubère prisonnière d'un félon félin. Mais, ici, je suis foutu, le torchon de la galaxie, oui! La seule chose qui brille dans ma vie, c'est mon comptoir… Exaspéro, tu me vires cette poubelle de mon comptoir !
Exaspéro : Mais, c'est un Droïde ! C'est une princesse qui me l'a donné !
Luke Budweiser : Merde ! Je l'ai réveillé !
Exaspéro : C'est une princesse qui me l'a donné !
Luke Budweiser : Il va me tenir la jambe durant une plombe si je m'intéresse à lui... vite, un truc à faire !
Exaspéro : Une princesse parfaitement !!! Et elle me l'a donné !
Luke Budweiser : Tiens, au fait, combien j’ai de verres, moi ?…1 …2 …3
Exaspéro : Tu le vois ce Droïde. C'est une princesse qui me l'a donné ! Un Droide !!!
Luke Budweiser : Merde ! Mon portable qui sonne !…237… Retiens, Exaspéro : 237 (hurlant à l'appareil) Allo... Oui, Tonton... Bah, je suis dans ton bar, comme tous les jours! Oui, je finis et j' oublie pas de vider la poubelle, c'est compris !
Exaspéro : C'est pas une poubelle, c'est un Droïde !
Luke Budweiser : Oui, je vais commencer à passer le balai et à remettre les chaises sur les tables, ils comprendront...Quand il y a du théâtre dans les bars, ils ont du mal à foutre le camp...Non, je ne ferai pas de bruit...Bonne nuit (il raccroche) Bonne nuit, mon cul, oui I Bon, il faut que je sorte les poubelles... (il ouvre la poubelle droïde )
Princesse Stella : Ha, je suis toute excitée !
Luke Budweiser : La vache ! Une poubelle qui parle, je devrais y aller mollo sur le porto !
Exaspéro : C'est normal, c'est un Droïde !
Princesse Stella : Ha, je suis toute excitée !!!
Luke Budweiser: Non, mais elle parle vraiment !!!
Exaspéro : C'est un message, Luke, écoute, c'est toujours le même refrain...
Princesse Stella : Ha, je suis toute excitée !
Luke Budweiser : Effectivement...(il ouvre et referme plusieurs fois le couvercle)
Princesse Stella : Ha ! Ha ! Ha ! Toute excitée... entre vos mains... Sort... Sort... Entre Excitée
Luke Budweiser : C'est génial, cette table de mixage en forme de poubelle !
Princesse Stella : Dis, t'as fini tes conneries, je peux sortir mon message ? Bon, alors, Ha, je suis toute excitée, ça, tu l'as compris... Alec Guinness, j'ai besoin de vous, mon sort est entre vos mains ! Voilà, c'est pas compliqué !
Luke Budweiser : Bon sang, mais c'est une jeune fille en détresse...Exaspéro, où as-tu trouvé cette poubelle ?
Exaspéro : C'est une princesse qui me l'a donné…
Luke Budweiser : Une princesse, c'est vrai ? Mais c'est magnifique !!!
Exaspéro : Il est lourd, lui, ça fait une heure que je lui dis que c'est une princesse qui me l'a donné !
Luke Budweiser : Il faut lui venir en aide... repasse le message !
Exaspéro : Ha, non !
Luke Budweiser : Elle parle d'un certain Alec Guinness… Je me demande si il y a un lien avec Alexandre Guinness, ce vieux pochetron soixante-huitard qui traîne toujours dans le coin... (il sort au dehors) Alexandre Guinness... Houhou... Monsieur Guinness !!! Des marionnettes apparaissent de derrière le comptoir et tentent de voler le Droïde. AG (fait son apparition dans un hurlement minable).
Luke Budweiser : Dites, monsieur Guinness, j'ai un message pour un certain Alec Guinness... ça vous dit quelque chose ?
Alec Guinness : Tu as bien dit Alec Guinness, petit ? Et tu me demandes si il y a un lien entre nous ?
Luke Budweiser : Que vous arrive t-il ? Vous avez l'air perdu dans vos souvenirs... Il a l'air perdu dans ses souvenirs, non ?
Alec Guinness : C'est vrai, petit, je me demande depuis combien de temps je n'ai pas rencontré un glandu comme toi. La dernière fois, cela devais être ton père... un sacré con, lui aussi...
Luke Budweiser : Vous connaissiez mon père ?
Alec Guinness : Lorsque j'ai connu ton père, nous étions tous deux des ChevalIers Whiskaye au service de la Force... Yoda fut notre Maître à penser et...
Luke Budweiser : Yoda ?
Alec Guinness : Oui, un mélange de Césaria Evora et de Passe Partout... donc...
Luke Budweiser : La Force ?
Alec Guinness : Tu ne sais pas ce qu'est La Force ? Hum... La Force est tout autour de toi, elle peut te pénétrer et rejaillir de toi et faire de toi un être invincible !
Exaspéro : Comme quand tu es trop bourré, tu te crois invincible, tu picoles, tu picoles et ensuite, tu dégueules tout, pas vrai ?
Alec Guinness : Je ne voyais pas trop cela comme cela mais bon...
Luke Budweiser : Moi aussi, je veux devenir invincible et maîtriser La Force, tout comme mon père. Apprenez moi ! Apprenez moi !
Alec Guinness : Nous allons faire deux exercices... Premièrement : L 'hypnose ! Regarde bien et concentre toi... (à Exaspéro) Bois un verre ! (Exaspéro s'exécute)
Luke Budweiser: C'est trop facile, il se murge tout le temps !
Alec Guinness (à Exaspéro) : Bois un lait fraise ! (Exaspéro s'exécute)
Luke Budweiser : La vache !!!
Alec Guinness : A toi, petit homme... (Luke se dirige dans le public et somme à une fille de l'embrasser)
Luke Budweiser : Rien à faire, cela ne marche pas...
Alec Guinness : Deuxième exercice... L'agilité... Prends ceci, c'est l'arme des Chevaliers Whiskaye (il lui tend un sabre laser en forme de long saucisson)
Luke Budweiser : Ho, un sauciss... un sabre laser...
Alec Guinness : Et mets ce sceau sur ta tête... A présent, tu dois éviter les projectiles que je vais te lancer (Alec Guinness lui balance des cacahuètes en pleine face et Luke peine à les éviter). C'est bon, Luke, tu peux enlever ce sceau...
Luke Budweiser : Je suis Chevalier, ça y est ?
Alec Guinness : Non, mais tu m'as bien fait marrer! A présent nous devons nous rendre au Café Presley, Le seul et unique repère de renégats et autres malandrins de la pire espèce...
Luke Budweiser : Et pourquoi on va la bas ?
Alec Guinness : Tu comptes sauver cette Princesse à bord d'une trottinette ? Il nous faut un vaisseau pour nous conduire jusqu'à la base de Dark Donald's et...
Luke Budweiser : Mais comment savez vous qu'elle est tenue enfermée la bas ?
Alec Guinness : J'ai lu la pièce de théâtre avant toi, couillon !
Luke Budweiser : Mais qui va tenir le Bar de Tonton à ma place ?
Alec Guinness : En route, te dis-je !!!
Exaspéro : Pendant ce temps, au même moment, à des années lumières d'ici...
3. Scène 3
 
La princesse Stella et Dark Donald's sont figés dans une pause de colère.

Dark Donald's : Mais qu'avez vous dit à cette poubelle ? C'est énervant à la fin !!!
Princesse Stella : Hou la la ! Je suis toute excitée, moi !!! Je suis complètement sans défense...
Dark Donald's : Est ce que vous allez finir par me dire ce que vous avez dit à cette poubelle ?
Princesse Stella : Jamais ! Vous pouvez me passer sur le corps, je ne dirai rien…
Dark Donald's : Pourquoi vous passer sur le corps ?
Princesse Stella : Pour rien, c'était juste une idée ,comme cela...
Dark Donald's : Mais pourquoi vous ne voulez pas me dire ce que vous avez dit à cette poubelle ? C'est agaçant, je ne suis quand même pas plus bête qu'une poubelle !
Princesse Stella : Je ne parlerai jamais, vous pouvez vous asseoir dessus...
Dark Donald's : Princesse, ne sous estimez pas la puissance de la Force Obscure...(il prend une fille en otage et fait mine de lui renverser sa boisson sur sa tête). Parlez, sinon elle en subira les conséquences !
Princesse Stella : Vous pouvez y aller, je m’en fous !!!
Dark Donald's : Bon, mademoiselle excusez moi mais d'habitude, ça marche...
Princesse Stella : Attendez, ne lui faites rien...
Dark Donald's : Ha ! Ha !
Princesse Stella : Arrosez moi, plutôt et déversez toute votre...
Dark Donald's : Princesse! Soyez sérieuse cinq secondes ! Bon, tant pis, je l'arrose...
Princesse Stella : Vite, gagnons du temps... Mais dites-moi Dark Donald's... Vous ne m'avez toujours pas dévoilé votre plan machiavélique ?
Dark Donald's : Mon plan ? Hum, mon plan... il est simplisme...
Princesse Stella : Ca, je n'en doute pas...
Dark Donald's : Avez-vous jamais entendu parler des OGM, Princesse ? Ce sont, en fait, des organismes génétiquement malsains et dont nous ne savons pour ainsi dire quasiment rien à l'heure actuelle. Entre nous, c'est tellement dégueulasse de bouffer ces saloperies chimiques que ça détruit les papilles gustatives et annihile toutes capacités de différenciation et d'adaptation. Ainsi, j'ai créé l'aliment unique et exclusif !
Princesse Stella : Et comment comptez vous la distribuer ? Les planètes alentours ne laisseront jamais un tel produit être mis en vente !
Dark Donald's : C'est précisément la que je ruse, tel un renard ambré... J'ai conçu et fabriqué un immense parc d'attraction intergalactique qui, comme son nom l'indique, se déplace à travers l'espace. Son nom ? Le Dark Donald's Land !!! Sa capacité d'accueil dépasse l'imagination, pensez-vous, je peux engranger une multitude de mioches en un minimum de temps! Et une fois à bord, je les gave de hamburgers « fait maison » et de Dark Cola, ma boisson préférée pour attraper des poignées d'amour... Je les abrutirai devant des émissions à la con ventant mes mérites... et ils deviendront, ainsi, la génération poubelle du future ! Un vrai bonheur... Mais pour sublimer ce sublime stratagème, je dois savoir ce que vous avez dit à cette poubelle, sale pétasse gauchiste !
Princesse Stella : Votre imitation de Gros Minet ne me fait pas peur...
Dark Donald's (désignant la fille du bar) : Princesse, je vais me tacher...
Princesse Stella : Bon, d'accord , je vous dit tout mais ne faites rien à cette jeune fille qui n'y est... pour rien !
Dark Donald's : Pendant ce temps, dans une autre galaxie...
4. Scène 4
 
Alec Guiness et Luke Budweiser apparaissent dans le Bar. Exaspéro, lui, n'a pas bougé d'un poil. Cet endroit est peuplé d'étranges créatures (des marionnettes) que les comédiens manipuleront tandis qu'Exaspéro s'occupera de l'ambiance musicale.

Alec Guiness : Prends garde à toi, Luke, ce bar est vraiment mal fréquenté...
Luke Budweiser : Effectivement, il n' y a qu'a regarder autour de soi...
Alec Guiness : Je vais essayer de trouver un vaisseau discrètement...
Luke Budweiser (hurlant au public) : Hey ! Qui c'est qu'a un vaisseau pour nous amener dans la base de Dark Donald's ?

Agitation dans le bar de la part des marionnettes...


Exaspéro : Moi, j'ai bien une R5 mais je me suis fait retirer mon permis par les playmobils impériaux !
Alec Guiness : On se demande bien pourquoi...
Luke Budweiser : Alors ? Personne y peut nous trouver un vaisseau ?
Chawie : Ohhhhhhhhh !
Al Colo : Merci, Chawie ! Alors, il paraît que vous cherchez un zinc, les enfants ? Et bien, je pense que c'est votre jour de chance, pas vrai Chawie ?
Chawie : Ohhhhhhhhh !
Al Colo : Tu l'as dit, bouffi ! Et ouais, les petits gars, vous avez devant vous Al Colo, le pilote le plus rapide de la Galaxie ! Pas vrai, Chawie ?
Chawie : Ohhhhhhhhh !
Al Colo : Dans le mille, Émile! on se barre ensemble dans les étoiles ou vous avez peur de perdre votre perruque ? Non, j' déconne, pas vrai, Chawie ?
Chawie : Ohhhhhhhhh !
Al Colo : Tu m'étonnes, Elton ! Mais je vous préviens, tout le monde ne peut pas s'offrir Titine. A voir vos gueules, faudra compter au moins 500 Euro Space !
Luke Budweiser : 500 !!! Mais c'est le prix d'un vaisseau neuf !
Al Colo : Et qui va le piloter ? Toi, peut être ? Laisse-moi rigoler, pas vrai, Chawie ?
Chawie : Ohhhhhhhhh ! Arrête de dire « Pas vrai, Chawie ? » à la fin de toutes tes phrases ! Tu crois que c’est marrant de beugler toute la soirée pour ponctuer tes conneries ?
Al Colo : Bah, je...
Chawie : Non, c'est pas marrant ! Tu crois que ça m'amuse d'avoir que cela comme texte ? D'être obligé de me taper les vannes débiles de mes potes après le spectacle ? Du genre: « T'as mis longtemps à apprendre ton texte ? », « T'as eu un trou à un moment, non ? », « T'as pas un peu bafouillé sur la fin ? » Non ! Ca ne m'amuse pas ! Tu veux essayer pour voir ? Juste ce soir !
Al Colo : Euh, je...
Chawie : Essaye pour voir...
Al Colo : Euh...
Chawie : Vas y, mon gars, lâche toi...
Al Colo : Ohhhhhhhhh !
Chawie : Il a dit qu'il était d'accord ! Et que, dés à présent, le boss, c'est moi !
Al Colo : Ohhhhhhhhh !
Chawie : Mais que je ne suis que son humble traducteur... pas vrai, Al ?
Al Colo : Ohhhhhhhhh !
Luke Budweiser : Vous avez parlé de 500 Euro Space, C'est bien ça ?
Chawie : Non,400, ça suffira...
Al Colo : Ohhhhhhhhh !
Luke Budweiser : Qu'est ce qu'il dit, la ?
Chawie : Il dit qu'il ferait mieux de fermer sa gueule! Bon, tu files la thune ?
Luke Budweiser : Euh C'est que Alec... je crois que ce singe s'adresse à vous... Alec ? Vous avez une absence ? Bon, Mesdames et Messieurs, je vais donc passer parmi vous afin de...
Chawie : Francis (Là il faut changer, on a écrit Francis par ce que l’acteur s’appelle Francis, si celui qui joue le rôle s’appelle Léon, c’est moins drôle), on leur fait déjà le coup à la fin... T'as vraiment rien sur toi ?
Luke Budweiser : Si, j'ai bien cette poubelle de table...
Chawie : Marché conclu !
Alec Guiness : Et où se trouve votre vaisseau ?
Chawie : Devant vous !
Luke Budweiser : Quoi ? Ma poubelle de table... pour ça ?
Chawie : Et oui, ça !!! Rapide, léger, maniable, J'ai nommé le Fauchon Millionnaire...
Luke Budweiser : Tu te fous de ma gueule ?
Chawie : Petit, sois gentil de ne pas être désobligeant avec le patron du bar, d'accord ? De plus, tu as devant toi un wookie, qui a pour caractéristique d'arracher les membres des gens avec lesquels il est en désaccord. Alors, montre un peu plus d'enthousiasme…
Luke Budweiser : Oui, Monsieur Wookie...
Chawie : Si vous voulez bien prendre place... (au public) Vu nos modestes moyens, nous allons demander au public, ici présent, de faire preuve d'imagination... Les mecs, dans la salle, êtes-vous prêts à nous aider ? Il suffit de faire le bruit du vaisseau spatial qui décolle, ça fait BRRR (BRRR de la part du public masculin) Plus fort !!! Je sens les vibrations, ça décolle petit à petit. Les filles, dans la salle, il faudrait faire le bruit de la turbine! Ca fait ZVUIIIITTTT( Zvuitt de la part du public féminin). Et toi, dans le public, viens nous rejoindre! Tu vas faire les rayons lasers! Les rayons, ça fait TcmoUT TcmoUT... mais tu ne le feras que lorsque je te le dirai...
Luke Budweiser : On décolle ?
Chawie : On décolle !
Al Colo : Les filles, la turbine !!!
Chawie : Les mecs, le moteur !!!
Luke Budweiser : Ca vibre ! Ca vibre !
Chawie : Plus fort ! Je sens les ondes, c'est bon ! Montrez ce que vous avez dans le ventre, les mecs !!!
Luke Budweiser : Ho la la... Droit devant !!! Des météorites !
Alec Guiness : Les rayons lasers, vas-y, mon gars, tire un coup !
Al Colo : Les filles, je veux sentir vos turbines, on ne perd pas la main !
Luke Budweiser : Les météorites vont faire péter la carcasse !
Al Colo : Une seule solution ! L'HYPER ESPACE !!!
Luke Budweiser : C'est quoi l'hyper espace, au juste ?
Al Colo : Ta gueule, je sors les munitions !

AC aligne 3 verres de Vodka

Alec Guiness : Ouais, chauffe, Marcel !!!

AC remplit tous les verres à ras bord en hurlant : 'tention ! HYPER ESPACE !!! CUL SEC ! Tous les comédiens lèvent le coude.


Chawie : Al, ça ne fonctionne pas !
Al Colo : Faut rétérérer...réitérer l'opération, Nom de Dieu !!!

Toute l'assemblée se tape 2 verres d'affilée et à chaque verre vidé, ils gueulent comme des putois: HYPER ESPACE !!!


Chawie : C'est bon, on se calme! Aucune météorite en vue !
Al Colo : T'es vraiment certain de ça ?
Chawie : Affirmatif... Putain, droit devant ! Des toboggans qui déferlent dans des myriades de boules jaunes, rouges. Pourtant, j'ai rien bu... On dirait un parc d'attraction suspendu.
Luke Budweiser : J'hallucine en couleur... On se croirait dans un film du Kubrick...
Alec Guiness : Ce n'est pas une descente d'acide, petit...C'est la base de Dark Donald's... Et d'ailleurs, là-bas, il doit s'en passer de belles...
Chawie : Essayons de nous poser sans nous faire remarquer... Au même instant, juste en face.
5. Scène 5
 
Princesse Stella : Dis moi, Cyril.
Dark Donald's : Un instant, je me remets en place... ok, on peut reprendre...
Princesse Stella : Bon, écoute, il faut que je te parle sérieusement...
Dark Donald's : Ha ! ha ! Princesse ! Si vous ne me révélez pas vos secrets, j'arrose cette jeune fille !
Princesse Stella : Laisse tomber, j'en ai marre de toutes ces conneries... on fait une pause, tu veux ?
Dark Donald's : Princesse, je ne sais pas ce que vous compter réussir en agissant de la sorte ! PS : Arrête, Cyril. ..On peut causer un peu, non ? J'en ai marre de ce milieu, de ce métier à la con, tu comprends ?
Dark Donald's : Qu'est ce qu'elle raconte ? Attention, je vais l'arroser !
Princesse Stella : C'est plus possible de faire les bars tous les soirs, de rentrer à pas d'heures, j'ai un môme moi, maintenant et j'aimerai bien le voir grandir.
Dark Donald's : Bon, tant pis, je l'arrose, hop ! (il s'exécute)
Princesse Stella : Faudrait que je me trouve une .troupe plus,professionnelle. .ou un vrai job...
Dark Donald's : TIN ! TIN ! TIN ! TIN !... Ca te dIt pas un thème de :films connu ?
Princesse Stella : Cyril, je t'en prie...
Dark Donald's : Vos pensées vous trahissent, Princesse, il semblerait que votre défaite...
Princesse Stella : Ho ! ta gueule, toi ! A chaque fois, c'est la même rengaine: Je me tape les rôles de blondasses évanescentes, sexy et un peu connes, prisonnière du vilain pas beau. Si, au moins, je travaillais avec des comédiens baisables... mais vous avez vu leurs tronches ? Sans parler des répliques nulles... je dis : « Je suis toute excitée » tous les trois mots ! Putain, ils véhiculent une image de la femme ! L 'égalité des droits ,au théâtre, c'est de la science fiction ! Dans leurs têtes, c'est encore le Moyen Age! Mais qu'est ce qu'ils imaginent ? « Je suis toute excitée, je suis toute excitée » Quels gros cons !!!
Dark Donald's : Heu... Je vais pouvoir étendre mon pouvoir...
Princesse Stella : Tu ne vois pas que tu es ridicule avec ton costume de chez TATI ? C'est fini, pour moi, les spectacles de fin d'années au patronage, j'ai passé l'age, mon vieux ! Alors, tu te gardes ta cape en papier crépon et ton casque de moto, moi, je me casse au toilettes... toute seule...
Dark Donald's : Et bien, je suis pas dans la merde !!! Si vous voulez, je peux vous raconter une histoire drôle pour combler: Alors, c'est Eve qui voit une feuille morte qui tombe et elle dit : « Ho, l'homme invisible !!! » Mais, si vous préférez, je peux vous chanter une chanson ? J'ai écris ça vite fait, hier, sur le coin d'une table, au cas ou... Exaspéro, tu m'accompagnes ? « Tu es venue, un Kinder surprise à la main A « Questions pour un Champion », je marque des points Sous le chocolat, la boule jaune en plastique Julien Lepers et la chirurgie esthétique »

Tous les comédiens le rejoignent pour le refrain : « Je me frotte contre des pastèques / La nuit, en pensant à toi / Tu es pour moi un trésor aztèque / Mélangé à l'abeille Maya. » Tous les comédiens rejoignent leur place

Dark Donald's :
Pendant ce temps, en face de nous, dans le Fauchon Millionnaire. ..
6. Scène 6
 
Tous en chœur : La base de Dark Donald's !!!

Chawie : Rien à craindre, le Fauchon Millionnaire a pu passer les barrages éléctro-magnétiques et s'est posé comme une fleur dans le hangar principal de Dark Donald's. Apparemment, ce dernier n'a pas pu détecter notre présence. La vache, c'est hyper clean, ici... Nous avons affaire à un maniaque de la propreté !!!
Luke Budweiser : Qui y a t-il, Exaspéro ?
Exaspéro : Dédé Hervé me signale que la princesse est à bord !
Alec Guiness : Ca, je le savais depuis le début, petit...
Exaspéro : Et qu'elle est retenue prisonnière par Dark Donald's...
Alec Guiness : Non, alors là, c'est trop, les mecs ! Entre l'autre macaque qui traduit les réactions d'un ivrogne et lui qui parle le langage poubelle... Qu'est ce que je fous là, moi ?
Luke Budweiser : Mais vous avez entendu ? Elle est ici !!! Il faut la sauver !
Chawie : Elle est ici... elle est ici... C’est la poubelle qui le dit (parlant la bouche pleine).
Al Colo : Et encore, c'est une traduction… Tiens, file moi un peu de saucisson, Chawie.
Luke Budweiser : Mais, c'est une princesse... riche... et je suis certain qu'elle ne vous payera pas chichement… Allez, quoi, venez avec moi !
Al Colo : Ohhhhhhhhh !
Chawie : Je suis d'accord, tu nous as payé pour que l'on t'accompagne, point à la ligne !
Luke Budweiser : Tant pis, je n'ai pas besoin de vous... Je peux très bien la sauver tout seul avec Alec ! Bon, ou j'ai foutu mon sabre laser, moi ? Mais...mais...(dévisageant Al Colo et Chawie) Non, merde, les mecs... Vous abusez… vous êtes en train de bouffer mon sabre laser ! C'est pas marrant, vous êtes vraiment cons sur ce coup là !!!
Chawie: On pouvait pas savoir, fais pas la gueule...
Luke Budweiser : Maintenant, je dois sauver une princesse avec un demi saucisson. J'ai l'air de quoi, moi ?
Exaspéro : Toujours selon Dédé Hervé, la princesse Stella serait enfermée dans les toilettes.
Luke Budweiser : En plus !!! Dans les chiottes des filles ! Mais c'est terriblement gênant... j'y vais pas tout seul, les mecs ! Alec Guinness, vous qui êtes Chevalier, faites un truc mystique pour ouvrir la porte de loin… avec vos doigts, comme cela...
Alec Guiness : Luke, ta destinée suit un autre chemin que la mienne. Que la Force soit avec toi...
Chawie : Ouais, dis lui qu'on est les gentils de l'histoire.
Luke Budweiser : Vas y, toi, alors !
Al Colo : Oui, Chawie, il a raison, t'as voulu jouer au chef... Assumes-en les conséquences !
Chawie : Ha, la vieille coalition des familles, j'y crois pas ! Pas capables de parler à une fille !

La princesse fait son apparition à l'insu des « héros » et les regarde, médusée.


Princesse Stella (au public) : On a retrouvé la 7ème Compagnie ! Mais regardez moi un peu ces blaireaux ! Et je présume que, toi, (s'adressant à Al Colo) tu fais Jean Lefebvre ?
Al Colo : Ohhhhhhhhh ! (haussant les épaules, dépité)
Chawie : Détrompez vous, Princesse, vous avez devant vous le plus valeureux pilote de la Galaxie, Al Colo et son gros chien... enfin, son Wookie, Chawie... C'est Chawie, le wookie...
Princesse Stella : Toi, Jim Morisson, quand je t'adresserai la parole, tu pourras retourner à Woodstock !
Luke Budweiser : C'est bizarre, lors des précédentes répétitions, elle ne jouait pas aussi « rentre dedans »
Princesse Stella : Pour toi, le chauve, c'est le même tarif !
Luke Budweiser : Mais je ne suis pas chauve !!!
Princesse Stella : Francis, cela se voit que tu portes une perruque...
Luke Budweiser : Et toi, tu crois que tes écouteurs, on dirait des vrais cheveux ?
Alec Guiness : Prenez garde... mon vieil ennemi est de retour !
Tous : Horreur ! Dark Donald's !!!
Dark Donald's : Cessez de crier « Horreur » à chacune de mes apparitions, c'est agaçant à la fin ! Puisque c'est ainsi, vous allez tous y passer ! (il sort un pistolet à eau).
Tous : Horreur ! De l'eau ! C'est horrible !
Alec Guiness : Ha ! Le traître ! De l'eau, il ne manquait plus que cela ! Fais gaffe, Darky, la dernière fois, tu t'en ai pris plein la gueule avec moi...
Dark Donald's : Ainsi, l'histoire se répète... mais compte sur moi pour changer la fin, vieux baba cool !
Alec Guiness : Reculez, vous tous, ce combat ne concerne que les chevaliers Whiskayes...

Ils s'affrontent à coup de saucissons. Le reste des comédiens s'occupent des bruitages. Alec Guiness perd son sabre...

Alec Guiness : La Force Obscure t'a rendu plus fort, apparemment...
Dark Donald's : Et ce n'est pas tout... (il le vise avec son pistolet)... Je n'ai plus envie de me salir les mains, vieux barbichu… Péris.
Alec Guiness (désemparé) : Mon Royaume pour un pastis !!! (il tombe)
Luke Budweiser : NOOOOOON !!!
Dark Donald's : Je sens une perturbation dans la Force… On ne se connaîtrait pas ?
Luke Budweiser : Je ne crois pas, non... Bon, les copains, on rentre ?
Dark Donald's : Comment ça, on rentre ? Et mon combat final avec vous ?
Princesse Stella : Enfin, une bonne initiative... Il y a mon gamin qui m'attend et la Baby Sitter, ça coûte bonbon ! Allez, en route...
Alec Guiness (se relevant comme si de rien n'était) : Je vous accompagne...
Dark Donald's : Sans déconner, vous partez ? Mais, je vais me faire chier, tout seul !
Chawie : Tu proposes quoi ?
Dark Donald's : Un petit combat, une belote... Mieux, vous revenez pour détruire ma planète. Je suis chic, je vous donne le point faible : il suffit d'une aiguille au bout de vos vaisseaux de combats pour faire exploser ma base comme une vulgaire baudruche ! On va bien s'amuser, vous allez voir...
Luke Budweiser : Ca marche, mais pas d'entourloupes, d'accord ?
Dark Donald's : Pas de souci...

FIN
<< Page précédente
Publicité