StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
1. Pourquoi créer des outils?
 
Vous verrez que cela a plusieurs avantages.

Au début, cela aide à connaître les règles et à vérifier qu’on les a bien comprises. Ainsi, vous verrez tous de suite en faisant vos fiches, tableaux, feuilles Excel, etc. que certains détails ont pu vous échapper ou qu’au contraire vous maîtrisez parfaitement telle ou telle subtilité du jeu.

Lors des aventures, il est pénible pour les joueurs de voir le MJ farfouiller dans tous ses guides pour retrouver la règle qui lui manque. D’autant plus qu’il existe de très nombreux guides, tant pour le D6 que pour le D20 (n’en parlons pas si vous combinez les deux…) donc vous serez vite perdus.

2. Quels outils créer?
 

Pour la forme, le plus simple et le plus pratique est l’écran de maître de jeu, sinon j’utilise des fiches type Bristol, mais maintenant que j’ai un ordinateur portable, j’ai tout plein de fichiers intéressants…

Concernant le fond, c’est libre à chacun de voir ce qu’il utilise le plus et qu’il ne parvient pas à rentrer dans sa caboche. Au début, je me suis fait un écran de MJ avec les tables de difficultés et les principales compétences.
Après quelques aventures, j’avais un autre écran avec les règles des combats spatiaux.

Le plus important est que vos outils soient évolutifs en fonction de vos besoins.

3. Les outils existants ne sont-ils pas suffisants ?
 
Il est vrai qu’il existe une grande variété de guides officiels précis (du manuel de Maître de jeu au Dark Side Sourcebook, tous les guides ont leur côté pratique), et encore plus d’outils créés par des joueurs et disponibles sur Internet.

Là, le choix est et restera personnel : en ce qui me concerne je m’inspire souvent de ce qu’ont fait d’autres personnes (sources officielles ou non) mais je reprends toujours ces éléments à mon compte pour en pondre de nouveaux. Je me sens perdu quand je dois retrouver en panique une règle précise dans un tableau que je n’ai pas fait moi-même.

Le fait de reprendre par soi-même ces outils offre la possibilité de réapprendre les règles auxquelles on n’est pas habitué.
Publicité