StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
La réalité rattrape la fiction
 
Tatooine existe vraiment !
17/09/2011
Une annonce fracassante de la NASA : Tatooine existe vraiment !

Les scientifiques estimaient jusque-là peu probable qu’une planète puisse "survivre" à un système solaire binaire (2 soleils). Leurs certitudes avaient déjà été bouleversées par des découvertes récentes. Mais cette fois, c’est la solidité de l’information et les certitudes qui font que l’annonce de la NASA est exceptionnelle.
Pour ceux qui n’en ont pas encore entendu parler, Tatooine vient d’être découverte !

Son nom ? Kepler-16b. Sa localisation ? Dans la constellation du Cygne.
Elle se trouve à 100 000 milliards de kilomètres de la Terre, soit à 200 années lumières du soleil.
Elle est plus grosse que Mars mais plus petite que Jupiter (son rayon représente 0,7 fois le rayon de Jupiter).
Techniquement, personne ne peut habiter cette planète gazeuse où il fait -100°C ! Il faudrait alors, avec un peu d’imagination, une cité des nuages et une bonne combinaison pour sortir et… admirer les deux couchers de soleils !

Cette Tatooine gazeuse a été découverte par la méthode dite de "transit astronomique", qui consiste à trouver une planète par son incidence sur le rayonnement d’une étoile (en gros : on trouve une planète quand elle passe devant une étoile), non par observation directe.
C’est l’une des méthodes qui permettent, depuis les années 90, de détecter les exoplanètes.

Kepler 16-b tourne donc autour des étoiles nommées Kepler 16-A et Kepler 16-B. Ces deux étoiles orbitant également l’une autour de l’autre.

Laurence DOYLE, un scientifique ayant participé à la découverte, nous en dit plus :
On peut imaginer que parfois le soleil rouge se couche en premier ; parfois, le soleil orange. Ils peuvent se "toucher" ou se coucher ensemble. Vous avez des couchers de soleil très dynamique, jamais les mêmes.

Voici une image concrète de ce système binaire si particulier (vu d'artiste) :



Vous trouverez d'autres infos et des vidéos sur le site de la NASA.

Pour en parler, on vous attend sur les forums.
Parution : 17/09/2011
Validé par : Xendor
<< Actualité précédente
Actualité suivante >>
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 19/09/2011 - 14:33
    La réalité augmentée, voici un bon exemple du mélange des frontières entre réalité et imaginaire. Ou, comment trouver SW dans notre monde à nous...
    Image
    Sur cette vidéo, on voit une petite démo du jeu Star Wars Arcade Falcon Gunner.
    Même si l'interactivité avec le "décor" n'est pas toujours au rendez-vous, au final, il s'agit de SW dans notre monde à nous. :)

    Dans le même esprit, j'étais passé à côté de la réalité augmentée de la collection Comics SW des éditions Atlas :
    Image
    Même si ça reste très limité, c'est intéressant quand même : la vidéo du combat entre Luke et Vador.
  • 21/09/2011 - 19:17
    Et que dire des hologrammes dans Star Wars ? Techniquement on en est loin encore.
    J'avais vu cela aux infos il y a quelques temps maintenant et j'avais trouvé ça pas mal. Quoi donc ? Des "hologrammes" à l'aéroport d'Orly :
    Image
    une vidéo de BFM TV. Pour moi c'est une demi-révolution parce que j'en étais resté à cette vidéo des hologrammes 3D qu'on connaît tous.
    Le truc c'est que dans les 2 cas on n'est pas encore assez proche de SW. On n'a pas la 3D sans support, et on n'a pas la vidéo directe puisqu'il s'agit d'enregistrements ou de photos.

    Ce qui se fait de mieux, à l'heure actuelle, ce sont les exemples qu'on peut retrouver sur cette vidéo d'un défilé de mode
    Image et ces 2 vidéos d'une société spécialisée.


    Le concept a aussi été utilisé lors de concerts. Un exemple concret parmi tant d'autres :
    Image
    le concert de Miku Hatsune (hop une petite fiche technique si vous ne connaissez pas encore le personnage). Je vous laisse regarder, les vidéos sont révélatrices du "phénomène" qui marche fort.

    Le problème qui subsiste, c'est que rien de tout ça n'est portable et en direct, on reste loin de ce que l'on voit dans Star Wars.
  • 21/09/2011 - 20:12
    Et que dire des hologrammes dans Star Wars ? Techniquement on en est loin encore.

    Au contraire, on s'en rapproche de plus en plus et comme le trucage des hologrammes SW date, on fera mieux dans quelques années.
  • 21/09/2011 - 20:21
    Oui on s'en rapproche, mais on n'en est pas encore au point de tenir un petit bidule dans la main qui représente une personne entière et en direct.
  • 23/09/2011 - 20:49
    Et une sortie dans l'hyperespace, c'est pour quand ?
    Image

    En fouillant un peu j'ai trouvé un article fascinant qui date de 2006.
    En voici quelques extrait :
    […]une théorie controversée sur la structure de l'univers, pourrait potentiellement permettre à un vaisseau spatial de se déplacer de la Terre jusqu'à Mars en trois heures et ne mettrait que 80 jours pour atteindre une étoile située à 11 années-lumière.

    […] un moteur opérationnel pourrait être testé dans environ cinq ans.

    […] Le moteur, en théorie, fonctionne en créant un intense champ magnétique qui, selon les idées initialement développées par le défunt scientifique Burkhard Heim dans les années 50, produirait un champ gravitationnel et permettrait la propulsion d'un vaisseau spatial.

    Dröscher est quelque peu nébuleux dans les détails, mais il indique qu'un vaisseau équipé d'une spire et d'un anneau pourrait être propulsé dans un hyperespace multidimensionnel où les constantes de la nature seraient différentes et où même la vitesse de la lumière serait plusieurs fois plus élevée que celle que nous connaissons.

    Hallucinant... ! :shock:
    Vous l'aurez compris, cela reste très théorique pour le moment, mais je vous invite à lire l'article complet ici.
    En savoir plus :
    - une extension de l’article
    - le site consacré à la théorie en question
    - pour les courageux, une étude de la NASA Can a « Hyperespace » really exist ? qui parle, entre autre, des problèmes de cohérence entre les différentes forces qui entrent en action (force forte, force faible, électromagnétisme, gravité et donc 2 nouvelles forces engendrées par la théorie).


    Existe t-il quelque chose de mieux que la théorie d’Heim ? ou bien se vérifierait-elle… ?
    Aujourd'hui on apprend quelque chose d'incroyable !
    E = mc² ne serait peut-être plus d’actualité ! Et la théorie de la relativité d’EINSTEIN serait donc à ranger au placard (voire à la poubelle).
    Image

    C’est l’annonce surprenante que j’ai entendu ce matin, le 23/09/11, sur BFM TV (la vidéo).

    De quoi s’agit-il exactement ?
    Nom de code : OPERA.
    Objet : les neutrinos.

    Les neutrinos auraient dépassé la vitesse « infranchissable » de la lumière, à partir d’un faisceau envoyé depuis le CERN. L'explication viendrait de leur masse légère.
    Plus vite que la lumière, plus vite que 300 000 kilomètres/seconde, plus vite qu’E = mc², et donc plus vite que la théorie de la relativité d’EINSTEIN devenue biblique.

    L’équipe de l’expérience OPERA, composée en majorité de français du CNRS, aurait donc fait une découverte majeure. C'est tellement incroyable que l'équipe de chercheurs a passé près de 6 mois en vérifications et contrôles des résultats. Les scientifiques ont décidé aujourd’hui de révéler l’information pour éviter de se faire doubler par d’éventuelles fuites dans la presse.
    L’un d'entre eux, Dario AUTIERO, explique que l’expérience va être reproduite dans les prochains mois par d’autres équipes, pour savoir si cette révélation deviendra une révolution ou juste une erreur.

    La vitesse "supra luminique" (VSL), les "sauts hyperluminiques", l"hyperpropulsion" et autre "combustion" de la science-fiction serraient donc peut-être à portée des neutrinos…
    Et pourquoi pas des voyageurs, un jour prochain ?

    Vous trouverez plus d’informations sur cet article du Figaro et celui du JDD d’Europe 1.
    Voici également la source officielle du CERN (Organisation européenne pour la Recherche nucléaire).
    Et l'article pour Star Wars Universe.
  • 23/09/2011 - 21:05
    Y a des nouvelles du moteur dont ils parlaient y a 5 ans?

    Pour le cas des neutrinos, j’attends d'en savoir plus avant de me faire une idée. :neutre:
  • 23/09/2011 - 21:13
    Je n'ai malheureusement pas trouvé de nouvelles de ce moteur (à ce jour) dont on aurait dû entendre parler cette année... Mais ça fait partie des choses qui sont toujours reportées. Comme pour les dates de la NASA ou de l'ESA. Dès qu'il s'agit de recherche, ça s'éternise. C'est plus facile (plus rentable surtout) d'envoyer des satellites pour de la téléphonie ou pour de la cartographie/imagerie etc... !

    Et pour la vitesse plus grande que la lumière, j'ai hâte de voir ce que ça va donner avec les prochaines équipes ! :cute:
    Ce serait génial que le CERN coiffe au poteau les recherches de la NASA avec un truc pareil.
  • 24/09/2011 - 17:04
    Personnellement avant de remettre en doute Einstein j'irais plutôt chercher du côté de la physique quantique, dont on maîtrise mal certains aspects, à voir....
    De toute façon envoyer un neutrino à une vitesse superluminique ok mais y'a encore un bout avant de faire de même avec un véhicule...
  • 24/09/2011 - 17:18
    La physique quantique est déjà une remise en question des théories d'Einstein. :lol:
    Mais j'y verrais bien une sorte d'effet tunnel parce que des neutrinos qui voyageraient sous terre plus vite que des photons dans le vide c'est quand même dément. :shock:
  • 25/09/2011 - 0:09
    Ah là là les annonces fulgurantes des journalistes.
    Toujours à faire monter la soupe. Bon certes c'est une découverte assez intéressante mais il faut se calmer.
    Toute la théorie d'Einstein n'est pas "bonne" à jeter aux orties juste à cause d'un neutrino.
    Et c'est marrant de voir beaucoup de personnes opposer la Relativité (Restreinte et Générale) à la Physique Quantique alors que les deux sont COMPLÉMENTAIRES. L'un explique les interactions à l'échelle astronomique (en partie voir plus bas) tandis que l'autre les explique à l'échelle subatomique. Pour preuve Einstein n'avait pas de dent contre la théorie quantique comme beaucoup le laissent entendre puisqu'il a été l'un des investigateurs de la célèbre théorie. Rappelons que c'est lui le premier qui a expliqué l'effet photoélectrique en 1905. Par contre une chose est sure il a pris un peu de distances avec certains Quanticiens qui se mettaient littéralement sur la gueule (allant même jusqu'aux lettres d'insultes adressées à d'autres physiciens). En gros il y avait deux écoles de Physique Quantique qui défendaient farouchement leurs idées (Copenhague et je ne me souviens plus de l'autre école de pensée Quanticienne).

    Ce n'est pas la première fois qu'on trouve des limites à la théorie d'Einstein. Les trous noirs en sont un bon exemple et récemment un physicien américain a découvert des anomalies quant au comportement de certaines galaxies remettant en question la Relativité Générale. Néanmoins pour le coup, une grosse partie de ce qu'a découvert Einstein, notamment E=mc² est toujours valables à l'échelle humaine (sans quoi il nous serait actuellement difficile d'avoir des centrales nucléaires)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité