StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Survivor’s Quest, ou autrement dit : Le Retour du Roi
 
Autopsie de la dernière parution ricaine en date.
06/03/2004



Attention, Mesdames et Messieurs, dans un instant, on va commencer.
Installez-vous dans votre fauteuil bien gentiment.
Cinq, quatre, trois, deux, un, zéro… Partez !
Toooooooous les projecteurs vont s’allumer et tous les acteurs vont s’animer en même temps.
Attention, Mesdames et Messieurs, c’est important : on va commencer.
C’est toujours la même histoire depuis la nuit des temps.
L’histoire de la vie et de la mort.
Mais nous allons changer les décors.
Espérons qu’on la jouera encore dans deux milles ans…


J’étais parti pour retranscrire la suite, mais en comparaison de cette intro, le reste de la chanson de Fugain n’a que peu de rapport avec le sujet qui nous intéresse aujourd’hui. Remarquez, j’en sais rien, je suis pas allé au bout de la piste. Moi, je voulais quelque chose de pas trop dégueu pour démarrer la news. Bref.


Nous voici donc en Mars 2004.
Il y a un mois sortait le dernier bouquin Star Wars en date sur le territoire étasunien. Il s’agit de Survivor’s Quest. On ne doit pas ce Hardcover de 384 pages à n’importe qui puisque c’est le père de l’Univers Etendu tel que nous le connaissons actuellement. (Non, pas Brian Daley, donc.) Il s’agit bien évidement de Timothy Zahn, l’homme qui est derrière La Croisade Noire du Jedi Fou et La Main de Thrawn.





Seconde stand alone de la nouvelle génération de romans se déroulant durant l’ère de la Nouvelle République, SQ met en vedette l’autre couple phare de la galaxie Star Wars, à savoir Luke et Mara Sky… Mara « Jade » Skywalker, pardon.
Rah, ces femmes…

La Paix avec un grand P entre les Vestiges de l’Empire et la Nouvelle République a été signée voilà trois ans. Les fesses de nos héros les Jedi sont donc encore largement à l’abri de l’invasion Yuuzhan Vong, et ceux-ci vaquent à des occupations de plein air très zen telles que… la résolution de conflits interplanétaires…
Puis un jour, Luke et Mara, fraîchement unis par les liens sacrés du mariage mais assez souvent séparés par leur job, reçoivent une invitation par la Poste, c'est-à-dire environ trois semaines après l’envoi du message. Une invitation de l’Amiral Parck. Celui-ci leur demande de se rendre dans l’espace gouverné par les Chiss afin de leur remettre un petit quelque chose qui serait susceptible de les intéressés au plus haut point : les vestiges retrouvés du Projet de Vol Extérieur. (Outbound Flight Project.)
Vous vous souvenez, c’est le fameux convois envoyé avant la Guerre des Clones afin de d’étendre les connaissances de la République d’antan. Le même vol qui s’est fait décimé méchamment la gueule par le Commandeur Thrawn, des Forces Chiss. Ces même Chiss, pensant que cela peut intéresser nos amis, les invitent tout deux pour faire un constat.
S’en suivra bien entendu un bordel sans nom obligatoire et adéquat à la situation…


Comme le dit si bien l’auteur, ce roman marque la fin de sa contribution à l’UE de Star Wars. Gueulez pas comme ça, j’ai pas dit qu’il arrêtait, jusque que SQ est le dernier tome de la saga « Thrawn/OFP/etc » que forme sa trilogie, sa duologie, ce bouquin-ci ainsi qui que son prochain livre qui, lui, initiera cette saga. En effet, Tim à encore plusieurs choses trèèèèèèèèèèès importantes à dévoiler : Le lancement du Projet, sa destruction par le fougueux et fringant Thrawn, et la rencontre de ce dernier avec l’honorable Palpatine, alors Chancelier. Tout à fait, se sera un roman se déroulant durant la Prélogie, plus précisément en l’an 27, d’après les dernières infos, soit quelques années avant l’Episode II. Les adorateurs du monsieur vont… adorer. C’est du moins ce que l’on peut constater si on se fie aux ving-mille personnes qui sont prosternées tout autour de sa maison de l’Oregon.
On aura donc une Heptalogie – et non pas Septualogie comme j’ai pu l’entendre, vous me le copierez 500 fois – une fois cette nouvelle zahnerie dans les bacs (Je sais, elle est pas nouvelle), d’ici un an.


Bon, alors… j’ai envie de vous dire tout un tas de choses à propos du roman mais je l’ai pas lu. En fait, je voulais attendre la VF, qui à la base était prévue pour le mois de Mai prochain aux Presses de la Cité. Mais le calendrier de parutions de l’éditeurs à été revu le mois dernier et le bouquin s’est vu repoussé à la rentré, à la place de la VF de The Cestus Deception. C’est con ouais, on aurait pu se farcir trois grand format en un an, mais non… N’empêche, c’est peut-être une bonne chose du point de vue de la traduction : je fais référence au syndrome de WJW, à savoir la trad bâclée qu’a subit La Voie du Destin, l’an passé. Déjà que le bouquin était limite… (Oui, je le scanderai haut et fort jusqu’à ma mort.)

Donc, vous vous demandez sûrement ce que je vais bien pouvoir vous raconter d’autre pas vrai ? Eh bien en fait, plus grand-chose… Je vais pas me faire chier – j’ai un autre article à taper juste après et j’ai un semblant de vie privée… si, si c’est vrai - et vous rediriger vers plusieurs pages qui vous apporteront des brins d’infos en plus.

Tout d’abord, sur le sujet du roman, dans le Forum Littérature, ou le débat copule avec les spoilers comme un sultan dans son harem…
Tiens, faut que je la note, celle là.

Ensuite, sur cette news du site officiel, où vous aurez l’occasion de lire une interview de l’auteur – sympa, sans plus – ainsi qu’un extrait de SQ.

Pour finir, toujours sur le site officiel, vers cette page ou est présentée le eBooks affiliée au bouquin : Fool’s Bargain qui présente sous un angle positif l’escouade de commando menée par Chak Fel – fils du baron, frère ainé de Jag du NOJ – j’ai dénommé la 501e unité d’élite de Stormtroopers. Vivi, vous avez bien lu, c’est un très joli clin d’œils au fans qui adorent risquer de se casser la gueule à cause de leur champ de vision limité ^^
Je plaisante… Je suis réaliste, mais je plaisante. Comme disait Dechavane : « Je rigole mais je me moque pas. » A vrai dire je préfère l’indiquer parce qu’en j’en connais pas mal des gars qui se costument en Storm… Salut les mecs !
Hem. Au passage, vous noterez la couverture, qui même si elle n’a rien d’extraordinaire, est au moins O-RI-GI-NA-LE… Pas un pauvre verso de Hardcover. C’est cool.
D’après les échos, le eBooks de 50 pages est sympa. Rien de bien extraordinaire, mais ça se laisse lire. Si vous avez quelques dollars en trop, faîtes-moi un chèque.
Si vous avez quelques dollars en trop et que vous voulez lire la chose, là, forcément, je me sens obligé de vous conseiller le site powells.com ou le produit est proposé à 2.80$. (Merci à Histoire SW sur le forum pour l’info.)


Voilà, voilà. Histoire de pas finir subitement et ainsi éviter tout choc mental envers les plus sensibles d’entre-vous, Tonton Ces’ vous à gentiment retranscrit et traduit la grande majorité du Chat que SW.com à organisé avec Zahn himself, le 1er Février dernier.
Y’a de quoi faire, rien d’extraordinaire, le tout étant surtout anecdotique, mais les réponses données par le Maître sont intéressantes. Il parle du passé, du présent… du… futur…
J’ai volontairement zappé les question qui me paraissaient lourdingues, du types : « Quel est votre véhicule préféré ? » ; « Vous aimez les chiens ? » ; « Imaginons que vous êtes perdu sur une planète désertique et hostiles située dans les régions inconnues, entre deux systèmes qui se font la guerre depuis quatre générations et où des fauves chassent jours et nuit à la recherche de viande fraîche, le tout en pleine Guerre des Clones… Est-ce que vous écrivez en manuscrit ou sur PC ? ».
Vous voyez le genre…
Moi, je vous donne rendez-vous dès demain, pour un autre article tout aussi réjouissant. J’avais d’abord pensé à cous parler du Mystère de l’Ile de Paque, mais je me suis dit que se serait mieux de causer du Point de Rupture, de Matthew Stover. Après tout, c’est plus d’actualité…

A deux mains.


* * * * * * * * * *




Le personnage de Mara Jade est-il inspiré de quelqu’un d’existant ?
Non. Je l’ai modelée uniquement en pensant qu’il s’agirait du type de femme que j’aimerai avoir a mes côté en cas de situation périlleuse.


Parmi l’impressionnant nombre de personnages que vous avez créés, lequel est votre favoris ?
Thrawn et Mara se disputent la première place et y arrivent chacun à leur tour depuis des lustres. Karrde arrive en bon troisième.


Lors de l’écriture de la trilogie de Thrawn, vous imaginiez-vous que vous seriez l’instigateur d’une nouvelle génération de médias. Que des douzaines d’auteurs poursuivraient votre travail a travers des romans uniques et mêmes d’autres trilogies ?
A l’époque, personne ne savait où nous allions. Seul Lou Arocina, patron de Bantham Spectra, savaient que cette licence pouvait rapporter. A part lui, je doute qu’il y avait d’autres personnes confiantes envers ce projet.


Sur quoi travaillez-vous actuellement ?>
Je viens de terminer une nouvelle en deux parties prévues pour le Star Wars Insider. L’action se déroule durant la Guerre des Clones et présente Anakin et Obi-Wan. Sinon, je planche en ce moment sur mon prochain roman SW ainsi que sur un autre roman.


Vous a-t-on proposé de participer au Nouvel Ordre Jedi ?
Oui. Je ne sais plus s’il c’était pour un, deux ou trois romans.


Que préférez-vous le plus dans la galaxie SW ?
De s’amuser avec le château de sable de Monsieur Lucas tout en jouant avec ses propres jouets !


Comptez-vous dévoiler les origines de Mara lors de votre prochain roman ?
Non. Je n’ai pas l’intention de les dévoiler pour le moment.


Aimeriez-vous écrire un roman basé uniquement basé sur l’un de vos personnages secondaires, tel Garm Bel Ibis ou Talon Karrde ?
Je pourrais en faire. Mais les courtes nouvelles sont bien plus utiles pour développer ces protagonistes. Un bouquin entier rien que pour eux, seraient – a juste titre – mal jugés.


J’ai noté un grand nombre de points communs entre l’amiral Thrawn et Sherlock Holmes : leur étonnante compétence de raisonner et déduire ; le fait qu’ils ai un partenaires se ressemblant (Pellaeon/Watson) etc… Etait-ce voulu ?
Pas du tout. On m’a déjà fait part de cette comparaison. Je voulais créer un méchant qui inspire de la loyauté en plus de la peur et qui puisse rendre a la Nouvelle république la monnaie de sa pièce. J’ai lu l’intégrale des aventures de Sherlock Holmes dans ma jeunesse, alors peut-être que cela m’a influencer sans que je m’en rende compte !


En combien de temps écrivez-vous un roman ?
Cela dépend. Je prends en moyenne six mois pour un roman. L’Héritier de l’Empire m’en a pris cinq et Survivor’s, quatre. Les deux autres tomes de La Croisade m’ont occupé pendant un an chacun.


Vous est-il arrivé de vouloir réserver un sort particulier à l’un des héros créé par George Lucas sans qu’on vous l’autorise ?
La seule chose qui pourrait se rapprocher de votre idée est liée à la création de Joruus C’baoth. Ce personnage devait être à la base un clone d’Obi-Wan Kenobi. C’est sans aucun doute mieux comme ça.


Lequel de vos roman SW préférez-vous ?
Il est difficile de répondre à cette question. J’estime qu’ils forment un tout, une histoire en six parties. Bientôt sept. Mais je dirais Survivor’s Quest si je devais absolument faire un choix.


Comptez-vous introduire des membres de la famille de Thrawn, dans vos futurs romans ?
Son frère sera présent dans mon prochain livre.


Plutôt café ou déca ?
Plutôt Coca, Pepsi ou Dr Pepper. Un proverbe Klingon dit : « La caféine est meilleure froide. » (ndCesba : Et le café glacé alors ?)


Ca vous dirait d’écrire le scénario un jeu vidéo SW ?
Si on me le demandait, j’accepterai volontiers. Ca me plairait sûrement.


Qui est votre auteur favoris ?
Mes auteurs favoris sont : Larry Nevin, Keith Laumer, Theodore Sturgeon et Alister Maclean.


Quel était le but à atteindre, pour vous, avec Survivor’s ? Vous concentrer sur la relation entre Luke et Mara ou introduire l’OFP plus distinctement ?
Del Rey voulait une histoire sur le couple, oui. Après quelques échanges d’idées, nous sommes arrivés à développer ce roman. Moi-même, je voulais les présenter, en couple, travaillant pour l’Ordre Jedi.


Selon-vous, pourquoi Thrawn est-il si apprécié parmi les fans ?
A mon sens, c’est parce que c’est un personnage dès plus honorable, à sa manière. Le fait qu’il se batte du mauvais côté passe en second lieu.


Les Chiss ont-il déjà rencontré des humains avant l’incident de l’OFP ou la rencontre de Thrawn et de Doriana est la première entre ce peuple et la République ?
Il eu un couple d’humain avant Kinman Doriana. Des commerçants, d’après « les rumeurs ».


Juste histoire de m’ôter un doute : les cilindre spaarti ou le nouveau Thrawn était en pleine maturation à bien été détruit ou les dirigeants de la Main ont réussis à le sauver d’une façon ou d’une autre ?
Il a bel et bien fait boum !


D’où vous est venu le nom de Wayland ?
Dans le folklore européen du nord, Wayland est le roi des elves, ainsi qu’un forgeron et un artificier. Cela me semblait adéquat pour une planète qui devait servir « d’entrepôt ».


Dans le cadre de l’écriture de votre trilogie, avez-vous eu certaines informations de la part de LucasFilms à propos de la Guerre des Clones, qui est l’un des sujets de ces romans ?
Non. J’ai essayé de décrire ce qu’elle fut sans être très précis, étant donné que Lucas n’avait pas encore étalé sa vision des choses.


En commençant La Croisade Noire, saviez-vous qu’elle serait une trilogie ? Vouliez-vous faire mourir Thrawn dès le début ?
Double oui.


Que pensez-vous des incarnations de vos héros pour les cartes CCG ?
Je trouve que Karrde n’est pas parfait. (ndCesba : Sacré déconneur. Pour info, c’est Tim Zahn himself qui « interprétait » le contrebandier.) Thrawn est bien fait, et j’aime bien Maa sous les traits de Shanon Baska. (ndCesba : Se sera bien le premier… Allez, avoue, Tim…)


Le nom de Coruscant est votre idée ou une obligation de Lucas ?
La planète est l’invention de Lucas, mais il l’avait appelée « Planète Impériale ». J’ai été de ceux qui ont proposés Coruscant, et il a repris la chose.


Avez-vous une technique pour élaborer des noms de personnages ou de lieux ?
Non. Pour un protagoniste important, je fais en sorte que son nom sonne bien. Pour les secondaires, c’est généralement du « spladash »…


Avez-vous un titre en tête pour votre prochain roman ?
Pour le moment, il s’appelle juste Outbound Flight Prohet. (Lol.) Je cherche quelque chose de mieux.


A l’avenir, voudriez-vous écrire un romans post-NOJ, relatant les aventures de Luke Mara et Ben. Ou peut-être quelque chose se déroulant entre les deux trilogie, comme la rencontre entre Vador et les Nogris ?
Tout dépendra des attentes des fans. L’idée sur Vador est intéressante. Cela pourrait rejoindre celle que j’avais, où Vador et ses Chasseurs des Jedi traqueraient Obi-Wan.


Dans la Bible, S’boath signifie « Seigneur des hosties ». Est-ce que ce terme fut la base du nom de Jorus C’baoth ?
En effet, j’avoue. Vous êtes très perspicaces.


Si vous étiez contacté pour écrire un livre dans un univers autre que celui de Star Wars, accepteriez-vous ? Quel univers voudriez-vous approcher ?
Je ne suis pas sur d’être intéressé. La galaxie Star Wars est très spéciale pour moi. Je préférerai même créer ma propre histoire dans mon coin, à défaut.


Dans la série des Jeunes Chevaliers Jedi, il n’y a rien qui indique que Luke et Mara sont mariés. Mis à part le fait que la saga à été écrite « avant leur mariage » avez-vous une explication pour cela ?
Bantham ne voulait pas trop lâcher d’infos à ce propos. C’était en 1993 que nous avons décidé d’unir Luke et Mara dans la future suite de La Croisade. Aussi, Kevin Anderson, Rebecca Moest et tous les autres auteurs savaient, mais devaient « garder le secret » ce qui dans le cas de ces derniers, à été très dur, mais fait avec brio.


Etes-vous amis avec d’autres auteurs de SW ?
Mike Stackpole et Aaron Allston sont de très bons amis à distance puisque nous nous voyons quasiment que lors des conventions. J’ai rencontré plusieurs autre de mes confrères mais cela reste des relations de travail.


Dans Le Fantôme de Tatooine, C-3PO découvre dans la demeure d’Obi-Wan Kenobi un databloc contenant les routes hyperspatiales à emprunter pour se rendre dans les régions inconnues. On y fait mention du fait que Kenobi était susceptible de mener une mission avec Anakin pour retrouver l’OFP. Est-ce que se sera bel et bien le cas dans votre futur roman ?
Non. Néanmoins, Anakin et Obi-Wan ont rencontrés les membres participant au projet avant son départ.


La mort de Thrawn me rappelle celle de Saroumane, dans Le Seigneur des Anneaux, tué par un poignard par leur second/garde du corps. Est-ce voulu ?
Non. Ou du moins, pas inconsciemment, là encore.


Qu’est ce que ça vous à fait de constater que le nom de Coruscant avait été utilisé comme nom « officiel » de la capitale dans la nouvelle saga ?
Un mot : Cool !
Je savais avant la sortie du film que Lucas l’avait gardé pour désigner la « Planète impériale » mais lorsque j’ai vu le film pour la première fois et que Qui-Gon Jinn a cité son nom, je n’ai pas pu m’empêcher de sourire !


Comment est né Bel Ibis ?
Lorsque j’avais commencé à écrire la trilogie, je devais trouver un moyen de réunir Yan et Lando. Le personnage de Bel Ibis n’était qu’un faire valoir au départ, mais en avançant avec une touche de politique en plus, je trouvais que le fait de le lier à Mon Mothma collait.


Avez-vous toujours voulu faire de Mara l’épouse de Luke ?
J’ai personnellement toujours pensé qu’elle était la femme idéale pour lui, en effet. Mais rien n’était joué. Je suis heureux que LucasFilms m’ait autorisé à les réunir.


Alors pourquoi autant d’autres personnages féminins (Gaeriel, Callista…) ont-il étés créés ?
Chacune d’entres-elles ont été créées avant cette décision.


Lorsque vous regardez votre œuvre complète, aujourd’hui, y voyez-vous quelque chose que vous voudriez y changer ?
La chronologie de la trilogie est de nos jours des plus discutables, bien entendu. Mais c’est avant tout parce que je n’avais aucunes indications ou presque sur la Guerre des Clones, comme dit plus haut.


Votre épisode préféré ?
L’Empire Contre-Attaque.

Parution : 06/03/2004
Source : J'ai mis les liens...
Validé par : Cesba
Section : Littérature > Romans
<< Actualité précédente
Actualité suivante >>
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité