StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Critiques de Padawan, de Kiersten White
 
[Critique] Obi-Wan en pleine adolescence !
24/07/2022

Bonjour à tous

Dans deux jours paraîtra aux USA le roman Young Adult Padawan, de Kiersten White. Ce roman nous narre un nouveau pan de la vie d'Obi-Wan Kenobi : il a 16 ans, et est l'apprenti de Qui-Gon Jinn.

Lain et moi avons pu lire ce roman en avance, et voici nos critiques !

Nous remercions Crystal McCoy chez Disney qui nous a fournis un exemplaire de ce roman, nous permettant de vous en offrir la critique avant la sortie.


Synopsis :
Obi-Wan Kenobi cherche sa place au sein de la Force en tant que jeune Padawan dans cette aventure !

Obi-Wan Kenobi souhaite vraiment être un bon Padawan. Voire même le meilleur. Mais cela semble de plus en plus impossible avec son nouveau maître, Qui-Gon Jinn. Tous les amis d'Obi-Wan s'entraînent pour devenir des vrais Jedi, acquièrent de l'expérience en mission, tandis que lui est encore sur Coruscant, s'améliorant aux formes de combat ou s'asseyant durant des contamplations silencieuses. Depuis que l'ancien maître de Qui-Gon, Dooku, a quitté l'Ordre, il semble que Qui-Gon ait été trop occupé à essayer de se connecter à la Force ou à se disputer avec le Conseil Jedi au lieu d'entraîner convenablement son Padawan.

Lorsqu'Obi-Wan convainc finalement Qui-Gon de l'emmener en mission sur une planète éloignée jadis explorée par un ancien Jedi, son maître ne se montre pas le matin de leur départ, poussant Obi-Wan à décoller tout seul. À son arrivée sur la mystérieuse planète luxuriante, il rencontre un groupe d'adolescents qui n'ont pas d'adultes pour les surveiller, et qui semblent tous avoir une connexion avec la Force. Libéré des restrictions de l'Ordre, Obi-Wan se joint à eux lors de leurs aventures, mais ses connaissances de Padawan le poussent à s'interroger sur l'étrange relation des jeunes à la Force, et avec la planète verdoyante qui les entoure, et tout ce que cela pourrait signifier pour son futur. Obi-Wan va tester les limites de sa relation avec les Jedi et avec la Force dans cet exploration excitante et émouvante de l'un des héros de Star Wars.

 


 

La critique sans spoiler de Lain-Anksoo

Obi-Wan a toujours été un padawan rempli de doute, cherchant continuellement sa place pour espérer atteindre un équilibre, une balance propre à la Force. N’est-ce pas finalement ce qui fait un bon disciple ? Sans doute. Dans ce roman jeune adulte, le jeune homme est en pleine crise existentielle, il part à la découverte d’un monde inconnu dont la dernière mention remonte à l’époque de la Haute République. Qu’y trouvera-t-il ? Un groupe d’adolescents qui semblent détenir un certain pouvoir, et bien sûr des ennuis. Qui sait, peut-être y trouvera-t-il aussi les réponses aux questions qu’il se pose ?

 

Obi-Wan

En voilà un nouveau point commun parmi deux décennies de publications sur Obi-Wan, ce garçon, cet adolescent, cet homme ne cesse de se questionner à la fois sur sa place dans la galaxie, au sein de l’Ordre Jedi mais aussi sur la conduite à tenir dans chaque situation. À chaque fois que l’on découvre un nouvel élément de son passé, on se dit toujours que ce garçon ne deviendra jamais un grand Jedi, il doute de tout et peut parfois se résigner trop facilement. Ce roman est dans cette lignée, l’adolescent qu’il est se demande encore si être un Jedi c’est fait pour lui, si Qui-Gon est le maître qu’il mérite, s'il ne ferait pas mieux de vivre avec des gens de son âge, il questionnera même sa vie sentimentale ou sexuelle.

Mais on sait tous que c’est cette capacité à ne jamais rien considérer comme acquis, à toujours chercher la meilleure façon de faire le bien qui fera de lui le plus grand Jedi de son époque. Le but étant de toujours trouver l’équilibre et c’est justement le but de cette histoire, atteindre la balance qui fera de lui un Jedi.

Et si vous aimez Obi-Wan et avez toujours voulu voir sa rencontre avec son ami à quatre bras, ce roman ne vous Dex-cevra pas !

 

Excursion dans le nouveau monde

C’est un vieil enregistrement qui lancera sa quête et l’enverra sur les traces de ce monde mystérieux. Ici, rien de bien révolutionnaire, encore que l’origine de la puissance des habitants de ce monde soit intéressante et surtout pertinente vis-à-vis du questionnement du padawan.

On reste dans le classique « planète hostile mais qui peut rapporter gros, que des méchants avides de pouvoir et d’argent veulent saccager ». Oui c’est la même histoire qu’Avatar ou de son matériau d’origine Pocahontas. Et oui c’est toujours sympathique de voir un groupe d’enfants perdus faire la paix avec le monde qui les entoure et vivre en symbiose pour ensuite le défendre face aux hordes d’envahisseurs, mais le véritable intérêt ici restera le traitement d’Obi-Wan.

 

Note : 82%


 La critique sans spoiler de Link

 

Après Obi-Wan ermite, Obi-Wan pendant la Guerre des Clones, Obi-Wan en fin d’apprentissage auprès de Qui-Gon, remontons encore davantage le temps, avec Obi-Wan âgé de 16 ans, en pleine adolescence. C’est en effet à cette période que se déroule le roman Young Adult Padawan, écrit par Kiersten White.

Dans ce roman, Obi-Wan a de gros soucis de connexion avec la Force et décide de partir seul à l’aventure. Il va se retrouver sur une planète peuplée de quelques adolescents et va vivre quelques aventures en leur compagnie. Voilà en gros ce que dit le synopsis. On dit donc adieu à la relation entre Qui-Gon Jinn et son apprenti, ce n’est pas le sujet du livre. Le sujet, c’est la relation entre Obi-Wan et la Force, et il faut reconnaître que c’est très bien traité, avec les nombreux questionnements du Padawan concernant ce pouvoir mystique ainsi que sa place au sein de l’Ordre Jedi. Un bon point qui est paradoxalement presque le seul (avec le nombre de pages) à justifier une classification Young Adult, et encore même les lecteurs les plus jeunes sont capables de comprendre les réflexions du héros.

Car il faut être honnête : les aventures vécues par Obi-Wan sont du niveau d’un roman jeunesse. On voit absolument tout arriver des pages à l’avance, on comprend le « twist » de l’intrigue au quart du roman, aucune scène n’est sombre ou dramatique. De plus, le style de l’auteure est hyper fluide et d’une simplicité assez incroyable. La comparaison avec les autres romans Young Adult du canon fait assez mal sur ce point-là. J’irais même plus loin en comparant avec Les Apprentis Jedi, cette série de l’univers Légendes se déroulant elle-aussi avec Obi-Wan comme jeune Padawan, une série classée jeunesse mais pourtant bien plus mature par certains aspects que ce roman. Enfin bref, je préférais préciser ce point, afin de ne pas vous tromper sur la marchandise. Car ça n’enlève rien aux qualités de l’œuvre.

La planète sur laquelle Obi-Wan arrive et va évoluer permet à l’auteure de développer pas mal de nouvelles choses : entre l’histoire des adolescents qu’il va rencontrer et la « Force » dont ils semblent dotés, ou la faune et la flore de la planète, on a droit à plusieurs éléments très intéressants qui pourraient être approfondis plus tard. La multitude de nouveaux personnages peut effrayer au départ mais l’auteure réussit à tous les caractériser de belle manière. Un petit bémol concerne le dernier chapitre du roman, pour lequel j’attendais autre chose.

À propos de la planète de l’histoire, je n’ai pas pour habitude de parler des messages laissés par les auteurs dans leurs livres, mais là je vais le faire : Kiersten White délivre un message écologique très bien développé et extrêmement pertinent au vu de ce que nous sommes en train de vivre sur Terre. Je n’en dirai pas plus, vous êtes assez grands pour comprendre ;)

Enfin, je terminerai cette critique par deux points très sympathiques : l’aventure vécue par Obi-Wan débute grâce à un personnage de la Haute République. Et notre Padawan va faire la rencontre d’un personnage apprécié de la Prélogie. Des liens qui font plaisir.

 

Conclusion :
Malgré son aspect jeunesse plutôt prononcé, Padawan reste un roman sympathique qui plaira aux petits comme aux grands, avec une aventure gentillette vécue par notre héros qui dépaysera le lecteur, ainsi que plusieurs nouveaux ajouts intéressants à l'univers.

Note : 77%

 

Voilà pour nos critiques. À noter qu'évidemment, nous n'avons pas encore de date de parution française de ce roman.

On attend vos réactions sur les forums.

Parution : 24/07/2022
Source : Le staff
Validé par : link224
Section : Littérature > Romans
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 24/07/2022 - 14:09
    À deux jours de la sortie US, voici nos critiques : https://www.starwars-universe.com/actu- ... white.html :hello:
  • 26/07/2022 - 22:01
    Apparemment l’hétérosexualité d’Ibi-Wan serait remise en cause :think:

    https://www.giantfreakinrobot.com/ent/d ... exual.html
  • 26/07/2022 - 22:23
    Oui. Lain en a parlé sur Twitter (je clique pas sur ton lien, le site a l'air chelou :transpire: ). Mais bon, le sujet peut s'avérer "tendu" donc on va surveiller la discussion si vous voulez parler de ça au lieu du reste du livre :jap:
  • 27/07/2022 - 7:03
    Apparemment ça reste sujet à interprétation. J'ai vu une capture du passage en question et j'avoue que ça ne m'aurait pas sauté aux yeux. Pour d'autres, c'est évident.
    Dans tous les cas il faut dire qu'il n'y a pas d'incohérence car ça ne remet pas en cause sa relation avec Satine.

    A part ça j'avoue que la critique de Link m'a un peu refroidi car ça a l'air d'être très, très jeunesse. Le synopsis et la couverture me donnaient déjà cette impression. Mais je suis bien curieux de certains éléments qui m'ont été partiellement spoilés, genre Dex.
  • 27/07/2022 - 8:19
    Neow a écrit:J'ai vu une capture du passage en question et j'avoue que ça ne m'aurait pas sauté aux yeux. Pour d'autres, c'est évident.


    Je pense que c'est évident pour les gens qui sont concernés par le sujet et qui en recherchent toutes les allusions. Personnellement ce n'est pas du tout ce que je recherche et ce à quoi je m'intéresse quand je lis des bouquins, donc ça ne m'a pas sauté aux yeux non plus :neutre:


    Neow a écrit:A part ça j'avoue que la critique de Link m'a un peu refroidi car ça a l'air d'être très, très jeunesse.


    Ha mais clairement, la seule chose qui fait que ce n'est pas un roman jeunesse, c'est le nombre de pages. (Et éventuellement quelques réflexions d'Obi-Wan vis-à-vis de la Force, qui pourront paraître un peu longues pour un lecteur trop jeune.)
    À titre de comparaison et en restant dans le canon, les romans jeunesse de la Haute République, je les ai trouvés par certains aspects plus matures que Padawan :transpire:
    Après, "jeunesse" ne veut pas dire "mauvais", loin de là^^
  • 27/07/2022 - 9:05
    link224 a écrit:
    Je pense que c'est évident pour les gens qui sont concernés par le sujet et qui en recherchent toutes les allusions. Personnellement ce n'est pas du tout ce que je recherche et ce à quoi je m'intéresse quand je lis des bouquins, donc ça ne m'a pas sauté aux yeux non plus :neutre:


    Étant plus ou moin concerné, je peux vous dire qu'il n'y a strictement rien, juste des adolescents en questionnement plus sur l'amitié qu'autre chose. Et sérieusement il fait arrêter de fantasmer sur des mineur :transpire:
  • 27/07/2022 - 9:34
    Dark Servatos a écrit:Étant plus ou moin concerné, je peux vous dire qu'il n'y a strictement rien, juste des adolescents en questionnement plus sur l'amitié qu'autre chose. Et sérieusement il fait arrêter de fantasmer sur des mineur :transpire:


    Je n'irais pas jusqu'à dire qu'il n'y a strictement rien. Lorsque Lain m'en a parlé, j'ai relu un peu 2-3 passages. Et effectivement, y'a bien Obi-Wan qui se pose des questions lorsqu'il voit la fille et la shapshifter ensemble, et il se demande ce qui pourrait se passer pour lui s'il quittait l'Ordre. Et au moment de sa réflexion, y'a un gars à côté. Après chacun en tire les conclusions qu'il souhaite :oui:

    (Pour ta 2ème phrase, en effet. Je dirais même que c'en est gênant car on parle de gamins qui ont 16 ans et moins :transpire:
    Après on en revient au fait que l'on n'est pas franchement le public cible :D )
  • 27/07/2022 - 9:39
    link224 a écrit:
    Je n'irais pas jusqu'à dire qu'il n'y a strictement rien. Lorsque Lain m'en a parlé, j'ai relu un peu 2-3 passages. Et effectivement, y'a bien Obi-Wan qui se pose des questions lorsqu'il voit la fille et la shapshifter ensemble, et il se demande ce qui pourrait se passer pour lui s'il quittait l'Ordre. Et au moment de sa réflexion, y'a un gars à côté. Après chacun en tire les conclusions qu'il souhaite :oui:

    (Pour ta 2ème phrase, en effet. Je dirais même que c'en est gênant car on parle de gamins qui ont 16 ans et moins :transpire:
    Après on en revient au fait que l'on n'est pas franchement le public cible :D )


    Après on est dans la lancée de ce qu'avait commencé le canon avec la sexualisation des jedi pré-ordre 66 (ce qui me gêne de plus en plus surtout pour des moines :D)
  • 27/07/2022 - 12:22
    Spoiler: Afficher
    Obi-Wan regarde le groupe d'ado et se demande si il pourrait les embrasser (puisque le gars vient clairement de le draguer) ce que ça ferait d'être avec quelqu'un du groupe ... jamais il ne va dire "que les filles" ou "que les garçons" ou "l'un ou l'autre"

    Le vrai questionnement du livre n'est pas sur son orientation puisqu'on voit bien là que le sexe de la personne en face il s'en fiche c'est plus sur son désir ou absence. Peut-il tomber amoureux ou pas ? Ressent-il du désir ou pas ? Est-il aro ou ace ? Une question que n'importe quel jedi doit se demander dans sa vie puisqu'à cette époque l'ordre leur interdit tout ça.
    Spoiler alerte sur le aro on sait qu'il ne l'est pas puisqu'il y aura Satine. Après dans le cas d'Obi c'est sans doute du demi-romantisme.
    Pour le ace, tant qu'on ne sait pas si il a "consommé" ses sentiments avec Satine :P rien ne permet de statuer
  • 27/07/2022 - 13:50
    Oui donc des questions qu’absolument n’importe qui pourrait se poser en somme si j’ai bien compris. C’est pas parce qu’il se demande si c’est possible pour lui qu’il est concerné. Et puis je dois avouer que dans le fond, je trouve pas qu’il y ait de problème à explorer ça, ce style de questionnement fait partie de la construction d’un individu, et effectivement étant donné que ça n’est pas un sujet abordé dans les œuvres où il est plus vieux, ça n’entre en contradiction avec rien :neutre: Je dirais même que sa relation avec Satine implique qu’il ait eu des réflexions sur son désir à un moment donné dans sa vie ! Bref une fois de plus, buter la dessus me semble faire preuve d’une fermeture d’esprit bien dommage…
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !