StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Critique de la novélisation de L'Ascension de Skywalker chez Pocket !
 
[Critique] La dernière novélisation de la saga !
24/07/2021

Bonjour à tous,

Il y a un peu plus de deux semaines, les éditions Pocket ont publié la novélisation de L'Ascension de Skywalker, l'ultime volet de la saga Skywalker, un peu plus d'un an après sa première publication dans un format plus imposant aux éditions Outrefleuve. Les éditions Pocket ont eu la gentillesse de nous adresser un exemplaire de cette novélisation, c'est donc là l'occasion rêvée de vous proposer une autre critique de la novélisation du film qui, il faut le dire, aura divisé les fans. 

Mais d'abord, le traditionnel rappel de la couverture et du synopsis !

 

Prolongez l'expérience faite au cinéma grâce à des scènes inédites coupées au montage ou créées en concertation avec les scénaristes.

Un an après Les Derniers Jedi, la Résistance a pu renaître de ses cendres. Toutefois, si Rey et ses compagnons sont prêts à reprendre le combat, la guerre contre le Premier Ordre et son Suprême Leader, Kylo Ren, est loin d'être gagnée. Tandis que l'étincelle de l'insurrection se ravive, un message à glacer le sang est diffusé à travers la galaxie : l'Empereur Palpatine, que l'on pensait vaincu depuis des décennies, est revenu d'entre les morts... 
L'ancien Seigneur des Sith est-il réellement de retour ? Kylo Ren traverse les étoiles en laissant derrière lui un sillon de destruction, résolu à éliminer tout ce qui pourrait menacer son pouvoir. Pendant ce temps, Rey, Finn et Poe, missionnés par la Résistance, partent en quête de vérité, et s'apprêtent à vivre l'aventure la plus périlleuse de leur existence. 

Pocket, 368 pages, 9,50 €

 

 

La critique de L2-D2

 

Avant-propos

Je suis sorti presque écœuré de l'Ascension de Skywalker. Non pas que le film soit mauvais, non, il contient des scènes superbes et est bien joué… mais il continent aussi de nombreuses faiblesses : un rythme beaucoup trop soutenu basé sur des recherches d'artefacts, un retour de Palpatine qui sort d'on ne sait où, une Leia peu crédible (évidemment, l'actrice étant décédée avant le tournage, JJ Abrams a fait ce qu'il a pu… mais à ce compte, peut-être aurait-il mieux valu assumer cela et débuter le film par les funérailles du personnage, quitte à narrer son trépas dans un roman/comics du programme Voyage vers Star Wars – L'Ascension de Skywalker) et surtout, un dernier acte qui rend bien floue la frontière entre hommage et reprise du Retour du Jedi. Alors qu'attendre de cette novélisation ?

 

Une véritable logique éditoriale

Ce n'est pas la première fois que je le remarque, mais c'est l'occasion ou jamais de le signaler : après le roman Morts ou vifs, préquelle de la novélisation de Solo - a Star Wars story et publié dans le bon ordre chronologique, après la sortie du roman L'Ombre de la Reine alors même que les comics de Panini font référence aux événements de ce roman, L'Ascension de Skywalker débarque chez Pocket deux semaines après le roman Poe Dameron - Chute libre, roman au cours duquel Poe fait la rencontre des Passeurs d'Epices de Kijimi, des personnages et une planète qui apparaissent dans le long-métrage en question. 

Cette cohérence éditoriale de plus en plus pertinente fait vraiment plaisir à voir, et c'est bien joué de la part de Pocket !

 

Un rythme (trop) effréné pour un nombre de pages (trop) court

Vous aviez trouvé le film rapide ? Le roman l'est davantage. Pas au début, non : au contraire même, le roman prend tout son temps pour bien débuter. Vous vouliez des ajouts, vous en avez dès les premières pages avec un véritable entraînement de Rey par Leia. Mais très vite, on se rend compte d'un problème de rythme : le film est dense, très dense, et le roman prend son temps pour introduire le récit ? Ça sent l'accélération à un moment, et vous n'y manquerez pas : l'ensemble du roman se lit vite, très vite, trop vite. Il faut dire qu'en VF, le roman dépasse à peine les 350 pages et que, fatalement, il va falloir faire l'impasse sur les descriptions, les émotions, les ressentis…

Mais pas toujours. En fait, dès qu'on sent que le roman se pose, peut se permettre « d'adapter », on a le droit à des réflexions de certains personnages. Rey, par exemple, se voit affublée d'un trait de caractère : elle estime combien de portions lui rapporterait tel ou tel équipement. Loin d'être idiot, cela est cohérent avec le personnage et son éducation, sans revenir suffisamment souvent pour risquer de lasser le lecteur.

Et il ne faut pas oublier que Rae Carson a un lectorat essentiellement jeune adulte, que ce soit dans l'univers Star Wars (avec le roman Morts ou vifs) ou en dehors.

 

Le cas Leia

L’un des points forts de cette novélisation, c’est la Générale Organa. Rae Carson a parfaitement saisi le personnage et nous le rend bien plus crédible, puisque l’auteur n’a pas à tenir compte de l’impossibilité physique du tournage. Dès lors, tout au long de la novélisation, la Générale s’affaiblit, Luke l’interpelle à plusieurs reprises dans la Force ; son décès est de fait rendu bien plus émouvant, car il y a tout un travail de préparation qui mène à ce moment. Une réussite.

 

La conclusion de la saga Skywalker

L’Ascension de Skywalker n’est pas juste l’Épisode IX de la saga : c’est aussi la conclusion d’un cycle de 9 films. Et ça, Rae Carson l’a bien compris ! L’auteur se lâche dans les références et nous enchante avec des liens avec la trilogie originale, la prélogie, une analyse plutôt bien conçue de la règle des Deux, et s’il est impossible de retranscrire l’ensemble des caméos vocaux qui viennent aider Rey dans son combat final, nous avons le droit à un listing assez jouissif de noms de vaisseaux ou de personnages qui interviennent dans la bataille finale. Une bonne partie du Canon est ainsi conviée à participer à cet ultime conflit galactique, et les nombreuses références qui pullulent dans le roman font vraiment plaisir… même si je veux maintenant absolument savoir qui était aux commandes du Ghost !

 

Conclusion

La novélisation de L'Ascension de Skywalker ne révolutionnera pas la littérature Star Wars... et en même temps, tel n'a jamais été son but ! Rapide, efficace, avec quelques informations supplémentaires et une meilleure gestion de la Princesse Leia, vous pouvez vous laisser tenter. Pour ma part, et à mon grand étonnement, là où la découverte du film m'avait déçu, cette lecture m'a presque réconcilié avec lui et m'a donné envie de le revoir rapidement. Mission accomplie en ce qui me concerne !

 

NOTE  : 80 %

 

A noter que le roman porte le numéro 181 !

N'hésitez pas à nous dire ce que vous avez pensé du roman en vous rendant sur sa fiche ou bien sur le topic du forum !

Encore merci aux éditions Pocket pour l'exemplaire offert pour la critique, et je vous rappelle à tous que le prochain roman à venir dans nos contrées sera le deuxième tome de L'Escadron Alphabet intitulé Où l'ombre s'abat. Rendez-vous donc le 12 août pour les critiques du staff ! ;-)

Parution : 24/07/2021
Source : Le staff et les éditions Pocket
Validé par : L2-D2
Section : Littérature > Romans
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 derniers messages (voir toutes les réponses) :
  • 26/11/2020 - 17:40
    Ce serait sous quel format alors ?
  • 26/11/2020 - 17:53
    Nightmare a écrit:Ce serait sous quel format alors ?


    Directement en TPB, mais cela ne reste qu'une hypothèse, d'autant que les récents tweets de Sliney laissent entendre qu'ils n'ont pas fini tous les numéros :neutre:
  • 26/11/2020 - 18:24
    D'accord merci, j'espère que ça finira par sortir sous une forme ou une autre.
  • 30/11/2020 - 16:46
    J'espère vraiment qu'on finira par avoir un album cartonné pour cette adaptation...ça fait quand même tâche d'avoir les films en comics sauf le IX :roll:
  • 05/12/2020 - 14:14
    J'ai pu avoir la chance d'un peu discuter avec Jason Fry hier sur Twitter concernant sa novélisation des Derniers Jedi pour ceux que ça intéresse. On y apprend qu'il a eu accès aux premières versions du script sous l'égide de Rian Johnson en utilisant des scènes qui n'apparaissent finalement pas dans le film. On y apprend aussi que c'est pas facile d'être dans la confidentialité d'un film très attendu. Et on apprend aussi que l'anglais c'est pas ma première langue^^

    https://twitter.com/jasoncfry/status/13 ... 3985750020
  • 16/12/2020 - 23:34
    J'ai enfin lu la novélisation de Solo et j'ai pris beaucoup de plaisir à redécouvrir le film.
    Ce livre apporte un vrai plus en termes d'approfondissement des personnages et de leur background.
    L'ajout des parties supplémentaires fonctionne et fait le lien de belle façon avec le reste de l'UE. On retrouve en plus les personnages de Han et Q'ira tels qu'on les a laissé à la fin de Morts Ou Vifs, le lien se fait très naturellement.
    J'ai beaucoup apprécié le fait d'avoir le droit aux mêmes scènes que dans le film mais avec un point de vue différent ce qui permet le développement des personnages et de leur psychologie.
    Seul point négatif selon moi c'est le manque d'envergure des scènes d'action. Le film n'est pas le plus impressionnant des Star Wars à ce niveau mais le livre réduit encore plus cet aspect je trouve notamment sur Kessel et dans la Gueule. C'est dommage.

    Note : 80%
  • 12/04/2021 - 17:28
    J'ai lu hier l'adaptation en comics de Rogue One et ce fut la déception.
    Je partage en grande partie l'analyse de Lain-Anksoo dans sa critique. On se demande au final si l'équipe créative ne partait pas d'avance battue sur un projet toujours délicat ou alors qu'ils n'en avaient pas vraiment la motivation. Un peu comme si tonton Marvel leur avait dit "faites nous ça rapidement et gentiment, après on vous refilera des trucs qui vous intéressent plus". Je dis bien rapidement car quand on voit qu'ils ont été trois à nous faire les dessins... Entre les visages vraiment bof et les décors traités par dessus la jambe... C'est pas catastrophique non plus mais vraiment décevant. L'histoire est plus confuse que le film et la bataille finale trop vite expédiée. Il y a bien quelques scènes bonus sympa sans plus et une bonne illustration des flach-backs, comme de Bor Gullet, dans la mise en page.
    Mais au final, vous ne ratez pas grand chose si vous avez fait l'impasse.
  • 08/07/2021 - 13:21
  • 24/07/2021 - 19:24
  • 25/08/2021 - 20:11
    Bonjour,

    Ayant bien aimé le film et souhaitant en découvrir plus sur l'histoire, me recommanderiez-vous l'achat de ce roman?

    Quelle est la meilleure novelisation de la saga ?


    Merci :)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité