StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Critique du roman Poe Dameron – Chute Libre
 
[Critique] Poe Dameron – a Star Wars story !
13/07/2021

Bonjour à tous,

Il y a un peu moins de trois semaines, les éditions Pocket ont publié en France le roman Poe Dameron – Chute libre, d'Alex Segura. Catalogué comme « Young Adult » aux Etats-Unis, ce roman se concentre, comme son nom l'indique, sur le personnage de Poe Dameron alors âgé de seize ans et sur les liens qu'il va établir avec les Passeurs d’Épice de Kijimi, qu'il retrouvera bien des années plus tard à l'occasion des événements de L'Ascension de Skywalker. Mais nous n'en sommes pas encore là !;-)

Je vous propose donc ma critique basée sur l'exemplaire VF du roman, un exemplaire offert par Pocket que j'en profite pour remercier chaleureusement au passage.

Mais d'abord, un rappel de la couverture et du synopsis !

Depuis tout petit, Poe Dameron rêve de voler parmi les étoiles. Sa mère, pilote d'A-Wing pendant la Rébellion, était plus qu'heureuse de transmettre à son fils tout ce qu'elle savait. Mais lorsqu'elle est fauchée par une mort prématurée, Poe se retrouve seul avec son père. Submergé par lui aussi par le chagrin, Kes Dameron s'efforce tant bien que mal de veiller sur son fils. Mais Poe aspire à plus ! Il s'ennuie sur Yavin 4 et souhaiterait partir à l'aventure.

Lorsqu'il rencontre un groupe de contrebandiers à la recherche d'un pilote, Poe y voit une formidable opportunité qu'il ne peut refuser. Au cours de ce voyage initatique, son chemin croisera celui des Passeurs d’Épice de Kijimi, de la mystérieuse Zorii Bliss et de l'attachant Babu Frik...

Mais est-ce bien la vie que Poe souhaite mener ? Il lui faudra répondre à cette question s'il veut découvrir quel genre d'homme il est destiné à devenir.

Pocket, 352 pages, 9,50 €

 

La critique de L2-D2

 

Souvenez-vous : au cours du film L'Ascension de Skywalker, Poe Dameron révèle qu'il a été Passeur d’Épice, ce qui conduit nos héros sur Kijimi à la rencontre de Babu Frik, attachante petite créature qui va tenter tant bien que mal de débloquer les programmes mémoriels de C-3PO afin qu'il puisse énoncer à haute vois le langage Sith. C'est également sur Kijimi qu'il retrouve Zorii Bliss avec qui, très clairement, il a eu une histoire pour le moins compliqué. Chute libre est donc l'occasion de revenir sur cette période de la vie de Poe !

 

L'insertion dans l'Univers Officiel

On a pu discuter, notamment sur le forum, du passé de Poe Dameron, et en quoi faire de lui un Passeur d'Epice pourrait rendre caduque son passé tel qu'il était développé dans l'Univers Officiel. Le film, d'ailleurs, donnait l'impression que tout cela s'était déroulé quelques années plus tôt. C'est e réalité plus compliqué que cela.

Car Alex Segura (et le Story Group derrière lui ?) a décidé de placer le roman 18 ans après la Bataille de Yavin, ce qui fait que Poe Dameron a 16 ans lorsque le roman commence... et 17 ans lorsqu'il se termine. Il va encore s'écouler 15 ans avant que L'Ascension de Skywalker ne débute. Autrement dit, dans ce contexte, Poe peut très bien s'être faits les dents avec les Passeurs d’Épice (comme le dit Zorii elle-même dans le roman) avant d’intégrer l'Académie puis la flotte de la Nouvelle République (et l'Escadron Rapier, comme on peut le voir dans les Star Wars Adventures de IDW) avant d'être débauché par la Générale Leia Organa (le récit issu de Avant le Réveil) pour finalement être à la tête de l'Escadron Black au sein de la Résistance (les comics Poe Dameron, la série TV Resistance). Mission accomplie, la continuité est sauve !

 

Poe Dameron ou Han Solo ?

Dans les derniers films de la saga, Poe Dameron est un homme arrogant, qui repose sur l'humour et qui a une confiance excessive bien que justifiée en ses talents de pilote. Bref, c'est Han Solo mais à bord d'un X-Wing... et c'est le cas ici. Le duo Poe Dameron – Zorii Bliss fait, peut-être un peu trop d'ailleurs, penser au binôme Han et Qi'ra dans Morts ou vifs, roman lui aussi pour jeunes adultes sorti un an plus tôt. La mort de sa mère est omniprésente dans son esprit, sans que pour autant elle ne nous soit narrée en détail : elle est survenue bien longtemps avant le début du roman, et jamais les différents personnages n'en parleront, ne nous expliqueront ce qu'il lui est exactement arrivé. C'est dommage.

A l'inverse, Zorii Bliss est beaucoup plus construite, et la jeune femme est la grande gagnante du roman. Mention spéciale à Babu Frik également, qui n'apparaît que dans un nombre de pages assez réduit et qui donne le sourire à chacune de ses répliques. Le personnage était une réussite dans L'Ascension de Skywalker, c'est aussi le cas ici.

 

Des Passeurs d’Épice, vraiment ?

Venons-en au principal reproche qu'on peut faire au roman : il ne met que rarement Poe face à ses contradictions. Le voilà qui intègre une organisation redoutable et redoutée, dont la réputation va grandissante... mais jamais il ne se salira les mains, et jamais il ne sera impliqué dans des affaires trop louches. Passeurs d'Epice ? A aucun moment on ne le voit être impliqué dans une telle activité. De la contrebande ? Son groupe et lui en font. Des rendez-vous, des accords à passer ? Pas de problèmes. Mais faire passer de l'épice, donc de la drogue. Jamais. Des magouilles, des trafics, okay, mais la drogue, c'est mal... et donc, ça devient un problème lorsqu'on veut nous expliquer que Poe a travaillé dans ce milieu, et qu'on bâtit un roman sur le sujet.

Le point positif de ce reproche, finalement, c'est qu'il justifie pourquoi Poe ne rentre pas dès que possible chez son père. Finalement, il ne fait rien de trop grave, il est plus ou moins tombé amoureux de Zorii, il s'est lié d'amitié avec une droïde et il pilote.

 

Une conclusion décevante

Parce qu'il faut bien en parler, tout de même. Il est difficile de croire que Poe décide de quitter l'organisation à l'instant précis où il le fait. Après tout, à plusieurs reprises il explique être resté pour Zorii... et il l'abandonnerait dans cette posture, vraiment ? Cet acte va à l'encontre de tout ce que le personnage a défendu comme valeurs au cours du roman. Et Alex Segura ne se mouillera pas plus pour toute la suite : aucune scène de retrouvailles finale entre Poe et son père alors même que le roman est bâti sur l'absence de dialogues entre le père et le fils, ce que tous deux se reprochent intérieurement d'ailleurs. Le bon point, en revanche, ce sont finalement les deux dernières pages du roman, qui lancent Poe vers son avenir tel que le spectateur des films le connaît.

 

Bilan

Loin d'être un roman raté, Poe Dameron – Chute libre a cependant le principal défaut d'être construit pour justifier une phrase d'un film, ce qui donne tout du produit de commande. Parfois redondant dans sa construction scénaristique, le roman réussit cependant à faire vivre le personnage de Poe Dameron sous nos yeux. L'auteur a su capter l'essence du personnage, ce qui saura satisfaire tous les amoureux du meilleur pilote de la Résistance !

 

NOTE : 70 %

 

A noter que le roman porte le numéro 180 !

 

N'hésitez pas à nous dire ce que vous avez pensé du roman en vous rendant sur sa fiche ou bien sur le topic du forum !

Encore merci aux éditions Pocket pour l'exemplaire offert pour la critique, et on se retrouve dans quelques semaines pour parler du prochain roman à sortir de ce côté de l’Atlantique, le deuxième tome de L'Escadron Alphabet intitulé Où l'ombre s'abat. Tout un programme, non ?

Parution : 13/07/2021
Source : Le staff et les éditions Pocket
Validé par : L2-D2
Section : Littérature > Romans
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 derniers messages (voir toutes les réponses) :
  • 24/06/2021 - 15:34
    Préparez vos meilleurs facepalms :paf:
  • 25/06/2021 - 12:38
    En tous cas, avec ce dos bleu flashy, il va se voir de loin dans nos étagères celui-ci :paf:
  • 13/07/2021 - 18:04
  • 13/07/2021 - 18:10
    Non mais non :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:

    L'auteur a su capter l'essence du personnage


    T'es réellement sérieux quand tu dis ça ? Donc tu cautionnes que l'essence de Poe, c'est d'être un abruti fini ? Vu que c'est ce qui est montré dans le roman... alors que c'est totalement à l'opposé du personnage présenté dans la postlogie :neutre:

    Cet acte va à l'encontre de tout ce que le personnage a défendu comme valeurs au cours du roman


    Bah au contraire, l'acte est parfaitement logique. C'est exactement au moment où on retrouve le vrai Poe des films. Le mec intègre qui se bat pour le bien. Parce que Segura s'est rendu compte qu'il avait fait de la daube pendant 300 pages, fallait bien que lors des 10 dernières pages, il fasse retomber le personnage sur ses pattes :transpire:
  • 13/07/2021 - 18:25
    Poe a 16 ans. Ce n'est pas franchement l'âge de la maturité...
  • 13/07/2021 - 18:31
    link224 a écrit:
    Bah au contraire, l'acte est parfaitement logique. C'est exactement au moment où on retrouve le vrai Poe des films. Le mec intègre qui se bat pour le bien. Parce que Segura s'est rendu compte qu'il avait fait de la daube pendant 300 pages, fallait bien que lors des 10 dernières pages, il fasse retomber le personnage sur ses pattes :transpire:


    Je trouve que des le début Poe doute de ses fréquentations, Poe a 16 ans dans le roman et comme beaucoup d'ado il pense avec son entre jambe, et reste par amitié, dans un sens on retrouve le Poe des films qui est fidèle.
  • 13/07/2021 - 18:32
    J'étais sûr que tu allais réagir. :wink:

    link224 a écrit:T'es réellement sérieux quand tu dis ça ? Donc tu cautionnes que l'essence de Poe, c'est d'être un abruti fini ? Vu que c'est ce qui est montré dans le roman... alors que c'est totalement à l'opposé du personnage présenté dans la postlogie :neutre:

    Je n'ai pas trouvé que Poe se comportait comme un abruti dans le roman : il est paumé, il n'aspire qu'à une chose : se tirer de Yavin 4 et vivre une grande Aventure, il est en conflit avec son père... et lorsqu'il commence à se rendre compte qu'il a peut-être tapé à côté, ses sentiments pour Zorii sont trop présents. :neutre:

    link224 a écrit:Bah au contraire, l'acte est parfaitement logique. C'est exactement au moment où on retrouve le vrai Poe des films. Le mec intègre qui se bat pour le bien. Parce que Segura s'est rendu compte qu'il avait fait de la daube pendant 300 pages, fallait bien que lors des 10 dernières pages, il fasse retomber le personnage sur ses pattes :transpire:

    Je suis d'accord qu'à 10 pages de la fin, il n'avait plus le choix... sauf s'il n'avait pas mis Poe dans cette situation de devoir choisir. Je n'imagine pas un instant Poe, qui a passé 300 pages à se dire qu'avec Zorii ça pouvait devenir sérieux, l'abandonner alors qu'elle affronte sa mère pour, c'est bon de le rappeler, lui sauver la vie quand même. Poe qui abandonne une amie, une alliée, celle qui l'a motivée à rester ? Non, ça pour le coup, je n'y adhère pas.

    -- Edit (Mar 13 Juil 2021 - 18:33) :

    Louve a écrit:Poe a 16 ans. Ce n'est pas franchement l'âge de la maturité...

    Voilà, c'est exactement ça !
  • 13/07/2021 - 18:37
    Louve a écrit:Poe a 16 ans. Ce n'est pas franchement l'âge de la maturité...


    Dark Servatos a écrit:Poe a 16 ans dans le roman et comme beaucoup d'ado il pense avec son entre jambe, et reste par amitié, dans un sens on retrouve le Poe des films qui est fidèle.


    L2-D2 a écrit:lorsqu'il commence à se rendre compte qu'il a peut-être tapé à côté, ses sentiments pour Zorii sont trop présents


    Non mais ça je sais, sauf que justement, s'il avait été intelligent (comme dans les films), il se serait barré dès le début... vu que très peu de temps après qu'il les ait rejoints, il se rend compte que ce sont des pourritures :neutre:

    Là, le côté "ado débile qui ne pense qu'aux meufs", il est poussé beaucoup trop loin par rapport à ce que l'on connaît du Poe des films (et des comics, d'ailleurs).
    Bon remarquez, ça justifie au moins la classification YA, et la majorité des ados de 16 ans d'aujourd'hui se retrouveront parfaitement dans le personnage :siffle:

    L2-D2 a écrit:Poe qui abandonne une amie, une alliée, celle qui l'a motivée à rester ? Non, ça pour le coup, je n'y adhère pas.


    Bah ouais, mais la faute à qui ? La faute à l'auteur (ou au story group qui lui a demandé d'écrire le roman) qui a lambiné et tourné en rond avec Poe pendant 300 pages au lieu de nous offrir une vraie intrigue :transpire:
  • 13/07/2021 - 19:46
    link224 a écrit:Non mais ça je sais, sauf que justement, s'il avait été intelligent (comme dans les films), il se serait barré dès le début... vu que très peu de temps après qu'il les ait rejoints, il se rend compte que ce sont des pourritures :neutre:

    Là, le côté "ado débile qui ne pense qu'aux meufs", il est poussé beaucoup trop loin par rapport à ce que l'on connaît du Poe des films (et des comics, d'ailleurs).

    Il "ne pense pas qu'aux meufs", il ne sait pas/plus ce qu'il ressent vis-à-vis de Zorii, ce n'est pas tout à fait la même chose. Et l'équipage du Ragged Claw n'est pas vraiment constitué de pourritures. Ce sont des trafiquants, des magouilleurs, mais le roman ne les montre à aucun moment dealer ou passer de l'épice. Ce qui est d'ailleurs un autre problème en soit, mais le fait est que Poe peut aussi se dire (se convaincre ?) en gros que ça va, ils ne sont pas si méchants que ça...
  • 13/07/2021 - 19:50
    L2-D2 a écrit:Ce sont des trafiquants, des magouilleurs, mais le roman ne les montre à aucun moment dealer ou passer de l'épice.


    Il montre juste que ce sont des meurtriers (ou, au début, que ça ne les dérange pas de tuer des gens), mais pas grave, c'est moins important que de dealer de l'épice :paf:

    L2-D2 a écrit:Il "ne pense pas qu'aux meufs"


    Ok je rectifie : il ne pense qu'à Zorii. Vu que c'est la seule raison qui fait qu'il reste au sein du groupe (et le fait qu'il ne sait pas réfléchir, aussi) :neutre:
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité