StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Sortie en France de l'intégrale de L'Ere de la Rébellion !
 
[Critique] Des Héros et des Vilains trilogiques au programme !
11/08/2021

Bonjour à tous,

En cette belle journée du 11 août, en plus du nouveau numéro du softcover Star Wars, les éditions Panini publient un album Deluxe regroupant l'intégralité des récits one-shots faisant partie de L'Ere de la Rébellion. Au mois de janvier, c'est L'Ere de la République qui avait eu droit au même honneur, et tout semble indiquer un troisième et dernier Deluxe en fin d'année qui sera consacré à L'Ere de la Résistance, histoire de boucler la boucle. 

Et pour l'occasion, le très sympathique Lain-Anksoo m'a laissé la main pour les critiques des 9 numéros mais 11 récits en tout (et scénarisé par... gloups, Greg Pak) que contient cet album ! Mais comme il ne faut pas tout changer, un bref rappel de la couverture et du synopsis de ce Deluxe :

La carrière des personnages les plus emblématiques de l'univers Star Wars ne se cantonne pas aux événements des films. Découvrez dans des aventures en solo ce qui fait de Luke Skywalker, Leia, Han Solo, Lando et Yoda les ennemis les plus redoutables de l'Empire Galactique... mais également les raisons qui ont poussé leurs ennemis en arriver là, de Boba Fett à Jabba le Hutt en passant par Dark Vador et Tarkin. Cet album réédite l'ensemble des numéros spéciaux Age of Rebellion, soit une dizaine d'histoires complètes ayant pour vedettes les personnages les plus emblématiques de la première trilogie !

STAR WARS DELUXE, Panini Comics, 216 pages, 28 €

 

Les critiques de L2-D2

A la lettre

(Darth Vader #01)

Une aventure de Dark Vador, située entre les événements de La Revanche des Sith et ceux de Un nouvel espoir !

On ne va pas se mentir : le déroulé est extrêmement classique. Vador n'en fait qu'à sa tête, se fait rappeler à l'ordre par son Maître qui le place sous la tutelle d'un officier impérial jusqu'à ce que le Sith ait appris sa leçon... Bon, vous avez déjà compris la fin, non ? 

Et pourtant, ça fonctionne. Ça fonctionne grâce aux pleines pages qui rendent toute la puissance de Vador, ça fonctionne grâce à la double-page flash-backs alors que Vador est agenouillé, ça fonctionne avec une case donnant l'impression d'être toute droite sortie de Rogue One, bref tout un tas de petites choses qui font que ces vingt pages donnent l'impression d'innover alors que, fondamentalement, ce n'est pas le cas. 

Et je suis assez client du style de Ramon Bachs.

Du coup, je recommande chaudement la lecture de ce one-shot. C'est du Vador, oui, mais du Vador plutôt bien fait ! 

Note : 80 %

 

A couteaux tirés

(Grand Moff Tarkin #01)

Une aventure du Grand Moff Tarkin, simultanément aux événements de Un nouvel espoir !

On appréciera les liens directs avec le roman Tarkin, notamment avec tout ce qui a trait à l'oncle Jova, devenu une référence évidente dès lors qu'on traite le personnage. Le numéro s'intègre parfaitement à la grande saga Star Wars, les références à Rogue One et au directeur Krennic, mais j'ai un peu de mal à adhérer à la présentation du Grand Moff en quasi-psychotique qui se met à avoir des visions de duel à l'arme blanche à l'ancienne... Je me suis toujours imaginé Tarkin comme un homme froid, implacable, ayant surmonté ses traumatismes de jeunesse. Là, cela ne semble pas être le cas ! 

Aux dessins, Marc Laming livre une prestation sympathique et efficace. Le style est relativement terne, mais cela colle finalement bien avec une numéro consacré à Tarkin.

Pas exceptionnel, donc, avec une présentation de Tarkin qui peut surprendre, mais pas désagréable non plus. C'est assez quelconque, aussitôt lu, aussitôt oublié.

Note : 60 %

 

Fuir la Rébellion

(Han Solo #01)

Une aventure de Han Solo, peu de temps après les événements de Un nouvel espoir !

On appréciera la référence chronologique placée au sein du numéro, permettant de situer l'intrigue peu de temps après le roman La cavale du contrebandier. Pour le reste, l'intrigue est vue et revue : Han n'a pas du tout intégré l'Alliance Rebelle, hein, pas du tout, c'est juste qu'il aime bien rendre service... même si Chewie, lui, est prêt à un investissement total dans la cause. Bien sûr, le duo va croiser quelques anciennes connaissances absolument peu marquantes et aux personnalités... curieuses, on va dire ! On est loin du développement d'un Tobias Beckett ou d'une Enfys Nest

Aux dessins, Chris Sprouse signe enfin vingt pages complètes, même si l'ensemble demeure très enfantin. Han est plutôt bien retranscrit, mais tout cela est superficiel, peu développé, jamais totalement moche mais jamais totalement réussi non plus.

Un numéro une nouvelle fois quelconque. On appréciera les références chronologiques, comme le paiement promis par Kenobi au contrebandier, mais on pourra regretter que Han perde tout cela en une vingtaine de pages, là ou on aurait pu imaginer un tas d'autres possibilités...

Note : 50 %

 

Le coeur d'un chasseur

(Boba Fett #01)

Une aventure de Boba Fett, située entre les événements de Un nouvel espoir et ceux de L'Empire contre-attaque!

Boba Fett est balèze. Boba Fett est implacable. Boba Fett est silencieux. Boba Fett est Batman ? 

C'est sympathique, hein, c'est une histoire avec Boba plutôt cool, mais c'est une histoire qui n'apprend strictement rien au lecteur sur le personnage. Aucune référence à Jango, aucune référence à The Clone Wars, rien du tout, aucun lien avec le reste de la saga, rien du tout (bis).

Marc Laming livre une excellente prestation sur ce one-shot. Il est tout de même dommage de voir, une nouvelle fois, l'action se dérouler sur une planète désertique... Alors oui, c'est l'occasion de voir de jolies colorisations, mais bon, difficile de ne pas se sentir en terrain connu dès les premières cases.

Sympathique donc, un numéro qui sent bon l'Univers Légendes qui nous avait accoutumé aux one-shots consacrés au chasseur de primes !

Note : 70 %

 

Le blues de Bespin

(Lando Calrissian #01)

Une aventure de Lando Calrissian, peu de temps avant les événements de L'Empire contre-attaque !

On a souvent eu l'occasion de voir des récits où Lando Calrissian n'était pas encore le Baron Administrateur de la Cité des Nuages. C'est pourtant le cas dans ce numéro intéressant à plus d'un titre : Lando y fait preuve d'une certaine maturité de principes, et on sent bien l'évolution intervenue entre le film Solo – A Star Wars Story et l'Empire contre-attaque. Ce numéro fait office d'introduction parfaite au personnage avant sa première apparition dans un « Épisode », ce qui lui permet d'être mis entre toutes les mains. On a également droit à la présence de Lobot... Il ne manque finalement qu'une référence à L3-37 (ce qui aurait été possible, l'esclavage étant abordé dans l'intrigue à un moment donné), et cela aurait été parfait ! 

Aux dessins, Mateo Buffagni adopte un style qui peut évoquer, dans une certaine mesure, celui de Alex Maleev dans la première mini-série consacrée à Lando Calrissian. La colorisation, l'encrage, tout cela donne une certaine unité de ton, un peu à la manière de ce qui a été fait dans un double-épisode de Star Wars Adventures...

Une lecture sympathique qui évite le syndrome blaster/sabre-laser/Empire ! 

Note : 80 %

 

Que c'est bon d'être Jabba !

(Jabba the Hutt #01)

Une aventure de Jabba le Hutt, située entre les événements de Un nouvel espoir et ceux de L'Empire contre-attaque !

Bon, on ne va pas se mentir : c'est assez mauvais, tant du point de vue du scénario que sur celui des dessins, le changement de style des dessinateurs étant assez brutal, d'autant plus que les dessins en eux-mêmes sont loin d'être flatteurs. 

Au niveau de l'intrigue, c'est du vent (rire de Jabba : ohohoh). Un vague prétexte où rien n'est crédible et qui est inutilement tiré en longueur afin de remplir les vingt pages réglementaires. 

Allez, au suivant !

Note : 20 %

 

Princesse ou vaurien

(Princess Leia #01)

https://www.starwars-universe.com/images/livres/comics/ue_officiel/ageofrebellion/jabba200.jpg

Une aventure de la Princesse Leia, située entre les événements de L'Empire contre-attaque et ceux du Retour du Jedi !

Que voilà une bonne idée ! Se focaliser sur la Princesse Leia après qu'elle ait perdu Han Solo, livré à Jabba le Hutt par Boba Fett ! Mais cela ne change fondamentalement pas grand chose au contenu du comics : il est dommage de voir que la Princesse a déjà son costume de Bousshhh, ce qui fait qu'elle se contente dans cette vingtaine de pages d'apprendre quelques éléments de langage et la posture dignes d'un chasseur de primes. La présence en guest-star de Lando Calrissian apporte cependant une certaine dose d'humour, permet de voir que les vieilles rancœurs ne sont pas toutes refermées... 

Aux dessins, trois dessinateurs se partagent la vingtaine de pages, ce qui est beaucoup trop. Les dessins sont grossiers, enfantins, peinent à retransmettre un quelconque sentiment de danger.

Mauvaise pioche que ce premier one-shot de l’Ère de la Rébellion, donc. La Princesse Leia ne sort pas grandie de ce numéro !

Note : 40 %

 

La lutte ou la fuite

(Luke Skywalker #01)

Une aventure de Luke Skywalker, située entre les événements de L'Empire contre-attaque et ceux du Retour du Jedi !

Bon bon bon... Deux éléments positifs ressortent de ce numéro : la vision qu'on les gens de Luke Skywalker, dont la réputation le précède désormais : petit lien thématique avec le roman Luke Skywalker – Légendes donc : si dès cette époque, Luke est déjà un mystère pour ses semblables, il n'est guère étonnant que trente ans plus tard, tant d’histoires différentes circulent à ce sujet ! Et deuxième élément, l'utilisation du personnage de Sidious, qui tente de corrompre Luke, de le pousser à se retirer du combat suite à son échec, là encore une thématique que l'on retrouvera plus tard, cette fois dans le film Les Derniers Jedi.

Scénaristiquement, ces vingt pages sont donc ambitieuses mais souffrent comme d'habitude du faible nombre de pages. Dommage. Mais on se dit qu'on en prendrait bien pour une mini-série consacrée à Luke, à ses doutes, à ses échecs, aux histoires qui circulent sur lui... 

Mais que c'est laid ! Les premières pages font illusion, mais il faut très vite se rendre à l'évidence : l'ensemble fait preuve d'un style extrêmement enfantin, grossier, c'est visuellement très faible. C'est vraiment dommage que pour un tel personnage, Marvel n'ait pas réussi à avoir un seul dessinateur talentueux pour vingt misérables pages... 

Note : 60 % (non mais vraiment, pourquoi pas un seul dessinateur?)

 

(Age of Rebellion Special)

Yoda : L'épreuve de Dagobah

Une aventure du Maître Jedi Yoda, peu de temps avant les événements de l'Empire contre-attaque !

J'ai trouvé cette dizaine de pages extrêmement sympathique, elles nous permettent de faire un point précis sur la situation de Yoda, vingt ans après les événements de La Revanche des Sith (joli parallèle à un moment, d'ailleurs), justifiant le fait que jamais dans la trilogie d'origine, le personnage ne sorte son sabre-laser... Alors oui, dix pages, c'est court, sans doute trop, mais en l'état ces dix pages fonctionnent parfaitement et peuvent être mis entre toutes les mains. Elles n'apportent rien de plus à Yoda, c'est vrai, mais elles ne sont pas inutiles pour autant. 

D'autant plus que c'est Andrea Broccardo aux dessins et que, pour le coup, c'est réussi. Autant sur Kanan ou La citadelle hurlante, j'étais sceptique, autant là je ne le suis pas : le dessinateur italien semble se perfectionner d'apparition en apparition sur la licence ! 

Bonne pioche donc que cette courte histoire consacrée à Yoda. Mais j'aurai peut-être poussé le vice à ce que la narration à la troisième personne se fasse avec le phrasé si particulier de Yoda !

Note : 90 %

IG-88 : La quête de la perfection

Une aventure de IG-88, située entre les événements de Un nouvel espoir et ceux de L'Empire contre-attaque !

J'avoue ne pas avoir adhéré au principe de IG-88 qui n'encaisse pas toutes les primes, qui fonctionne parfaitement sans sa tête, qui a toujours un plan de prévu... Alors j'aime bien Caspar Wijngaard, son style est assez « propre », on a une petite référence à Krssantan le Noir qui apparaît à un endroit de dos mais pour le reste, ça ne vole pas bien haut. IG-88 est redoutable, et c'est tout. 

Note : 40 %

Biggs Darklighter et Jek Porkins : Valeur volée

Une aventure de Biggs Darklighter et Jek Porkins, peu de temps avant les événements de Un nouvel espoir !

Vous commencez à me connaître : je peux tout défendre. Les dessins de Larroca ? Les fillers de Rebels ? La série de comics jeunesse Star Wars Adventures ? Les romans PhasmaLuke Skywalker – Légendes ou Kenobi ? Aucun problème, débattons dessus avec plaisir !

Mais pas ça. Je n'ai jamais lu un récit aussi mauvais, quel que soit le comic-book, quelle que soit la licence. 

Je n'ai qu'une chose à dire : prout.

Note : 0% (Non, ce comics n'existe pas, non, ce comics n'existe pas...)

 

Un ensemble mitigé donc, pour une moyenne générale arrondie à 55 % pour ce volume... mais c'est comme dans l'Education Nationale : la moyenne générale, ça ne veut rien dire ! :-D

N'hésitez pas à nous dire ce que vous avez pensé des différents récits de ce Deluxe en vous rendant sur les fiches des différents numéros ou bien directement sur le topic du forum correspondant !

A bientôt pour une prochaine parution littéraire ! ;-)

Parution : 11/08/2021
Source : Le staff
Validé par : L2-D2
Section : Littérature > Comics
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 derniers messages (voir toutes les réponses) :
  • 20/01/2021 - 12:02
    Tu as déjà les deux cartonnés qui regroupent le contenu ?
  • 20/01/2021 - 12:23
    Non j'ai pas. J'ai jamais été fan des one shot / histoires courtes. D'où le manque des tomes Icones chez Delcourt et autres mini séries dans mes étagères.

    Mais bon, il y a de fortes chances que je passe à la caisse pour ceux là, pour le collec' et pour avoir les issues dessinés par Ross.
  • 13/04/2021 - 23:37
    J'ai enfin lu le premier tome de la "série" avec l'Ere de la République et c'est bien dommage de pouvoir profiter du talent de Luke Ross sur des scénarios aussi peu intéressants que ce qu'on nous propose ici.
    Franchement à part une ou deux histoires donnant un peu de background (à des vilains bien évidemment), il n'y a pas grand chose à retenir, aussitôt lu aussitôt oublié.
    Comme je le disais seul la partie graphique m'a convaincu sur la majorité des numéros.
    Par contre la palme revient au numéro Special 1 et la partie sur Jar Jar Binks qui est une purge complète : intérêt 0 + dessin 0.

    Ma note : 40%
  • 14/04/2021 - 11:07
    L'ère de la République : j'ai acheté, j'ai regardé, j'ai rapporté
  • 25/07/2021 - 11:54
    Bonjour à tous

    Je m'interrogeais sur les 2 cartonnés de la Rébellion et de la République (et probablement le 3ème sur la Résistance), pourquoi ils ne figuraient pas dans la database.
    Tous les one-shots y sont bien, mais pas les intégrales 'Les Héros" et "Les Vilains".
    Idem pour le 100% Star Wars tome 13 en cartonné qui porte le nom "Les sabres jumeaux".
    Une explication ? Merci.
  • 25/07/2021 - 12:08
    Bonjour

    gregfox a écrit:Je m'interrogeais sur les 2 cartonnés de la Rébellion et de la République (et probablement le 3ème sur la Résistance), pourquoi ils ne figuraient pas dans la database.
    Tous les one-shots y sont bien, mais pas les intégrales 'Les Héros" et "Les Vilains".


    Les intégrales y sont, dans l'onglet "éditions" de chaque one-shot. Ceci pour éviter de faire doublon, et d'avoir deux comics identiques dans la database.

    gregfox a écrit:Idem pour le 100% Star Wars tome 13 en cartonné qui porte le nom "Les sabres jumeaux".


    Même réponse, il est présent dans l'onglet "éditions" du dernier arc de la série : https://www.starwars-universe.com/livre ... egats.html
    Vu que ce tome 13 contient la 2ème moitié du dernier arc :jap:


    Normalement, on devrait avoir un outil qui permet de mieux gérer tout ça, mais ça traîne depuis des années, donc n'hésitez pas à poser des questions de ce type (pour qu'on vois explique, et aussi parce que ça peut arriver que j'oublie de rentrer des éditions) :)
  • 25/07/2021 - 18:50
    Merci Link.
    Oui j’avais repéré cet onglet, mais je n’avais pas forcément fait le lien avec les intégrales. Mais je m’aperçois que ma question était incomplète, à partir de cet onglet du coup, on ne peut pas ajouter certaines éditions et donc les cartonnés dans sa fan database ?
    Je me doute que c’est une vraie usine à gaz à gérer et vous faites un boulot remarquable de ce côté là. :oui:
  • 25/07/2021 - 18:54
    gregfox a écrit:à partir de cet onglet du coup, on ne peut pas ajouter certaines éditions et donc les cartonnés dans sa fan database ?


    À partir de cet onglet non, tu ne peux pas.
    En revanche, tu peux à partir de ta database. Au bout de la ligne de chaque média, tu as une petite loupe qui, quand tu cliques dessus, t'indique les différentes éditions du média concerné, et tu peux choisir de cocher celle que tu veux :jap:


    Là encore, l'outil qui traîne un peu de notre côté permettrait de faire ça plus rapidement, mais va falloir attendre :transpire:
  • 26/07/2021 - 11:30
    Ok, je vais faire ça, merci :wink:
  • 11/08/2021 - 15:28
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité