StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
[MAJ J14] The Mandalorian Saison 2 : Le bilan !
 
La saison a-t-elle tenu ses promesses ?
19/01/2021

Presque trois mois après la diffusion du premier épisode de la saison 2 de The Mandalorian, le temps est venu de se poser et de revenir à froid sur ces huit épisodes qui nous ont été offerts. Si vous n'avez pas encore vu cette saison, passez votre chemin car on va spoiler !

Sortons donc de notre étrange tristesse (ne faites pas comme si Grogu ne vous manquait pas, vous n’êtes pas crédible !), préparez-vous une bonne tasse de face-huger-soup accompagnée de macarons bleus, et faisons le point ! 


Succès ou pas succès ? 

Commençons par le commencement. The Mandalorian Saison 2, est-ce un succès pour Disney+ ? Il est malheureusement très compliqué d’être précis et rigoureux ici. En effet, la firme aux grandes oreilles garde précieusement en sa possession les éléments qui pourraient nous donner une vision claire de ce sujet.

Mais soyons réaliste un instant. 

Si Disney nous a littéralement annoncé une avalanche de nouveaux contenus sériesques à venir sur sa plateforme de streaming, c’est qu’il y a une raison. Et cette raison est The Mandalorian. Ces annonces sont le reflet de son succès. Nous pouvons aisément prétendre, sans trop risquer de nous tromper, que cette série est un véritable fer de lance pour Disney+, son arme dans la guerre du streaming avec Amazon et Netflix. Disney, ce mastodonte culturel, vise la première place du marché. The Mandalorian a été comme une bouteille à la mer permettant à Mickey et sa bande de savoir si des séries lives Star Wars originales étaient la clef qui leur offrirait la possibilité d’atteindre leurs objectifs commerciaux.

Euh… il y a combien de nouvelles séries annoncées déjà ? Dont deux spin-offs ? Ok. The Mandalorian est un succès. (Si certains ont raté les annonces : voici un petit rappel).

Les chiffres

Malheureusement, il n’y en a pas ! Du moins pas de manière directe. Comme nous l’avons précisé auparavant, Disney ne les communique pas. Que nous reste-t-il alors ? Et bien, si nous allons du côté de Rotten Tomatoes, on apprend que la saison 2 cumule pas moins de 94% d’avis positifs. Ce qui est (à peine) mieux que la première (93%). Ce constat positif se retrouve sur beaucoup de sites du genre. On peut donc affirmer que The Mandalorian reste un succès critique.

Nous avions également appris, après la diffusion du premier épisode de cette saison 2, que The Mandalorian rivalise déjà avec les plus grosses productions de la concurrence (The Boys, Stranger Things...). En effet, Din Djarin et Grogu obtiennent la troisième place du podium en terme de pourcentage d’abonnés d’une plateforme regardant le premier épisode d’une série le jour de sa sortie. Il y a donc un engagement fort de la part des abonnés Disney+ autour de la série (l'actu complète traitant de ce sujet est ici).

Pour le reste... Ce ne serait que spéculations et relais d’informations non vérifiées et non vérifiables. Ainsi, nous nous arrêterons là pour ce bilan critique et commercial.

Une saison 2… peu équilibrée

Oulah ! Il attaque fort le bougre ! Oui. Je lis dans vos pensées. Impressionnant, n’est-ce pas ? 

Oui, on enchaîne avec les points négatifs. Car un aspect m’apparaît assez clairement avec le recul : la saison semble coupée en deux parties distinctes. Je m’explique.

Si nous regardons cette saison et que nous nous demandons ce qu’elle nous a raconté, la réponse est assez simple : elle nous a permis d’en apprendre plus sur Grogu tout en suivant le Mando dans sa quête de protection de l’Enfant, jusqu’à son enlèvement et son sauvetage in extremis par Luke, qui va finir par l’entraîner. Ainsi, si on repense aux premiers épisodes, la saison nous a proposé un découpage très inégal, donnant l’impression de ne jamais savoir à quoi s’attendre lorsqu’on lance un épisode : l’intrigue va-t-elle progresser ou non ? Ce qui n'est pas forcément gênant, bien évidemment, l'effet de surprise pouvant d'ailleurs être renforcé par cette pratique.

Après les trois premiers épisodes je m’en étais fait la remarque : j’aime The Mandalorian et je dois le prendre pour ce qu’est cette série, à savoir, une suite d’aventures sans liens directs, se terminant par un dyptique puissant où les maigres build-ups de la saison trouvaient leurs pay-offs. Ce qui n'empêchait pas d'apprécier les épisodes et de passer un bon moment. Mais je m'étais fait à l'idée que The Mandalorian n'avait pas dans son ADN l'intention de nous proposer une intrigue claire, évidente et suivie épisode par épisode.

Cependant, je faisais partie de ceux qui attendaient à l'origine davantage de la série. Je voulais une intrigue forte, puissante, prenante, distillée intelligemment mais surtout suffisamment entre tous les épisodes. Ce que nous n’avions pas avec les trois (voire même 4) premiers de cette saison 2. Notamment si on repense à l’épisode 2 qui semble presque surréaliste compte tenu du reste de la saison ! Alors quelle ne fût pas ma surprise en étant totalement pris de court par une seconde partie qui passe en mode accéléré ! Vous vouliez en apprendre plus sur Grogu ? Ok. Voir Ahsoka ? Ok. Voir le duo être séparé ? Ok. Voir le Mandalorien évoluer face au credo ? Ok. Et on va même jusqu’au final ! Grogu trouve un maître ! Élément qui pouvait apparaître comme étant le summum de ce que la série pouvait atteindre ! 

Donc oui, la surprise est présente, renforcée d’ailleurs grâce à ce "déséquilibre" dont je parle ici. Etait-ce voulu ? 

L'écriture

Depuis le début, The Mandalorian, a des airs de jeu de rôle ou même d'action RPG. Le rôliste que je suis ne peux s'en plaindre ! Au contraire il y a quelque chose de raffraîchissant là dedans ! Même si on peut légitimement se poser des questions sur la pertinence et la qualité de ce style d'écriture apposé sur une série live. 

Il est donc assez agréable de voir le Mando être un véritable personnage de JDR qui cherche à augmenter de niveau, récupérer du stuff qui lui sera utile plus tard, rencontrer d'autres individus dignes de PNJ ! Preuve en est la lance en beskar que Din reçoit des mains d'Ahsoka après son combat avec la Magistrate ! Evidemment que cet objet allait lui être utile pour un futur combat contre Gideon afin de pouvoir dignement lutter face à son Dark Saber !

D'ailleurs, petit point SWU, si vous aimez le JDR je vous invite à aller découvrir les vidéos "sources d'inspiration pour vos parties" réalisées par Jefferson !

La musique

Cette saison n'aura pas brillé par sa bande originale. Ne nous y trompons pas, le thème de Din Djarrin est toujours aussi puissant, et nous avons eu quelques beaux morceaux (notamment le thème d'Ahsoka intitulé "Ahsoka Lives"). Le thème des Dark Troopers en mode dubstep était suffisamment surprenant et inquiétant pour totalement fonctionner durant l'épisode. Mais nous sommes logiquement en droit d'attendre des musiques exceptionnelles quand on évolue dans l'univers de Star Wars ! Cependant, au lieu d'avoir des mélodies fortes, nous avons plutôt une musique qui pose des ambiances. A ce niveau-là, le travail de Ludwig Gorranson est excellent. Que ce soit l'horreur, la violence, la tendresse, le mystère ou le désarroi, le désert ou des bas-fonds mal famés, plusieurs pistes nous dépeignent à la perfection le tableau dans lequel évolue nos héros.

Il faut toutefois souligner l'audace que représente le choix de réaliser une oeuvre audiovisuelle Star Wars sans reprendre les thèmes musicaux emblématiques ! Ce qui, ici aussi, est rafraîchissant.

Le “fan service”... On en parle ? 

Soyons clair, il n’y aucun mal à utiliser ce qu’on appelle communément le fan service. C’est un outil comme un autre, que les scénaristes peuvent utiliser comme ils le souhaitent. Correctement agencé dans un récit, ce fameux fan service devient même une véritable sucrerie pour tout adorateur d’une œuvre ! Cependant, lorsque celui-ci est présent pour combler une faiblesse ou une facilité scénaristique, la chose devient plus compliquée à justifier et apprécier.

Evidemment, je parle ici de Boba Fett. Je n’ai rien contre le personnage, qui est évidemment à un niveau de badassitude difficilement égalable. Mais j’ai des difficultés à apprécier son arrivée dans l’épisode “La Tragédie”. Beaucoup trop d’éléments viennent gâcher l’apparition du personnage, qui a probablement toute sa place ici, mais dont la présence sur Tython, pile poil au moment le plus crucial pour Din, revêt, selon moi, tout de la mauvaise utilisation du-dit fan service. Je veux bien admettre que Boba ait survécu au Sarlacc, vu la puissance de son armure, qui arrive à mettre en déroute à elle seule une escouade entière de l'Empire. Mais, scénaristiquement, il est présent dans cet épisode simplement pour permettre à Din de poser son jet-pack afin de justifier le fait qu’il ne pourra pas remonter assez vite pour éviter à Grogu de se faire enlever par les Dark Troopers. Ensuite, il permettra à Din de partir à la rescousse de l’Enfant en lui promettant solennellement de l’aider. Ce qui est bien pratique quand on vient de voir son vaisseau se faire exploser.

Meh...

Bref, vous l’aurez compris, j’ai du mal avec les raisons qui entourent la présence de Boba dans l’équipe de notre Mando. 

Mais au-delà d’un côté poussif sur certains aspects, il y a de bonnes utilisations du fan service dans cette saison.

Luke Skywalker

Bien sûr que la présence de Luke est là pour faire plaisir ! C’est du fan service pur et dur ! Favreau sait que beaucoup de fans rêvaient de voir notre blondinet avec le mode badass activé. Il est jeune. Il est puissant. Il sort tout droit de l’épisode 6. 

Mais ici, on touche à la perfection. 

Je fais personnellement partie de ceux qui n’auraient pas pensé cela possible ni même envisageable. Je ne pensais pas qu’ils oseraient ramener Luke dans la série. Ce fameux Jedi qui allait entendre l’appel de Grogu sur Tython, cela pouvait être quelqu’un d’autre ! Ezra (Filoni aurait adoré !) ? Cal Kestis ? Un nouveau personnage ? Non. C’est bien Luke. 

La présence de Luke Skywalker dans cet ultime épisode est un coup de génie. Déjà, pour le plaisir que cela a procuré à beaucoup de monde (Mark Hamill compris !), mais aussi et surtout par son sens scénaristique. Bien sûr que le Jedi qui a entendu l’appel est Luke ! Nous ne sommes pas longtemps après la destruction de la deuxième Étoile de la Mort, Luke est supposément au sommet de sa Force (#jeudemotdequalité). Il est à l’affût de potentiels futurs Jedi pour assurer l'avenir et la renaissance de l’Ordre. Bien sûr qu’il a entendu Grogu ! 

Sa présence, la surprise de son arrivée, tend même à éclipser l’énième deux-ex-machina que représente sa venue pour notre équipe, sur le point de se faire détruire par une armée de Dark Troopers. De plus, la réalisation est excellente, car elle nous permet de douter de l'identité du mystérieux pilote du X-Wing jusqu'au dernier moment, jusqu'à l'ouverture du sabre, sa couleur ne laissant plus aucun suspense !

Admettons-le, son passage dans The Mandalorian est déjà un moment culte de la saga.

Même si la présence de Luke Skywalker ne représente pas à mon sens le meilleur moment de la série, je ne peux qu’imaginer l’émotion ressentie par ceux qui ont fantasmé une telle scène durant plusieurs décennies ! 

Din et Grogu

Si vous avez lu ma critique de cet ultime épisode de la saison 2, vous savez pourquoi j’affirme que la présence de Luke n’est pas ce que la série nous a offert de mieux. The Mandalorian n’est pas l’histoire de Luke. Ce n’est pas l’histoire d’Ahsoka, de Boba Fett, de Bo-Katan… C’est l’histoire de Din Djarin et de Grogu. A ce titre, la saison a été pleine de moments tendres entre les deux personnages. J’ai en tête l’épisode “La Jedi”, où Grogu ne fait confiance qu’à Din dans les exercices qu’Ahsoka lui propose, mais aussi tous les moments où Din tente d’éduquer cet estomac sur pattes ! Le jeu d’acteur et le savoir-faire technique sont ici incroyables. Comment nous faire ressentir autant d’émotion à travers un simple regard entre un homme, dont le visage est dissimulé par un masque qui plus est, et une marionnette ultra-moderne ? Si on y réfléchit, c’est une véritable prouesse artistique. Et pour cela, je tire mon chapeau à l’équipe et aux acteurs. 

Ainsi, le summum de cette saison (et même de toute la série jusqu’à présent), est le moment d’adieu entre Din Djarin et son protégé. La série nous a offert des moments grandioses d’action, des retrouvailles avec des personnages aimés par les fans, des moments drôles, des séquences inquiétantes... Mais rien n’est au niveau de Din qui ôte son casque, révélant pour la toute première fois son visage à Grogu, ce petit être exceptionnel dont la seule présence a fait bien plus évoluer notre taciturne chasseur de primes qu'une vie entière pleine de violence et de tumulte.

Avec cet instant, la série a offert ce qu’elle a de mieux.

Quid de la suite ? 

Il est très étonnant de voir la saison se terminer par cette scène. J'ai affirmé plus haut que The Mandalorian est l'histoire de Din et de Grogu. Mais peut-être que je me trompe. Grogu est évidemment la clef du succès de la série. Mais si les scénaristes sont suffisamment fous pour permettre à Din de s'émanciper de sa relation avec l'Enfant pour développer d'autres aspects de son histoire personnelle, alors... je prends ! Je trouverais même cela particulièrement téméraire !

Mais il paraîtrait surprenant de ne pas revoir Grogu, de ne pas avoir la réunion du duo.

La saison 3 ne devrait pas arriver sur nos écrans avant 2022, la série annoncée pour fin 2021 étant The Book Of Boba Fett. Mais que va nous raconter cette suite ?

On nous tease évidemment plusieurs choses : ces étranges expériences de clonage, Gideon, une possible rivalité entre Din Djarin et Bo-Katan, la reconquête de Mandalore... Beaucoup d'aspects peuvent être explorés ici ! Les créateurs de la série sont donc libres de nous montrer ce qu'ils veulent ! De nous surprendre à nouveau ! Et je suis déjà très curieux de savoir ce qu'ils nous préparent !

Les grands moments

Nous aurons eu le droit à beaucoup de grands moments cette saison. Outre ceux évoqués plus haut, j'ai beaucoup d'images qui me reviennent en écrivant cet article. Notamment la découverte des origines de Grogu, et cette scène magnifique où il discute en pensées avec Ahsoka.

L'entrée dans la frégate de Gideon de nos héros pour sauver Grogu : haletant !

La qualité, digne des plus gros blockbusters, de la chasse au dragon krayt !

Mais surtout, oh oui surtout, ce moment-là :

Conclusion

Pour finir, The Mandalorian, à mes yeux, répond à la seule et unique promesse que Star Wars nous fait à tous. Quelle est cette promesse ? Nous émerveiller. Si vous êtes en train de lire cela (et si vous avez eu le courage de lire jusqu'ici), c'est très probablement parce que vous aimez Star Wars et son aspect qui nous a tous pris au coeur : sa magie. Son merveilleux. Nous aimons cette galaxie lointaine, très lointaine, car elle est immense et là-bas tout semble possible ! De merveilleux chevaliers disposant d'un pouvoir mystique, d'immenses enjeux de la taille d'une galaxie, des vaisseaux rapides et magnifiques, la menace permanente du Mal rôdant dans le Côté Obscur de la Force, une panoplie de personnages charismatiques et attachants, mais aussi la tendresse et la force de la relation entre un chasseur de primes et un enfant perdu. Tout y est ! Nous aimons Star Wars car les histoires qui en proviennent nous transportent, éveillent et cultivent notre imaginaire, nous font voyager, mais surtout nous font rêver. Et The Mandalorian a répondu présent à cet appel.

Et là est le plus important. Au-delà de tout le reste.

Alors, oui, The Mandalorian a réussi son pari car la série nous a ému, nous a tenu en haleine, nous a fait ressentir de la joie et de la peine pour ses personnages.

C'est ce que nous attendons de Star Wars.

The Mandalorian nous aura émerveillé.

Parution : 19/01/2021
Validé par : ArnoDaveG
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 19/01/2021 - 11:04
    Sergorn a écrit:
    Peut être qu'ils changeront les casques visibles selon la période du projet. :think:

    -Sergorn


    Sans doute, mais dans ce cas que font toutes les références à la postlogie dans un medium où aucun des casques de la postlogie n'existent encore ?

    Bon après je pinaille, ils font ce qu'ils veulent
  • 25/01/2021 - 20:27
    The Mandalorian nommé dans le top 10 des meilleurs programmes de télévision 2020 par l'American Film Institute : https://www.afi.com/news/afi-awards-202 ... announced/

    Envoyé de mon Mi 9T Pro en utilisant Tapatalk
  • 26/01/2021 - 14:10
    Lors d'une interview, Katee Sackhoff est questionnée sur pourquoi Axe Woves est absent du final, sa réponse:

    "He just wasn’t there! He just wasn’t there...and there’s a reason. It’s just one of those things where I don’t know if that story is something I’m supposed to tell. So he’s just not there."

    Du coup, est ce qu'on ne pourrait pas partir sur le fait que on le verra tres certainemet dans une des autres series? :neutre: :think:

    Par contre j'ai très peur que toutes leurs serie se deroulant a peu de choses pres sur la meme periode (Asoka, Mandalorian et Book of Boba notamment) se chevauchent chronologiquement, z'ont intéret a mettre des indices temporels bien visible (comme dans la saison 7 de TCW) ou ça va etre la foire ...(comme avec le final de Rebels dont ont est totalement dans le flou maintenant quand a sa temporalité :x :transpire: )
  • 26/01/2021 - 14:29
    Darth Erytram a écrit:Lors d'une interview, Katee Sackhoff est questionnée sur pourquoi Axe Woves est absent du final, sa réponse:

    "He just wasn’t there! He just wasn’t there...and there’s a reason. It’s just one of those things where I don’t know if that story is something I’m supposed to tell. So he’s just not there."

    Du coup, est ce qu'on ne pourrait pas partir sur le fait que on le verra tres certainemet dans une des autres series? :neutre: :think:

    Par contre j'ai très peur que toutes leurs serie se deroulant a peu de choses pres sur la meme periode (Asoka, Mandalorian et Book of Boba notamment) se chevauchent chronologiquement, z'ont intéret a mettre des indices temporels bien visible (comme dans la saison 7 de TCW) ou ça va etre la foire ...(comme avec le final de Rebels dont ont est totalement dans le flou maintenant quand a sa temporalité :x :transpire: )


    Ou alors on va juste le revoir dans la saison 3 et au détour d’un dialogue il nous dira qu’il était occupé à trouver quelque chose/quelqu’un pour préparer un truc (la reprise de mandalore pour la troisième fois ?)

    C’est un personnage tellement mineur que je le vois mal intervenir dans une autre série.
    Pour la temporalité je suis d’accord avec toi, si tout ce passe plus ou moins en même temps ça va être un beau bordel ^^ L’occasion pour le story group de prouver qu’ils peuvent servir à quelque chose
  • 27/01/2021 - 8:51
    La planète du chapitre 15/épisode 7 est l'une des pires pour moi.

    A mon avis, pour avoir un décor starwarsien faut:
    -soit une nature qui sort de l'ordinaire
    -soit des constructions qui sortent de l'ordinaire

    Donc y a pas besoin que toutes les planètes aient un sol vert fluo, une végétation en crystal bleu ou un ciel rouge, on peut avoir des planètes a base de sable/forets/neige/eau mais augmentées par des constructions SF/exotiques.
    Et pas besoins que les constructions soient de grosses métropoles ou des forets de gratte-ciel non plus. Il y a vide et vide.

    Pour la planète de "The Believer" on a une jungle bien terrienne, why not, mais en guise de constructions on n'a qu'un petit barrage et une petite centrale électrique au look et aux dimensions plutot terriens et banals.

    Cette planète minière me rappelle ces concept arts de Scariff comme contre-exemple (ils vont inspirer Kessel de Solo plus tard) On a un nature terrienne + des constructions gigantesques et SF
    Le Scariff final est different et perd ce coté planète défigurée par les activités humaines mais reste bon.
    Spoiler: Afficher
    Image


    Thephx8 a écrit:Le problème c'est que ça ne risque pas de changer de sitôt...
    Les décors vides et terrestres ainsi que l'esthétique TO-centrée, symptômes d'un Disney qui n'aurait rien compris à la saga,
    comme par magie depuis le passage du Mando , n'est plus du tout un problème ni génant pour la grande majorité du fandom SW :)

    SWU est le seul endroit où j'ai vu des commentaires continuer à pointer ce défaut...


    Pour moi ce n'est pas nouveau du tout. Ce n'est pas depuis le passage du Mando. C'est depuis longtemps que la grande majorité des fans de SW donne peu d'importance aux décors et se contentent de ce qu'on leur donne, j'ai l'impression. C'est un sujet secondaire pour eux. La majorité des fans qui sont "exigeants"/critiques sur ce point - et qui sont donc rares à mon avis- je les trouve dans SWU en effet.

    -- Edit (Mer 27 Jan 2021 - 14:34) :

    https://twitter.com/mark_raats/status/1 ... 84/photo/1
    Image
  • 27/01/2021 - 20:54
    La pauvreté des décors et leur côté déjà-vu et trop terre à terre on en parle depuis TFA en fait.

    Moi maintenant je m'en tiens à une simple démonstration : du temps de Lucas on avait deux planètes désertiques qu'on aurait bien été incapable de confondre. Depuis Disney, j'ai perdu le compte et on peine à les différencier. Ca veut tout dire.

    Mais malheureusement il semble que pour certains créatifs du LucasFilm actuel SW se résume à singer l'OT (mais au moins la S2 du Mando a vu un peu de mieux. Un peu).

    -Sergorn
  • 28/01/2021 - 0:37
    Jinn Darin a écrit:La planète du chapitre 15/épisode 7 est l'une des pires pour moi.

    A mon avis, pour avoir un décor starwarsien faut:
    -soit une nature qui sort de l'ordinaire
    -soit des constructions qui sortent de l'ordinaire

    Donc y a pas besoin que toutes les planètes aient un sol vert fluo, une végétation en crystal bleu ou un ciel rouge, on peut avoir des planètes a base de sable/forets/neige/eau mais augmentées par des constructions SF/exotiques.
    Et pas besoins que les constructions soient de grosses métropoles ou des forets de gratte-ciel non plus. Il y a vide et vide.

    Pour la planète de "The Believer" on a une jungle bien terrienne, why not, mais en guise de constructions on n'a qu'un petit barrage et une petite centrale électrique au look et aux dimensions plutot terriens et banals.


    Je suis d'accord. (on voit même des papillons sur Tython :D ) TCW nous avait habitués à beaucoup d'exotisme avec des planètes telles que Dathomir ou Umbara...et depuis le lancement de la postlogie, et les déclarations d'Abrams selons lesquelles la TO était le mètre-étalon qui devait servir de référence à toute oeuvre SW (futur usé, décors terrestres, marionnettes plutôt qu'aliens en CGI) on a des planètes qui ont trop l'air de sortir d'un fan-film. Moi qui ai pas mal bourlingué, je reconnais trop les plages de sable noir islandaises lorsque je vois Eadu dans RO ou le Salar d'Uyuni en Bolivie lorsque l'on nous montre Crait dans TJA. L'immersion dans une galaxie lointaine est devenue difficile alors que voyager partout dans le monde est devenu beaucoup plus accessible en 30 ans.
    C'est vrai que les planètes en CGI de la prélogie ont super mal vieilli depuis, mais la technologie actuelle pourrait produire des trucs plus sympas à l'écrans, sans pour autant donner, comme tu le dis, dans le sol vert fluo.
    Idem pour les aliens.
  • 28/01/2021 - 12:40
    C'est vrai que les planètes en CGI de la prélogie ont super mal vieilli depuis, mais la technologie actuelle pourrait produire des trucs plus sympas à l'écrans, sans pour autant donner, comme tu le dis, dans le sol vert fluo.


    C'est vrai qu'en mélangeant prise de vue réelle et retouche numérique on peut faire quelque chose de sympa.
    Une planète désertique c'est beaucoup plus dépaysant avec du sable bleu.
  • 03/02/2021 - 14:48
    The Mandalorian nommée aux Golden Globes dans la catégorie "Meilleure série dramatique" en compagnie de The Crown, Lovecraft Country, Ozark et Ratched : https://twitter.com/IndieWire/status/13 ... 3556810752 :jap:
  • 03/02/2021 - 17:06
    J'aime bien la série malgré certains défauts récurents. Mais je dois avouer que cette annonce me surprend légèrement :transpire: Quelles sont les raisons pour que cette série en particulier soit nommée ? Car on ne peut pas dire qu'elle fasse partie du top du top des séries non plus surtout quand on voit la concurrence.

    Donc cette nomination m'étonne.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité