StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Le travail autour de la saison 3 de The Mandalorian a déjà commencé
 
Jon Favreau et le département artistique en télétravail !
22/04/2020

La saison 2 n'a même pas encore été diffusée que le travail sur la saison 3 de la série à succès The Mandalorian de Disney+ a déjà débuté. Vartiety nous apprend dans un article que Jon Favreau écrit le scénario de cette nouvelle saison "depuis un moment maintenant" et que le très talentueux Doug Chiang, directeur artistique de LucasFilm, mène le département créatif dans la proposition de concepts visuels "depuis quelques semaines".

Cette information n'est en rien étonnante, la série est un succès retentissant pour Disney+. 

On vous tiendra au courant de toutes les actus autour de la série ! En attendant, vous pouvez toujours la (re)découvrir sur Disney+ qui diffuse cette semaine (vendredi 24 avril) l'épisode 7, avant dernier chapitre de la saison 1 !

Parution : 22/04/2020
Source : Variety
Validé par : ArnoDaveG
On en parle sur nos forums
 
Les 10 derniers messages (voir toutes les réponses) :
  • 12/04/2020 - 11:43
    Apprécier un élément ne veut pas dire le porter aux nues.
    On est face à un épisode de série télé de 30 min, à un moment il faut revenir à la réalité et ne pas en attendre un film. Il apparaît évident que sur une série ou un film "Star Wars" ce que vous appelez la "skin Star Wars" dans un but péjoratif a toute son importance et demande énormément de travail. Tout autant que pour les films ou les séries animées. C'est donc pour moi un argument fallacieux. Après tout, que serait "Un Nouvel Espoir" sans la skin Star Wars ? L'importance de l'univers "Star Wars" et de ses codes est centrale dans toutes les œuvres de la saga et les thèmes développées par la série (l'orphelin,la famille, choisir sa voie, le destin, la Force…) son également typiques de la saga. Donc oui "The Mandalorian" c'est du pur "Star Wars", avec une intrigue simple et accessible comme les a toujours pratiqué George Lucas et qui n'a aucun besoin d'être crépusculaire. Simple ne signifie pas non plus bas de plafond et la série saura très certainement prendre de l'ampleur narrativement dans les prochaines saisons comme toutes les séries auxquelles Filoni a participé.
  • 12/04/2020 - 12:02
    0B1W4N a écrit:Apprécier un élément ne veut pas dire le porter aux nues.
    On est face à un épisode de série télé de 30 min, à un moment il faut revenir à la réalité et ne pas en attendre un film.


    Pourtant on est dans une ére ou la frontiére est plus que floue entre les 2. Des séries "blockbuster" à la GOT ou Westworld rivalisent sans trop rougir avec le cinéma en matiére d'efforts déployés. Et on à aussi d'autres séries, je pense à des choses comme Breaking Bad ou Gomorra, qui proposent des choses audacieuses et tranchées en matiére de réa, de montage, parfois bien plus cinématographiques que certains films qui sortent en salle.

    M'entendre dire "c'est une série, faut baisser ces attentes", moi c'est pas possible. Surtout dans le cas comme le Mando d'une série "raz de marée" avec un budget colossal et une machine de production comme LFL dérrière.

    0B1W4N a écrit:Il apparaît évident que sur une série ou un film "Star Wars" ce que vous appelez la "skin Star Wars" dans un but péjoratif a toute son importance et demande énormément de travail. Tout autant que pour les films ou les séries animées. C'est donc pour moi un argument fallacieux. Après tout, que serait "Un Nouvel Espoir" sans la skin Star Wars ?


    Mais personne ne critique la réutilisation de l’esthétique de la Saga, bien au contraire. Encore heureux qu'on s'y retrouve. Le problème qui est relevé c'est que sorti de ces codes visuels, la série est pire que lambda. Y a aucune inventivité, tout est prévisible à des kilométres, y a pas d'identité (exception faite de l'épisode réalisé par Taika Waititi ou on reconnais son humour). T'a pas toute la série en téte encore, mais y a des épisodes qui font vraiment pitié tant c'est fait en mode automatique et sans aucune once d'ambition ou d'envie de proposer un tant soit peu de suspense ou d'intensité.

    Sur le papier faire un récit de Western avec un coup de pinceau SW par dessus c'est une idée alléchante, mais le probléme c'est que si on gratte un peu le vernis ya rien dessous. Et puis je dis çà mais encore le pilote çà peut aller, c'est au moins intriguant à défaut d'étre réellement réussi. Mais bon çà reste intriguant parce que c'est la premiére série live SW, pas vraiment pour ses qualités intrinsèques. Ca se serait appelé "Space Odyssey : The Silent Hunter" dans un univers SF lambda çà serait passé assez inapercu dans la masse de vraies bonnes séries qui coexistent.

    0B1W4N a écrit:L'importance de l'univers "Star Wars" et de ses codes est centrale dans toutes les œuvres de la saga et les thèmes développées par la série (l'orphelin,la famille, choisir sa voie, le destin, la Force…) son également typiques de la saga. Donc oui "The Mandalorian" c'est du pur "Star Wars", avec une intrigue simple et accessible comme les a toujours pratiqué George Lucas et qui n'a aucun besoin d'être crépusculaire.


    On peut faire des choses simples qui soient innovantes et prenantes, comme ANH en son temps par exemple. Simple et simpliste c'est pas la même chose. En l’occurrence c'est pour moi affligeant de voir une saison complète pour raconter une histoire qui tiendrait en 2h à tout casser. Je te laisse avancer pour voir de quoi je parle.

    0B1W4N a écrit:Simple ne signifie pas non plus bas de plafond et la série saura très certainement prendre de l'ampleur narrativement dans les prochaines saisons comme toutes les séries auxquelles Filoni a participé.


    Une série qui passée sa premiére saison n'a pas réussi à mettre en place d'enjeux qui m'accrochent, moi je préfére passer à autre chose, quelque chose qui a des idées à faire passer et des choses à raconter. Et puis honnétement, l'ampleur narrative chez Filoni je suis pas certain de partager cette appréciation sur son travail. Rebels j'en rigole encore, le filler porté au rang d'art. On retrouve les mêmes travers dans le mandalo.
  • 12/04/2020 - 12:47
    Je pense qu'en réalité tout dépend de ce qu'on attend d'une série.
    Toutes les séries que tu cites ont de grandes ambitions narratives. Ce sont des séries noires et violentes pour adultes au scénarii complexes et aux univers désabusés.
    A aucun moment "The Mandalorian" n'essaie de jouer dans cette cour. Et je trouve ça très sain. Au contraire la série prend la tendance actuelle à contre-pied en sortant un format bizarroïde (8 petits épisodes d'environs 30 minutes soit au final un format plus proche d'un animé ) et se veut presque une réinvention de l'aventure du dimanche soir à la "Zorro". Un épisode une histoire, une série à peu près familiale (ça n'existe quasiment plus) et un fil rouge pas trop omniprésent. Alors oui ce format implique une certaine irrégularité (tous les épisodes ne sont pas forcement bons) mais les séries plus filmiques ont tendance à énormément étirer leurs épisodes ce qui est une autre forme de remplissage.
    Concernant la réalisation je trouve que c'est loin d'être si dégueulasse que ça quand la série est pour moi surtout une sorte de zone d'expérimentation de réalisateurs pour Lucasfilm. Il y a tout de même de jolis plans par ci par là même s'il est certain que l'on fait des choses beaucoup plus esthétisantes ailleurs.
  • 12/04/2020 - 12:58
    Coupdebambou a écrit:Pourtant on est dans une ére ou la frontiére est plus que floue entre les 2. Des séries "blockbuster" à la GOT ou Westworld rivalisent sans trop rougir avec le cinéma en matiére d'efforts déployés. Et on à aussi d'autres séries, je pense à des choses comme Breaking Bad ou Gomorra, qui proposent des choses audacieuses et tranchées en matiére de réa, de montage, parfois bien plus cinématographiques que certains films qui sortent en salle.


    Je suis globalement d'accord avec toi mais je trouve que tes exemples ne sont pas vraiment pertinent. GoT, Westworld ou encore True detective ne sont pas dans la même catégorie que The mandalorian qui est destiné à un public familial. Jamais il me viendrait à l'idée de regarder les série précédemment citer avec des enfants. (D'ailleurs petit aparté à destination de DRIII, une fois tu nous avais parlé de tes enfants, est-ce qu'ils ont vu la série, quelle est leurs ressentit si ce n'est pas trop indiscret. Sur ce site il n'y a pas beaucoup d'enfant c'est toujours intéressant d'avoir leurs opinions)

    Mais c'est vrai que cette série c'est le minimum syndical de l'écriture (tellement de facilité scénaristique surtout l'histoire avec les traqueurs qui peuvent localiser une personne peu importe où elle se trouve dans l'univers). D'ailleurs rendons à César ce qui est à César, c'est Jon Favreau qui à scénarisé la majorité des épisodes pas Filoni.

    Pour ma part la seule chose qui m'a fait continuer la série c'est les personnages. Je ne sait pas trop pourquoi mais je me suis assez attachez à eux, chose que je n'avais pas réussi à faire pour les films récents.
  • 12/04/2020 - 13:51
    Attendez, qu'on soit clair je n'attends pas du mando qu'il arbore la violence d'un GOT ou l'aspect déprimant/opressant de Gommorra, loin s'en faut. Je pense juste que dire que par ce que c'est une série, c'est bon on peut se contenter de ce qu'on a c'est quand même pas vraiment un argument, surtout de nos jours.

    Qui plus est quand on est sur une série "familiale", c'est pas parce que çà s'adresse à un public jeune ou plus large que çà justifierait de faire un truc naze. Et puis des séries familiales bien troussées, y en quand même pas mal d'exemples, même si çà va plus souvent chercher du coté de la comédie.

    Mais j'ai envie de poser la question suivante : Est ce que placer son histoire sur un chasseur de prime évoluant dans des milieux borderline criminels est une bonne idée pour faire une série familiale ? Perso çà me parait assez antinomique. Puis surtout faire une série familiale ok, mais faut que çà parle à tout le monde. Là en tant qu'adulte j'ai vraiment pas grand chose à me mettre sous la dent dans ce show, sorti de mon fix de fan de SW.
  • 12/04/2020 - 19:42
    CroateAndeddu a écrit:Je suis globalement d'accord avec toi mais je trouve que tes exemples ne sont pas vraiment pertinent. GoT, Westworld ou encore True detective ne sont pas dans la même catégorie que The mandalorian qui est destiné à un public familial. Jamais il me viendrait à l'idée de regarder les série précédemment citer avec des enfants. (D'ailleurs petit aparté à destination de DRIII, une fois tu nous avais parlé de tes enfants, est-ce qu'ils ont vu la série, quelle est leurs ressentit si ce n'est pas trop indiscret. Sur ce site il n'y a pas beaucoup d'enfant c'est toujours intéressant d'avoir leurs opinions).


    Je leur ai proposé de regarder avec moi, ils n'ont même pas voulu. Mon épouse qui a jeté de temps en temps un oeil au truc a eu pour seul commentaire "ça a l'air sacrément nul" alors que sans être fan, c'est un univers qui lui plaît (elle a beaucoup aimé "Solo" par exemple).

    Mais c'est vrai que cette série c'est le minimum syndical de l'écriture (tellement de facilité scénaristique surtout l'histoire avec les traqueurs qui peuvent localiser une personne peu importe où elle se trouve dans l'univers). D'ailleurs rendons à César ce qui est à César, c'est Jon Favreau qui à scénarisé la majorité des épisodes pas Filoni.


    J'ai retrouvé dans ce pilote un peu les défauts de "Cowboys vs Aliens". En pire. Favreau est un type ultra scolaire et ce film déjà m'avait fait l'effet d'un gros pétard mouillé alors qu'il avait un cast fabuleux sous la main et que le pitch de base était prometteur.

    Pour en revenir à ce pilote du Mandalorian, quelques jours avant de le voir, je venais de me finir la saison 4 "Casa de Papel", qui est une série qui divise mais dont je suis plutôt client pour ma part, pour son côté popcorn assumé, ses personnages complètement allumés et plutôt bien écrits, qui font passer toutes les incohérences et le côté "énââauuuurme" des rebondissements (qui font aussi le charme de la série).

    Après ça, le "Mando" m'a fait l'effet d'une vieille série neurasthénique, fade, une sorte de "Lone Ranger" poussiéreux avec pistolaser.

    La scène d'accroche dans la cantina est quand même d'une faiblesse absolue, convenue, clichtonneuse à souhait. Alors que c'est quand même censé lancer la série.

    On est sur des rails, c'est sage, sans surprise, sans relief, zéro prise de risque. Une série sur la pègre, des bandits, normalement, on a attend des personnages haut en couleurs, avec du relief, borderline. Il y a tellement de séries qui proposent tellement mieux aujourd'hui dans ce registre.

    Les références aujourd'hui, en série grand public, ce n'est plus "Zorro"" ou "Lone Ranger". C'est "Casa de Papel", c'est "Peaky Blinders"... alors oui, ce ne sont pas des séries pour enfants, elles sont davantage ciblées adultes et ados. Mais elles ont aussi posé de nouveaux standards en termes de narration, d'écriture et de caractérisation.

    Le Mandalorian parait terriblement ringard, engoncé et daté à côté.
  • 12/04/2020 - 20:02
    DRIII a écrit:Pour en revenir à ce pilote du Mandalorian, quelques jours avant de le voir, je venais de me finir la saison 4 "Casa de Papel", qui est une série qui divise mais dont je suis plutôt client pour ma part, pour son côté popcorn assumé, ses personnages complètement allumés et plutôt bien écrits, qui font passer toutes les incohérences et le côté énaaaurmes des rebondissements (qui font aussi le charme de la série).

    Après ça, le "Mando" m'a fait l'effet d'une vieille série neurasthénique, fade, une sorte de "Lone Ranger" poussiéreux avec pistolaser.


    Marrant mais au moment de la diffusion VO, y'avait à 2 jours d'intervalle Mandalorian et His Dark Materials. Ben le pauvre Mando, il faisait pâle figure :lol:

    Après, pour tous ceux d'entre vous qui découvrent la série maintenant, laissez-lui une chance et continuez. Je comprends tout à fait ce ressenti de platitude (et j'avais eu le même à l'époque, en me disant : "ok SW en live-action, ce n'est QUE ça ?") à l'issue du pilote, mais il y a quand même pas mal de bonnes choses par la suite :jap:
  • 12/04/2020 - 20:15
    Je vais plutôt continuer "Tales from The Loop" :wink:

    Sinon encore une chose sur ce pilote du Mandalorian, je trouve la façon de dépeindre le job d'un chasseur de primes assez louche, voire décalée, pour ne pas dire un peu à côté de la plaque. Le mec, t'as l'impression qu'il bosse chez Uber Eats, il passe prendre ses commandes, il a même le GPS qui indique la localisation de la cible.

    Ça avait l'air plus compliqué pour Boba Fett dans ESB.
  • 12/04/2020 - 23:40
    Je me souviens pas avoir vu Boba galéré pour atterrir sur Bespin chercher Solo.
  • 13/04/2020 - 0:19
    Ouais cette histoire de tracker gps, c'est naze. Ça enlève tout crédit au boulot de chasseur de primes.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité