StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Critiques de The Rise of Skywalker, la novélisation de l'épisode IX, de Rae Carson
 
[Critique] Pas l'idéal en période de confinement.
17/03/2020

Bonjour à tous

Aujourd'hui sort aux USA la novélisation de l'épisode IX, The Rise of Skywalker (ou L'Ascension de Skywalker en VF, mais bon, là on parle du roman VO^^), signée Rae Carson. Nous avons pu le lire en avance, et Lain vous en propose sa critique. Bon, on ne va pas préciser "sans spoiler" car bien évidemment, les événements du film ne sont plus considérés comme spoiler.

Nous remercions évidemment chaleureusement Del Rey pour l'exemplaire offert pour la critique.

Rappel : la sortie de ce roman en France en grand format chez Outre Fleuve est pour le moment prévue pour le 16 Avril 2020.


Acheter sur Amazon

Synopsis :
C'est la suite de l'épisode VII et de l'épisode VIII. Il y a besoin d'en dire davantage ?

 


 La critique de Lain-Anksoo

Comme à chaque novélisation, il est question ici de juger l’adaptation et non pas le média d’origine, qu’on aime ou pas l’Episode IX ce n’est pas pertinent.

Demandons-nous plutôt ce qu’apporte une novélisation ? Ou plutôt que peut-elle apporter ?

- Offrir la même histoire mais différemment ? Chose que Disney depuis le rachat n’a jamais faite et c’est une de leurs plus grosses erreurs littérature.
- Offrir moult ajouts, que ce soit du prolongement de scène ou de la scène inédite ? Piste privilégiée jusqu’à aujourd’hui puisque la plupart des films nous laissent avec plus de questions que de réponses.
- Faire de l’auteur une valeur ajoutée ? Ça s’est déjà vu par exemple avec Freed, un auteur de guerre parfait pour une novélisation comme Rogue One, ou avec Walsh, un dessinateur atypique pour le comics des Derniers Jedi.

On va donc développer les deux derniers points ainsi que la fidélité de l’œuvre au film d’origine dans cette critique.

 

L’Ascension de Skywalker

Parlons rapidement du style de Rae Carson : il est aseptisé, simple, et fait pour plaire au plus grand nombre. C’est fluide, avec un champ lexical niveau lycéen et pour cause, on la retrouve normalement sur des livres jeunes adultes. Autant dire que oui la lecture est rapide, agréable et à la portée d’un lecteur VO novice, mais il y a un hic. Le genre de littérature où officie normalement cette autrice est une littérature qui va à l’essentiel, pas de description superflue, pas de scène d’exposition, on va là où ça nous intéresse. On est très loin d’un R R Martin, d’une Robin Hobb ou d’un Matthew Stover, le but est d’accrocher le lecteur dès les premières pages avec quelque chose de facile à comprendre et qui nous met directement dans le vif du sujet. On ne perd pas de temps, on va vite, on ellipse au maximum pour réduire les longueurs et LA longueur.

Résultat : nous tenons L’Ascension de Skywalker en 245 pages. Alors en un sens ce n’est pas plus mal si pour vous ce film fut un calvaire, dans un autre sens si on pense aux rajouts qu’a fait Rae Carson, on se demande comment, en plus, les 2h30 de film arrivent à renter.

Et pourtant croyez-moi elles rentrent, c’est juste qu’on saute les scènes aussi vite que le film le fait, on ne perd pas son temps en pensées, états d’âme, description, ni même en voyage pour se concentrer sur les dialogues… L’avantage fut une lecture très courte, le désavantage… j’en ai pas vraiment car passer ce que je connais déjà à deux cents à l’heure, ça me va si ça permet de s’intéresser à ce que je ne connais pas déjà.

 

Quid ?

Parlons donc de ce que je ne connais pas. Déjà oubliez les ajouts habituels en pensée. L’autrice ne se mouille pas et ne va pas oser en rajouter.

Ensuite niveau scènes supplémentaires, je n’en ai noté que deux ou trois qui sont presque toutes sur Zorii Bliss et sa fuite de Kimiji après l’arrivée du Premier Ordre. À ce sujet, je me pose la question de la pertinence mais passons. On a bien Kylo Ren qui rencontre la bestiole arachnéenne sur Mustafar mais ça n’apporte presque rien de plus hormis dire « on est dans les ruines de la forteresse de Vador ». Par contre on retiendra tout de même une rencontre entre Chewie et Kylo qu'on espérait voir et qui est chargée en émotion.

Ce que je veux dire, c’est qu’on aurait adoré avoir plein de scènes en plus pendant la bataille spatiale avec tous les caméos, voir Lando dans les Mondes du Noyau qui enrôle tout le monde, voir la réaction de Karé suite au décès de Snap, et j’en passe. Et même sans aller jusque-là, en savoir plus sur Ochi de Bestoon et les parents de Rey… Mais rien non plus. Même le passé insurrectionnel de Jannah me semble plus intéressant que Zorii qui échappe au Premier Ordre.

Finalement oui, on en saura plus sur Palpatine, les origines du père de Rey, et un chouia sur la dyade (et le parallèle avec la règle des deux) mais ça ne se fera pas via des scènes en plus, mais soit via des visions de Rey pendant des scènes connues, ou tout simplement via la méthode habituelle : des extensions de dialogue.

Encore une fois, même à ce sujet le livre fera le strict nécessaire : expliquer le retour de Palpatine. Pour le reste on aura droit à un peu de Zorii Bliss.

 

Conclusion

Autant dire que l’avantage de ce livre fut la lecture en 48 h,  mais si ce qui vous intéresse c’est le mythe de Palpatine lisez les spoils sur sa résurrection, le livre n’apporte rien de plus qu’une page à ce sujet. J’y pense d’ailleurs, Rae Carson ne va même pas relier ça au plan de Contingence de l’Empereur vu dans la trilogie Riposte, c’est encore à nous de compléter le puzzle.

 

Les plus :
- Lecture très rapide
- La vision de Rey sur la survie de Palpatine

Les moins :
- Tout le reste

Note : 50%

 

Voilà pour notre critique. On attend vos réactions sur les forums.

Parution : 17/03/2020
Source : Le staff !
Validé par : link224
Section : Littérature > Romans
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 17/03/2020 - 11:45
    Et voilà la critique de Lain de la novélisation de l'épisode IX : https://www.starwars-universe.com/actu- ... arson.html :hello:
  • 17/03/2020 - 12:06
    Ouais de ce que j'ai compris, vaut mieux lire les spoils plutôt que le bouquin entier :transpire:
  • 17/03/2020 - 14:18
    ca va (un poil) plus vite
    mais juste un chouia (245 pages quoi)
  • 17/03/2020 - 15:19
    Je vais carrément ignorer parce que ça gâche les quelques trucs sympas du film. :evil:
  • 19/03/2020 - 19:10
    Couv' et synops du #1 de l'adaptation comics de TROS : https://www.starwars-universe.com/actu- ... -2020.html :)
  • 19/03/2020 - 21:35
    Perso je vois rien d'extraordinaire dans ces extraits de la novélisation. J'avais lu celles des films de Lucas et elles avaient aussi leurs interprétations de scènes discutables, et leurs ajouts de background (Obi-Wan cousin d'Owen, Dooku raciste...)


    C'est clair. J'ai acheté récemment la novélisation bibliothèque verte des films pour mon fils. Hier, il m'en a lu un chapitre et j'ai été choquée. Il s'agissait de la scène où Qui-Gon demande au conseil jedi la permission de former Anakin. Et là nous avons les pensées d'Obi-Wan - le gros rageux et jaloux - Kenobi. Je cite : "Eh bien s'il préfère avoir ce gamin pour padawan, ce n'est pas moi qui vais lui courir après".

    Personnellement, j'aurais pu envisager de l'étonnement, des craintes après ce que le conseil jedi a dit d'Anakin et il y a peut-être un peu de tout ça mais moi quand j'ai vu le film, je me suis surtout dit qu'Obi-Wan était heureux et fier que son maître considère qu'il était prêt à être promu chevalier jedi ? Vous en pensez quoi ? C'est moi qui n'ai aucune psychologie ?

    Et sinon Lain-Anksoo, y a-t-il une indication dans la novélisation de TROS du temps qui s'écoule entre les événements principaux et l'enterrement des sabres ?
  • 20/03/2020 - 8:14
    Alionouchka a écrit:Et sinon Lain-Anksoo, y a-t-il une indication dans la novélisation de TROS du temps qui s'écoule entre les événements principaux et l'enterrement des sabres ?


    Non aucune :(
  • 20/03/2020 - 8:19
    Merci pour la réponse !!! Pour ça au moins, on est libres d'imaginer ce qu'on veut !
  • 20/03/2020 - 8:24
    Alionouchka a écrit:Personnellement, j'aurais pu envisager de l'étonnement, des craintes après ce que le conseil jedi a dit d'Anakin et il y a peut-être un peu de tout ça mais moi quand j'ai vu le film, je me suis surtout dit qu'Obi-Wan était heureux et fier que son maître considère qu'il était prêt à être promu chevalier jedi ? Vous en pensez quoi ? C'est moi qui n'ai aucune psychologie ?



    A mais moi c'est juste histoire de cracher dans la soupe de ROTS.

    En temps normal j'en ai pas grand chose à faire des novélisations. :transpire:

    Après j'ai toujours pensé que Qui Gon voulait faire passé les épreuves à Obi-Wan uniquement pour pouvoir prendre Anakin comme Padawan, ça me surprend pas de l'homme qu'il essaie de truander le système.
    Par contre, comme toi c'est mon point de vue et je suis pas du tout sur d'avoir la bonne interprétation.
  • 20/03/2020 - 11:05
    Moi non plus je ne suis pas très intéressée par les novélisations. Mais c'est un bon moyen de faire lire mon fils. :diable:

    Et je dois avouer qu'en ce qui concerne celle de TROS, je suis quand même bien curieuse de savoir ce que donne cette scène entre Kylo Ren et Chewie (il suffit de regarder mon avatar pour comprendre que c'est une relation qui m'intéresse).
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité