StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Sortie en France du second tome de la série L'Ère de la Rébellion
 
[Critique] On poursuit par les Méchants !
08/01/2020

Bonjour à tous et toutes !

Cette année 2020 ne nous laisse guère de répit après les fêtes ! En effet, ce mercredi parait déjà le second de la maxi-série de one-shots Age of Rebellion (l'Ere de la Rebellion). Pour rappel, cette série annoncée par Marvel à l'été 2018 et dont la parution a démarré aux USA en décembre de la même année, comprend 27 one-shots étalés sur les périodes République / Empire / Nouvelle Grande Guerre. En tout, il y aura donc six tomes cartonnés, deux par période, un pour les Héros, l'autre pour les Méchants. Nous en sommes donc au quatrième !
Passons maintenant aux critiques sans spoilers des récits par Lain (dont les titres sont encore en Anglais mais ne vous inquiétez pas, ils seront bien traduits), après le rappel de la couverture.


 


Acheter sur Amazon

Synopsis :
2eme tome de la série L'Ere de la Rebellion. Pour les synopsis de chaque histoire, suivre les liens vers chaque fiche livre (ci-dessous).



 

Grand Moff Tarkin #1: Tooth and Claw (la fiche)

Le comics veut nous faire peur, dans le mauvais sens du terme. Plusieurs moments, on sent venir la grosse incohérence ou une scène absurde alors qu’en fait tout se passe dans la tête d’un personnage. On peut dire que c’est un numéro de funambule mais à la fin tout redevient logique donc pourquoi pas. Ça reste malgré tout très léger. Le dilemme moral de l’officier reste sympathique.

Côté dessin ce style très 80’s est magnifique et parfaitement raccord pour un comics « Empire ». On en redemande d’autant plus que le tout est accompagné par une coloration plus moderne.

69%

 

 

Boba Fett #1: Hunter's Heart (la fiche)

C’est totalement anecdotique, sans aucune utilité pour le personnage et surtout sans morale directe ou indirecte à la fin. C’est juste Boba, qui ne pense qu’à lui et qui tue un mec. Fin. Bon sinon ça reste du Boba bien badass mais sans plus. Petite référence à Solo ceci dit.

Par contre ce que c’était beau, j’en reviens pas, et la clarté dans les couleurs pour simuler la lumière du soleil… Sous le charme !

67%

 

Age of Rebellion Special (1 histoire sur les 3 que contient le numéro)

- IG-88: The Long Game (la fiche)

Ca a beau être une histoire anecdotique, il y a absolument tout ce qu’on veut quand on pense à IG ! C’est ingénieux, badass, explosif, on en redemande ! Une bonne pépite bien barrée !

Et mon dieu ce que ces dessins un peu old school et hachurés avec une coloration oxydée peuvent en jeter ! Je dis oui !

90%




 

Jabba the Hutt #1: Great to be Jabba (la fiche)

 

Alors on va commencer avec un “non”, puis quand on lit la fin qui rend l’ensemble inutile on va rajouter un “non”, et puisqu'il y a trois dessinateurs et qu’ils sont tous mauvais, je vais rajouter encore trois “non”. Donc pour résumer pour moi c’est « non, non, non, non, non ».

23%

 

 

 

 

Darth Vader #1: To the Letter (la fiche)

Pas la chose la plus inintéressante qu’on ait vue sur Vador, c’est bon de le voir juste après l’Episode III face à une hiérarchie militaire dans laquelle il n’est pas encore à sa place. Il doit faire ses preuves. Avec un Palpatine omniscient comme toujours, mais une conclusion prévisible dès la première page.

Niveau dessins c’est très simple et standardisé, encore un comics « fait à la chaîne » limite caricatural.

61%

 

 



Et voilà, ce sera tout pour aujourd'hui !

Je vous dis à très bientôt pour d'autres news littérature ! Et d'ici là, n'hésitez à déposer vos critiques sur les fiches de chaque récit et à partager vos ressentis de lecture sur le topic de la série !

Parution : 08/01/2020
Source : Le staff !
Validé par : Jagged Fela
Section : Littérature > Comics
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 derniers messages (voir toutes les réponses) :
  • 06/11/2019 - 17:35
    Luke :love: (sauf les dessins où Marvel a grave merdé)
  • 06/11/2019 - 20:07
    Ouais mais 25 balles juste pour 1 histoire, bof.
  • 08/11/2019 - 10:39
    Place aux vilains pas beaux anti-Républicains !

    -----------------------------------------------------------------------------------


    Dark Maul #01 : Cendres (Age of Republic – Darth Maul #01), par Jody Houser et Luke Ross

    Une aventure de Dark Maul, peu de temps avant les événements de La Menace Fantôme !

    Véritable one-shot, ou prolongement de la précédente mini-série Darth Maul ? La question est pertinente tant ce numéro semble dense, bourré d’événements – qui, par voie de conséquence, vont donc trop vites – et on sent clairement que Jody Houser a bien potassé son sujet. L'intérêt de Maul pour tout ce qui touche aux syndicats du crime préfigure bien ce qu'il va devenir dans The Clone Wars ou dans Solo – A Star Wars Story, et le voir interagir avec Palpatine fonctionne toujours, d'autant plus que leur relation n'est pas un bête copier-coller de celle entre Palpatine et Vador. :oui:

    On appréciera également le parallèle entre ce one-shot et celui de Qui-Gon Jinn, puisque le but semble le même : envoyer les deux futurs duellistes expérimenter une vision de la Force qui s'étale d'ailleurs sur un nombre similaire de pages... :sournois:

    Aux dessins, Luke Ross assure la continuité avec la mini série Darth Maul, et si certaines planches sont réussies, d'autres ont de nets soucis de proportions (Maul semble parfois bien maigre... un exemple parmi d'autres).

    Un numéro cependant sympathique : à croire que Jody Houser a trouvé plus d'intérêt sur le Sith que sur Anakin Skywalker ou Padmé Amidala ! :oui:

    Note : 70 %

    -----------------------------------------------------------------------------------


    Jango Fett #01 : Formation (Age of Republic – Jango Fett #01), par Jody Houser et Luke Ross

    Une aventure de Jango Fett, située entre les événements de La Menace Fantôme et ceux de l'Attaque des Clones !

    Boba Fett le demande lui-même : où sont Cad Bane, Aurra Sing ou Zam Wesell ? Car dès lors qu'on voit Jango faire équipe avec trois chasseurs de primes, on s'attendrait à avoir des visages connus... mais ce qui ressemble à une faiblesse devient une force dès lors que Fett père lui-même se sert de ces inconnus pour enseigner une nouvelle leçon à son rejeton cloné. L'occasion d'une poignée de cases flash-back, dont une double-page fondamentale à l'échelle de la galaxie ! Un moment génial à lire, mais finalement bien trop rapide : cela aurait pu être la conclusion d'une véritable mini-série Jango Fett, pas juste une double-page ! :neutre:

    Luke Ross est de retour aux dessins, puisqu'il est en charge des antagonistes Républicains. Ross s'éclate toujours autant sur les effets d'ombres, qu'ils soient sur les visages ou sur les profils, variant les ambiances, avec des espèces aliens variées et qui retiennent l'attention.

    Bonne pioche donc que ce Jango Fett #01, qui donne envie d'en prendre volontiers pour une mini-série sur les Fett père et fils. Pourquoi pas ?

    Note : 80 %

    -----------------------------------------------------------------------------------


    Comte Dooku #01 : Le coût (Age of Republic – Count Dooku #01), par Jody Houser et Luke Ross

    Une aventure du Comte Dooku, située entre les événements de La Menace Fantôme et ceux de l'Attaque des Clones !

    Ce numéro one-shot est une occasion assez rare : celle de voir le Comte Dooku avant L'Attaque des Clones mais après qu'il ait quitté l'Ordre Jedi ! :love: Il est donc devenu secrètement le Seigneur Noir des Sith Dark Tyranus et arbore un sabre-laser à lame rouge, chose que les Jedi ignorent encore... et le Comte va jouer l'affable noble, à la recherche d’investissements pour sa famille, menant un double-jeu absolument parfait avec le nouveau Chevalier Jedi introduit dans cette vingtaine de pages, pour un dénouement certes prévisible mais d'une efficacité redoutable. :sournois:

    Honnêtement, à la lecture de ces quelques pages, on en prendrait volontiers pour une mini-série sur le Comte, la manière dont il a été recruté par Sidious, son ressentiment vis-à-vis des Jedi et de la mort de son ancien apprenti... Le numéro est tout simplement parfait pour appréhender le personnage juste avant de le voir apparaître dans l'Attaque des Clones. Et à la différence d'un Jedi – Dooku de l'Univers Légendes en son temps, l'intrigue est ici totalement auto-contenue : aucune raison donc de ne pas le lire ! :oui:

    Aux dessins, Luke Ross livre une prestation d'excellente facture : il maîtrise fort bien l'essence de Dooku, joue sur ses sourires, qu'ils soient sincères ou non, et si le design du Chevalier Jedi Jak'zin est pour le moins étonnant – un tigre bipède armé d'un sabre-laser ! - il fonctionne finalement très bien ! :oui:

    Un excellent one-shot, donc, dont la lecture est vivement recommandée pour tous les amoureux du Comte Dooku, et aussi pour les autres !

    Note : 90 %

    -----------------------------------------------------------------------------------


    Général Grievous #01 : Ruine (Age of Republic – General Grievous #01), par Jody Houser et Luke Ross

    Une aventure du Comte Dooku, située en pleine Guerre des Clones !

    Le Général Grievous a donc lui aussi droit à son one-shot ! One-shot qui va nous permettre d'en apprendre un peu plus sur lui, mais à peine : on comprend bien ses motivations, mais qui semblent sous-entendre qu'il était volontaire pour être amélioré cybernétiquement... j'étais resté dans l'idée que tout cela était une sorte de piège tendu par Dooku, mais peut-être que cette version est exclusive à l'Univers Légendes... :?

    Toujours est-il que ce numéro est un très bon condensé de Grievous qui élimine certes des Jedi, mais fait surtout une démonstration éclatante de sa haine envers tout ce qui a trait à l'Ordre Jedi. Bon point pour le visuel du Temple de Ledeve, qui fait penser à celui vu dans la série animée Les aventures des Freemaker, mais en contre-partie, il faut adhérer au fait que les Jedi transforment leurs Temples en des temples dignes de la saga Indiana Jones... :neutre:

    Visuellement, Luke Ross délivre un Général Grievous très réussi, mais les décors de ce numéro pêchent un peu et semblent par moments bien vides... On compte également deux pleines pages, bien pratiques pour atteindre la vingtaine réglementaire, ainsi qu'une petite tendance à reprendre des cases identiques et à changer la luminosité. On sent Ross quelque peu pressé par les délais... :transpire:

    Un numéro une nouvelle fois intéressant, qui laisse penser là encore qu'une mini-série Général Grievous par la même équipe créative pourrait valoir le coup !

    Note : 60 %

    -----------------------------------------------------------------------------------


    Asajj Ventress : Sœurs (Age of Republic – Spécial #01), par Jody Houser et Carlos Gomez

    Une aventure d'Asajj Ventress, en pleine Guerre des Clones !

    Le gros point positif de cette histoire courte (dix pages, pas une de plus!), c'est son intégration dans la série The Clone Wars ! De nombreux événements sont rappelés, et l'intrigue s'insère habilement dans la cinquième saison de la série animée. Le revers de la médaille, c'est que contrairement aux autres récits de la série L'ère de la République, il est difficile pour un lecteur néophyte, celui qui a juste vu les films de la saga, de s’approprier le personnage. Fort heureusement, en une poignée de pages, Ventress est suffisamment bien caractérisée pour qu'on se fasse une idée claire sur la jeune femme.

    Visuellement, si les dessins sont corrects, ils sont par moments un peu excessifs, tant dans les poses que dans les gabarits des personnages. Et la colorisation excessive fait pour moi un peu tâche, d'autant plus lorsqu'en VF, on lit ce récit après être passé par 80 pages signées Luke Ross : le contraste est violent ! :paf:

    Mais à l'image des deux autres récits de ce Spécial, celui-ci vaut le coup d’œil, ne serait-ce que pour sa parfaite insertion dans The Clone Wars, chose suffisamment rare dans l'Univers Officiel ou Légendes pour que ce soit signalé ! :oui:

    Note : 60 %
  • 12/11/2019 - 14:02
    L2-D2 a écrit:Honnêtement, à la lecture de ces quelques pages, on en prendrait volontiers pour une mini-série sur le Comte, la manière dont il a été recruté par Sidious, son ressentiment vis-à-vis des Jedi et de la mort de son ancien apprenti... Le numéro est tout simplement parfait pour appréhender le personnage juste avant de le voir apparaître dans l'Attaque des Clones.

    Entièrement d'accord avec toi.
    J'aime beaucoup la façon dont Dooku est amené, on sent qu'il en a gros la patate sur les Jedi et en même temps, une certaine compassion vis à vis d'eux, c'est à regret qu'il se débarrasse du jeune chevalier. Il est plus amené comme un personnage gris, qui embrasse la cause des siths pour des raisons politiques, plus des questions de valeur, que pour l'attrait du CO.
  • 17/12/2019 - 8:54
    C'est parti pour les héros rebelles !

    ----------------------------------------------------------------------------------------------


    Princesse Leia #01 : Princesse ou vaurien (Age of Rebellion – Princess Leia #01), par Greg Pak, Chris Sprouse, Will Sliney et Marc Deering

    Une aventure de la Princesse Leia, située entre les événements de L'Empire contre-attaque et ceux du Retour du Jedi !

    Que voilà une bonne idée ! Se focaliser sur la Princesse Leia après qu'elle ait perdu Han Solo, livré à Jabba le Hutt par Boba Fett ! Mais cela ne change fondamentalement pas grand chose au contenu du comics : il est dommage de voir que la Princesse a déjà son costume de Bousshhh, ce qui fait qu'elle se contente dans cette vingtaine de pages d'apprendre quelques éléments de langage et la posture dignes d'un chasseur de primes. La présence en guest-star de Lando Calrissian apporte cependant une certaine dose d'humour, permet de voir que les vieilles rancœurs ne sont pas toutes refermées... :neutre:

    Aux dessins, trois dessinateurs se partagent la vingtaine de pages, ce qui est beaucoup trop. Les dessins sont grossiers, enfantins, peinent à retransmettre un quelconque sentiment de danger.

    Mauvaise pioche que ce premier one-shot de l’Ère de la Rébellion, donc. La Princesse Leia ne sort pas grandie de ce numéro !

    Note : 40 %

    ----------------------------------------------------------------------------------------------


    Lando Calrissian #01 : Le blues de Bespin (Age of Rebellion – Lando Calrissian #01), par Greg Pak et Mateo Buffagni

    Une aventure de Lando Calrissian, peu de temps avant les événements de L'Empire contre-attaque !

    On a souvent eu l'occasion de voir des récits où Lando Calrissian n'était pas encore le Baron Administrateur de la Cité des Nuages. C'est pourtant le cas dans ce numéro intéressant à plus d'un titre : Lando y fait preuve d'une certaine maturité de principes, et on sent bien l'évolution intervenue entre le film Solo – A Star Wars Story et l'Empire contre-attaque. Ce numéro fait office d'introduction parfaite au personnage avant sa première apparition dans un « Épisode », ce qui lui permet d'être mis entre toutes les mains. On a également droit à la présence de Lobot... Il ne manque finalement qu'une référence à L3-37 (ce qui aurait été possible, l'esclavage étant abordé dans l'intrigue à un moment donné), et cela aurait été parfait ! :oui:

    Aux dessins, Mateo Buffagni adopte un style qui peut évoquer, dans une certaine mesure, celui de Alex Maleev dans la première mini-série consacrée à Lando Calrissian. La colorisation, l'encrage, tout cela donne une certaine unité de ton, un peu à la manière de ce qui a été fait dans un double-épisode de Star Wars Adventures...

    Une lecture sympathique qui évite le syndrome blaster/sabre-laser/Empire ! :oui:

    Note : 80 %

    ----------------------------------------------------------------------------------------------


    Han Solo #01 : Fuir la Rébellion (Age of Rebellion – Han Solo #01), par Greg Pak et Chris Sprouse

    Une aventure de Han Solo, peu de temps après les événements de Un nouvel espoir !

    On appréciera la référence chronologique placée au sein du numéro, permettant de situer l'intrigue peu de temps après le roman La cavale du contrebandier. Pour le reste, l'intrigue est vue et revue : Han n'a pas du tout intégré l'Alliance Rebelle, hein, pas du tout, c'est juste qu'il aime bien rendre service... :siffle: même si Chewie, lui, est prêt à un investissement total dans la cause. Bien sûr, le duo va croiser quelques anciennes connaissances absolument peu marquantes et aux personnalités... curieuses, on va dire ! On est loin du développement d'un Tobias Beckett ou d'une Enfys Nest ! :perplexe:

    Aux dessins, Chris Sprouse signe enfin vingt pages complètes, même si l'ensemble demeure très enfantin. Han est plutôt bien retranscrit, mais tout cela est superficiel, peu développé, jamais totalement moche mais jamais totalement réussi non plus.

    Un numéro une nouvelle fois quelconque. On appréciera les références chronologiques, comme le paiement promis par Kenobi au contrebandier, mais on pourra regretter que Han perde tout cela en une vingtaine de pages, là ou on aurait pu imaginer un tas d'autres possibilités...

    Note : 50 %

    ----------------------------------------------------------------------------------------------


    Luke Skywalker #01 : La lutte ou la fuite (Age of Rebellion – Luke Skywalker #01), par Greg Pak et Chris Sprouse

    Une aventure de Luke Skywalker, située entre les événements de L'Empire contre-attaque et ceux du Retour du Jedi !

    Bon bon bon... Deux éléments positifs ressortent de ce numéro : la vision qu'on les gens de Luke Skywalker, dont la réputation le précède désormais : petit lien thématique avec le roman Luke Skywalker – Légendes donc : si dès cette époque, Luke est déjà un mystère pour ses semblables, il n'est guère étonnant que trente ans plus tard, tant d’histoires différentes circulent à ce sujet ! Et deuxième élément, l'utilisation du personnage de Sidious, qui tente de corrompre Luke, de le pousser à se retirer du combat suite à son échec, là encore une thématique que l'on retrouvera plus tard, cette fois dans le film Les Derniers Jedi.

    Scénaristiquement, ces vingt pages sont donc ambitieuses mais souffrent comme d'habitude du faible nombre de pages. Dommage. Mais on se dit qu'on en prendrait bien pour une mini-série consacrée à Luke, à ses doutes, à ses échecs, aux histoires qui circulent sur lui... :love:

    Mais que c'est laid ! Les premières pages font illusion, mais il faut très vite se rendre à l'évidence : l'ensemble fait preuve d'un style extrêmement enfantin, grossier, c'est visuellement très faible. C'est vraiment dommage que pour un tel personnage, Marvel n'ait pas réussi à avoir un seul dessinateur talentueux pour vingt misérables pages... :pfff:

    Note : 60 % (non mais vraiment, pourquoi pas un seul dessinateur?)

    ----------------------------------------------------------------------------------------------


    Yoda : L'épreuve de Dagobah (Age of Rebellion – Spécial #01), par Marc Guggenheim et Andrea Broccardo

    Une aventure du Maître Jedi Yoda, peu de temps avant les événements de l'Empire contre-attaque !

    J'ai trouvé cette dizaine de pages extrêmement sympathique, elles nous permettent de faire un point précis sur la situation de Yoda, vingt ans après les événements de La Revanche des Sith (joli parallèle à un moment, d'ailleurs), justifiant le fait que jamais dans la trilogie d'origine, le personnage ne sorte son sabre-laser... Alors oui, dix pages, c'est court, sans doute trop, mais en l'état ces dix pages fonctionnent parfaitement et peuvent être mis entre toutes les mains. Elles n'apportent rien de plus à Yoda, c'est vrai, mais elles ne sont pas inutiles pour autant. :)

    D'autant plus que c'est Andrea Broccardo aux dessins et que, pour le coup, c'est réussi. Autant sur Kanan ou La citadelle hurlante, j'étais sceptique, autant là je ne le suis pas : le dessinateur italien semble se perfectionner d'apparition en apparition sur la licence ! :oui:

    Bonne pioche donc que cette courte histoire consacrée à Yoda. Mais j'aurai peut-être poussé le vice à ce que la narration à la troisième personne se fasse avec le phrasé si particulier de Yoda !

    Note : 90 %

    ----------------------------------------------------------------------------------------------


    Biggs Darklighter et Jek Porkins : Valeur volée (Age of Rebellion – Spécial #01), par Jon Adams

    Une aventure de Biggs Darklighter et Jek Porkins, peu de temps avant les événements de Un nouvel espoir !

    Vous commencez à me connaître : je peux tout défendre. Les dessins de Larroca ? Les fillers de Rebels ? La série de comics jeunesse Star Wars Adventures ? Les romans Phasma, Luke Skywalker – Légendes ou Kenobi ? Aucun problème, débattons dessus avec plaisir !

    Mais pas ça. Je n'ai jamais lu un récit aussi mauvais, quel que soit le comic-book. :shock:

    Je n'ai qu'une chose à dire : prout.

    Note : 0%
  • 05/01/2020 - 18:36
    J'ai lu Age of the Republic - Les Héros : sentiment étrange car c'était globalement assez mauvais mais agréable à lire sur le coup (parce que histoires courtes où tout s’enchaîne vite.)

    Et bizarrement l'histoire qui m'a le plus plu est presque celle sur JJ Binks.
  • 05/01/2020 - 19:01
    L2-D2 a écrit:
    Biggs Darklighter et Jek Porkins : Valeur volée (Age of Rebellion – Spécial #01), par Jon Adams

    Une aventure de Biggs Darklighter et Jek Porkins, peu de temps avant les événements de Un nouvel espoir !

    Vous commencez à me connaître : je peux tout défendre. Les dessins de Larroca ? Les fillers de Rebels ? La série de comics jeunesse Star Wars Adventures ? Les romans Phasma, Luke Skywalker – Légendes ou Kenobi ? Aucun problème, débattons dessus avec plaisir !

    Mais pas ça. Je n'ai jamais lu un récit aussi mauvais, quel que soit le comic-book. :shock:

    Je n'ai qu'une chose à dire : prout.

    Note : 0%



    L'histoire de 10 pages continue de polariser haha :D

    (perso je pense que c'est peut être ma préférée des 3 tomes)
  • 05/01/2020 - 19:07
    Moi je viens de finir les vilains (de la République). C’est d’une part très intéressant car on n’a pas trop de comics à cette période, et je trouve que chaque histoire apporte quelque chose de plus sur ce qu’on sait déjà. Ça comble des trous, lie certains évènements. Et ce qui m’a le plus frappé, c’est qu’on peut apprendre beaucoup plus de choses sur les films et les séries animées, voir des choses se passant en Off, dans ces courtes issues que dans l’ensemble des séries régulières réunies. Donc je suis preneur de ce format. :oui:
  • 08/01/2020 - 14:23
  • 13/01/2020 - 19:08
    Et voici la critique, signée Lain, des différentes histoires d'Age of Resistance : https://www.starwars-universe.com/actu- ... tance.html :hello:
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité