StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Critique de la novélisation du film Solo – A Star Wars Story
 
[Critique] Le film, mais avec des mots !
29/11/2019

Le 7 novembre dernier, les éditions Outrefleuve ont publié la novélisation du film Solo – A Star Wars story de Mur Lafferty, sorti au cinéma en mai 2018 et qui n'a pas eu le succès attendu pour un film de la saga Star Wars... Un an et demi plus tard, nous pouvons enfin lire la novélisation dans la langue de Molière. Cette attente a-t-elle valu le coup ? Après la critique proposée par mon camarade Lain le jour même de la sortie, je vous propose la mienne, basée sur l'exemplaire VF gracieusement offert par Outrefleuve, que je remercie donc chaleureusement au passage.

Mais d'abord, un rappel de la couverture et du synopsis !

Le jeune Han n'a qu'un rêve : explorer la galaxie avec son propre vaisseau, loin des cieux mornes de la planète industrielle Corellia. Tant qu'il reste piégé sous la coupe de l'effroyable Lady Proxima, la patronne du gang de rue auquel il appartient, rejoindre les étoiles semble toutefois impossible. Aussi, lorsqu'une opportunité de s'enfuir finit par se présenter, Han et sa petite amie Qi'ra tentent le tout pour le tout. Mais lui seul parvient à s'échapper...

Dans sa fuite, le Corellien se retrouve forcé de s'engager dans la Marine Impériale : le pire endroit pour un rebelle solitaire tel que lui !

Pilote puis simple soldat envoyé en première ligne par l'Empire, Han finit par déserter et se plonge à corps perdu dans le milieu de la contrebande et de la magouille. C'est là qu'il rencontrera Lando Calrissian, flambeur au charme légendaire, qu'il nouera une amitié improbable avec un Wookie au caractère bourru et qu'il posera pour la première fois les yeux sur le Faucon Millenium.

 

La critique de L2-D2

 

Je n'ai pas revu le film depuis mon seul et unique visionnage au cinéma, en mai 2018. Je me souvenais donc des passages marquants mais de plus grand chose dans le détail... J'ai donc pu aborder cette novélisation sans aucun sentiment de lassitude à l'idée de redécouvrir les événements du film. Car c'est bien d'une redécouverte qu'il s'agit ici !

Une novélisation ou un véritable roman ?

La question a le mérite d'être posée. Oubliez la moyennement convaincante (pour ne pas dire autre chose) novélisation du Réveil de la Force : celle de Solo – A Star Wars Story fait totalement le job. Nous avons là un véritable roman dont le film pourrait être finalement l'adaptation. On trouve de nombreuses scènes supplémentaires – là-dessus, l'accroche de la quatrième de couverture est absolument vraie – et il n'est pas rare que des scènes du film soient narrées du point de vue d'un personnage tertiaire du film, pour certains qui n'étaient même pas nommés dans le film ! La narration est au top, les scènes d'action sont parfaitement décrites et les dialogues semblent parfaitement naturels (à la poubelle, les dialogues de la novélisation de Rogue One en mode : « jai envie de dire ceci ou de poser cette question mais je vais plutôt dire cela ! »).

Un autre point positif, donc, c'est que cette novélisation se démarque totalement des autres, y compris de celle très réussie des Derniers Jedi. Ces deux œuvres ont beau être le même type de « produit », elles sont radicalement différentes, ce qui prouve bien que leurs auteurs respectifs ont su s'approprier l'exercice d'une fort belle manière.

Une intégration parfaite dans l'Univers Officiel

On a beaucoup parlé de la révélation finale sur le patron de Qi'ra. Cette scène est naturellement présente dans le roman, mais si elle a du mal à atteindre la maestria tant visuelle que sonore du film lors de ce court passage.

Mais plus encore, ce roman s'intègre parfaitement à tout le pan d'Univers Officiel développé autour du film. Enchaîner, comme cela a pu être le cas chez nous, la lecture de Morts ou vifs avec celle de Solo – A Star Wars Story se fait avec une fluidité et une évidence parfaites, on a le droit à des passages dignes de la mini-série Han Solo – Cadet Impérial et l'apparition de l'un des cadets, etc. L'épilogue est sublime et fait regretter de ne pas l'avoir vu dans le film d'ailleurs, cela aurait fait une jolie scène post-générique si la saga avait été du genre à en proposer !;-)

Le roman se permet également d'apporter quelques précisions bienvenues sur la chronologie du film. On apprend ainsi qu'il s'écoule bien trois années entre le départ de Han de Corellia et l'intrigue principale, un point un peu flou dans le film !

Des personnages développés de fort belle manière

Les personnages sont tous très bien écrits. Et la narration permet à Mur Lafferty de nous en apprendre davantage sur la plupart d'entre eux. Au détour d'un dialogue, Han semble par exemple nous laisser croire que son père serait toujours vivant, une excellente piste pour une future histoire ! On en apprend également davantage sur Qi'ra et la manière dont elle a progressé dans l'Aube Écarlate, sur L3 et sa « fusion » avec le Faucon Millenium, un passage des plus émouvants qui apporte beaucoup au personnage de Lando en le nuançant considérablement... Et la liste est longue !

Mention spéciale à Dryden Vos, fantastique personnage dont l'auteur a parfaitement su retranscrire l'incertitude et la folie qui l'entourent... On ne sait jamais sur quel pied danser avec lui et j'ai eu l'impression de le voir devant moi. Jolie performance !

BILAN

Jusqu'à présent, ma novélisation préférée était celle des Derniers Jedi de Jason Fry. Après avoir lu celle de Solo – A Star Wars story, je dois changer mon classement : c'est désormais celle-ci qui est la plus réussie pour moi ! Véritable roman à part entière, la lecture donne envie de redécouvrir le film. Une belle réussite !

NOTE  : 90 %

 

N'hésitez pas à nous dire ce que vous avez pensé du roman en vous rendant sur sa fiche ou bien sur le topic du forum !

Encore merci aux éditions Outrefleuve pour l'exemplaire offert pour la critique, et je vous rappelle à tous que le prochain roman à venir dans nos contrées sera le très attendu Le collectionneur, faisant partie du programme Voyage vers Star Wars – L'ascension de Skywalker, prévu pour le 12 décembre aux éditions Pocket !

Parution : 29/11/2019
Source : Le staff et les éditions Outrefleuve
Validé par : L2-D2
Section : Littérature > Romans
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 derniers messages (voir toutes les réponses) :
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité