StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Les films Star Wars annulés de Benioff et Weiss auraient raconté les origines des Jedi
 
Découvrez les coulisses de leur départ.
31/10/2019

Il y a quelques jours, David Benioff et D.B. Weiss ont annoncé avoir renoncé à leur série de films Star Wars pour se consacrer à leurs projets sur la plateforme de streaming Netflix. The Hollywood Reporter et Variety, deux magazines fiables, ont publié leurs récits des coulisses de ce départ.

Les showrunners de Game of Thrones étaient censés écrire et produire une série de films Star Wars séparée de la saga Skywalker. Le premier épisode devait sortir en 2022. D'après The Hollywood Reporter, cette "série de films" était en fait une trilogie.

Le duo a désormais rejoint la liste des créateurs s'étant séparés de Lucasfilm et Disney avant d'avoir pu achever leurs films Star Wars. Pour rappel, Josh Trank a été écarté de la réalisation d'un film sur Boba Fett (qui ne semble plus être d'actualité), Phil Lord et Christopher Miller ont été écartés de la réalisation de Solo : A Star Wars Story en plein tournage, et Colin Trevorrow a été écarté de l'écriture et de la réalisation de Star Wars : Episode IX. Il est également de notoriété publique que Gareth Edwards, le réalisateur de Rogue One, a été mis sous la tutelle de Tony Gilroy durant une importante phase de reshoots.

D'après Variety, la présidente de Lucasfilm Kathleen Kennedy et son équipe auraient promis à ces cinéastes un certain degré de contrôle créatif lors de leur embauche. Mais par la suite, leurs idées auraient fréquemment été rejetées, cela menant plus souvent à une séparation qu'à une tentative de compromis. Lucasfilm finissait par redonner le contrôle artistique à des partenaires de confiance, comme le scénariste Lawrence Kasdan qui a repris la main sur Solo après que Lord et Miller se soient trop écartés de son script. Après tous ces départs brutaux, la capacité de Kennedy à engager des personnes adaptées à ses projets serait mise en question au sein d'Hollywood.

Selon Variety, Benioff et Weiss avaient le projet ambitieux de raconter les origines des Jedi, des millénaires avant la saga Skywalker. The Hollywood Reporter indique qu'ils avaient consulté George Lucas, le créateur de Star Wars, lors de vacances en Italie cet été. Mais des divergences artistiques auraient commencé à naître entre le duo et les cadres de Lucasfilm durant l'été.

Les tensions auraient été aiguisées en août, lorsque Benioff et Weiss ont signé un contrat de 250 millions de dollars avec Netflix. D'après The Hollywood Reporter, cela aurait mécontenté Kennedy qui ne croyait pas en la capacité du duo de gérer à la fois leur trilogie Star Wars et leurs projets pour la plate-forme de streaming. De plus, une clause du contrat aurait obligé Benioff et Weiss à être présents sur les plateaux de tournage de leurs films et séries Netflix, sans pouvoir s'absenter pour Star Wars durant ces périodes.

Selon The Hollywood Reporter, au moment de la signature du contrat avec Netflix, Benioff et Weiss étaient en train d'écrire un traitement de leur trilogie Star Wars. Ils comptaient alors se charger d'au moins un des scénarios, et pas forcément des trois comme c'était prévu au départ.

En plus des relations tendues avec Lucasfilm, le duo aurait craint de devenir la cible du "fandom toxique" de Star Wars, après avoir déjà subi le courroux de nombreux fans de Game of Thrones concernant la dernière saison. Toutes ces raisons auraient finalement mené Benioff et Weiss à demander leur départ.

Avant même la séparation, lorsque les relations avec le duo se tendaient, Lucasfilm aurait commencé à s'entretenir avec d'autres scénaristes concernant de possibles idées de films. Le studio chercherait désormais activement à engager de nouveaux cinéastes.

D'après Variety, le poste de Kennedy ne serait pas en danger. Mais des sources au sein d'agences artistiques estiment que les cinéastes les plus en vue pourraient devenir prudents à l'idée de s'engager sur Star Wars, au vu de la probabilité que cela se termine par un licenciement.

Selon The Hollywood Reporter, une des causes de ces problèmes serait l'absence de consensus au sein de Lucasfilm et Disney sur la direction que Star Wars doit prendre.

Il a récemment été annoncé que Kevin Feige, le président des studios Marvel, était en train de développer un film Star Wars. Cela a amené certains à penser que Disney préparait une prise de contrôle de Lucasfilm par Feige. Mais d'après Variety, Disney n'aurait pas le projet de lui donner un rôle important au sein du studio.

En plus du film de Feige, une trilogie créée par Rian Johnson, le scénariste et réalisateur des Derniers Jedi, est prévue. Trois films Star Wars ont été annoncés pour 2022, 2024 et 2026, mais on ignore pour l'instant si ce seront ceux de Johnson, Feige ou d'autres créateurs.

Parution : 31/10/2019
Validé par : PiccoloJr
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 31/10/2019 - 14:12
    La politique et l'ethnographie ne sont pas dans la trilogie originale, c'est la prélogie qui est allé de ce côté


    L'ethnographie si est présente dans l'OT : les Jawas, les Tuskens et surtout les Ewoks sont développés, moisn que les espèces de la prélogie, certes, mais il y a un vrai effort de ce côté là. Que l'on ne retrouve pas dans la postlogie.

    Pourquoi est ce que cet apport de la postlogie serait malvenu?


    Parce que c'est pas la SF qui est défendue par Lucas. Celle des Hamilton, Brackett, Schmitz..... et plus récemment les space opera de chez Daw. Là on est dans la SF militaire telle qu'elle s'est développée depuis les années 90 et surtout 2000. D'ailleurs il y a eu une explosion de la SF militaire après le 11 septembre2 2001. Et pas toujours pour le meilleur. Si bien qu'à une époque pas si lointaine les romans de l'UE était la déclinaison d'une SF qui ne s'écrivait plus guère que chez DAW. Curieusement ce space opera d'aventure a relevé la tête depuis 2015 à peu près et recommence à se développer. Et Star Wars focalise sur le militaire c'est à dire la période précédente. Pareil au niveau des comics indie, où le space opera a donné des séries qui s'orientent vers le pulp ( Copperhead, The Empress) ou l'aventure avec des morceaux de politique dedans ( Saga par exemple).
    Star Wars en voulant privilégier le militaire se retrouve en porte à faux avec les développements du moment. En fait le space op militaire c'est le public du Middle West qui l'apprécie ( ce qui explique qu'il est privilégié par des algorithmes Amazon). Ce public du Middle West qui a l'air aussi de faire et défaire les succès au box office.
  • 31/10/2019 - 14:12
    HanSolo a écrit:Le MCU a bien été capable de produire une 20aine de films sans épuiser la formule.
    James Bond c'est plus de 25 films avec les même recettes ...

    Ca ne devrait pas être impossible de produire des films différents dans l'univers Star Wars ... mais il faut en effet une certaine cohérence.

    Sauf que Star Wars n'est pas une franchise déclinable à l'infini comme James Bond, et c'est ce que Lucasfilm est en train de réaliser actuellement. Je rejoins le constat de DRII. Le tour de la question a déjà été fait. J'étais surexcité en 2014 avant la sortie du VII car je voulais revoir mes héros d'enfance mais force est de constater que cette postlogie n'est qu'une déclinaison, un prolongement de ce qui a déjà été raconté dans la prélo et l'OT. Quant aux spin offs qui ne m'ont eux jamais intéressé, ce n'est ni plus ni moins que de L'UE filmique. On bouche les trous, on raconte des histoires annexes (même chose avec les séries The Mandalorian et Obi Wan).

    Mais ce genre de projet a ses limites. La seule solution pour Lucasfilm serait de repartir sur une nouvelle série de films complètement différente, à une autre époque, mais pour raconter quoi ? Le même voyage du héros qu'on nous a déjà décliné 3 fois ?? Et si il y a changement complet d'époque, de costumes, de designs, sera t-on toujours dans du Star Wars ? Disney/Lucasfilm auront ils l'audace de partir sur quelque chose de complètement différent après 5 films et deux séries gravitant autour de l'imagerie de l'OT ? Même la prélogie en fait gravite autour de l'imagerie de l'OT, c'est cela vers quoi elle tend. Si il faut partir sur totalement autre chose pour continuer à faire vivre Star Wars, pourquoi ne pas arrêter là la franchise et inventer quelque chose d'autre ? :neutre:
  • 31/10/2019 - 14:15
    Indiana Solo a écrit:Sauf que Star Wars n'est pas une franchise déclinable à l'infini comme James Bond, et c'est ce que Lucasfilm est en train de réaliser actuellement. Je rejoins le constat de DRII. Le tour de la question a déjà été fait. J'étais surexcité en 2014 avant la sortie du VII car je voulais revoir mes héros d'enfance mais force est de constater que cette postlogie n'est qu'une déclinaison, un prolongement de ce qui a déjà été raconté dans la prélo et l'OT. Quant aux spin offs qui ne m'ont eux jamais intéressé, ce n'est ni plus ni moins que de L'UE filmique. On bouche les trous, on raconte des histoires annexes (même chose avec les séries The Mandalorian et Obi Wan).


    Tu as raison, c'est plus complexe que pour James Bond ...
    Maintenant, LFL a une licence sous le coude qui ne demande qu'a etre explorée (Indiana Jones) mais ils n'ont pas l'air d'avoir compris qu'il faut changer d'acteur principal.
    La date de juillet 2021 est annoncée avec un prétendu tournage en 2020, mais toujours pas le moindre scénario a l'horizon, ni casting ...

    LFL a un clair problème de vision a moyen terme!
  • 31/10/2019 - 14:46
    Personnellement, j'étais aussi très content de l'arrivée de la Postlogie. Mais maintenant je penses que ça suffit, 11 films c'est très bien. Pour le reste, je penses qu'ils devraient laisser ça à l'UE, comme l'UEL en son temps. Je suis contre la multiplication des films et ça me rendrait malade de voir une banalisation de la saga.
  • 31/10/2019 - 14:52
    HanSolo a écrit:Seul Rogue One m'a enormement plu ... mais PERSONNE n'evoque Gareth Edwards pour venir au chevet de Star Wars :idea:


    En même temps, le Rogue One que tu as vu n'était plus tout à fait son film.
  • 31/10/2019 - 14:55
    RO est pour moi le moins SW des SW, il y a aucune magie, aucun attachement aux personnages. Tout cette platitude achevée par un ventre mou où je m'ennuie un peu à chaque visionnage. RO est un très bon film mais le moins bon des SW selon moi.
  • 31/10/2019 - 14:56
    l'ancienne république et la guerre Jedi/Sith est la meilleur manière pour Star Wars de revenir au ciné après le 9

    c'est ce que le public attend le plus, voir des dizaines de Jedi contre des dizaines de Sith, avec un coté épique façon Seigneur des Anneaux, une trilogie ancienne république pourrait être énorme et faire que SW regagne 2 milliards au box office.
  • 31/10/2019 - 14:58
    Fabien Lyraud a écrit:
    Avec du recul, je pense qu'on peut dire aujourd'hui que TFA aura fait énormément de mal à cette saga, et surtout à la marque SW.


    Ce que je dis depuis le début. JJ Abrams ne convenait pas sur cette saga. Et Johnson non plus.
    Star Wars c'est aussi des langages : celui de la SF, de la fantasy bien sûr mais aussi celui du pulp. Et avec quelque chose en plus, de la profondeur. Une philosophie progressiste et humaniste.
    Avec du sense of wonder (tous ces moments où l'en a envie de dire wouahh) et des éléments ethnographiques ( civilisations extraterrestres que l'on voit dans leur monde dont on découvre la culture).
    Je ne retrouve pas ça dans la postlogie.


    Je ne crois pas que le souci créatif que rencontre Lucasfilm vienne de la postlogie. La postlogie, elle est venue s'inscrire dans un récit global, avec cette idée d'offrir une variation modernisée sur les thèmes centraux de l'OT (avec des enjeux, des personnages qui parlent à la société des années 2010).

    Leur vraie angoisse, c'est "qu'est-ce qu'on fait de Star Wars après l'épisode IX ?"

    Dark vador40 a écrit:RO est pour moi le moins SW des SW, il y a aucune magie, aucun attachement aux personnages. Tout cette platitude achevée par un ventre mou où je m'ennuie un peu à chaque visionnage. RO est un très bon film mais le moins bon des SW selon moi.


    Je m'endors à chaque fois que j'essaie de le revisionner. Ce film m'a totalement ennuyé, alors qu'il est plutôt joliment emballé.

    -- Edit (Jeu 31 Oct 2019 - 15:01) :

    Fabien Lyraud a écrit:L'ethnographie si est présente dans l'OT : les Jawas, les Tuskens et surtout les Ewoks sont développés, moisn que les espèces de la prélogie, certes, mais il y a un vrai effort de ce côté là. Que l'on ne retrouve pas dans la postlogie.


    Elle en fait pourtant sur Jakku, Canto Bight ou Ahch-To... mais ce n'est pas non plus la vocation de cette postlogie.
  • 31/10/2019 - 15:05
    En faite le fameux : "donner aux fervents fans un film ressemblant fondamentalement à Star Wars" à vite atteint ses limites.. 5 Films c'est deja beaucoup..

    Il faut innover maintenant.. Que la force soit avec Lucasfilm :transpire:
  • 31/10/2019 - 15:10
    DRIII a écrit:
    HanSolo a écrit:Seul Rogue One m'a enormement plu ... mais PERSONNE n'evoque Gareth Edwards pour venir au chevet de Star Wars :idea:


    En même temps, le Rogue One que tu as vu n'était plus tout à fait son film.


    Il y est pour au moins 50% de l'oeuvre finale (autrement il ne pourrait pas contractuellement être crédité comme réal)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité