StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Critique de Allegiance, mini-série comics post-Épisode VIII
 
[Critique] Ne pas juger sur le synopsis...
30/10/2019

Bonjour à tous

Aujourd'hui s'est achevée aux USA la mini-série comics Allegiance, se déroulant après l'épisode VIII et faisant partie du programme Voyage vers L'Ascension de Skywalker. Lain l'a lue et vous en propose sa critique.

On rappelle que cette série paraîtra en France le 11 Décembre chez Panini Comics !

 

Synopsis :
Poursuivie par le Premier Ordre à travers la galaxie, la Résistance a un besoin désespéré de vaisseaux, d'armes et de recrues pour affronter une dernière fois les forces de Kylo Ren. Le désespoir mène une délégation, dirigée par la Générale Leia Organa et Rey, à implorer les vétérants alliés de jadis, les Mon Calamari, de rejoindre le combat - mais des décennies après l'occupation Impériale qui a asservi leur planète, il y en a qui sont prêts à tout pour empêcher une autre guerre de remplir de sang les eaux de Mon Cala.
Dans un autre système, Poe Dameron et Finn ont leur propre mission : retrouver une cache d'armes sur la lune éloignée d'Avedot, inconscients d'être traqués par le gang criminel le plus célèbre de la galaxie.

 

La critique sans spoiler de Lain-Anksoo

À peine le roman Resistance Reborn terminé, on peut embrayer vers cette mini-série Marvel, Allegiance. Après les recrutements de nouveaux membres et alliés pour la Résistance, il est temps d’avoir une flotte digne de ce nom et quoi de mieux pour y parvenir que d’aller en demander sur Mon Cala. Un comics retour aux sources qu’on va analyser.

 

Scénario : une intégration que l'on peut saluer mais trop rapide

Niveau cohérence c’est le top niveau, l’intrigue est séparée en deux parties : une sur Mon Cala, où on retrouve des références aux deux comics précédents se passant sur le monde aquatique (un où Vador matait la rébellion de la planète, l’autre ou l’Alliance était déjà venue chercher des vaisseaux trente ans plus tôt) et une autre partie avec un groupe de chasseurs de primes bien connus !

L’intégration est tellement bien faite qu’on voit entre les différentes œuvres des suites ou « préquels » semi-directs, par les personnages présents ou de leurs actions à venir.

Mais il y a un hic, cette histoire est redondante avec celle déjà vu en période trilogique. Comme d’habitude les rebelles veulent des vaisseaux, comme d’habitude ils vont sur Mon Cala, comme d’habitude certains habitants ne veulent pas, comme d’habitude il faut convaincre les dirigeants, comme d’habitude les méchants débarquent, et comme d’habitude il faut un sacrifice/diversion pour s’enfuir avec les vaisseaux. Donc pour le copier-coller j’ai envie de dire « peut mieux faire », sauf qu’en plus ici l’intrigue doit être bouclée en quatre issues, dont la moitié se passe ailleurs. Ils ont donc 40 pages pour raconter une histoire qui a déjà été racontée en plus de 120 pages. Sans surprise ça va trop vite, les décisions ne sont pas expliquées, ça manque cruellement de fond et de justifications, l’action est hachée, ça en devient presque incohérent.

À côté, on a Poe et Finn en mission de ravitaillement mais ça tourne mal. C’est moins bancal que la partie précédente car il y a moins de choses à raconter, mais les missions de ravitaillement qui tournent mal j’en ai assez. Il s’agit de la situation initiale de presque la moitié des œuvres sur la Résistance ou l’Alliance. Surtout qu’en mettant Finn et Poe face à des chasseurs de primes que l’on sait retrouver vivants plus tard, j’ai envie de demander « où est l’intérêt ? ».

Enfin un dernier point négatif sinon ce n’est pas marrant : depuis quand Rey est une pimbêche vénère ?

21/50

 

Dessins : hachés

Vous le savez, Luke Ross est un dessinateur qu’on adore, qui nous a livré notamment sur Thrawn un travail parfait !

Quand il a le temps et qu’on le laisse exprimer son propre style, donc quand il ne recopie pas bêtement des acteurs (cf son travail catastrophique dans l’adaptation de l’Épisode VII) il excelle ! Mais quand on lui donne des délais très courts pour faire une BD qui doit sortir sur quatre semaines, ça ne va plus.

Heureusement, on reconnait cette fois son style et sa patte. Mais ce que c’est vide, bâclé, avec presque aucune expression sur les visages.

Le pire provient sans doute du scénario, car je vous le rappelle ça va très vite pour tout faire rentrer dans 80 pages, donc l’action est hachée, limite censurée. On ne comprend pas les enchainements des combats, on saute plein d’étapes, ça en devient illisible.

Regardez cette page, Finn est assommé par le recul de l’arme, mais c’est la bulle de texte qui nous l’apprend, lui on le voit juste dans les vapes. Dans la réalité si le recul d’une arme vous surprend vous ne dites pas « le recul ! », ici les auteurs n’ont pas le choix pour qu’on comprenne ce qui se passe puisque les dessins ne font pas le travail.

Tout ça pour dire qu’à la place de Ross j’aurai été plus que frustré de devoir dessiner ce comics bâclé.

31/50

 

En conclusion, on tient pour la partie Mon Cala une histoire intéressante et nécessaire mais beaucoup trop rapide, car une autre histoire inutile vient se greffer au tout. Luke Ross de son côté fait ce qu’il peut mais on voit bien qu’il n’est pas motivé.

Les plus :
- Un synopsis intéressant

Les moins :
- Complètement bâclé

Note : 52%

 

Voilà pour la critique. On en parle sur les forums !

Parution : 30/10/2019
Source : Le staff !
Validé par : link224
Section : Littérature > Comics
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 30/10/2019 - 11:03
    Aller le dernier numéro est sorti, critique !

    https://www.starwars-universe.com/actu- ... -viii.html
  • 30/10/2019 - 13:29
    Dommage que Nossor Ri y passe, et non pas l'autre traître Quarren...
  • 30/10/2019 - 14:48
    Il semblerait donc que l'ensemble soit finalement assez prévisible. Dommage. J'attends tout de même avec impatience la VF !
  • 30/10/2019 - 17:28
    La prévisibilité vu le cast c'était évident
    Par contre la rapidité d'exécution ça c'est un grand gâchis
    Quand on sait Gillen a raconté une histoire similaires sur 120p là Finn/Poe en vole 40 pour leur histoire inutile (encore que j'attends le film dans plein de romans et de comics ça tease à mort une relation entre les deux) il reste donc seulement 40 pages pour la partie mon cala
    A croire qu'on peut avoir une flotte en un claquement doigts
  • 30/10/2019 - 17:31
    La partie sur Finn et Poe j'en ai tellement rien à faire qu'à chaque issue je l'ai sautée :chut: J'ai lu que ce qui concernait Mon Cala :transpire:
  • 30/10/2019 - 17:32
    Ça du être rapide
  • 30/10/2019 - 17:35
    Ouais, et puis les aller retour constants de Leia et cie. entre la salle du trône subaquatique et la terre ferme, c'était bien chiant... :transpire:
    Une case ils sont en tenue, la case d'après ils sont en combinaison de plongée, et ça pendant 3 issues...

    C'est dommage parce que le sujet était intéressant, mais là c'est vraiment survolé.
  • 30/10/2019 - 17:47
    Oui la marée est montée trop vite :cute:
  • 31/10/2019 - 9:11
    Ah... ok la critique fait mal et 17 balles pour 4 issues aussi. C'est triste.
  • 31/10/2019 - 9:23
    Ben vous savez quoi ? J'ai bien aimé du début à la fin :transpire: C'était certes rapide et l'intrigue de Finn et de Poe est inintéressante mais les thèmes abordés, les personnages présents et les dessins m'ont fait apprécier cette histoire.

    Au vu de la mention To Be Continued In The Rise of Skywalker à la fin, peut-être que cette histoire sera évoquée dans le film.

    Note : 70%
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité