StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Star Wars : L'Ascension de Skywalker : la lune océanique s'appelle Kef Bir
 
Finalement, ce n'est pas Endor.
23/10/2019
ATTENTION, Cette actualité contient des spoilers !

Un spoiler est une information sur l'histoire d'un film, livre, etc. qui, si le lecteur l'apprenait avant de découvrir le film/livre, gâcherait le plaisir de la surprise. Par exemple, nous considérons ici comme spoiler toute information sur les futurs films Star Wars qui ne soit pas directement prévisible à partir des autres films. Pour plus d'informations sur notre système Anti-Spoiler, notamment comment régler vos paramètres, veuillez lire ce dossier.

Un nouvel article du site officiel StarWars.com nous apprend que la lune océanique vue dans les trailers de Star Wars : L'Ascension de Skywalker s'appelle Kef Bir. C'est là que se trouvent les vestiges de la deuxième Etoile de la Mort, sur lesquels Rey et Kylo Ren s'affrontent. C'est également sur Kef Bir que vit la nouvelle héroïne Jannah et sa bande.

La présence des vestiges de l'Etoile de la Mort pouvait laisser penser qu'il s'agissait de la lune d'Endor vue dans Le Retour du Jedi, mais ce n'est finalement pas le cas. On peut supposer que Kef Bir est une lune voisine.

Star Wars : L'Ascension de Skywalker sortira le 18 décembre.

Parution : 23/10/2019
Source : StarWars.com
Validé par : PiccoloJr
Section : Films > Postlogie
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 23/10/2019 - 19:29
    Ltf a écrit:Avec une telle indulgence, on peut aussi s'attendre à ce que Yoda ait pondu toute une tribu sur Dagobah :paf:

    La coolitude ne peut pas tout justifier..


    Et si Yaddle était sa fille cachée ? :sournois:
  • 23/10/2019 - 19:31
    Le héros apprenti Jedi qui découvre qu'il descend du mal absolu ça date de 1980.
    Encore un enjeu et un symbole réchauffés


    Sauf que Vader n'est pas le mal absolu si tu as bien suivi l'OT et la prélogie.

    Dans ce cas précis je ne trouve pas que ça change grand chose. Non il n'est pas le mal absolu comme Palpy, mais pendant le temps où il est Vador il s'en approche quand même beaucoup, les seules personnes qui l'ont réellement connu en tant qu'Anakin Skywalker sont mortes excepté pour Luke, donc pour tous les autres il est en quelque sorte le Mal absolu, même s'ils n'ont pas tous les faits. Cette histoire d'héritage est abordé avec Luke qui ne choisit pas le même chemin que son père, et avec Ben Solo qui subit les conséquences de cet héritage. Il n'y avait pas besoin à mon sens d'en remettre une couche en faisant la même chose avec Rey. Ça n'a pas le même sens car elle n'a pas grandi avec le poids d'un quelconque héritage qui a influencé sa façon d'être et sa perception par les autres. On le sait déjà avec Ben, fils de héros de la Rébellion et qui bascule du CO, que nos origines ne déterminent pas qui nous sommes, et le message était d'ailleurs passé d'une façon différente avec Rey, fille de personne qui se découvre des pouvoirs et devient l'héritière des Jedi. C'est pour ça que la relier à Palpatine ne sert à rien pour moi, c'est du déjà vu avant.
  • 23/10/2019 - 19:42
    DRIII a écrit:
    Boba Fett a écrit:Je ne suis pas là pour faire ma fan fiction de fin.


    Je ne te demande pas d'écrire ta fan fiction. Juste ce que tu voudrais qu'un Star Wars te dise en conclusion qui soit en cohérence avec les deux premières trilogies. Je ne te parle même pas de script, juste de sens et de morale finales.


    Comme je l'ecrivais page precedente, on est arrivé à un point où envisager une fin différente de l'OT est difficilement concevable. Empire bis rebelles bis, dernier Jedi, Empereur... C'était des le départ de la postlo qu'il fallait voir les choses différemment. Que Luke ait accompli ce que devra accomplir Rey après TROS, que la menace ne soit plus l'Empire ou une organisation s'en inspirant mais quelque chose de nouveau. Une vraie nouvelle menace.
    Bref un contexte différent pour permettre une histoire différente, un combat différent. Que le happy end de fin ne soit pas calqué sur l'ancien.
  • 23/10/2019 - 19:53
    En général il n'y a pas des millions de happy end :les gentils gagnent et les méchants ... tombent dans des trous :wink:
  • 23/10/2019 - 19:56
    Je pense qu'on a le nom du personnage de Dominic Monaghan : Beaumont.

    Dans la preview du prochain Star Wars Adventures, on voit un rebelle qui lui ressemble fortement :

    https://www.starwars.com/news/star-wars ... -exclusive
  • 23/10/2019 - 20:03
    Cette postlogie alternative aurait ressemblé a un mix entre la prelogie et l'OT et aurait eu un potentiel enorme a mon avis...
    Une postlogie qui associerait certains aspects de la narration de la prélogie a l'efficacité no-bullsitesque et a l’esthétique de l'OT modernisée. : Un contexte politique similaire a la prelo: une République qui se reconstruit et vit relativement paisiblement grace aux sacrifices de nos héros + une menace fantôme qui se profile doucement, (+ pourquoi pas un nouvel ordre Jedi), mais avec une happy end cette fois... Tout le monde aurait quelque chose de gros a perdre dans cette postlo et cette dernière aurait pu réconcilier beaucoup de fans des deux "camps" aussi...
    Dans la notre, tout le monde a deja tout perdu au debut de cette ""nouvelle aventure"", ou plutôt on leur a tout arraché, généralement hors champ, d'une manière très bourrine, pour pouvoir refaire une OT bis.
  • 23/10/2019 - 20:13
    Oui fallait un mariage des deux trilogies. Comme dans tous les mariages, tu prends le bon et le moins bon pour essayer de construire quelque chose. Un gosse qui sera le mélange des parents. Bref

    Sinon, pour essayer de répondre à ta question DRIII, dans ce contexte là du retour de Palpatine, je vais ignorer les leaks et te proposer une fin où Rey meurt et Ben survit. Qu'il prenne sa place dans le rôle de l'héritier qui devra faire perdurer les Jedi.
    Que l'antagoniste de la postlo se retrouve être celui qui doive recoller les morceaux.

    C'est tout ce que je peux proposer en l'etat.
    Si j'ai mieux à proposer, je relancerai le truc
  • 23/10/2019 - 20:15
    Boba Fett a écrit:Comme je l'ecrivais page precedente, on est arrivé à un point où envisager une fin différente de l'OT est difficilement concevable. Empire bis rebelles bis, dernier Jedi, Empereur... C'était des le départ de la postlo qu'il fallait voir les choses différemment. Que Luke ait accompli ce que devra accomplir Rey après TROS, que la menace ne soit plus l'Empire ou une organisation s'en inspirant mais quelque chose de nouveau. Une vraie nouvelle menace.
    Bref un contexte différent pour permettre une histoire différente, un combat différent. Que le happy end de fin ne soit pas calqué sur l'ancien.

    :jap: Surtout qu'il y avait moyen de partir sur autre chose. TFA avait esquissé le fait que la Nouvelle République ne prenait pas au sérieux la menace du PO et que la Résistance se trouvait désarmé face à celui-ci.

    Pourquoi, au lieu de l'esquisser en quelques secondes ne pas en faire l'axe principal de la postlogie? Une secte de nostalgiques de l'Empire cherchant à renverser la Nouvelle République, un gouvernement dans le déni ne faisant rien voire pire tirant profit de cette secte, une bande de Résistants tentant tant bien que mal d'alerter les autorités se faisant rejeter voire même traiter comme des terroristes. C'est assez différent de l'OT et c'est même assez d'actualité, ça permet de faire des parallèles avec l'écologie par exemple.

    Et tu peux tout à fait y inclure les questions d'héritage de Ben et de Rey, l'échec de Luke. D'ailleurs pour Luke ça aurait été intéressant qu'il soit dans le déni au début, qu'il soit représenté comme un homme refusant de voir la vérité en face car craignant que le monde qu'il a mis tout ce temps à bâtir ne s'effondre. Ce n'est qu'un exemple de point de départ mais tout ça pour venir renchérir le fait que oui il est possible de partir d'une base différente tout en enrichissant la saga Skywalker.
  • 23/10/2019 - 20:42
    Lorenki a écrit: :jap: Surtout qu'il y avait moyen de partir sur autre chose. TFA avait esquissé le fait que la Nouvelle République ne prenait pas au sérieux la menace du PO et que la Résistance se trouvait désarmé face à celui-ci.

    Pourquoi, au lieu de l'esquisser en quelques secondes ne pas en faire l'axe principal de la postlogie? Une secte de nostalgiques de l'Empire cherchant à renverser la Nouvelle République, un gouvernement dans le déni ne faisant rien voire pire tirant profit de cette secte, une bande de Résistants tentant tant bien que mal d'alerter les autorités se faisant rejeter voire même traiter comme des terroristes. C'est assez différent de l'OT et c'est même assez d'actualité, ça permet de faire des parallèles avec l'écologie par exemple.

    Et tu peux tout à fait y inclure les questions d'héritage de Ben et de Rey, l'échec de Luke. D'ailleurs pour Luke ça aurait été intéressant qu'il soit dans le déni au début, qu'il soit représenté comme un homme refusant de voir la vérité en face car craignant que le monde qu'il a mis tout ce temps à bâtir ne s'effondre. Ce n'est qu'un exemple de point de départ mais tout ça pour venir renchérir le fait que oui il est possible de partir d'une base différente tout en enrichissant la saga Skywalker.


    Oui, mais tu sais très bien pourquoi ils ne l'ont pas fait : Disney voulait son film assez rapidement, il fallait qu'on console les déçus de la prélogie avec un film qui ferait revivre aux gens ce qu'ils ont aimé dans la trilogie originale, et du coup, il fallait réintégrer les acteurs de la trilogie originale, donc forcément faire qu'un laps de temps similaire à la réalité se soit écoulé dans l'univers de Star Wars.
    Après, on ne pouvait pas les prendre comme personnages principaux, il fallait que le film parle de la jeunesse et donc il fallait des nouveaux personnages jeunes. De plus, il ne fallait pas refaire ce qui n'avait pas plu dans la prélogie (la politique, etc..) donc on détruit rapidement la République pour tout de suite parler de la guerre.

    C'est sûr, c'est simple à dire maintenant, mais j'ai vraiment l'impression que ce sont tous ces éléments qui ont conditionné l'histoire du film, le contexte, etc... Si on ajoute en plus à ça le style Abrams qui va assez vite et son goût du mystère..
  • 23/10/2019 - 20:48
    EN meme temps à partir du moment où la Postlogie partait sur une nouvelle menace, meme si ca n'avait pas été un "Empire bis" la fin n'aurait jamais pu être autre chose qu'un happy end avec les méchants vaincus et les gentils victorieux...

    Sinon moi je pense tout simplement qu'il aurait fallu garder le contexte (par ailleurs établi par Ardnt et Lucas à la base) mais mettre en avant le côté "Guerre Froide Galactique", quitte à ce que ça ne vire en guerre totale que pour l'ultime film, et ce tout en offrant au Premier Ordre sa propre identité visuelle tout en assumant la filiation avec l'Empire (les designs rouges de l'art book l'aurait fait grandement).

    il fallait réintégrer les acteurs de la trilogie originale, donc forcément faire qu'un laps de temps similaire à la réalité se soit écoulé dans l'univers de Star Wars.
    Après, on ne pouvait pas les prendre comme personnages principaux, il fallait que le film parle de la jeunesse et donc il fallait des nouveaux personnages jeunes.


    C'est exactement ce que comptait faire Lucas aussi hein sur ce plan là :neutre:

    -Sergorn
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité