StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Sortie du second tome la série L'Ère de la République
 
[Critique] Les méchants entrent en scène !
09/10/2019

Bonjour à tous et toutes !

Ce mercredi voit la sortie en France du deuxième tome de la maxi-série de one-shots Age of Republic (l'Ere de la République). Pour rappel, cette série annoncée par Marvel il y a un peu plus d'un an et dont la parution a démarré aux USA en décembre dernier, comprend 27 one-shots étalés sur les périodes République / Empire / Nouvelle Grande Guerre. En tout, il y aura donc six tomes cartonnés, deux par période, un pour les Héros, l'autre pour les Méchants.
Passons maintenant aux critiques sans spoilers des récits par Lain, (dont les titres sont encore en Anglais mais ne vous inquiètez pas, ils seront bien traduits), après le rappel de la couverture et du synopsis de l'éditeur.


Acheter sur Amazon

Synopsis :
Dans ce second album focalisé sur les vilains de la prélogie, Jody Houser, également scénariste du précédent tome, est accompagnée par Luke Ross avec qui elle avait déjà collaboré sur Thrawn. Chaque tome des « ères de Star Wars » (il y aura 6 volumes) présente quatre one-shots centrés sur des héros ou des vilains d'une galaxie très lointaine... Dans ce deuxième album, retrouvez Dark Maul, Jango Fett, le comte Dooku et le général Grievous !

 

 

Dark Maul: Ash (la fiche)

Un numéro plus appréciable qui tient surtout à une vision et une morale Sith moins bienveillante que celles des Jedi. Rajoutons à ça des lieux connus et des personnages très cool et on pourrait envisager un début d’intérêt pour cette série. De plus, on reste dans la tête de Maul comme l’ont fait avec succès d’autres scénaristes avant, avec heuresement autant de justesse. Il n’y a pas à dire, l’émancipation du personnage en format comics pré-Episode I reste une réussite.

Que dire des œuvres toujours aussi magnifiques de Luke Ross qui se réapproprie le personnage avec lequel il brilla pour la première fois sur la mini Dark Maul après son naufrage sur l’adaptation de l’Episode VII.

71%

 

 

 

Jango Fett #1: Training (la fiche)

Un numéro très sympathique dans le backround apporté notamment via les flashbacks qui illustrent une scène décisive de la vie de Jango Fett, ainsi qu’un tournant pour la galaxie. La mission principale en revanche, reste trop ennuyeuse mais a le mérite d’illustrer à la perfection l’apprentissage de Boba auprès de son père. Ce numéro semble confirmer la tendance que seul les Age Of sur les vilains racontent quelque chose…

Ross continue sur sa lancée offrant toujours des prestations proches de la perfection, à noter cette fois quelques effets de couleur un peu ratés, notamment sous la capuche de Tyranus.

72%

 

Age of Republic Special (la dernière histoire des trois, les deux premières étant parues dans le tome 1)

- Asajj Ventress: Sisters (la fiche)

Ce qui est sympa dans cette histoire c’est son intégration parfaite dans la série The Clone Wars. Ce qui est moins sympa c’est sa brièveté (moins de dix pages).

Notons cependant une immiscion pertinente et intéressante dans le fil des pensées et des actions de Ventress. Le reste est trop court pour qu’on puisse le juger correctement.

Les dessins sont cependant, très modernes et vraiment magnifiques avec une colorisation pop qui fait mouche !

54%

 

 

 

Count Dooku #1: The Cost (la fiche)

Quand est-ce qu’un one-shot est réussi ? Quand il nous a semblé aussi complet qu'un arc entier ! Cette histoire est un petit bijou de vingt pages qui raconte beaucoup de choses sur le Dooku pré-Episode II, sa relation avec les Jedi, l’Ordre en général, ou encore Palpatine. On apprend pas mal de petits détails, faisant de cette histoire une bonne introduction pour L'Attaque des Clones pour en savoir plus sur cet ancien Jedi mystérieux du film.

De plus la caractérisation de Dooku reste très bonne et la Guerre des Clones a beau ne pas avoir encore commencé, le comte de Serenno est déjà un monstre d’efficacité implacable !

D’un point de vue artistique, je vais arrêter de vous étaler mon amour pour Luke Ross, je rajouterai juste qu’il me semble avoir eu un petit coup de mou sur ce numéro (faut dire qu'il les enchaine), notamment le Togorien qui à mes yeux est raté.

87%

 

 

General Grievous #1: Burn (la fiche)

C’est marrant de voir que les comics les plus intéressants sont ceux sur les méchants car avec les méchants y a toujours à raconter sur leur passé : comment ils sont devenus méchants, qu’est ce qui les anime, quel est leur but etc. Les one-shot sur les gentils, c’est juste des gentils, élevés comme des Jedi depuis leur enfance donc aucun passé à raconter, et qui sont juste motivés par altruisme.

Ce comics Grievous, bien que trop léger, ne déroge pas à cette règle et en montre un petit peu sur le cyborg et sa haine envers les Jedi. On retiendra cependant que lorsque les Jedi construisent un temple ils y placent des pièges idiots à la Indiana Jones. Pas très Jedi les fosses remplies de piques, les dards, les puits de lave et les rouleaux qui dévalent pour vous tuer.

Luke Ross nous livre un Grievous sublime mais pêche un peu sur sa forme de Kaleesh. De plus les miniatures de décors sont un peu baclées.

58%

 

Et voilà, ce sera tout pour aujourd'hui concernant l'actualité des sorties comics Star Wars en France ! Je vous dis à très bientôt pour d'autres news littérature ! Et d'ici là, n'hésitez à déposer vos critiques sur les fiches de chaque récit et à partager vos ressentis de lecture sur le topic de la série !

Parution : 09/10/2019
Source : Le staff !
Validé par : Jagged Fela
Section : Littérature > Comics
Type : Critique
On en parle sur nos forums
 
Les 10 derniers messages (voir toutes les réponses) :
  • 25/09/2019 - 17:45
    Dantesk a écrit:Et l'issue sur Rose, pas de retour? :lol:


    Si, Lain et moi, 4 posts plus haut :)
  • 25/09/2019 - 18:06
    Ah, bah je sais quoi zapper en cartonné.
  • 26/09/2019 - 13:54
    #KyloRen

    Scénario : lisez le vrai comics sur Kylo, celui qui s'appelle #Snoke
    Pif paf boum, je veux faire mieux que papi Vador, je suis un gamin pleurnichard Bim Bam Boum

    Dessins : certaines planches bien pensées et épiques mais ça reste feignant comme travail https://t.co/sixbIJOf0W
  • 26/09/2019 - 14:16
    Lain-Anksoo a écrit:Pif paf boum, je veux faire mieux que papi Vador, je suis un gamin pleurnichard Bim Bam Boum


    En même temps, sans vouloir troller, c'est la postlo qui est reponsable de ce fait, et pas le scénariste du comics.
    La scène sur Crait face à Luke en est l'illustration parfaite :neutre:
  • 26/09/2019 - 22:24
    Quand on pense que même Palpy devait fuir en chevauchant R2 pour échapper à une telle créature. :transpire:

    Quand à l'issue sur Rose, à croire que Leia connait chacun des trouffions de sa résistance par son nom. Bon, après ils semblent avoir plus d'amiraux que de soldats de base.
  • 27/09/2019 - 10:25
    magiefeu a écrit:Quand on pense que même Palpy devait fuir en chevauchant R2 pour échapper à une telle créature. :transpire:

    peupeupeu, il était sous couverture de gentil chancelier inoffensif. :o

    Sinon, bon, ça nous fait un Kylo ultra-balèze (et revanchard) pas très cohérent avec sa faiblesse dans les films. Sinon, j'aime beaucoup le personnage du vieux stormtrooper désabusé.
  • 02/10/2019 - 16:15
    vos661 a écrit:
    link224 a écrit:C'est le Slave I qui s'est retrouvé là-bas :?


    Je sais pas si c'est le Slave One ou un Firespray lambda, peut-être que ce sera précisé sur Twitter par un mec du Story Group :neutre:


    Très certainement un modèle lambda vu le code couleur.
  • 09/10/2019 - 13:29
  • 09/10/2019 - 22:49
    Je viens de le finir, c'est quand même un peu compliqué cette histoire, 16 balles et ça m'a paru extrêmement court. Alors oui j'étais prévenu mais je ne m'imaginais pas à ce point.
    J'ai adoré les épisodes Jango et Dooku, vraiment sympas. Assajj Ventress aussi et je ne comprends pas qu'elle n'ait pas droit à un épisode entier sur elle, le principe du "spécial" c'est vraiment de l'arnaque.
    Par contre Maul c'était vraiment qu'une redite de la mini parue quelques années auparavant et Grievous je cherche encore l'intérêt d'une telle histoire.

    Bref j'ai pris ça parce que je suis en manque de prélogie et que les vilains ont reçu de bien meilleures critiques que les gentils mais reste que je ne suis pas fan de l'exercice et je doute fortement que je vais acheter les autres. C'était sympathique mais je ne m'attarde plus sur la série.
  • 15/10/2019 - 15:21
    Et c'est parti pour les critiques du tome 1 de L'ère de la République !

    --------------------------------------------------------------------------------------


    Qui-Gon Jinn #01 : Equilibre (Age of Republic – Qui-Gon Jinn #01), par Jody Houser et Cory Smith

    Une aventure de Qui-Gon Jinn, peu de temps avant les événements de La Menace Fantôme !

    C'est toujours un plaisir de retrouver l'excellent personnage de Qui-Gon Jinn ! Je m'attendais à des questionnements, des doutes : après tout, Qui-Gon n'est-il pas considéré comme une sorte « d'électron libre » au sein de l'Ordre Jedi ? N'est-il pas du genre à remettre les décisions du Conseil en question, ce qui lui aurait d'ailleurs coûté son poste au sein de ce même Conseil ? :perplexe:

    Néanmoins, au final, l'intrigue développée n'est qu'un gigantesque prétexte à envoyer Qui-Gon méditer sur la notion de l'équilibre si chère à la saga récemment. Pas grand chose d'autre à se mettre sous la dent : aucune information sur le passé du personnage, aucun développement de sa relation avec Obi-Wan, présent uniquement dans une poignée de cases, et Yoda est juste là pour faire en sorte que Qui-Gon ne soit pas muet pendant la plus grande partie du numéro. :neutre:

    Aux dessins, Cory Smith livre une prestation correcte, dont le morceau de choix consiste dans les deux double-pages de la vision, plutôt réussies et bien mises en scènes. Qui-Gon est assez bien retranscrit.

    Un numéro sitôt lu, sitôt oublié, qui n'apporte pas grand chose au personnage de Qui-Gon Jinn. Il y aurait pourtant eu moyen de lire cela à la suite de la saga, de voir Qui-Gon sentir l'approche du Côté Obscur, de teaser un peu l'Episode I.. Rien de tout cela. Reste le plaisir de voir Qui-Gon en vedette, mais c'est bien mince...

    Note : 60%

    --------------------------------------------------------------------------------------


    Obi-Wan Kenobi #01 : Mission (Age of Republic – Obi-Wan Kenobi #01), par Jody Houser et Cory Smith

    Une aventure d'Obi-Wan Kenobi, située entre les événements de La Menace Fantôme et ceux de l'Attaque des Clones !

    C'est toujours intéressant de voir une aventure entre Obi-Wan et Anakin dans cette période chronologique de la saga, entre la méfiance d'Anakin et les doutes d'Obi-Wan, et le fait que clairement, ce numéro annonce une évolution dans leur relation. Hélas, pour le coup, entre ce développement des personnages et l'intrigue développée, le nombre de pages fait défaut pour permettre un double développement correct.

    Et bien sûr, nous avons droit à une scène dans les Archives Jedi, où Obi-Wan discute devant un buste du Comte Dooku... Euh, c'est bon Jody, nous aussi on a vu l'Attaque des Clones ! :transpire:

    Cory Smith m'a semblé plus à l'aise que sur le numéro de Qui-Gon Jinn. Les ambiances sont variées, les personnages plutôt bien représentés, et le jeune Anakin a une excellente bouille ! Seul petit reproche, à peine deux ans après La Menace Fantôme, Obi-Wan arbore déjà son look du film suivant, c'est dommage ! On aurait pu imaginer quelque chose d'intermédiaire, non ? :neutre:

    Un one-shot sympathique, mais qui va un peu vite. Il remplit néanmoins son rôle puisqu'il permet au personnage principal de franchir un pallier dans son évolution.

    Note : 70 %

    --------------------------------------------------------------------------------------


    Anakin Skywalker #01 : Le sacrifice (Age of Republic – Anakin Skywalker #01), par Jody Houser et Cory Smith

    Une aventure d'Anakin Skywalker, en pleine Guerre des Clones !

    L'énorme point positif, pour moi, c'est de voir Anakin Skywalker, Obi-Wan Kenobi et l'Amiral Yularen de The Clone Wars dans un comics « adulte ». Quel bonheur de les voir ainsi représentés ! :love: Anakin notamment est très réussi (ça tombe bien, c'est lui la vedette), ce qui n'est pas forcément le cas des deux autres. Cory Smith ne se débrouille pas mal entre les différentes ambiances, passant du combat spatial aux intérieurs de vaisseaux puis à l'utilisation du sabre-laser, et ce même si la case où il l'active est loin d'être la plus réussie du numéro...

    Au scénario, Jody Houser n'échappe pas au cliché de placer Anakin dans la douloureuse situation où il doit venir en aide à des esclaves, tout en lui donnant le beau rôle puisqu'il a raison envers et contre tout. Cela permet de rappeler au lecteur le fait qu'Anakin est presque l'esclave de ses émotions... et c'est un peu tout. Visuellement, c'est adulte, narrativement, c'est très enfantin, et ça manque de profondeur. C'est un peu dommage, tant il y avait de quoi faire concernant Anakin, héros de la prélogie, futur Dark Vador... Et pourquoi ne pas l'avoir fait interagir avec sa padawan, Ahsoka Tano ? Voilà qui aurait été intéressant ! :neutre:

    Au final, un numéro certes centré sur Anakin, mais qui n'apporte rien de neuf au personnage, et même les situations dans lesquelles il se retrouve manquent d'originalité. Anakin n'est pas d'accord avec Yularen, Obi-Wan conseille, Anakin fait cavalier seul et a raison au final... tout cela a déjà été maintes fois vu dans The Clone Wars ! :neutre:

    Note : 50 %

    --------------------------------------------------------------------------------------


    Padmé Amidala #01 : Un pont (Age of Republic – Padmé Amidala #01), par Jody Houser et Cory Smith

    Une aventure de Padmé Amidala, en pleine Guerre des Clones !

    Ça démarrait bien, pourtant ! Les premières pages, avec Anakin et Padmé au Sénat, fonctionnent très bien, de même que les discussions qui suivent entre les dames de compagnie de la Sénatrice. Et puis, une fois Padmé arrivée sur Clabron, c'est le drame. :paf:

    Donc, sur Clabron, un seul tireur embusqué sur le toit du spatioport fait trembler la planète entière. Les politiques que Padmé devait rencontrer sont, soit terrifiés, soit mortellement blessés, et il n'y a absolument aucune force de police, garde, protecteurs, bref, personne ne semble vouloir s'occuper de la situation... alors qu'encore une fois, il s'agit d'un seul homme ! Et la résolution pour le moins risible enfonce le clou. Pourquoi personne n'y-a-t-il pas pensé plus tôt ? :perplexe:

    Même visuellement, Cory Smith semble avoir eu du mal. Les décors sont parfois vides, les cases ont une tendance à être un peu plus grandes que dans les précédents numéros, bref, on sent la précipitation du dessinateur à boucler le numéro. Point positif : les personnages de Padmé, Dormé et Motée sont à la fois ressemblants et différents. Cory Smith ne nous a pas livré trois clones féminins !

    J'ai presque eu l'impression de lire du Star Wars Adventures, en fait. Et j'adore la série Star Wars Adventures... mais dans son titre, pas chez Marvel. Là, le numéro ne fait guère honneur à Padmé tant l'intrigue repose sur un gouffre scénaristique. :pfff:

    Note : 30 %

    --------------------------------------------------------------------------------------


    Mace Windu : L'arme (Age of Republic – Spécial #01), par Ethan Sacks et Paolo Villanelli

    Une aventure de Mace Windu, peu de temps avant les événements de La Menace Fantôme !

    Visuellement, c'est très réussi ! Et c'est renforcé par une très belle colorisation et un chara-design de Guattako le Sinistre plutôt réussi ! :love:

    Même le scénario, en dix pages, réussit à nous expliquer l'intrigue, avoir droit à un ou deux rebondissements et une conclusion satisfaisante. L'auteur réussit même à glisser un flash-back de quelques cases, juste ce qu'il faut pour titiller l'esprit du lecteur curieux.

    En somme, pour un récit centré sur Mace Windu, ce court récit fait bien plus le job que la tristement célèbre mini qui lui a été consacré il y a quelques temps !

    Note : 80 %

    --------------------------------------------------------------------------------------



    Capitaine Rex et Jar Jar Binks : 501 plus un (Age of Republic – Spécial #01), par Marc Guggenheim et Caspar Wijngaard

    Une aventure du Capitaine Rex et de Jar Jar Binks, en pleine Guerre des Clones !

    Clairement un comics qui va cliver, puisqu'il met en vedette Jar Jar Binks, le Gungan détesté par de nombreux fans de la saga. On est totalement dans un récit à l'ambiance de The Clone Wars, avec un Binks au phrasé si caractéristique. On peut ne pas aimer. Ce n'est pas mon cas, j'ai trouvé le récit finalement plutôt bien fichu et j'irai même jusqu'à dire qu'il sert à redorer le blason de Jar Jar, tant le Gungan se montre courageux, refusant d'abandonner Rex à une mort certaine. :neutre:

    Caspar Wijngaard livre une prestation fort honorable aux dessins, qui donnent envie de le revoir su un titre, sa représentation des clones est très réussie ! On en prendrait volontiers pour une mini entière, que ce soit en période Guerre des Clones, dans la trilogie originale ou même dans la postlo, vu qu'on a toujours des soldats en armure blanche... :oui:

    Un récit ma foi plutôt sympathique au final !

    Note : 70 %
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité