StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
[Critique] Star Wars - Le côté obscur
 
Le côté obscur est il le plus fort ?
11/03/2019
  • couverture du livre

Pour tout vous dire, je n’étais pas vraiment impatient de l’avoir ce livre. C’est pour ça que je l’ai reçu bien après sa sortie ^^.
Disons que comme je l’avais feuilleté, j’avais un mauvais pressentiment sur son intérêt.
Puis, voilà, je l’ai quand-même lu consciencieusement. On est pro ou on ne l’est pas, mais il n’y a pas d’essai. Ah non, ça ne marche pas ici !!

Le livre a pour but de présenter les personnages ou groupes utilisateurs du Côté Obscur de la Force mais aussi de faire un tour au château de Vador sur Mustaphar ou d’aller sur Dathomir. On nous parle aussi des qualités des Sith à être manipulateur.
Donc oui, on n’a pas que des personnages.
Bien.
Résultat.
Je suis assez déçu du contenu.

Déjà, le livre se focalise sur l’Univers Etendu Officiel, du coup, ça réduit pas mal le champ des possibles. Et l’astuce trouvée est d’étaler le texte.
Les paragraphes débutent à 1/3 de la page et les marges de chaque côté sont assez larges. Sans oublier les interlignes, elles aussi assez espacées.
Et que dire du contenu du texte qui se répète assez régulièrement. Le livre est construit comme une encyclopédie mais on nous bassine les mêmes trucs sur plusieurs fiches sans ajouter une information supplémentaire par rapport aux pages précédentes.
On tourne en rond quoi.
On commence à le savoir que Bane a établi la règle des Deux.
Forcément, à de rares exceptions près, on reste dans le milieu des films et des séries télévisées (The Clone Wars et Star Wars Rebels). A part Asaajj Ventres et Quinlan Vos où on pioche dans le roman se focalisant sur ces personnages, par exemple.
Et puis, non, Grievous sait peut-être se battre avec des sabres laser et a eu une formation par Dooku mais pour moi, il n’a rien à faire ici, ce n’est pas un utilisateur de la Force.

Bon, ok, il y a des choses bien quand-même comme la liste presque complète des 10 frères et soeurs de l’inquisitorius même si les informations sur eux sont chiches.
De même que si on ne suit pas les romans et comics, on découvre comment Vador construit son sabre laser à lame rouge.
Et l’introduction.
Oui je l’aime bien car elle résume le livre. Le reste n’est que développement de l’intro sans vraiment y apporter un contenu globalement intéressant. Si je devais troller, je dirai que vous lisez l’intro et vous savez tout ce que vous devez savoir sur le côté obscur. Mais je ne le ferai pas.

Qu’est ce qui peut sauver ce livre ?
Les illustrations.
Là, on ne nous spolie pas. Elles sont superbes, inédites, magnifiques. Les divers artistes ont fait du bon boulot.
On a évidemment différents styles et les résultats sont très détaillés, ciselés.
A la rigueur, acquérir ce bouquin juste pour les dessins, oui, pourquoi pas.

Mais personnellement, je pense qu’il ne vaut pas les 35€.

Obscurement vôtre.

Parution : 11/03/2019
Source : Fiche SWU
Validé par : jedi-mich
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité