StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Critique de Poe Dameron - The Awakening chez Marvel
 
Un dernier arc et puis s'en va...
07/10/2018

Bonjour à tous !

La semaine dernière s'est achevé aux USA le 7ème arc de la série comics Poe Dameron, arc qui s'avère également être le dernier, la fin de la série ayant été annoncée. Cette série est en cours de parution en France, et ce dernier tome devrait paraître chez Panini Comics dans le courant de l'année 2019.

Il est donc temps de faire la critique de cette ultime aventure de Poe Dameron et de son escadron Black.

Mais d'abord, rappel :

Poe Dameron #26-31 - The Awakening

Synopsis :
- Lor San Tekka a été retrouvé et Poe Dameron est sur le point de récupérer la pièce manquante pour retrouver Luke Skywalker.
- Mais son plan est mis en déroute quand le Premier Ordre intervient sur Jakku
- Suivez les aventures de Poe pendant les événements inédits du Réveil de la Force.

 

La critique sans spoiler de Lain-Anksoo

Poe Dameron… The last one

La série Poe Dameron tire finalement sa révérence, après plus de trente numéros. Plus qu’une conclusion, cet arc tiendra même lieu d’épilogue. Que nous réservent Charles Soule et Angel Unzueta dans cet ultime tome ? Verdict !

Scénario : clap de fin

Et bien ce n’était pas gagné… souvenez-vous d’où l’on vient. Après que Poe récupère la première information sur Lor San Tekka dans le roman Avant le Réveil on assiste pratiquement au premier enchaînement roman-BD du nouveau canon avec la suite directe de cette histoire dans ce comics. Et comment dire… c’était mauvais, on se souvient de cette histoire sans queue ni tête avec un œuf (heu et les X-Wings dans tout ça ?) et soyons honnêtes, Phil Noto n’était pas fait pour dessiner cette série…

Heureusement ensuite Soule nous propose des scénarios, disons moins Filon-esques, et Noto finira par être remplacé par Angel Unzueta, un dessinateur beaucoup plus « mécanique » que « impressionniste ». Et la série prit enfin son rythme de croisière, enchaînant les réussites jusqu’à l’arc précédent qui était juste grandiose.

La question se posait donc : un ultime arc après la découverte de Lor San Tekka était-il nécessaire ? La réponse : pas forcément. Cependant Soule réussit à trouver la parade en ne proposant pas forcément un dernier arc mais plus une conclusion.

Tout le début est très intelligent, on découvre dans un premier temps Poe qui raconte des petites scènes bonus de l’épisode 7 qui lui sont propres, puis BB-8 raconte certains événements à R2 car, souvenez-vous, R2 est en quelque sorte le narrateur de l’ensemble de la saga, or son absence faisait défaut à l’Episode VII. C’est donc très intelligent, mignon mais pas forcément utile.

S’ensuit donc la cause de l’absence de certains personnages de l’Escadron Black dans Les Derniers Jedi. On découvre ainsi une mission primordiale pour la Résistance, trouver des alliés parmi les survivants de la République. Mais au lieu, je ne sais pas, de trouver un général qui aurait survécu ou un bout de flotte, le scénario semble plutôt s’orienter vers une recherche à la « Alliance Rebelle », c’est-à-dire trouver des mondes qui accepteraient de les aider.

Je dois dire que de ce côté je fus quelque peu déçu, je les voyais déjà aller sauver un bout de flotte de la Nouvelle République en orbite de Mon Calamari faisant face au Premier Ordre !

Ah mais non suis-je bête, comme on ne sait pas encore comment tournera l'épisode IX, ni quand il se passera, il ne faut pas prendre trop d’initiative…

Dans tous les cas, la première partie de cet arc qui revient sur les films est une jolie réussite et la seconde partie, même sans enjeux, permet de nous divertir tout en proposant le premier contenu post Episode VIII.

37/50

Dessins : _____________

Une ligne pour illustrer qu’Unzueta est d’une constance à toute épreuve ! La qualité est toujours au rendez-vous, les combats aériens toujours très bien chorégraphiés, bien qu’un peu surréalistes (la faute à Soule pour le coup). Son don pour la technologie est toujours palpable et je dois dire qu’il s’en sort admirablement bien avec Rey ou Chewbaca par exemple (ces scènes d’émotion avec Chewie, Leia ou Nien Numb… j’en ai encore des frissons !).

Le message passe parfaitement, et d’accord pour certains ces dessins faits par ordinateurs peuvent sembler trop artificiels, mais finalement je trouve que ça colle bien à la série pour les vaisseaux (qui est quand même le thème principal quand on parle de Poe) et puis c’est devenu la signature de ce comics.

Que dire de plus si ce n’est que j’espère qu’on le verra officier sur plein de vaisseaux dans la série Star Wars le mois prochain !

40/50

La série Poe Dameron s’achève sur une jolie conclusion, et il me tarde de lire les prochaines productions Star Wars-ienne de ces deux auteurs !

Les plus :
Les retrouvailles et émotions
Unzueta toujours
Un arc épilogue

Les moins :
Pas à la recherche d’alliés « utiles »
Y a toujours du blocage en terme de scénario

Note : 77%

 

Voilà pour la critique, on en parle sur les forums !

Parution : 07/10/2018
Source : Le Staff
Validé par : Lain-Anksoo
Section : Littérature
On en parle sur nos forums
 
Les 10 derniers messages (voir toutes les réponses) :
  • 03/10/2018 - 13:32
    L2-D2 a écrit:Et je l'ai déjà récupéré ! J'ai hâte de le lire ! :cute:


    Neow a écrit:Je l'ai depuis hier :sournois: mais j'ai Phasma à finir avant.


    L'un de vous deux peut me donner le titre de l'arc (sur le dos (pas la tranche^^)) ainsi que le traducteur svp ? :)
  • 03/10/2018 - 18:02
    Derrière c'est écrit "la mission de tous les dangers" et le traducteur c'est Makma/Mathieu Auverdin.
  • 03/10/2018 - 18:04
    Neow a écrit:Derrière c'est écrit "la mission de tous les dangers" et le traducteur c'est Makma/Mathieu Auverdin.

    Si tu entends par "derrière" la quatrième de couverture, c'est pas ça qu'on veut, mais ce qui est écrit au dos (que tout le monde appelle à tort "la tranche") ;)
  • 03/10/2018 - 18:10
    Illustration :

    Spoiler: Afficher
    Image


    Donc ce que je souhaite, c'est bien le titre écrit sur le dos :D
  • 03/10/2018 - 18:49
    Ah pour moi la tranche c'est le dos :D bref, dans ce cas c'est "la légende retrouvée".
  • 03/10/2018 - 19:11
    Merci ;)
  • 07/10/2018 - 10:12
    Pas franchement intéressant ce dernier arc de la série...
    Issue #1 = mise en image d'une scène présente dans la novélisation de TFA, donc inutile si vous l'avez lue
    Issue #2 = TFA
    Issue #3 = TFA + prémice de TLJ (ça s'est pas mal) et faut attendre les 2 dernières pages que l'intrigue de l'escadron Black se mette enfin en place.
    Issue #4 = remplissage, car dès le début tu sens que la mission va foirer
    Issues #5 et 6 = enfin du bon, même si les 5-6 dernières pages de conclusion du comics sont très longues...

    Bref, un arc qui aurait pu très facilement faire 5 voire 4 issues au lieu de 6 :transpire:

    Edit : par contre JJ n'aura aucune excuse s'il n'inclut pas tous les membres de l'Escadron Black dans l'épisode IX :o
  • 07/10/2018 - 10:42
    Mon tour !
    https://www.starwars-universe.com/actu- ... arvel.html

    je continue de rattraper mon retard sur les critiques comics !
  • 07/10/2018 - 10:59
    link224 a écrit:Issue #1 = mise en image d'une scène présente dans la novélisation de TFA, donc inutile si vous l'avez lue


    Ah merde le seul truc neuf :transpire: .

    link224 a écrit:par contre JJ n'aura aucune excuse s'il n'inclut pas tous les membres de l'Escadron Black dans l'épisode IX :o


    Ce sera l'occasion de refaire une mini-série :lol: .
  • 16/10/2018 - 11:57
    La légende retrouvée (Poe Dameron #20 à 25), par Charles Soule et Angel Unzueta

    La Résistance a enfin localisé Lor San Tekka ! Malheureusement, le Premier Ordre a lui aussi des vues sur le seul homme susceptible de les aider à localiser le Maître Jedi en exil Luke Skywalker. Une course-poursuite s'engage alors pour faire libérer l'homme des geôles de Cato Neimoidia. Mais qui mettra la main sur l'explorateur ? Et comment l'ambitieux Terex, réduit à l'état de vulgaire esclave cyborg du premier Ordre, compte-t-il profiter de la situation ?

    Euh… Comment dire… :transpire:

    L'arc en lui-même est très intéressant. Vraiment. Passionnant, long, assez inattendu tant dans son déroulement que dans ses multiples clins d’œil au passé – et notamment à la prélogie ! :love: - rythmé, tout va bien dans l'ensemble de l'arc. Maintenant que les pilotes sont connus par les lecteurs, on développe leur personnalité, on leur apporte une profondeur bienvenue (le mariage) et on résout une sous-intrigue certes comique qui durait depuis un petit moment (la destructrice de droïdes) d'une très belle façon. On sent qu'on se rapproche de plus en plus du Réveil de la Force, que ce soit lors des scènes sur D'Qar ou des confrontations désormais directes entre le Premier Ordre et la Résistance. :sournois:

    La course au Lor San Tekka est lancée ! Et le tome prend le parti de nous placer le personnage dans une situation totalement inattendue. Si l'explorateur est parfaitement caractérisé – c'est notamment le cas dans tous ses dialogues ou encore son enregistrement au début du sixième et dernier numéro –, si ses interactions avec les différents protagonistes sont très réussies – c'est notamment le cas de Poe et de Terex – je m'interroge sur la position qu'il occupe à la fin de l'arc. J'ai toujours cru que la série s'achèverait avec, comme dernière scène, Poe qui décolle de D'Qar vers Jakku. Alors certes, la série n'est pas définie, mais c'est aussi un peu le cas, étant donné que le prochain et dernier arc revient sur des scènes coupes du Réveil de la Force et des Derniers Jedi avant, peut-être, de poursuivre le huitième film.

    On en sera donc quittes pour se dire que la Résistance a passé six tomes à tenter de retrouver Lor San Tekka, tout ça pour que le personnage dise « hmm, j'ai quelques idée, on se reverra dès que j'en aurai confirmation ». Et là, ça coince ! :perplexe: Car si Lor San Tekka suppose (et on admettra que c'est à raison) savoir où se trouve Luke, alors quel intérêt de donner une carte incomplète à Poe ? Voilà ce qui me gêne considérablement dans cet arc : la conclusion apportée à l'intrigue qui rythme la série depuis son lancement. Tout ça pour ça, vraiment ? :perplexe:

    A contrario, le retour de Terex et la résolution de son intrigue sont absolument géniaux. Le personnage redevient cet individu trouble, qui a appris à respecter Poe Dameron bien plus que le Premier Ordre, qui joue sur les deux tableaux à la recherche de son seul et unique intérêt personnel. On retrouve des éléments de l'arc La tempête approche, on le voit interagir (une dernière fois sans doute) avec Phasma, bref, c'est du tout bon. Le personnage s'impose définitivement et sans aucune peine comme l'un des meilleurs de l'Univers Officiel. :oui:

    Aux dessins, c'est toujours un plaisir de retrouver Angel Unzueta qui ne cesse de s'améliorer d'arc en arc. Ici, le dessinateur varie les ambiances, les tenues, les vaisseaux, les personnages (l'arc nous fait voir l'ensemble du casting de la série mais aussi de nouvelles têtes)… Et s'il fallait ne retenir qu'un seul élément dans les dessins, ce serait le décor de la première moitié du dernier numéro de l'arc, visuellement sublime. Les trois premières pages sont spectaculaires, et on a l'impression d'être avec Lor San Tekka. Une réussite ! :love:

    C'est donc un excellent arc que cette Légende retrouvée… mais qui à mon sens s'emboîte bien mal avec les premières minutes du Réveil de la Force. Du coup, il est délicat de mettre une note !

    Note : 80 %
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité