StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Sortie de Soulèvement Rebelle en France - Nos critiques !
 
Le chaînon manquant entre "Catalyseur" et "Rogue One" !
16/05/2018

Bonjour à tous et toutes !

Une parution attendue est au programme aujourd'hui en France chez PKJ, le roman un temps intitulé "A Rogue One Story : Jyn" centré donc sur le personnage de Jyn Erso, héroïne du premier spin-off de l'ére Disney (titre que vous trouverez sur le listing Amazon). Mais c'est bien "Soulèvement Rebelle" (Rebel Rising en VO) qui est le titre finalement retenu ! Comme d'habitude vous trouverez ci-dessous la couverture ainsi que le rappel du synopsis, suivis des critiques de Lain et moi-même.

 


Acheter sur Amazon

Synopsis :
Lorsque Jyn Erso avait huit ans, sa mère a été assassinée et son père emmené pour servir l'Empire. Mais en dépit de la perte de ses parents, elle n'est pas tout à fait seule - Saw Gerrera, un homme disposé à n'importe quelles extrémités pour résister à la tyrannie impériale, la prend sous son aile et lui donne non seulement un foyer mais toutes les ressources et compétences dont elle a besoin pour devenir elle-même une rebelle. 

Jyn se dévoue à la cause - et à l'homme. Mais combattre aux côtés de Saw et de ses hommes implique le danger et pose la question de savoir jusqu'où Jyn est disposée à aller en tant que soldat de Saw. Quand elle fait face à une trahison impensable qui remet en cause sa vision du monde, Jyn devra se reconstruire et découvrir ce en quoi elle croit vraiment... et en qui elle peut vraiment faire confiance.

La critique de Lain-Anksoo :


Le roman Jyn Erso - Ah non, pardon, Disney tente de montrer que tous leurs livres et comics ne portent pas un nom de personnage -, donc le roman jeune adulte Rebel Rising, suite directe de Catalyseur et prequel à Rogue One, nous narre les péripéties de Jyn Erso. Nos attentes seront-elles comblées ? Verdict !

 

Les attentes

J’ai enfin trouvé les deux points qui m'ont dérangés dans le roman Catalyseur. Il s’agit des attentes et de l’identification aux personnages. Étant donné qu'il est sorti avant le film, nous n’avions pas d’attentes spécifiques sur ce roman, juste des attentes « générales » : qui sont les personnages du film, et qu’ont-ils vécu ? Le roman ayant une caractérisation faiblarde des personnages, et induisant une identification et une empathie moindre pour laisser cela au film, il fut ennuyeux à lire. En le lisant après le visionnage du film, ça marche beaucoup mieux car on connaît la fin du parcours de chaque personnage et l’empathie pour chacun d’eux est déjà présente, le roman n’a donc pas à nous la créer. La date de sortie a donc son importance.

Rebel Rising - oui, il faut bien y venir - joue totalement sur les attentes que le film a (enfin) créées. Ce qui veut dire que cette fois nous avions des attentes spécifiques et non plus générales. Mais surtout l’empathie qu’on a pour le personnage de Jyn est déjà très présente. Et pour une fois je suis ravi de dire qu’un roman Star Wars de l’Univers Officiel a répondu à toutes les questions que je me posais avant d’ouvrir le livre !

Nous découvrons ce qui se passe juste après que Saw récupère Jyn, nous découvrons son entraînement dans la cellule rebelle de Gerrera, les premières missions de la jeune fille, où et pourquoi Saw l’a abandonnée, son passage à l’âge adulte, sa première histoire d’amour, son arrestation après l’avoir vu commettre chacun des crimes dont on l’accusait (souvenez-vous on entendait cette liste de crime dans le premier teaser de Rogue One) et même ses 6 mois d’emprisonnement. Nous avons donc la vie entière de Jyn de ses 8 ans à ses 21 ans, jusqu’à la réunion dans la salle de meeting de Yavin 4, vue dans le spin-off. C’est juste impeccable, après avoir lu ce livre il ne nous reste plus aucune question au sujet de Jyn !

Et en ça je trouve que ce roman fait à bien des égards un meilleur prequel au film que Catalyseur.

 

Psychologie et histoire

Un des points positifs de la novélisation de Rogue One fut la psychologie des personnages et surtout celle de Jyn, qui nous avait parue différente de la Jyn du film (Un point expliqué par une forte capacité à intérioriser ses sentiments et pensées). Il y avait même en trame de fond la métaphore de la caverne, où elle fut enfermée étant enfant mais où son esprit est resté cloitré, et ce jusqu’à la fin du livre/film.

Ici la psychologie de Jyn est parfaitement respectée et va même plus loin en nous en montrant l’évolution, c’est d’une justesse assez incroyable et ce fut par moment assez fort à lire et à ressentir.

Pourquoi tant de force ? Eh bien, il y a des gens à qui il n’arrive que des malheurs, mais là je crois qu’on tient la championne. À chaque parcelle d’espoir, de tranquillité ou de bonheur quelque chose arrive et lui arrache violement tout ce sur quoi elle pouvait compter. On découvre tous ces événements traumatisants et l’évolution de ses sentiments et pensées qui vont avec. On n’est pas surpris de la voir détester son père, maudire Saw, abandonner tout espoir ou désirer la mort… À tel point qu’à la fin quand elle retrouve le courage de se battre et qu’une étincelle d’espoir s’embrase en elle, on se demande un peu d’où ça sort.

Cependant entre chaque événement marquant, une routine plutôt ennuyeuse à lire s’installe, une routine souvent hachurée par des ellipses plus ou moins longues (j’ai du mal à croire que de ses 9 ans à 14 ans elle soit restée cloitrée comme ça nous est décrit à faire la même chose de ses journées). On pourra dire que cette routine sert à nous montrer ce qu’elle perd, mais en vérité on se retrouve juste à tourner rapidement les pages pour voir le prochain malheur de Soph… heu pardon… malheur de Jyn.

Donc malgré une psychologie aboutie et des attentes comblées, l’histoire, qui est pour résumer une très grosse tranche de vie, reste un peu faiblarde entre deux tragédies.

 

Rebel Rising reste donc un véritable prequel à Rogue One, nous livrant tout ce qu’on l’on souhaite savoir sur Jyn, même ses pensées les plus secrètes, le tout dans un style très fluide (bienvenue à Beth Revis dans cet univers), agrémenté comme toujours de ce qui fait le charme d’un roman jeune adulte.

NOTE : 78%

La critique de Jagged Fela :


Nouvelle venue dans l'Univers Star Wars, l'auteure Beth Revis s'est donc vue proposer d'écrire un roman Young Adult sur Jyn Erso, héroïne du premier spin-off Rogue One. En effet comme le dit mon collègue ci-dessus, le titre du livre tranche avec la "norme" actuelle chez LFL qui semble être de nommer quasiment toutes les œuvres littéraires centrées sur des personnages de l'Univers uniquement par leur patronyme. Il peut même amener le lecteur potentiel à penser que, même si Jyn est en couverture quasi seule, le livre racontera un "soulèvement rebelle" puisque c'est le titre choisi pour la VF. Autant le dire de suite, ça me semble uniquement être un titre par défaut car le simple nom du personnage n'a pas dû paraître suffisamment attrayant au marketing de LFL.


Le contenu du livre vaut-il néanmoins le coup ? Beth Revis assure plutôt bien au niveau de son écriture. C'est clair, suffisamment bien équilibré entre dialogues et descriptions et elle a de bonnes idées pour donner le background le plus crédible possible vis-à-vis de la Jyn qu'on voit dans le film. J'ai particulièrement apprécié la façon dont l'auteure dépeint la psychologie de Jyn tout au long du roman, lui faisant expérimenter un large spectre d'états d'esprit, du plus positif au plus négatif. L'intrigue du livre en elle-même est sans grande surprise mais fait le boulot, à savoir amener Jyn jusqu'à cette fameuse scène d'interrogatoire sur Yavin IV et combler le vide entre le prologue du film et la scène de son exfiltration sur Wobani. On aurait apprécié la présence d'une intrigue secondaire, tant qu'à faire avec une dimension Galactique car, en l'état, le livre n'est rien de plus qu'une Origin Story, certes efficacement menée, mais qui aurait gagné à être un peu plus variée en terme de points de vue (on y revient toujours décidément !), Jyn étant le personnage central qu'on ne quitte jamais de la première à la dernière page. Ce dernier point est donc la principale qualité ou le principal défaut du livre finalement, selon que le lecteur potentiel du livre ait accroché au personnage du film ou non.


NOTE : 70%


Voilà pour aujourd'hui, on se retrouve pour échanger sur le livre sur le forum !

Parution : 16/05/2018
Source : Le staff
Validé par : Jagged Fela
Section : Littérature
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 16/05/2018 - 10:39
    OK, l'actu est trustée par l'AVP de Solo mais n'oubliez pas que le livre sort aujourd’hui en librairie !

    :hello:
  • 16/05/2018 - 10:42
    Ah, je l'avais oublié celui-là ! Il me le faut ! :oui:
  • 16/05/2018 - 10:52
    Déjà précommandé, pas encore reçu :cute:
  • 16/05/2018 - 11:14
    Mon centre culturel l'a reçu, mais pas le temps d'aller le chercher avant vendredi :cry:
  • 16/05/2018 - 11:43
    j'aurai beaucoup plus de plaisir à le relire en VF que Thrawn celui là :love:
  • 16/05/2018 - 20:30
    Trouvé en librairie aujourd'hui ! :D :D
  • 16/05/2018 - 21:46
    Après l'avoir lu en anglais, je me suis dit : "Mais Jyn en fait elle à une vie de merde !! :cry: "
    Hâte de le relire en français surtout que je l'avais bien dévoré la première fois :lol:
  • 20/05/2018 - 0:41
    Première remarque, avant d'attaquer la lecture, sur le 4è de couverture :

    C'est bien un livre Pocket ! Le Eight years old original est traduit en Cinq ans.

    A ce niveau de négligence je pense que c'est volontaire de foirer tous les 4è de couv'. :)
  • 20/05/2018 - 10:36
    ElSnail a écrit:C'est bien un livre Pocket ! Le Eight years old original est traduit en Cinq ans.


    Ca va c'est qu'un petit détail :D . C'est pas le même niveau de bourde que sur Phasma :cry:
  • 20/05/2018 - 11:37
    Moff Seerdon a écrit:
    ElSnail a écrit:C'est bien un livre Pocket ! Le Eight years old original est traduit en Cinq ans.


    Ca va c'est qu'un petit détail :D . C'est pas le même niveau de bourde que sur Phasma :cry:


    Ouai pour un traducteur qui est payer pour ça ça le fait moyen quand même confondre 5 et 8 c'est niveau 6ème quand même. Mon niveau n'est pas exceptionnel mais ça je l'aurai traduit correctement.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité