StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Les Derniers Jedi : Rian Johnson réagit aux avis virulents d'une partie des fans
 
Le réalisateur se dit compréhensif.
19/12/2017

Les Derniers Jedi provoque de rudes polémiques parmi les fans de Star Wars depuis sa sortie la semaine dernière. Dans une nouvelle interview pour Business Insider, le scénariste et réalisateur Rian Johnson s'exprime sur les avis virulents envers le film.

Jason Guerrasio : Comme pour n'importe quel film Star Wars, le réalisateur ne peut pas gagner. Des gens se plaignaient que Le Réveil de la Force ressemblait trop à la trilogie originale. Concernant votre film, le reproche est que ça n'a rien à voir avec la trilogie originale. Quelle est votre réaction lorsque vous entendez cela ?

Rian Johnson : J'ai été un fan de Star Wars toute ma vie, et j'ai passé la majeure partie de ma vie de l'autre côté de la barrière parmi les fans, donc ça atténue un peu l'impact. 

Je sais de par ma propre expérience que, tout d'abord, les fans sont vraiment passionés, ils se soucient vraiment beaucoup [de Star Wars] ; des fois ils me le font savoir très violemment sur Twitter. Mais c'est parcequ'ils se soucient de ces choses, et ça fait mal quand on attend quelque chose de spécifique et qu'on ne l'obtient pas de la chose qu'on aime. Ca fait toujours mal, donc je ne le prends pas personnellement si un fan réagit négativement et se déchaîne sur moi sur Twitter. Ce n'est pas grave. C'est mon travail d'être là pour ça. Comme vous l'avez dit, chaque fan a une liste de choses qu'il veut voir dans un film Star Wars et qu'il ne veut pas voir dans un film Star Wars. On trouvera très peu de fans ayant des listes qui s'accordent.

Je sais aussi que de la même façon, les films originels étaient personnels pour [George] Lucas. Lucas n'a jamais fait un film Star Wars en s'asseyant pour se demander : "Qu'est-ce que les fans de Star Wars veulent voir ?" Et je savais que si j'écrivais en me demandant ce que les fans voudraient voir, aussi tentant que ce soit, ça n'aurait pas marché, car il y aurait tout de même eu des gens pour me crier : "Va te faire foutre, tu as ruiné Star Wars", et j'aurais fait un mauvais film. Et en fin de compte, c'est la seule chose que personne ne veut.

Et laissez-moi juste ajouter que 80 à 90% des réactions que j'ai eues sur Twitter ont été vraiment adorables. Il y a eu beaucoup de joie et d'amour venant des fans. Quand je parle des choses négatives, ce n'est pas du tout le tableau complet des fans.

Parution : 19/12/2017
Validé par : PiccoloJr
Section : Films > Postlogie
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 19/12/2017 - 20:16
    Coupdebambou a écrit:Ok, on va faire dans le synthétique (j'y crois pas d’être obligé de faire çà pour mettre en lumière ce point, mais allons y)

    Luke : On le reprend à peu près dans la même situation qu'à la fin de ANH, jeune pilote rebelle intrépide et innocent. Il commence le film en se faisant littéralement démolir, capturé et perdu en plein blizzard. TRAUMA PHYSIQUE numéro 1. (Au passage le sauvetage par Han est une très belle façon de cimenter l'amitié naissante entre HAN et LUKE. Je vois aucune scène qui s'en raproche dans TLJ).

    Par la suite, le personnage, toujours sur de lui mais ébranlé ( cf le premier trauma phyisique) par ce qui lui est arrivé sur Hoth se rend compte qu'il doit parfaire sa formation si il veut être à la hauteur de son statut de héros de la rébellion. Il part donc auprès d'un mentor qui remet en question son attitude de tête brulée et le mets sur le chemin de la sagesse.

    S'offre à lui un DILEMME : Rester auprès de Yoda et laisser mourrir ses amis, sa nouvelle famille, et sa cause. Ou retomber dans ses travers et tout plaquer pour aller à leur secours. Il fait le choix de partir et tombe dans un piège, ou il va être littéralement balayé par un adversaire bien supérieur à lui. Sa conception de son ennemi va aussi étre remise en question (je suis ton père) et il va être puni de son mauvais choix en étant mutilé (Trauma Physique 2), et en préférant sauter vers sa mort que de renier ses principes et idéaux (ce que Lucas n'avait pas compris en rajoutant son cri pendant la chute :roll: ).

    On le retrouvera en fin de film, transfiguré par son expérience, enfin en capacité de comprendre qu'il ne peut affronter tête baissé l'empire seul et préfigurant son personnage dans ROTJ. Une sorte de passage à l'age adulte métaphorique, marquée par des conséquences fortes à ses erreurs et des leçons de vie universelles.

    Rey : On la reprend aussi dans la même situation qu'à la fin de TFA, jeune femme forte orpheline qui s'est découvert un don dont elle ne s'explique pas la maitrise et cherche un mentor afin d'acquérir en puissance et pouvoir aider à vaincre le PO (je le prends comme çà son parcours dans TFA grosso modo). Elle ne trouve pas les réponses qu'elle cherche auprès de ce mentor qu'elle juge responsable de la chute de Kylo Ren, et décide donc par compassion qu'elle va ramener celui ci du bon coté. Elle essaie (si on peut dire), elle n'y arrive pas, elle apprends au passage qu'elle n'a pas sa place dans la grande histoire et qu'elle est réelement orpheline et elle retourne auprès de la resistance en étant mysterieusement plus puissante qu'en début de film. Ou sont les leçons ? ou sont les traumas ? ou sont les revirement de ce personnages ? il est sur une autoroute et file sa cource sans jamais s'arréter pour digérer ce qui lui arrive, sans jamais rencontrer d'obstacle significatif, sans jamais prendre de détour innatendu.

    Qui est elle en fin de film ? Une orpheline puissante dans la force décidée à combattre le Premier ordre. Rien n'a changé pour ce personnage, tout cette ambivalence entretenue entre elle et Kylo durant le film et réduite à néant par la scène du Trône, elle n'a subis aucune remise en question et aucune épreuve significative à dépasser (je parle shématiquement,n en tant que personnage), son dilemme entre rester auprès du Luke et fuir vers Kylo est à peine survolé (et on peux à peine parler de dilemme vu comment elle considère Luke).


    Je peux faire la même chose pour Han/Finn, mais le constat sera à peu près le même. J'aurais été beaucoup moins sévère si Finn était en effet mort sur crait, ou si il avait tiré des leçons de ce que lui montre DJ sur l'ambiguité des forces en présence.


    Bof ton analyse. Tu essaies de nous faire croire que Rey ne traverse aucune épreuve, ce qui est faux. D'une, chez Luke, je ne suis pas sûr que son traumatisme physique 1 ai du sens, vu qu'il s'agissait surtout d'une histoire "inutile" ajoutée juste pour mettre en avant le fait qu'il sache utiliser un peu la Force et surtout pour justifier les cicatrices de Mark Hamill. Il se fait juste défoncer par une bête sauvage, aucun impact émotionnel, c'est juste une péripétie de début de film. Le traumatisme de la révélation de l'identité de son père permet à Luke de savoir sa place dans le conflit et lui donne aussi la motivation de rechercher un moyen pour le faire revenir.

    Rey est un personnage en souffrance, comme Luke, mais pour des raisons différentes. Luke connait son identité, même s'il ne connait pas bien l'histoire de sa famille. Rey, elle, est épouvantablement seule. Elle a survécu à des années de solitude sur Jakku en espérant qu'elle reverra un jour ses parents... Maz Kanata lui dit que c'est vain, elle trouve en Han Solo une figure paternelle qui meurt aussitôt, puis elle rencontre Luke, qui s'avère décevant et qui est peut-être même la raison de l'émergence de Kylo Ren. Elle veut combler un vide affectif et s'attache à Ben et essaie de le sauver, et se rend compte que c'est vain, car il n'a jamais eu l'intention de la rejoindre mais était convaincu que c'était à elle de le rejoindre. Elle a cru naïvement que l'Alliance face à Snoke marquait son retour, alors que non.
    Rey est en souffrance au début, et à la fin, quand elle retourne sur Crait pour sauver ses amis de la Résistance, elle est enfin réconciliée avec son passé et est prête à aller de l'avant pour raviver la flamme de la Rébellion, tandis que Kylo, qui prônait justement cette table rase, reste rongé par le regret et la frustration : en témoigne le dernier plan sur lui quand il retrouve les dés en or de Han Solo.

    Donc que ce soient les personnages de ESB ou de TLJ, ils ont tous une évolution intéressante, à divers degrés, et tout le monde n'y sera pas sensible à la même échelle, mais dire que ESB c'est forcément mieux ne fera pas avancer le débat.

    -- Edit (Mar 19 Déc 2017 - 20:21) :

    Indiana Solo a écrit:
    Le fait que Rey soit un personnage féminin change aussi pas mal de choses inconsciemment en terme d'archétype, n'en déplaise à certains. On imagine avec plus de difficulté qu'elle puisse être mutilée physiquement. Elle est plus sensible, moins téméraire et agitée... plus sage quelque part. Plus prompt à s'ouvrir aux autres et à faire évoluer les personnages eux très masculins que sont Kylo et Luke.


    Parfaitement d'accord ! Je trouvais d'ailleurs que c'était l'un des sous-propos du film. Opposer un tempérament masculin plus bagarreur à un tempérament féminin plus défensif, plus sage. C'est le sens de l'opposition entre l'Amiral Holdo et Poe Dameron : elle veut temporiser, tandis que lui veut agir pour pouvoir prendre la fuite. A la fin du film, lequel des deux a raison ? Holdo évidemment, vu que le plan de Poe, Finn et Rose est tombé à l'eau et a coûté la vie a un grand nombre de rebelles (je regrette au passage qu'on ne sente pas plus le poids de la responsabilité de Finn et de Rose, même si quand ils arrivent dans le bunker de Crait, Rose dit avec la voix pleine de regrets "il ne reste que ça...").
  • 19/12/2017 - 20:40
    The White Knight a écrit:Rian Johnson est un sage. Bravo Monsieur. :jap:


    Pas mieux. Son discours est lucide et adéquat. :jap:

    Et puis qu'on soit pro/anti TLJ, c'était mission impossible de satisfaire les fans de tous bords comme il le sait bien, même en essayant de tout donner pour aller dans leur sens.

    Un peu comme tenter ça :paf: :

  • 19/12/2017 - 20:56
    Je respecte cet homme.
  • 19/12/2017 - 21:00
    Indiana Solo a écrit:Je vois pas en quoi Kylo serait plus méchant à la fin de TLJ que dans TFA. Il est juste complètement bipolaire, avec des crises de rage et des moments de doute comme lorsqu'il ne trouve pas la force de tuer sa mère. Au contraire, il s'ouvre dans cet épisode. Au lieu de vouloir foutre une raclée à Rey par vengeance, il lui tend tout de même la main.


    Il lui tend déjà la main à la fin de TFA
  • 19/12/2017 - 21:15
    Une réaction digne de la part de Rian Johnson :jap:
  • 19/12/2017 - 22:09
    Merci Rian Johnson pour c 2h30 de plaisir.
  • 20/12/2017 - 13:41
    Il a tout à fait raison d'avoir fait les choses sans se soucier des uns et des autres. Les fans n'ont absolument pas tous la même vision de ce que doit être un bon Star Wars. Quand aux critiques sur le net, çe n'est pas fiable car les gens qui s'expriment le plus sont souvent les mécontents sans compter les trolls qui critiquent sans avoir vu et ceux qui critiquent en l'ayant vu 10 fois histoire d'avoir de l'argument.
    Désolé d'être virulente, on peut être déçus mais je trouve les réactions de certains vraiment indigne de ce superbe univers.
  • 27/12/2017 - 16:10
    Interview de Rian Johnson par Spike Jonze le 17 décembre 2017

    https://soundcloud.com/thedirectorscut/ ... nze-ep-123
  • 28/12/2017 - 14:32
    Question aux experts cinéma : quelles sont les choses dans le film (mise en scène notamment) qui montre qu'on est dans un film de Rian Johnson ?

    Les réalisateurs ont tous leur(s) marque(s) de fabrique (lens-flare pour JJA évidemment, contre-plongée pour souligner le gigantisme pour Edwards entre autres), quelle sont celles de Johnson sur l'épisode VIII ?

    C'est une vraie question pour ma culture cinéma, c'est pas du troll, je préfère le préciser vu l'ambiance ces derniers temps :D
  • 28/12/2017 - 14:50
    Dans son utilisation de la caméra: il utilise souvent le traveling pour te faire ressentir ce que ressent le personnage, il fait aussi souvent des mouvements de caméra lisse, aime faire un plan plus ou moins large puis enchaîner sur un gros plan (que ce soit sur un personnage ou sur un objet.
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité