StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
[Point de Vue] L'excellente gestion des comics Star Wars par Marvel
 
[Point de Vue] Par L2-D2
31/05/2016

Voilà désormais près d'un an et demi que Marvel a commencé la publication des comics de l'Univers Officiel Star Wars, signant au passage le grand retour de la licence dans la maison d'édition après l'interlude Dark Horse (un interlude qui a tout de même duré près de 25 ans!). Depuis, ces comics ont beaucoup fait parler d'eux, en bien ou en mal, de même que la stratégie que Marvel a voulu adopter.

Le point de vue proposé ici est basé sur un postulat simple : oui, Marvel gère à la perfection la licence. Pourquoi ? Explications.

Le nerf de la guerre : l'argent

Chez Marvel, c'est bien simple : chaque nouvelle série a débuté au-dessus de la barre des 100 000 exemplaires – et le premier numéro de Star Wars a même dépassé le million d'exemplaires ! Dans un contexte où les meilleures ventes de comics mensuel dépassent rarement ce cap des 100 000 ventes par numéro (par opposition à une dizaine d'années, où les ventes étaient nettement supérieures), la licence Star Wars assure à Marvel des revenus considérables, les titres Star Wars et Darth Vader faisant chaque mois partis du top 10 des ventes. Mieux encore : alors que les comics « classiques » de super-héros redémarrent régulièrement au numéro 1, ces deux séries tournent toujours autour des 100 000 exemplaires après vingt numéros publiés !

Petite maison d'édition derrière les deux grands noms que sont Marvel et DC Comics, Dark Horse ne pouvait prétendre aux mêmes ventes que ces autres maisons d'édition, ni même n'en attendait autant. Il n'empêche que la déculottée fait mal : les bons mois, un titre Star Wars tournait autour des 20 000 ventes par numéro. Il n'y avait guère que les séries Star Wars (de Brian Wood) et Legacy qui pouvaient dépasser ce cap symbolique.

Un exemple ? Regardons les mois où un nouveau film Star Wars est sorti au cinéma, les mois où, on l'imagine, l'exposition était maximale : en mai 2002 (pour la sortie de l'Episode II), le titre le plus vendeur était Jango Fett – Open seasons #2 au 82ème rang des ventes avec près de 23 000 numéros (je laisse volontairement de côté l'adaptation du film). En mai 2005, et la sortie de l'Episode III ? le cinquième numéro d'Obsession au 94ème rang avec 21 000 ventes. Les premiers numéros de KotoR, Rebellion et Legacy se sont respectivement écoulés à 23 500, 24 000 et 35 000 exemplaires... Décembre 2015 et l'Episode VII ? Quatre titres Star Wars dans le top 10 des ventes, avec des chiffres qui dépasse les 130 000 ventes pour le treizième numéro de Star Wars !

Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si l'écart entre Marvel et DC Comics, son principal rival, s'est nettement renforcé depuis le mois de janvier 2015. Star Wars, c'est un rouleau compresseur de ventes, et il n'est pas rare de retrouver quatre titres de la licence parmi le top 10 !

Une stratégie implacable

Deux séries régulière, dont l'une basée sur le plus grand méchant du cinéma ? Pas étonnant que les ventes soient si satisfaisantes ! Mais pour ne pas laisser souffler le porte-monnaie du fan, l'éditeur américain s'est décidé à lancer une cohorte de mini-série, chacune prenant la relève d'une autre. Et pour ne pas risquer de perdre les lecteurs – tout en renforçant l'aspect « événementiel » que ces mini représentent, les titres seront minimalistes : Princesse Leia, Lando, Chewbacca, autant de récits qui ont su se vendre tout en variant les scénaristes ou les dessinateurs. A tel point que Marvel va enchaîner avec un récit consacré au plus célèbre des contrebandiers, Han Solo !

A quand une mini-série consacrée au docteur Aphra et à ses droïdes ?

Néanmoins, on pourra regretter une chose : l'absence d'un titre régulier se déroulant dans l'ère de la prélogie. Seule la mini-série Obi-Wan & Anakin pourra satisfaire les amoureux de la période, ce qui est peu par rapport au reste... On peut toutefois espérer qu'avec le temps, Marvel se risquera à exploiter davantage cette période chronologique !

Les auteurs : une belle brochette de talents !

Dark Horse nous avait habitués à John Ostrander, à John Jackson Miller, à Jan Duursema, à Brian Ching, à Davidé Fabbri... De grands noms qui parlent à tous les amoureux de l'UE Legends mais qui n'ont ni la réputation ni l'aura d'un Jason Aaron, d'un Stuart Immonen ou d'un Mark Waid dans le monde des comics. C'est à dire que Jason Aaron, sur son seul nom, peut permettre à un comics de bien se vendre, là où sur son nom, un John Ostrander, aussi talentueux soit-il sur Star Wars, peut ne pas attirer le lecteur de comics...

Car c'est bien là l'une des différences fondamentales entre Dark Horse et Marvel : Dark Horse faisait des comics destinés aux fans de Star Wars, Marvel fait des comics destinés aux fans de Star Wars mais aussi aux lecteurs de comics de façon générale. D'où la reprise de certains codes pas forcément familiers du fan... à commencer par la gestion de Dark Vador (on y revient juste après!).

Un dernier point, en forme d'espoir : de la même manière qu'un Terry Dodson qui avait illustré pour Dark Horse la deuxième mini-série qui adaptait la trilogie de Thrawn, on peut très bien imaginer revoir certains artistes sur la licence. Dustin Weaver a ainsi récemment illustré pour Marvel l'event Infinity... alors qui sait si, un jour, il ne sera pas de retour sur un titre Star Wars ?

Dark Vador : le super-vilain de l'univers Star Wars ?

Dark Vador est-il trop puissant dans les comics Star Wars ? La question se pose en effet, tant le Seigneur Noir des Sith semble immortel, broyant à l'aide de la Force un TB-TT Impérial dès le deuxième numéro du comics Star Wars.

Les films de la trilogie classique nous avait habitués à un Dark Vador massif, imposant, mais loin de la toute-puissance qui caractériserait par la suite le Anakin Skywalker de la trilogie. Dark Horse n'avait guère changé les choses ; Vador a été exploité par l'éditeur a de nombreuses reprises – il suffit pour cela de voir les numéros spéciaux Purge, ou les quatre mini-séries successives le mettant en valeur – mais le rôle du Sith était tout de même régulièrement limité par sa relation avec Palpatine. En clair : Vador était l'élève, et faisait régulièrement l'objet de l'insatisfaction de son Maître.

Chez Marvel, un net changement a eu lieu, c'est indéniable : Vador est devenu une arme vivante, éliminant du Rebelle à la pelle. Pourtant, cette incarnation n'est pas si surprenante, et s'insère très bien dans la logique des films. Deux exemples :

    • Vador élimine des dizaines de chasseurs Rebelles dans Vador : abattu ? Il fait la même chose lors de la bataille de Yavin, même si ce n'est pas explicitement montré dans le film !
    • Vador fait face à Luke Skywalker dès la fin du premier numéro de la série Star Wars ? On pourrait croire que cela amoindrit la portée de leur première rencontre. Et pourtant, ce n'est pas la première fois que Star Wars nous fait un tel coup : après tout, lorsqu'Anakin Skywalker affirme au Comte Dooku que ses « pouvoirs ont doublés depuis notre dernier affrontement » au début de La Revanche des Sith, tous les spectateurs ont fait le lien avec l'affrontement final de l'Attaque des Clones... Alors même que, quelques années plus tard, nous avons découvert que les deux hommes s'étaient affrontés entre-temps, comme dans le film The Clone Wars !

Force est également de constater que Kieron Gillen et Jason Aaron, les deux auteurs des séries régulières, maîtrisent à la perfection le personnage. Son phrasé, les silences qui font office de réponse, sont autant d'éléments auxquels Dark Horse ne nous avait pas souvent montrés !

« C'était mieux avant »... ou le syndrome nostalgique

Ah, fameux argument... On l'entend pour à peu près tout et son contraire. Ahsoka était un personnage insupportable pour bon nombre de fans lors des débuts de The Clone Wars... et son retour dans la série Rebels a ravi la majorité des spectateurs. Dans le même ordre d'idée, il revient régulièrement l'idée que, chez Dark Horse, on prenait des risques, les séries étaient plus ambitieuses : il suffit de regarder des titres comme KotoR ou Legacy pour s'en convaincre. Il est vrai que ces séries ont su marquer les esprits, et demeurent encore des références, six ans après la fin de leur publication.

Deux remarques néanmoins :

La première : le nouvel Univers Officiel n'a qu'un an et demi de publication comics derrière lui. Or, à l'époque, après un an et demi de publication chez Dark Horse, nous n'avions pas encore droit aux titres Legacy et KotoR, arrivés après plusieurs années de séries Republic et Empire qui, elles mêmes, ont du attendre plusieurs années avant de voir le jour. Rien ne dit que, tôt ou tard, Marvel ne se décidera pas à se lancer dans l'inconnu à son tour !

Plus important : comparons ce qui est comparable, à savoir le contexte dans laquelle se déroule ces séries. Pour remplir les trois années qui séparent chronologiquement Un nouvel Espoir de l'Empire contre-attaque, Dark Horse a publié les séries Empire, Rébellion puis la série régulière Star Wars, sorte de reboot de l'UE de cette époque qui ne disait pas son nom. Alors certes, certains des arcs publiés dans ces séries étaient réussis ; mais, sur les près de soixante-quinze numéros publiés en tout là-dedans, seul un bon tiers était très réussi, le reste allant du sympathique au franchement nul. Sans oublier les mini-séries anecdotiques comme Rebel Heist / La grande arnaque, qui pour le coup portait bien son nom !

A présent, regardons un instant la qualité globale chez Marvel depuis janvier 2015 : à l'exception d'une mini-série Princesse Leia qui a su faire l'unanimité contre elle, combien de comics ont été franchement ratés ?

Le grand méchant story group

En 2013, Lucasfilm a instauré en grandes pompes le story group : plusieurs personnes chargées de veiller à la cohérence entre toutes les nouvelles œuvres Star Wars. Romans, comics, jeux vidéos, séries TV et films se verraient donc sur le même pied d'égalité, ce qui a conduit à la classification en Legends de l'Univers Étendu tel que nous le connaissions. Dans les faits, ce sont eux qui valident les scénarios, les intrigues des comics, et qui s'assurent que tel personnage ou telle planète soit correctement représenté.

En pratique, Marvel a déjà eu maille à partir avec cette entité éditoriale indépendante de ses équipes. Le one-shot consacré au bras rouge de C-3PO annoncé en septembre 2015 devait sortir quelques semaines avant le Réveil de la Force et n'a eu de cesse d'être reporté, encore et encore, pour une sortie fin mars 2016. Les rumeurs autour de la récente disparition des plannings des comics liés au futur film Rogue One convergent pour l'instant vers un manque d'information entre Marvel et le story group. Au point qu'on se demande si l'adaptation tardive du dernier film en comics n'ait pas essentiellement dû au fait que Marvel n'a pas eu le droit de connaître en avance le scénario du film...

Conclusion

Vous l'aurez donc compris, pour l'auteur de cet article, la reprise en main de la licence par Marvel est la meilleure chose qui pouvait arriver. Une meilleure visibilité, de grands noms de l'industrie, des ventes plus que satisfaisantes, un plan qui se déroule pour l'instant sans accrocs (ou presque...). Mais plus important encore, c'est le signe que les comics Star Wars ne disparaîtront sans doute pas tout de suite des étals... et pour tous ceux qui regrettent l'ère Dark Horse, n'hésitez pas ! Après tout, Marvel ou Dark Horse, Legends ou Officiel, tous les récits valent le coup d'être lus !

N'hésitez pas à venir donner votre avis sur le forum !

Parution : 31/05/2016
Source : Le staff
Validé par : L2-D2
Section : Littérature > Comics
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 31/05/2016 - 14:31
  • 31/05/2016 - 14:49
    Si il y a bien une chose positive avec le rachat par Disney, c'est l'élaboration du story group car parfois, plusieurs histoire se chevauchaient dans l'UE legend, je me souviens que j'étais super heureux lorsque des auteurs parlaient de mondes/personnages créées par d'autres, cela dit ça n'étais pas le cas de tous, là pour le coup, ça règle le problème c'est donc une bonne chose. Après il y a aura toujours du bon, du très bon et du moins bon mais ça, c'est normal.

    J'attends aussi que Marvel prennent des risques, j'attends la création de personnages fort, capable de rivaliser dans la coeur des fans avec ceux des films, chose que l'UE avait réussit à faire. :)

    Ah et de la prélogie et des histoires d'avant la prélogie :D
  • 31/05/2016 - 14:52
    C'est une perspective intéressante que tu proposes là. :jap:

    Jusqu'à récemment, je n'avais jamais lu le moindre comics Marvel, ni même en général, si l'on excepte les Star Wars de Dark Horse. Et l'une de mes grandes déceptions, c'est le manque d'ambition scénaristique qui domine jusqu'à présent dans les synopsis. Des séries sur des personnages importants de la Trilogie Originale, on a connu mieux... Si j'en crois les avis de Laink ( :paf: ), les séries les plus réussies sont Kanan et Obi-Wan & Anakin, qui s'éloignent un peu de ce modèle...

    À la même époque, chez Dark Horse, on avait eu droit à Dark Empire - qualité certes contestable, mais scénario nettement plus ambitieux - et surtout Tales of the Jedi. Et ça, c'était culotté : lancer une série de BDs, 5000 ans avant les films, alors qu'on ne savait quasi-rien de ce qui s'était passé avant l'Épisode IV !

    Ces comics avaient par ailleurs une vraie interaction avec les récits relatés dans les livres de l'époque (notamment la trilogie de L'Académie Jedi), chose qui semble encore rare aujourd'hui, malgré la création du storygroup...
  • 31/05/2016 - 15:26
    C'est sûr que d'un point de vue uniquement gestion c'est géré d'une main de maître et Marvel doit se noyer sous les dollars.

    Mais si on parle qualité de contenu c'est tout autre chose pour moi...

    Pour l'instant à part la série Kanan et Obi-Wan et Anakin, quasi tout ce qui nous a été proposé est absolument inintéressant, plat, et à jeter...

    Et l'argument "oui mais au même moment à l'époque ce qui sortait c'était mauvais et pas ambitieux aussi".

    Alors sous le prétexte qu'on a déjà eu de la merde, on peut nous en resservir ? :D
  • 31/05/2016 - 15:34
    Je viens de lire avec grand intérêt l'article de L2-D2, n'ayant suivit l'actu comics que de très loin. J'ignorais une telle différence de ventes entre DH et Marvel. J'étais à même à convenir que les débuts de DH étaient pas folichons mais c'était en effet oublier les Dark Empire et Tales of the Jedi !

    Après je suis pas fan de suivre le Big Three entre ANH et ESB, c'était déjà le cas à l'époque DH et mon intérêt est assez limité pour ce qui tourne autour de TFA. Donc pour l'instant j'attends avec impatience que Marvel se lance dans des séries de l'ambition et de l'ampleur de KoTOR, Legacy ou Clone Wars (adaptation par Delcourt des derniers Republic).
  • 31/05/2016 - 16:16
    Knardino a écrit:J'attends aussi que Marvel prennent des risques, j'attends la création de personnages fort, capable de rivaliser dans la coeur des fans avec ceux des films, chose que l'UE avait réussit à faire. :)

    Ah, en ce qui me concerne, je trouve qu'Aphra, on est déjà dans ce cas de figure. C'est un personnage intéressant, capable de rivaliser avec Dark Vador... suffisamment, en tout cas, pour partager la vedette avec le Sith dans sa revue mensuelle. J'ignore ce que ça donnera par la suite mais le personnage est intéressant ! Au contraire d'une certaine Sana, même si j'imagine que c'est maintenant que les choses sérieuses vont commencer pour elle.

    Knardino a écrit:Ah et de la prélogie et des histoires d'avant la prélogie :D

    Je ne doute pas que ça viendra. Simplement, le Big 3 fait vendre, c'est aussi simple que cela. Et dans le cadre d'un retour de la licence chez Marvel, on peut comprendre que le premier réflexe ait été de lancer des séries avec ces personnages... d'autant plus avec l'approche du Réveil de la Force en salles, qui se voulait la suite directe de la trilogie, avec une campagne de promotion qui consistait à aborder le moins possible le sujet de la prélogie. :chut:

    Jagen Eripsa a écrit:C'est une perspective intéressante que tu proposes là. :jap:

    Merci !

    Jagen Eripsa a écrit: Des séries sur des personnages importants de la Trilogie Originale, on a connu mieux...

    Lesquelles ? Empire et Rébellion ont eu leurs bons moments, c'est vrai... noyés au milieu d'intrigues de numéros au scénario/aux dessins faiblards, voire les deux.La série Star Wars de Brian Wood s'est bien vendue mais si on trouve les comics habituels sans ambition, j'aimerais savoir ce que l'on pense de cette série !

    Jagen Eripsa a écrit:À la même époque, chez Dark Horse, on avait eu droit à Dark Empire - qualité certes contestable, mais scénario nettement plus ambitieux - et surtout Tales of the Jedi. Et ça, c'était culotté : lancer une série de BDs, 5000 ans avant les films, alors qu'on ne savait quasi-rien de ce qui s'était passé avant l'Épisode IV !

    Ces comics avaient par ailleurs une vraie interaction avec les récits relatés dans les livres de l'époque (notamment la trilogie de L'Académie Jedi), chose qui semble encore rare aujourd'hui, malgré la création du storygroup...

    Marvel doit d'autant plus s'en mordre les doigts car, à l'époque, la maison d'édition avait dit non à la publication de cette mini ! C'est d'ailleurs ce qui a précipité le passage de la licence chez Dark Horse... A ce sujet, les deux derniers numéros de l'Insider VF sont vraiment très complets sur la genèse de Dark Empire ! :oui:

    Quant au story group, effectivement, en dépit de sa présence officiellement prépondérante, force est de constater qu'il ne sert pas à grand chose... :pfff:

    insidiousquentin a écrit:Mais si on parle qualité de contenu c'est tout autre chose pour moi...

    Pour l'instant à part la série Kanan et Obi-Wan et Anakin, quasi tout ce qui nous a été proposé est absolument inintéressant, plat, et à jeter...

    Comme tu le dis, c'est ton opinion. :) Pour ma part, je trouve notamment Vador bien mieux exploité et caractérisé chez Marvel que chez Dark Horse, à quelques rares exceptions près (le one-shot Purge premier du nom, par exemple). Graphiquement, rien n'est à jeter chez Marvel (allez, Dodson n'est pas trop mon style, je l'avoue), et du point de vue des personnages, je trouve que là, chez Marvel, les auteurs ont su se les approprier. J'ai vraiment l'impression de lire Luke ou Han lorsqu'ils parlent, de les voir devant mes yeux.

    Alfred M. a écrit:Donc pour l'instant j'attends avec impatience que Marvel se lance dans des séries de l'ambition et de l'ampleur de KoTOR, Legacy ou Clone Wars (adaptation par Delcourt des derniers Republic).

    C'est bien là qu'est le coeur du problème : Marvel peut lancer des récits ambitieux... mais il me semble que l'ère où les comics pouvaient se jeter dans le passé ou dans le futur est terminée, du moins pas tant que la cadence de sortie des films sera aussi importante. A l'époque où promis, juré, il n'y aurait que 6 films dans la saga, on pouvait se permettre ce genre de projet. Maintenant que Star Wars devient une franchise avec des projets divers et variés... et bien Marvel risque de se retrouver "bloqué" pour des questions de futurs films !

    Ce que je veux dire par là, c'est que ce n'est pas Marvel n'est pas responsable (ou ce n'est pas le seul, admettons) de l'absence de série chronologiquement originale. Marvel fait aussi ambitieux que possible, compte tenu des limites qui lui sont fixées. :neutre:
  • 31/05/2016 - 16:57
    L2-D2 a écrit:Lesquelles ? Empire et Rébellion ont eu leurs bons moments, c'est vrai... noyés au milieu d'intrigues de numéros au scénario/aux dessins faiblards, voire les deux.La série Star Wars de Brian Wood s'est bien vendue mais si on trouve les comics habituels sans ambition, j'aimerais savoir ce que l'on pense de cette série !


    Je ne parlais pas de séries sur la Trilogie, mais des séries en général. :D

    Knights of the Old Republic, par exemple. 4000 ans avant les films, liens avec les jeux éponymes... C'est quand même autre chose qu'un énième retour sur Luke ou Vador !

    Et si on reste proche des films, Republic avait quand même plus d'ambition sur sa partie Clone Wars. On y trouvait Vos et son entourage, ainsi que d'autres personnages mineurs des films... Et des moments forts ! Le niveau de férocité de la bataille de Jabiim n'a jamais été atteint depuis lors ! :shock:
  • 31/05/2016 - 18:15
    L2-D2 a écrit:Alors, d'accord ? Pas d'accord ? Donnez-nous votre point de vue !


    Une licence bien gérée ? Oui, d'accord, car elle leur rapporte des sous, et c'est le seul truc qui compte pour eux !

    Des séries (ou one-shot) ambitieux, intéressants ? Il n'y en a eu que 2 sur 10 (C-3PO et Kanan, Poe Dameron n'ayant pas connu assez d'issues pour juger)). Le reste est bidon, plat et sans intérêt pour n'importe qui ayant eu un peu d'intérêt pour ce qui se passait avant :neutre:
  • 31/05/2016 - 18:23
    Ah, je savais bien que j'allais te faire réagir ! :D

    link224 a écrit:Une licence bien gérée ? Oui, d'accord, car elle leur rapporte des sous, et c'est le seul truc qui compte pour eux !

    Non, je ne pense pas que ce soit la seule chose qui compte pour Marvel. Naturellement, l'aspect financier est présent, mais je pense qu'ils aiment sincèrement la licence. Tout ce qu'ils ont fait dessus depuis la reprise, toute la comm, les choix des dessinateurs ou des scénaristes qui sont pour la plupart des fans de la saga... même les variants. Je pense qu'ils accordent une vraie importance aux critiques, justement parce qu'ils ont conscience qu'ils tiennent entre les mains une véritable arme de vente massive, et qu'il vaut mieux donc garder bonne presse.

    C'est d'ailleurs comme ça que j'interprète l'annulation/report des comics Rogue One : ils veulent un truc bien, et pas quelque chose qui sera retardé/bâclé. Mais ce n'est que mon avis...

    link224 a écrit: Le reste est bidon, plat et sans intérêt pour n'importe qui ayant eu un peu d'intérêt pour ce qui se passait avant :neutre:

    Là, non, je ne peux pas te laisser dire ça ! Déjà parce que je m'éclate à lire les comics Legends, tout comme j'adore lire les nouveaux Marvel. Et ensuite (mais ça n'engage que moi), c'est qu'avec ces nouveaux récits, je peux sans problème les faire lire à des proches, je sais qu'ils passeront un bon moment (typiquement, ma femme déteste Quinlan Vos et a adoré les deux premiers arcs d'Aaron sur Star Wars).
  • 31/05/2016 - 18:25
    Je suis plutôt d'accord avec toi aussi, mais je trouve qu'on sent que les auteurs n'ont pas énormément de liberté. Et en soit c'est assez normal, mais en effet j'aimerai voir des choses nouvelles, se passant à des époques inconnues... Mais est-ce que ce type de série aurait du succès ? :neutre:

    Perso, je rêve d'un comics sur l'ancienne république et la création de l'Ordre Jedi...
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité