StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Dans les coulisses du renouveau de Star Wars
 
Avec Kiri Hart, coordinatrice des nouvelles histoires
04/10/2014
Le Wall Street Journal a récemment publié deux articles intéressants, consacrés aux coulisses du développement des nouvelles oeuvres Star Wars. En voici un résumé.

Le quotidien américain a rencontré Kiri Hart, dont le nom est encore peu connu, mais qui est pourtant un personnage essentiel au sein de Lucasfilm. Vice-Présidente en charge du développement, elle coordonne et supervise depuis deux ans toutes les nouvelles histoires de Star Wars. Mieux, elle est également en charge de trouver les scénaristes et les réalisateurs qui mettront en oeuvre les nouveaux films et nouvelles séries TV (dont la première, Star Wars Rebels, a débuté hier sur Disney XD).

"Le rôle de Kiri est à la fois proche de celui de Kevin Feige [président des studios Marvel et directeur de la création] et de celui de [George] Lucas", dit un cinéaste l'ayant cotoyé.

https://www.starwars-universe.com/images/actualites/disneylogie/kiri_hart.jpg

Avant d'atterrir à Lucasfilm, Hart a écrit un certain nombre de films non produits (dont une ébauche des Chroniques de Narnia : le Lion, la Sorcière blanche et l'Armoire magique) et deux épisodes de séries TV, dont Preuve à l'appui. Elle s'est ensuite centrée sur le développement de films, notamment pour le compte de la productrice Kathleen Kennedy, aujourd'hui présidente de Lucasfilm.

"Il y a de la pression car c'est Star Wars, et toute oeuvre Star Wars se doit d'être formidable", confie Hart sur sa situation actuelle. Son plus grand défi est de devoir superviser une multitude de films et d'épisodes de séries TV qui ont été annoncés alors même que leur développement n'en était qu'à un stade précoce. 

Rebels, par exemple, n'a été envisagé pour la première fois qu'en décembre 2012, soit deux mois après le rachat de Lucasfilm par Disney. La nouvelle maison-mère désirait en effet cesser la production de The Clone Wars, et lancer au plus vite une nouvelle série animée qui serait diffusée sur une chaîne lui appartenant. "Faire naître une série en deux ans, c'est un planning inhabituellement rapide", affirme Gary Marsh, président de Disney Channels Worldwide.

Kathleen Kennedy étant actuellement à Londres pour produire Star Wars Episode VII, Kiri Hart est en première ligne pour développer de nouvelles histoires, trouver les futurs scénaristes et réalisateurs, et superviser les projets en cours. C'est toutefois la présidente de Lucasfilm qui garde le dernier mot sur les décisions importantes.  

Les derniers grands projets de George Lucas, à savoir les Episodes I, II et III et la série The Clone Wars, font définitivement partie de la continuité officielle. Néanmoins, plusieurs personnes ayant collaboré avec Lucasfilm depuis le rachat par Disney affirment que la société tente de s'éloigner du ton de la Prélogie, jugé trop sérieux. Rebels dégage ainsi une ambiance plus optimiste et humoristique que The Clone Wars.

"Si les gens s'occupant des nouveaux films doivent pencher vers l'une des deux trilogies, ce sera vers l'originale", ajoute Simon Kinberg, producteur exécutif de Rebels et scénariste d'un futur spin-off au cinéma.

https://www.starwars-universe.com/images/actualites/disneylogie/rebels.jpg

Kiri Hart tempère toutefois cette fixation sur les Episodes IV, V et VI :

"Beaucoup d'entre nous sommes des gens ayant grandi avec la Trilogie originale, qui devons désormais nous pincer tous les jours pour réaliser que nous travaillons sur Star Wars. Nous avons une grande affection pour ces films car nous les avons vus au moment idéal."

"S'il y a actuellement une fixation sur la Trilogie originale, c'est à cause du contenu qui est diffusé dès à présent. Mais j'ai un grand intérêt pour l'ensemble de Star Wars. Je discute ces temps-ci avec des créateurs qui montrent un grand intérêt pour toutes les époques de la chronologie. Nous continuons à les explorer, à laisser les idées se développer, après quoi nous lancerons des projets."

En ce qui concerne les Episodes VII, VIII et IX et les trois spin-off, qui sortiront au cinéma entre 2015 et 2020, Kiri Hart en a d'abord développé les idées au sein de Lucasfilm, avant de recruter les personnes extérieures à la société pour les concrétiser. "J'ai rencontré des scénaristes et des réalisateurs, j'ai discuté avec eux de ce qu'ils aimaient dans Star Wars, et j'ai joué les entremetteuses", précise-t-elle.

C'est également Kiri Hart qui a pris la lourde décision d'éjecter de la continuité officielle toutes les oeuvres de l'Univers Etendu, afin de construire un nouvel univers où la coordination entre les supports (cinéma, télévision, livres, jeux vidéo...) serait primordiale :

"L'idée de récits racontés à travers plusieurs supports me passionne terriblement. J'y vois là une opportunité en or. C'est un univers fictionnel qui non seulement permet une cohérence narrative, mais qui nous pousse à la mettre en place."

"De plus, nous n'aurions pas pu donner une marge de manoeuvre convenable à nos cinéastes si nous les avions chargés de rester cohérents avec les histoires racontées dans les livres."

Pour les nouvelles histoires racontées en dehors des films et des séries TV, le rôle de Kiri Hart est d'accorder à chaque projet un certain espace chronologique, dans lequel les créateurs peuvent inventer leurs histoires. Par exemple, les trois nouveaux comics de Marvel devront se dérouler entre les Episodes IV et V.

Enfin, en ce qui concerne l'avenir de Star Wars, Kiri Hart ne ferme pas la porte aux expérimentations : "Je pense qu'il y a des limites à ne pas franchir, mais elles ne doivent pas être trop rigides. Il est évident qu'on ne fera pas de comédie burlesque, mais on peut faire place à de nombreuses histoires et à de nombreux genres différents sans pour autant trahir Star Wars."


Restez connectés sur SWU pour ne rien manquer de l'actualité Star Wars !
<< Actualité précédente
Actualité suivante >>
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 04/10/2014 - 18:07
    Voici un topic pour discuter de la vie interne et de la stratégie de Lucasfilm.

    Aujourd'hui, un article sur Kiri Hart, qui supervise et coordonne toutes les nouvelles histoires Star Wars.

    http://www.starwars-universe.com/actu-1 ... -wars.html
  • 04/10/2014 - 18:28
    Néanmoins, plusieurs personnes ayant collaboré avec Lucasfilm depuis le rachat par Disney affirment que la société tente de s'éloigner du ton de la Prélogie, jugé trop sérieux. Rebels dégage ainsi une ambiance plus optimiste et humoristique que The Clone Wars.


    N'y a t-il pas une incohérence là ? Rebels se déroule dans la période la plus sombre de Star wars, au moment où l'empire installe son règne de terreur. Avec en prime la purge Jedi effectuée par Vador. Et on nous parle d'optimisme ?
    Est-ce vraiment intelligent de vouloir faire une série plus légère et plus humoristique à cette période ? Ce genre de réflexion me fait froid dans le dos. Ou alors on ne raisonne pas de la même façon. :x
    J'espère que cette demoiselle qui a un poste passionnant en connait un peu plus sur Star wars et toutes ses œuvres que ce que cet article laisse suggérer ...
  • 04/10/2014 - 18:38
    La plus sombre aux yeux de qui ?
    Rebels est très proche de l'episode IV avec son "Nouvel Espoir" et tout ce qui s'en suit. L'univers n'est pas "en guerre", l'Empire a déjà largement pris ses marques, et suivre un groupe de rebelles qui font tout pour rentre la galaxie plus "heureuse", c'est bien plus optimiste que deux clans qui s'affrontent à l'échelle galactique.
    La prélogie raconte le déclin de la république (donc les gentils qui perdent) alors que Rebels et la Trilogie Originale racontent la victoire des gentils. C'est aussi bête que ça :neutre:

    Quoi qu'il en soit je suis content de voir que "des femmes sont au pouvoir" chez Lucasfilm. Ça ne change fondamentalement pas grand chose, mais ça me plait. Je vois dans son discours au-delà du blabla habituel, une vision de la licence qui tends à me plaire.
  • 04/10/2014 - 18:47
    quelque chose m'interpelle

    mais on peut faire place à de nombreuses histoires et à de nombreux genres différents sans pour autant trahir Star Wars."


    allons nous avoir droit a des spin off sombres et très serieux ? l'idée me plait !

    peut etre même un adaptation de Death trooper ! :paf: hein quoi ? quel univers legends ?
  • 04/10/2014 - 18:49
    Pour moi "le nouvel espoir" c'est la destruction de l'étoile noire et Luke évidemment.
    Ton raisonnement se tiens, mais ils ont un peu "avancé" le nouvel espoir pour que ça les arrange au niveau du ton de la série. Les populations des différentes planètes de la galaxie sont en train de se rendre compte que l'Empire ça pue autant voir plus que la République. Et comme je le disais la purge n'est pas terminée non plus. Sufit de lire Dark Times en parallèle pour bien capter l'ambiance sombre de ce moment de l'histoire.
  • 04/10/2014 - 18:53
    Sauf que Dark Times ne fait plus partie de cette continuité. Donc effectivement, comme tu le dis, ils s'arrangent comme ils veulent sur le ton de la série.
    Enfin, je ne vois personnellement aucune incohérence à dire que la prélogie est plus sérieuse que la trilogie originale dans le ton employé dans les films. Donc ça me paraît naturel qu'une série plus proche de cette dernière soit également plus légère. Sans pour autant occulter constamment des moments délicats, qui devraient également apparaître dans la série selon des déclarations de Kinberg ou de Filoni.
  • 04/10/2014 - 19:01
    Obiwan Keshnobi a écrit:Sauf que Dark Times ne fait plus partie de cette continuité. Donc effectivement, comme tu le dis, ils s'arrangent comme ils veulent sur le ton de la série.
    Enfin, je ne vois personnellement aucune incohérence à dire que la prélogie est plus sérieuse que la trilogie originale dans le ton employé dans les films. Donc ça me paraît naturel qu'une série plus proche de cette dernière soit également plus légère. Sans pour autant occulter constamment des moments délicats, qui devraient également apparaître dans la série selon des déclarations de Kinberg ou de Filoni.

    Fichtre, j'avais oublié ce détail ! ^^
  • 04/10/2014 - 19:09
    L'Empire Contre-Attaque est quand même un épisode assez sombre, en tout cas plus que La Menace Fantôme ou L'Attaque des Clones.
    Ce n'est pas tellement le ton mais plus le contexte, et le côté impérial menaçant incarné par Dark Vador (pour moi ça reste le film où il est le mieux mis en valeur). Et puis on a quand même Han Solo qui finit congelé après avoir été torturé, C3PO qui explose en milles morceaux, l'épisode de la grotte et Luke qui se fait couper la main avant que Vador ne lui annonce être son père.

    Certes dans la Prélogie il y a la guerre, l'extermination des Jedi, la mort de Padmé et la naissance de Dark Vador, mais tout ça c'est l'aboutissement de la victoire des Sith. Le reste de la Prélogie n'est pas plus sombre que la Trilogie à mon sens, pas plus que Rebels devrait forcément être moins "sombre" que TCW (cf. l'extrait où l'on voit clairement le cadavre de Luminara momifié).

    La différence de ton entre Prélogie et Trilogie est avant tout une question de point de vue, qui réside dans le changement radical de contexte entre les deux trilogies. Pour moi les déclarations de Kiri Hart sont surtout politiques, pour rappeler la direction principale que Disney va prendre avec Star Wars.
  • 04/10/2014 - 19:12
    Je lis pour ma part pas mal de choses intéressantes dans cette dernière news comme :

    "j'ai un grand intérêt pour l'ensemble de Star Wars. Je discute ces temps-ci avec des créateurs qui montrent un grand intérêt pour toutes les époques de la chronologie."(Kiri Hart)

    Et elle à raison.

    Même si je suis pas franchement un fan des films, la prélogie apporte certaines idées, personnages et concepts qui sont loin d'être inintéressants et qu'ils serait dommage d'occulter, même si ce qui va venir sera (et c'est logique) plus trilogique.

    Le ""Si les gens s'occupant des nouveaux films doivent pencher vers une des deux trilogies, ce sera vers l'originale" de Simon Kinberg ne me semble pas être une pure hérésie de pro-trilo réac', c'est juste une fois de plus que chronologiquement il est évident qu'on s'oriente vers la trilo, ce serait idiot de vouloir à tout prix caser de la postlo quand ce n'est pas nécessaire, comme le dit Obi-Wan dans Rebels c'est une époque révolue qui s'ouvre sur un nouveau conflit avec une nouvelle génération.

    Le pilote de Rebels est d'ailleurs pour moi une réussite à ce niveau, la "transition" postlo-trilo est bien gérée.

    Je suis aussi tout à fait d'accord sur le "(...) on peut faire place à de nombreuses histoires et à de nombreux genres différents sans pour autant trahir Star Wars."

    J'espère vraiment que des artistes (particulièrement des réalisateurs) auront raisonnablement les coudées franches pour donner un ton différent aux futures œuvres.

    Donc pour l'heure, que ce soit des déclarations de Lucasfilm, ou des photos fuitées de l'Ep VII, j'ai pas à me plaindre de grand chose ^^
  • 04/10/2014 - 19:17
    Personnellement, je trouve pas l'ESB plus sombre que AOTC... Il se passe quand meme des choses dures dans cet épisode.
    Mais oui, quand je lis l'article, ça confirme toutes mes craintes. J'imagine qu'on ne me prend plus pour un parano :p
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité