StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
[Chroniques Oubliées] Le Casse du Chant des Nuages, de Daniel Wallace
 
Braquage en vue !
03/08/2014
Bonjour à tous

Comme je vous l'avais annoncé, la nouvelle chronique oubliée sur SWU n'arrive pas quatre mois après la précédente... seulement deux !

Le Casse du Chant des Nuages est une nouvelle parue dans le quinzième numéro du Star Wars Adventure Journal en Novembre 1997. Elle est écrite par Daniel Wallace et illustrée par Will Warren. Il s’agit d’une préquelle à la nouvelle Une Proie de Choix, également écrite par Dan Wallace, histoire que vous pouvez trouver également chez les Chroniques Oubliées.

Lorsque Guttu le Hutt découvre qu'une transaction entre deux rivaux peut lui profiter, il envoie Cecil Noone et sa bande de voleurs pour récupérer le colis. Mais évidemment, le vol ne va pas tout à fait se dérouler comme prévu.


Merci à Breje Olale, jason24, jedimax01 et Link224 pour cette chronique.


Pour la télécharger, il vous suffit de cliquer sur le bandeau ci-dessous, puis sur "Télécharger" en haut à droite.





En attendant, on vous attend sur les forums pour en parler !
Parution : 03/08/2014
Source : Le staff !
Validé par : link224
On en parle sur nos forums
 
Les 10 premières réactions (voir toutes les réponses) :
  • 03/08/2014 - 17:46
    Et hop, une nouvelle chronique oubliée :hello:

    Bonne lecture !
  • 03/08/2014 - 22:12
    link224 a écrit:Et hop, une nouvelle chronique oubliée :hello:

    Bonne lecture !

    Merci pour tous les traducteurs de cette plutôt-longue nouvelle de Dan Wallace !

    Re-lu récemment "Bane of the Sith", et on remarque très bien que cette nouvelle suffisait à raconter l'histoire de Darth Bane et la règle des deux rapidement, si aucun auteur n'avait plus tard développé de manière plus profonde l'histoire du personnage et sa philosophie.
    Il faut dire que "Darth Bane: la voie de la destruction" et sa suite rendent archaïques et incohérents la nouvelle d'Anderson. Mais au moins, cela est fait de manière intelligente. :sournois:
  • 04/08/2014 - 2:21
    Je passe rapidement par ici pour remercier et féliciter les chroniqueurs oubliés pour cette nouvelle traduction. Ça représente vraiment un travail énorme, même pour les plus courts récits, et c'est impressionnant de voir le nombre d'histoires ayant été traduites au jour d'aujourd'hui. Même s'il est évident que vous ne faites pas tout ce boulot pour vous faire mousser, j'imagine qu'un petit compliment de temps en temps ne peut pas vous faire de mal ;)

    Continuez comme ça ! Ça fait beaucoup de bien à la communauté francophone ^^
  • 11/08/2014 - 12:08
    Republic Commando : La cible, de Karen Traviss

    Située chronologiquement entre Contact Zéro et Triple Zéro, les deux premiers romans du cycle Republic Commando, la nouvelle La cible permet de retrouver Neuf, Atin, Fi et Darman, les quatre membres de l'Escouade Oméga, en pleine situation de crise sur Coruscant. Leur mission ? Libérer un sénateur de la République pris en otage au spatioport par des terroristes.

    S'il est agréable de retrouver Oméga au complet, ils ne seront pas seuls. La cible introduit en effet plusieurs personnages d'importance, appelés à revenir dès Triple Zéro : Jaller Obrim, l'ARC Invalide Ordo et surtout, le fameux Kal Skirata, sergent instructeur des Commandos, mainte fois évoqué dans Contact Zéro. La relation entre Skirata et Ordo est intéressante, assez développée, ce qui occasionne malheureusement une mise en retrait d'Oméga ; l'escouade se retrouve pendant une grande partie de la nouvelle à attendre les ordres, sans rien faire d'autre.

    Enfin, à la rigueur et à la précision de Karen Traviss s'ajoute en revanche des phases de dialogues bien longues, et par conséquent un passage à l'action trop bref. Néanmoins, on passe un très agréable moment à la lecture, lecture d'autant plus conseillée que les événements décrits ici seront largement référencés dans Triple Zéro !
    Note : 75 %

    Et bien sûr, un grand merci à l'équipe des Chroniques Oubliées pour la traduction française ! :jap:
  • 05/09/2014 - 11:59
    Je continue le cycle Republic Commando avec aujourd'hui :

    Republic Commando : Conflit, de Karen Traviss

    Peu de temps après les événements de Triple Zero, on retrouve Atin de l'Escouade Oméga en mission avec Prudii un des ARC invalide de Kal Skirata, pour infiltrer et saboter la chaîne de production d'une usine Séparatiste. De leur côté, Skirata et deux de ses Invalides, Ordo et Mereel sont toujours à la recherche de Ko Sai, et doivent pour cela faire un détour par Kamino...

    Conflit permet à Karen Traviss de continuer à agrandir la série, pas tant au niveau du casting (en introduisant « simplement » un autre fils à Papa Kal) que dans le choix des thèmes développés dans la série : quel est l'effectif total de l'armée droïde ? Quelle stratégie est la plus adaptée à une victoire totale... et d'ailleurs, une victoire de la République est-elle ce que souhaite vraiment le Chancelier Suprême ? Et quid du Général Grievous ?

    C'est donc à une nouvelle très réussie que nous livre Karen Traviss, même si encore une fois, on rajoute encore et toujours des clones au développement psychologique similaire à celui de clones déjà présents. Prudii est aussi dérangé que les autres Invalides, et Oméga continue sa descente aux enfers des personnages qui n'ont plus aucune initiative... Reste qu'on est fortement intrigué par tous les éléments mentionnés par Traviss, qui nous livre ici une prestation des plus rassurante après un Triple Zéro plus que moyen.

    A suivre dans True Colors ! :oui:

    Note : 80 %

    Et bien sûr, un grand merci à l'équipe des Chroniques Oubliées pour la traduction française ! :jap:
  • 26/09/2014 - 8:42
    Constant Spirit, de Jennifer Heddle

    Faisant office de préquelle au roman Razor's Edge de Martha Wells, Constant Spirit nous ramène dans le passé de Leia, alors qu'elle mène une de ses toutes premières missions pour l'Alliance Rebelle. Cette mission va très vite mal tourner, obligeant Leia à prendre conscience de l'importance du sacrifice personnel pour un plus grand but.

    Jennifer Heddle nous plonge dans les pensées d'une toute jeune Leia, nous faisant partager ses certitudes mais aussi et surtout ses doutes alors que la mission relativement simple qu'elle devait mener à bien va aller de mal en pis. Mission réussie pour l'auteur qui ne s'en tire pas trop mal, même si la jeune Sénatrice subit un peu trop les événements et ne force pas assez les choses. Ah la jeunesse !

    Enfin, les illustrations de Magali Villeneuve nous dévoilent une Leia visuellement très proche des films ! :oui:

    Note : 70 %

    Et bien sûr, un grand merci à l'équipe des Chroniques Oubliées pour la traduction française ! :jap:

    Remarque : contrairement à ce qui est indiqué dans la Présentation, cette nouvelle ne peut pas se dérouler 2 ans après la Bataille de Yavin, pour la bonne et simple raison que Bail Organa y est toujours vivant ! :wink:
  • 03/10/2014 - 18:38
    Vador à la dérive, de Ryder Windham

    Cette courte nouvelle se déroulant immédiatement après les événements du Star Wars Marvel #52 nous décrit un Vador dérivant à bord de son chasseur TIE après la destruction de la super-arme Tarkin... Oui oui, une situation similaire à celle dans laquelle Vador se trouve à l'issue de l’Épisode IV. Pour l'originalité, on repassera ! :non:

    Il n'empêche que cette nouvelle, l'un des rares récits se déroulant entre les Épisodes V et VI, permet de faire le point sur Vador et sur son ressenti. Mais Ryder Windham l'humanise un peu trop, les vestiges de l'être bon qu'étaient Anakin Skywalker sont trop présents et ressortent trop facilement alors que c'est Luke qui est censé les réveiller lors de l'affrontement final face à l'Empereur.

    L'interaction entre Vador et CT-4981 est toutefois intéressante, mais aurait mérité d'être plus développée. Une fois de plus, la nouvelle est victime de sa faible longueur. Dommage, car on a vraiment l'impression que Ryder Windham survole son sujet ! :neutre:

    Note : 70 %

    Et bien sûr, un grand merci à l'équipe des Chroniques Oubliées pour la traduction française ! :jap:
  • 04/10/2014 - 1:14
    Tes critiques sont très sympas à lire, L2-D2 :)
  • 17/10/2014 - 12:29
    A la croisée des chemins : l'histoire du pilote, de Jerry Oltion

    Cette nouvelle, issue du recueil Tales of the Mos Eisley Cantina, met en scène le parcours du contrebandier Corellien BoShek sur Tatooine alors même que l'Empire est à la recherche de deux droïdes bien connus, amenant le personnage à jouer un rôle (même minime) entre Luke Skywalker/Obi-Wan Kenobi et Han Solo/Chewbacca. Et c'est suite aux recommandations d'Obi-Wan que BoShek va se retrouver à réfléchir à son avenir... si les Impériaux lui en laissent l'occasion !

    Je ne connaissais pas BoShek mais une fois la lecture terminée, une chose est sûre : je veux définitivement en savoir plus sur lui ! :oui: Après tout, nous avons là un Han Solo sensible à la Force, rien que ça ! La nouvelle est assez longue, ce qui permet de poser le personnage, de développer son caractère, et de varier les situations ; un bon point donc de la part de Jerry Oltion !
    Sans compter que BoShek va devoir faire face à des Impériaux robustes, tenaces et qui ne lâchent pas l'affaire facilement : la machine de guerre Impériale dans toute sa splendeur. Il pourrait bien avoir besoin de la Force pour se sortir de ce mauvais pas...

    BoShek est donc un personnage au potentiel certain mais qui curieusement n'a pas été très exploité par les autres auteurs : on le reverra dans le vingt-troisième numéro du comics Empire, mais guère plus... Dommage, mais que cela ne vous décourage pas à vous lancer dans la lecture de cette Histoire du pilote !

    Note : 80 %

    Et bien sûr, un grand merci à l'équipe des Chrofuckers Oubliés pour la traduction française ! :jap:
  • 18/10/2014 - 17:18
    Alerte, flotte d'assaut, de Jude Watson

    Alors qu'ils sont sur le chemin du retour vers le Temple Jedi, Obi-Wan Kenobi et son padawan Anakin Skywalker sont témoins de l'arrivée d'une étrange flotte de cargos au spatioport de Kronex dans la Nébuleuse de Llon. Soupçonnant une ruse Séparatiste, les deux Jedi vont mener l'enquête...

    Les récits en prose mettant en vedette Anakin et Obi-Wan sont finalement peu nombreux dans la Guerre des Clones (il faut dire qu'avec les deux séries animées, ils ont été suffisamment occupés!). Jude Watson retranscrit bien les émotions d'Anakin, même si l'auteur accentue trop sur la perception qu'à Anakin de ses propres ténèbres pendant les premières lignes... avant que ce sujet ne disparaisse de la nouvelle. Tant mieux finalement, car je n'ai jamais adhéré à cette description d'Anakin qui, à mon sens, est tout sauf sensible aux ténèbres – sauf lorsque ses proches sont en danger de mort, et encore... :non: Banaliser sa part de ténèbres, c'est banaliser son choix de passer du Côté Obscur dans l’Épisode III.

    Pour sa défense, Jude Watson est prisonnière du format. 5 pages, c'est peu, sans doute trop peu pour la densité d'événements qui ont lieu ; résultat un style jeunesse qui transpire tout au long de la nouvelle, ce qui fait qu'on suit le récit sans s'y impliquer. 5 autres pages n'auraient pas été du luxe ! Mais la nouvelle a le mérite de s'attarder sur le duo Obi-Wan / Anakin. C'est déjà pas si mal ! :neutre:

    Note : 70 %

    Et bien sûr, un grand merci à l'équipe des Chroniques Oubliées pour la traduction française ! :jap:
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir poster un commentaire.
Merci de votre compréhension.
Proposer une actu
 
 Vous avez une information concernant l'Univers Star Wars que vous voulez partager avec d'autres internautes ?

Vous pouvez nous la proposer facilement : cliquez ici !
Publicité