La Tribune Impériale
> [Edito] Pour l’Éternité <     > [Rébellion] Les Terroristes des Etoiles <     > [Interview] Les vingt ans de règne de Palpatine <     > [Politique Galactique] Le Directeur du Fond Monétaire Impérial impliqué dans une affaire de mœurs <     > [Politique Galactique] Et les Mondes du Noyau ? <     > [Vie Galactique] Les Héros de l'Empire <     > [Interview] Leia Organa : l'Etoile Montante <     > [Rébellion] Le terrorisme s'intensifie dans les régions reculées <     > [Interview] Interview du Moff Tarkin à bord du Céleste <     > [Economie] Economie : l'envolée des prix du gaz Tibanna <     > [Sports] Entretien exclusif avec Staive Pedsten ! <     > [Rébellion] Eau et Feu <     > [Cour Impériale] De père en fille <     > [En Bref dans votre Galaxie] Les Dernières Nouvelles <    
Sports Entretien exclusif avec Staive Pedsten !

Staive Pedsten en pleine action!
Staive Pedsten en pleine action!
Depuis le Siège de la chaîne CCI : Le célèbre joueur de grav-ball Staive Pedsten a bien voulu nous accorder une interview exclusive, juste avant sa participation à l’émission Aidons Les Victimes de Guerre. Rencontre avec un citoyen éminent de l’Empire, entre les mains de qui tout semble se transformer en or.

TI : Staive, merci de prendre le temps de nous recevoir, alors que nous savons que vous êtes un homme très occupé et que vos apparitions médiatiques sont rares.

Staive : Je vous en prie. En tant que citoyen de l’Empire, c’est la moindre des choses d’accorder son temps à un organe de presse aussi respectable que la Tribune Impériale.

TI : Merci à vous, mon cher. On le sait, votre début de saison a été éblouissant. C’est bien simple, on a le sentiment que vous marchez sur l’eau. Vous êtes très affûté, techniquement et physiquement. Un commentaire ?

Staive : Vos compliments me vont droit au cœur. Il est vrai que les tests physiques comparatifs effectués au début de la saison avec mes collègues et adversaires plaident en ma faveur : il est rare que je n’ai pas été en tête sur ces dizaines de tests. Je suis au top de ma forme et j’espère bien le rester le plus longtemps possible.

TI : On a le sentiment que vous menez une vie exemplaire, bien loin des turpitudes du show-bizness dans lesquelles bien des stars se complaisent. Est-ce difficile pour vous d’être en permanence si proche de la perfection ?

Staive : Vous êtes trop aimable. Vous savez, je ne suis qu’un homme, même si mes qualités physiques sont bien au-dessus de la moyenne. Mais là n’est pas le plus important. Comme vous le soulignez, une star telle que moi se doit d’être un exemple pour notre belle jeunesse. Nous sommes tous des fils et des filles de l’Empire, et en tant que tels nous devons placer l’exemplarité au centre de nos vies.

TI : Il se dit que pendant votre préparation d’avant-saison, vous avez participé à un stage avec une compagnie de Stormtroopers ?

Staive : En effet. Vous savez, on me considère comme une star, mais je ne suis rien à côté de tous ces hommes et de toutes ces femmes qui composent notre Grande Armée. Ils font preuve d’un charisme et d’une dévotion hors du commun. J’ai beaucoup d’admiration pour ces héros : sans eux, sans leur vaillance et leur bravoure, nous savons tous deux que la galaxie serait plongé dans un chaos sanglant. Ils nous protègent de tous ces ignobles terroristes qui n’ont pour but que d’instaurer l’anarchie.

TI : Vous avez largement les capacités requises pour intégrer l’armée. Pensez-vous vous reconvertir en Stormtrooper à la fin de votre carrière ?

Staive : Ce serait un grand honneur pour moi, mais il est prématuré d’en parler. Vous savez, j’ai participé à ce stage afin de rappeler à tous les citoyens à quel point nos soldats font un métier aussi merveilleux que difficile. Ils sont soumis à une pression incroyable, mais force est de reconnaître qu’ils ne renoncent jamais. Bien entendu, par le biais de ma fondation, une généreuse contribution est venue garnir le Fonds de Solidarité des Victimes de Guerre. Nous ne devons pas oublier que la guerre fait des blessés, des mutilés, des morts, et que nous avons le devoir moral d’aider et de soutenir les familles de ces héros… y compris financièrement.

TI : Est-ce à dire que les organismes officiels qui veillent sur les familles des soldats manquent d’efficacité ?

Staive : Ce serait une hérésie d’affirmer une telle chose, presque une trahison ! Non, les services de l’État font un travail formidable, bien sûr ! Mais je pense simplement qu’on n’en fera jamais assez pour nos défenseurs. Il me semble inconcevable de penser que quiconque ait de l’argent n’en reverse pas pour servir la patrie ! En tout cas, c’est mon point de vue.

TI : Merci pour cette clarification, mon cher Staive. Mais revenons-en au grav-ball. Votre équipe truste la tête du championnat depuis la première journée, et on voit mal – sauf cataclysme qu’on ne vous souhaite évidemment pas ! – comment elle pourrait en être délogée. Vous êtes le grand artisan de cette réussite, et certains n’hésitent pas à vous comparer au plus grand joueur de grav-ball de tous les temps, Deme Tryshyn. Son record de points lors d’un match, établi durant l’Ancienne République, tient toujours… en tout cas pour le moment. Mais si quelqu’un devait le battre, plus d’un expert affirme que vous seriez le candidat idéal pour. Qu’en pensez-vous ?

Staive : Vous savez, le grav-ball est un sport collectif. Certes, on me dit souvent que je laisserai une empreinte dans l’histoire de ce sport, mais c’est oublier qu’aussi bon et doué que je puisse être, je ne serais rien sans mes partenaires et le staff technique. Et je ne vous parle pas même pas des supporters, qui sont les plus formidables dont on puisse rêver. Quant au record de Tryshyn, je vous mentirais en vous disant que je n’ai pas cet objectif dans un coin de la tête. Mais pour le battre, il va falloir que je continue à être… impérial !

TI : Ah ! Ah ! Très joli, Staive ! J’ai une autre question, malheureusement moins consensuelle, mais la Tribune Impériale, en tant qu’organe de presse, a un devoir de parler également des sujets qui fâchent. Que pensez-vous de la controverse qui agite tous les milieux, y compris celui du grav-ball, concernant une soi-disant mise à l’écart des non-humains ?

Staive : J’ai été sidéré par des choses que j’ai pu voir ou lire. Entendre autant de non-humains se plaindre d’un pseudo-racisme de la part de l’Empire est peu fort ! L’Empire protège la galaxie entière ! Que croient ces gens ? Que dans le feu de l’action, les troupes de l’Empire prennent le temps de regarder l’espèce à laquelle appartiennent les individus pour lesquels ils luttent ? Voilà une idée ridicule ! Je pense qu’on ne peut objectivement tirer que deux conclusions que cette fausse controverse. D’une part, que les réactionnaires rebelles ont malheureusement fait du très bon travail en embrigadant tant d’honnêtes mais naïfs citoyens de l’Empire. Et d’autre part, j’ai envie de dire à ces mécontents que l’Empire est et a toujours été une méritocratie. Si certains non-humains estiment qu’ils ne sont pas assez considérés, qu’ils sont mis de côté, peut-être devraient-ils commencer par se regarder dans un miroir et se poser la vraie question : ont-ils fait tout ce qu’il fallait pour être de bons citoyens de l’Empire ? Dans la vie, pour avancer dans le bon sens, il faut faire des sacrifices et savoir faire don de soi ! Ceux qui ne sont pas prêts à faire ces efforts n’avanceront à rien, c’est évident ! Incriminer les instances officielles pour ses propres échecs est aberrant !

TI : Je pense que ces précisions méritaient d’être dites, surtout venant de la part d’une personne aussi charismatique et écoutée que vous ! Ces critiques arrivent également dans le monde du grav-ball où, d’après les chiffres, il y a de moins en moins de non-humains à signer des contrats de professionnels.

Staive : Je pense qu’il ne faut pas faire l’amalgame, que ces deux sujets n’ont rien à voir l’un avec l’autre. Sans démagogie aucune, on sait – et il y a plusieurs études officielles qui le prouvent – que l’être humain est l’un des plus équilibrés qui soit, au niveau du ratio puissance-vitesse-agilité-coordination. Si nous autres humains avons plus d’atouts, d’aptitudes pour le grav-ball que bien des non-humains, il est tout à fait logique que nous soyons plus recherchés qu’eux par les différentes équipes professionnelles.

TI : Et que répondriez-vous à ceux qui soulignent que sous l’Ancienne République, les humains étaient largement en minorité au sein des confédérations de grav-ball ?

Staive : C’est exactement ce que je vous disais tout à l’heure à propos de la remise en question, mais inversé. Les humains étaient moins présents, moins bons, mais tout leur système d’entraînement et de formation a été remis à plat depuis la fin de la guerre des clones. Aujourd’hui, quelques vingt ans plus tard, on voit le résultat ! Et ce que nous avons accompli, il est évident que d’autres le peuvent également. Plutôt que d’investir leur énergie dans une grogne sans fin, ils feraient mieux de l’employer dans l’entraînement et le dépassement de soi.

TI : Avant de vous libérer, une dernière question, plus personnelle. Il se murmure qu’il se passerait quelque chose entre vous et la fille de Bail Organa, qui vient d’entrer au Sénat. Un mariage princier serait-il en vue ?

Staive : Rien ne vous échappe ! Une chose est certaine, il est parfois difficile d’avoir une vie privée quand on est une personnalité aussi connue que moi. Mais bon, c’est le revers de la médaille. Disons que Leia est très belle, et que son caractère parfois tranché n’est pas pour me déplaire. Vous le savez, je suis en toute modestie assez bien fait de ma personne, aussi serai-je fier d’avoir une telle femme à mes côtés. Quant à envisager un mariage… il est bien trop tôt pour en parler ! En tout cas, je n’ai aucun doute sur le fait que si nous devions avoir des enfants, ils seraient dignes de leurs parents et deviendraient des citoyens aussi actifs qu’enthousiastes de notre grand Empire !

TI : Il me reste à vous remercier pour votre disponibilité, mon cher Staive. Je ne vous souhaite pas de connaître la réussite dans tous les domaines, puisque c’est déjà le cas ! Mais je vous souhaite qu’elle dure le plus longtemps possible.

Staive : Merci à vous. Je profite de l’occasion pour saluer mes nombreux fans. Je vous aime, mes amis !
> Réagir à cet article

  > Les autres articles "Sports"...

Articles du même numéro :

  > Pour l’Éternité
  > Les Terroristes des Etoiles
  > Les vingt ans de règne de Palpatine
  > Le Directeur du Fond Monétaire Impérial impliqué dans une affaire de mœurs
  > Et les Mondes du Noyau ?
  > Les Héros de l'Empire
  > Leia Organa : l'Etoile Montante
  > Le terrorisme s'intensifie dans les régions reculées
  > Interview du Moff Tarkin à bord du Céleste
  > Economie : l'envolée des prix du gaz Tibanna
  > Eau et Feu
  > De père en fille
  > Les Dernières Nouvelles
Blastech 1 This Site is, in no way, sanctioned or associated with LUCASFILM and all images used are for personal pleasure and not for any financial gain. All Images, Movies and Sounds regarding the Star Wars Saga, herein, are © Lucasfilm. All Other Images/Designs/Texts/Datas etc are © SWU unless otherwise stated.