La Tribune Impériale
> [Edito] Pour l’Éternité <     > [Rébellion] Les Terroristes des Etoiles <     > [Interview] Les vingt ans de règne de Palpatine <     > [Politique Galactique] Le Directeur du Fond Monétaire Impérial impliqué dans une affaire de mœurs <     > [Politique Galactique] Et les Mondes du Noyau ? <     > [Vie Galactique] Les Héros de l'Empire <     > [Interview] Leia Organa : l'Etoile Montante <     > [Rébellion] Le terrorisme s'intensifie dans les régions reculées <     > [Interview] Interview du Moff Tarkin à bord du Céleste <     > [Economie] Economie : l'envolée des prix du gaz Tibanna <     > [Sports] Entretien exclusif avec Staive Pedsten ! <     > [Rébellion] Eau et Feu <     > [Cour Impériale] De père en fille <     > [En Bref dans votre Galaxie] Les Dernières Nouvelles <    
Interview Leia Organa : l'Etoile Montante

Leia Organa : sur les traces de son père ?
Leia Organa : sur les traces de son père ?
Depuis le Sénat Impérial : Elle n’a que 18 ans mais elle s’impose déjà comme une figure montante de la politique galactique. Sa récente nomination au Sénat en lieu et place de son illustre père a fait couler beaucoup d’encre. Rencontre en exclusivité avec Leia Organa, une princesse déterminée à œuvrer pour le bien commun et qui ne mâche pas ses mots.

Tribune Impériale : Votre récente nomination au Sénat Impérial a suscité des remous dans la classe politique, certains remettant en cause votre très jeune âge. Que répondez-vous à vos détracteurs ?

Leia Organa : Je peux leur assurer que ma jeunesse ne porte en rien atteinte à ma détermination et à ma volonté de représenter le peuple d’Alderande et d’ainsi défendre avec force et conviction ses intérêts. J’ai eu le privilège d’être initié à la politique par mon père, un homme brillant, et à ce titre, je me dois d’honorer l’héritage qu’il m’a laissé au Sénat. Qu’importe ce que diront mes détracteurs, j’ai une mission à remplir et je compte m’en acquitter.

Tribune Impériale : Quel regard portez-vous aujourd’hui sur le rôle du Sénat dans la conduite de la politique de l’Empire ?

Leia Organa : Malheureusement, je ne peux que regretter la diminution progressive de l’influence du Sénat. Aujourd’hui, bon nombre de décisions sont prises de manière unilatérale, sans nous consulter alors que nous représentons les voix de nos peuples respectifs. Certes, je ne remets pas en cause la clairvoyance de l’Empereur, mais je souhaiterai que nos propositions soient d’avantage prises en compte. A titre personnel, je ne me suis pas engagé en politique pour servir de simple faire valoir. Mais j’ai toute confiance dans Sa Majesté pour prendre en compte nos revendications.

Tribune Impériale : Justement, qu’avez-vous ressenti la première fois que vous avez rencontré l’Empereur ?

Leia Organa : Disons que c’est un homme d’une intelligence rare, qui dégage une aura de puissance et de charisme incontestable. Il fait preuve d’une volonté inébranlable à mener à bien la mission qu’il s’est confiée. Cette détermination est tout à son honneur. Je déplore cependant que notre rencontre ait été si brève. J’aurai vivement souhaité pouvoir m’entretenir en privé avec lui et ainsi espérer avoir une oreille attentive aux problèmes qui agitent de nombreuses planètes comme Alderande.

Tribune Impériale : Des problèmes de quel ordre ?

Leia Organa : Pour faire simple, j’éprouve le plus grand scepticisme face au dirigisme dont fait preuve l’Empire pour imposer ses décisions. Je ne nie pas que certaines de ces directives soient pleinement justifiées mais je crois à l’impérieuse nécessité de prendre en compte les particularités de chaque planète, afin de mener une politique cohérente et qui saura répondre aux attentes des citoyens. A titre d’exemple, la Loi sur la Protection des Civils et des Biens, votée au Sénat il y a peu, prévoit d’instaurer des contingents militaires sur chaque monde de l’Empire. Mais Alderande est un monde pacifique, qui n’a nullement besoin de stormtroopers pour assurer la paix et la tranquillité de tous. Sauf que cette loi s’est imposée de facto à nous. C’est regrettable, d’autant plus que les citoyens ne comprennent pas pourquoi l’Empire construit des casernes sur Alderande. Dès lors, un certain ressentiment envers les autorités impériales peut naître, ce que nous souhaitons bien entendu éviter.

Tribune Impériale : Mais ne pensez-vous pas que l’Empereur souhaite avant tout éviter de retomber dans l’immobilisme qui a pourri la République et ses institutions de l’intérieur ?

Leia Organa : Encore une fois je ne doute pas que les intentions de sa Majesté soient dans l’intérêt des peuples. Mais à force d’imposer des décisions, nous creusons un fossé entre les instances politiques et les citoyens, hors si je ne m’abuse, c’était également là une des marques de la décadence de la République. La formation d’élite complètement hermétique aux difficultés du peuple n’a réussi qu’à créer de l’instabilité et de la défiance. Nous devons tout faire pour ne pas commettre deux fois la même erreur. J’ai donc bon espoir que l’Empereur perçoive ce danger insidieux et qu’il prenne d’avantage en compte ce que nous, représentants élus, avons à lui dire.

Tribune Impériale : Vous ne croyez donc pas aux rumeurs de dissolution du Sénat ?

Leia Organa : Si cela s’avérait vrai, ça serait non seulement un non-sens politique mais aussi une tragédie. Comment pourrions-nous inspirer la confiance aux peuples de cette galaxie si nous leur signifions qu’ils n’ont plus le droit, par notre intermédiaire, de s’exprimer ? Non, je ne crois pas que l’Empereur pourrait prendre une telle décision. Sa volonté est de construire une société stable et pérenne, ce type de mesure ne pourrait que renforcer le sentiment de méfiance envers l’Empire.

Tribune Impériale : Renforcer ? Vous faîtes donc partie de ceux qui craignent la montée en puissance de mouvements hostiles au pouvoir en place ?

Leia Organa : Il serait stupide de se voiler la face. Aujourd’hui, de nombreux mondes, surtout dans la Bordure Extérieure se montrent hostiles tout simplement parce que nous n’avons pas su les écouter. Mettez vous à leur place, on leur fait la promesse que plus jamais ils n’auront à subir l’indifférence comme c’était le cas avec la République et nous ne parvenons guère à faire mieux ! Pour tout vous dire, je me méfie du « Coruscantrisme ». Mais il est encore temps d’apporter des réponses précises à ces attentes et d’endiguer le renforcement de ces mouvements contestataires. La balle est dans le camp de l’Empereur et par conséquent dans celui du Sénat.

Tribune Impériale : Puisque nous en sommes à parler de contestation, pensez vous que l’Alliance Rebelle puisse représenter le plus grand danger pour l’Empire ?

Leia Organa : Comme je vous le disais précédemment, j’ai bien peur que le plus grand danger pour l’Empire soit l’Empire lui-même. L’Alliance Rebelle ne vit que grâce aux contradictions de l’Ordre Nouveau et à son incapacité à répondre aux attentes des concitoyens. Si nous prenons les bonnes décisions, nous couperons l’herbe sous le pied aux Rebelles. Pour tout vous dire, je crois d’avantage aux vertus d’une réponse politique plutôt que militaire à la propagation de ce mouvement de guérilla.

Tribune Impériale : Et dès lors, que répondez-vous aux personnes qui accusent votre père d’être l’un des instigateurs de cette Alliance Rebelle ?

Leia Organa : Mon père est un homme engagé qui a œuvré toute sa vie pour défendre les valeurs dans lesquelles il croit. Pensez vous qu’il aurait tenu sa place avec une telle passion au Sénat Impérial pendant près de vingt ans, tout en cherchant en même temps à le mener à sa perte ? Allons, soyons sérieux.

Tribune Impériale : Princesse Organa, merci d’avoir bien voulu répondre à nos questions et bonne chance dans vos nouvelles fonctions.

Leia Organa : Ce fut un plaisir.

Wee Lyam.
> Réagir à cet article

  > Les autres articles "Interview"...

Articles du même numéro :

  > Pour l’Éternité
  > Les Terroristes des Etoiles
  > Les vingt ans de règne de Palpatine
  > Le Directeur du Fond Monétaire Impérial impliqué dans une affaire de mœurs
  > Et les Mondes du Noyau ?
  > Les Héros de l'Empire
  > Le terrorisme s'intensifie dans les régions reculées
  > Interview du Moff Tarkin à bord du Céleste
  > Economie : l'envolée des prix du gaz Tibanna
  > Entretien exclusif avec Staive Pedsten !
  > Eau et Feu
  > De père en fille
  > Les Dernières Nouvelles
Blastech 1 This Site is, in no way, sanctioned or associated with LUCASFILM and all images used are for personal pleasure and not for any financial gain. All Images, Movies and Sounds regarding the Star Wars Saga, herein, are © Lucasfilm. All Other Images/Designs/Texts/Datas etc are © SWU unless otherwise stated.