StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Sabre laser
  • Catégorie Equipement et technologie
  • Date 13/01/2013
  • Auteur(s) Xendor
  • Une arme, oui, mais un symbole avant tout !
  • Note du staff SWU
     (aucun commentaire disponible)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
Sabres laser des JediSabres laser des Sith

Le sabre laser, c’est pratiquement l’emblème de Star Wars ! Qui n’a pas rêvé de s’en servir ?
Voici comment en parle Obi Wan Kenobi : C’était l’arme des chevaliers Jedi. Les nouveaux pistolasers sont bien moins précis. C’est élégant, maniable, l’arme noble d’une époque civilisée.

Une question de watts…

Dans le monde des lasers, ce qui fait la puissance, ce sont les watts. Voici donc Le laser ARCTICLe laser KRYPTON des "sabres laser" développés à l’aide de puissants lasers chez WICKED LASERS qui vont jusqu’à 1250 mW. Les lasers fonctionnent avec une batterie au Lithium d’une autonomie de 60 à 120 minutes. Avec un tube en polycarbonate, le sabre laser ressemble à n’importe quel autre sabre laser jouet ou réplique des films. Pourtant, l’avantage de celui-ci réside dans le fait que, même en plein jour, son éclat est incroyable. L’intensité de la lumière est réglable, cependant on peut déplorer que l’extrémité du sabre laser soit beaucoup plus lumineuse. Cela Les consignes de sécurité de WICKED LASERest dû à la zone d’impact et à la réflexion de la lumière sur de l’aluminium. Sans le tube, le laser se comporte comme tout laser classique : sa lumière s’en va sans être contrôlée en distance.
Les lasers sont si puissants qu’ils peuvent avoir un impact sur la matière. En effet, ces lasers ne sont pas des jouets. Loin de découper de l’acier, ils sont tout de même assez dangereux pour que WICKED LASERS mette en garde contre toute mauvaise utilisation. Le port de lunettes de sécurité est nécessaire, notamment pour le danger des réflexions de lumière et la vente est d’ailleurs interdite aux mineurs américains. Mais avant de parler plus en détails des inconvénients, évoquons d'abord le coût de ces produits :
- pour le laser KRYPTON (couleur verte, de 100mW à 750mW), il vous en coûtera de 249,95 à 999,95 $.
- pour le laser ARCTIC (couleur bleue, de 1 W à 1,25 W), ce sera de 299,95 à 399.95 $ !
À cela il faut ajouter le prix de ce que l'on peut appeler la « lame » (le tube), soit 99,95 $ !
Un détail : le laser le moins puissant est aussi le plus cher. C’est sans doute car l’éclat du KRYPTON est plus intense que l’ARCTIC. Visuellement, le résultat est meilleur.
En résumé, cela fait un sabre laser assez rare et tout de même dangereux, pour un prix oscillant entre 350 et 1100 dollars. C’est un budget. À un tel prix, les sabres sont garantis 1 an.
En France, ces lasers sont tout simplement interdits.

Un « sabre laser à double lame » a même vu le jour. WICKED LASER a eu des démêlées avec la justice américaine puis l'a remis en vente ; finalement le produit n'est plus disponible sur leur site.
Le Laser Sith pouvait atteindre une cible de 6,8 kilomètres. Avec un faisceau d'1 watt de chaque côté, c'était donc 2 W potentiels de dégâts !
Et lorsqu'il est question des dangers de leurs lasers, c'est sans doute WICKED LASER qui en parle le mieux :
• Les plafonds, les murs et les sols sombres sont tous des risques d'incendies par contact direct.
Le Laser Sith de WICKED LASER• La peau, les cheveux, les vêtements et les objets dans la trajectoire du faisceau peuvent s'enflammer et/ou brûler par contact direct.
• En regardant accidentellement l'un des deux faisceaux laser d'1W, les dommages rétiniens sont immédiats et irréversibles (cécité permanente).
• Les lunettes de sécurité appropriées sont nécessaires pour chaque personne dans le voisinage du faisceau et/ou sa réfraction.
• À n'utiliser que dans un environnement de recherche scientifique contrôlé, qui a été vérifié par les professionnels de la sécurité des lasers.
• N'essayez pas de rattrapper, faire tourner ou tenter tout mouvement incontrôlé avec cet appareil.
• En utilisant le Laser Sith vous assumez les risques envers vous et envers les biens qui vous entourent.

Voilà qui permet de mieux comprendre ce qu'est un laser et, par extension, un sabre laser. On peut même se demander pourquoi les Jedi ne se blessent pas plus souvent ? Et comment leurs sabres laser ne découpent-ils pas les plafonds ? Ils ont la Force avec eux, et, surtout, leurs sabres laser sont très différents !

Une galaxie lointaine ?

Si on prend le sabre laser de Star Wars tel qu’il est, cela devient compliqué de l’intégrer dans notre monde réel avec nos connaissances actuelles.
Plusieurs raisons à cela :

Une lame bleue, une lame verte et une double lame rouge ; en plein combat !Le sabre laser peut percer une porte blindée

- La lame du sabre ne peut pas toucher une autre lame, elle passerait au travers.- La taille de la lame : on ne sait pas limiter la distance de la lumière à moins de la stopper avec quelque chose.
- La visibilité de la lame : il faudrait de la poussière ou de quelconques particules qui permettent de voir le laser.
- Le bruit du sabre laser : la lumière est silencieuse.
- L’énergie nécessaire dépasse de loin les capacités des meilleures batteries actuelles. On peut considérer qu'une porte blindée comme celle que l’on trouve dans La Menace Fantôme est en acier : pour faire fondre de l'acier, il faut atteindre une température de 1500°C. Et pour la faire fondre en 3 secondes, ce sont trois réacteurs nucléaires de 900 mégawatts qu’il faudrait ! Décidemment, les Jedi ont de bonnes piles dans leurs sabres… et la Force n'y est pas pour rien. Vous remarquerez au passage que Qui-Gon Jinn ne semble pas affecté par la chaleur d'un métal en fusion très près de sa main.

Comment peut-on résoudre au moins une partie de ces problèmes dans notre monde réel ?
sabre laserPeut-être grâce à un astrophysicien français, Roland LEHOUCQ, qui est chercheur à l’Institut de Recherche sur les lois Fondamentales de l’Univers (CEA-Irfu).
Il avance l’hypothèse selon laquelle le sabre laser serait plus proche de la torche plasma que du laser. Il argumente ses propos et les développe en expliquant ce qu'est un plasma et les avantages de ce procédé par rapport au sabre laser de Star Wars.
La torche plasma est générée grâce à un gaz fortement chauffé. C’est le même principe que l’on retrouve avec la foudre ou les néons. Dans notre monde, une torche plasma peut servir, par exemple, à la destruction rapide et efficace de nos déchets ménagers.

France


Selon EUROPLASMA, un « système plasma » est composé :

Schéma d'une torche plasma qui rappelle étrangement celui d'un sabre laserUne torche plasmaSchéma d'un incinérateur par torches plasmaLes déchets ultimes sont recyclés sous plusieurs formes

- d’une ou plusieurs torches plasma,
- de l’électricité en courant continu,
- un système de contrôle de commande,
- un système de refroidissement par eau déionisée,
- un utilitaire gaz pour préparer le gaz plasmagène ainsi qu'un utilitaire hydraulique pour le démarrage de la torche.

Avec cela, la torche peut atteindre 5000 °C et détruire nos déchets ménagers. Même l'amiante n'y résiste pas, 80% est détruit et les 20% restants sont inertes et forment le vitrifiat qui est utilisé comme matériaux sous les routes ou bien dans la composition de pavés, trottoirs, etc… Un concurrent, PLASCO ENERGY GROUP, explique lui aussi comment transformer nos déchets en énergie et en ressources, tout en faisant mieux et plus propre que de simples incinérateurs (vidéo).
Le système d'EUROPLASMA s'inscrit en aval d'un recyclage des déchets, mais il fait polémique : le Centre National d'Information Indépendante sur les Déchets (CNIID) souligne les défauts de ce système (fiche technique de la CNIID du 12/07/06). Les sites de traitement par torche plasma sont essentiellement développés au Japon mais une usine vient d'ouvrir à Morcenx, en France. Le concept a été revu et amélioré (réduction de 30% de la consommation d'énergie pour l'amiante, valorisation de la chaleur) et permet d'alimenter en électricité l'équivalent d'une ville de 50 000 habitants.

Alors, un sabre plasma ?

Avec une torche plasma, le problème de la taille infinie de la lame est résolu. Mais il faudrait se tenir à une bonne distance de la lame, car une torche plasma génère une chaleur intense. Il est donc nécessaire de se protéger de la chaleur avec une Un sabre plasma ou une torche plasma ? Un bon Jedi sait faire la différence !combinaison et en tenant le « sabre plasma » pratiquement à bout de bras. Le dessin humoristique d'Uttini (ci-contre) illustre bien le concept.
Autre avantage du sabre plasma : la couleur diffère selon la température et le gaz utilisé par la torche. C'est ce qui permettait d'expliquer toute la panoplie de couleurs utilisées pour les sabres laser.
De plus, en confinant le plasma grâce à un champ magnétique, on peut « allonger la lame » de la torche jusqu’à obtenir un sabre assez long pour faire l’affaire. Ce même confinement magnétique servirait aux duels. Comme avec deux aimants de la même polarité, les sabres plasma se repousseraient et permettraient donc d'avoir des « chocs » au lieu de s'accrocher comme des aimants de polarité inversée.

En revanche il faudrait pas moins de 100 kilowatts en continu pour pouvoir alimenter ce sabre plasma. À titre de comparaison, c’est ce qu’une éolienne d’1,5 mégawatt produit en 4 minutes. Il faudrait donc assez d’énergie pour tout un duel ; en effet, on imagine mal faire une pause en plein corps-à-corps pour changer ses piles…

L’inconvénient le plus insurmontable (à l’heure actuelle) reste le confinement magnétique du plasma. Il peut être altéré par la simple présence d’aimants indésirables. Comme le souligne Roland LEHOUCQ :
« N’importe quel guignol peut mettre une raclée à Dark Vador en deux secondes. Il suffit de jeter une poignée d’aimants dans le champ magnétique de confinement de la « lame » pour que Dark Vador se prenne le plasma en pleine poire ! » Sur ce problème, Roland LEHOUCQ n’a pas trouvé de solution.
Le sabre laser est-il un sabre plasma amélioré grâce à des techniques qui nous sont étrangères ? Finalement Star Wars a encore beaucoup de choses à nous apprendre !

L’armée et les sabres laser


La presse parle de « mini sabre laser », pour faire un clin d’œil à Star Wars. En réalité il s’agit d'un couteau plasma, voire d'unScalpel plasma d'utilisation médicale scalpel plasma.
Déjà utilisés en médecine, les scalpels plasma servent à cautériser les plaies, c’est le principe du métal chauffé au rouge. En chirurgie, cela permet d’obtenir un travail plus précis et plus rapide qu’avec la méthode de cautérisation classique de l'électrochirurgie.
Le flux à haute énergie de plasma pur (gaz ionisé) crée rapidement une couche mince et flexible de Sur les champs de bataille, le « couteau plasma » pourrait sauver des viescoagulation, et prévient les saignements et le suintement lymphatique.
La nouveauté est de vouloir l’utiliser sur un champ de bataille. Le dispositif nécessite donc d’être réduit et portable. Sur un champ de bataille, lorsque le temps est compté, le couteau de plasma peut sauver une vie, mais peut aussi empêcher une infection. Il stoppe les hémorragies et n’abime pas les tissus en profondeur. De plus, il n’y a pas d’outil à stériliser puisque c’est une sorte de chalumeau. Simple, pratique et propre, tout en étant peu encombrant, le couteau plasma a été testé en 2008 par l’armée américaine. Développé par les laboratoires du SOCOM (Special Operations Command), les essais ont été concluants.

Un projet qui a tout de même déjà coûté 235 000 $ en 2008 et 479 000 $ en 2009.
Il est difficile d’affirmer, qu’à l’heure actuelle, l’armée américaine est équipée du couteau plasma. Mais les couteaux plasma, avec leurs packs portatifs, sont sans doute ce qui se rapproche le plus du sabre laser à ce jour.


Le sabre laser n’est donc pas pour demain, mais qui sait ce que nous réserve l’avenir ?

Page suivante >>
Autres articles
 
Forum
 
Envie de discuter de cet article ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité