StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Slick
Biographie
 
Slick était le surnom d’un soldat clone, membre de la Grande Armée de la République durant la Guerre des Clones. Il fut des premiers soldats clones à être déployés et se vit vite confier la responsabilité d’un peloton de soldats clones.

Slick, surnommé ainsi à cause de sa discrétion et son efficacité, fut placé sous les ordres des généraux Jedi Skywalker et Kenobi. Il participa ainsi à la bataille de Christophsis, l’un des premiers affrontements majeurs de la guerre. Peu après leur arrivée, il reçut l’ordre de partir avec son groupe en mission de reconnaissance dans la ville pour y déceler un site potentiel d’embuscade. L’armée droïde se montrait menaçante et supérieure en nombre et les généraux désiraient y porter un coup rapide et dur. A bord de leur speeder BARC, Slick et ses hommes finirent par trouver un site parfait, une large avenue bordée de deux gigantesques tours jumelles d’où un tir croisé pourrait s’avérer très efficace. Sur le retour à la base, Slick et ses soldats attaquèrent un bataillon de droïdes de combat sur le point d’exécuter des natifs. Le travail fut à l’image de Slick, rapide, discret et efficace et le groupe entier put rejoindre le QG.

Mais Slick avait un terrible secret. Rongé par la vision de ses frères prisonniers et esclaves de la République, Slick avait commencé par voir du ressentiment naître envers les Jedi et la Grande Armée. Ce ressentiment se transforma vite en réelle haine envers ces institutions qui, selon lui, utilisaient les clones comme de la vulgaire chair à canon, sans aucun respect pour lui et ses camarades. Ainsi, il s’était transformé secrètement en traître, transmettant depuis le terminal de son baraquement des informations au général ennemi Whorm Loathsom et à l’acolyte Sith Assajj Ventress.

Ainsi l’embuscade dans les deux tours se retourna contre la République. Les généraux Jedi Kenobi et Skywalker, de même que Slick et ses hommes présents également, durent battre en retraite, surpris par l’apparition dans la tour même de droïdes de combat. L’évacuation par canonnière se fit sous un feu nourri ennemi, et de nombreux clones y laissèrent la vie.

Dés leur retour à la base, les Jedi accompagnés du commandant Cody et du capitaine Rex entamèrent le débriefing de cette mission catastrophe. Une seule conclusion s’imposait, un traître se trouvait parmi eux. Alors que les Jedi choisirent d’investiguer derrière les lignes ennemies, il fut demandé à Rex et Cody d’enquêter sur place dans la plus grande discrétion. Hélas, ce fut à ce moment qu’ils repérèrent un comlink allumé non loin de leur table de réunion, indiquant que quelqu’un avait écouté leur conversation. Ces appareils ayant une courte portée, les officiers clones trouvèrent vite l’espion qui les observaient du bout d’une coursive. Une course poursuite s’engagea immédiatement mais les officiers ne purent le rattraper avant le mess. Lorsqu’ils y pénétrèrent ils virent avec horreur que toutes les personnes s’y trouvant étaient des soldats clones, le traître était un des leurs !

titre img

Mais les méthodes de Slick finirent par mettre les rusés officiers clones sur sa piste. Rex, avec l’aide de R2-D2, parvint ainsi à trouver une étrange transmission qui se répétait tous les 2-3 jours, venant des baraquements de Slick. Ils annoncèrent la nouvelle sans ménagement à ce dernier qui réagit de manière volontairement exagérée, criant que c’était impossible qu’un de ses hommes soit coupable. Sa tactique était simple, faire tout pour détourner l’attention de lui même. A ce moment précis, son escouade entière entra dans le baraquement et leur interrogatoire commença immédiatement, Jester, Punch, Sketch, Gus puis Chopper. Ce dernier se montra le plus suspect, hélas pour lui, une cible rêvée pour Slick. Chopper révéla ainsi qu’il ramenait des doigts de droïdes du front, chose strictement interdite, et Slick usa de cela pour mettre en doute complètement le comportement de Chopper, affirmant qu’on ne pouvait plus lui faire confiance. Il joua son rôle de chef responsable jusqu’au bout, annonçant qu’il allait demander une enquête dés le retour des Jedi, grossière erreur. Mais Chopper se défendit, se retourna contre Slick lui demandant de manière très agressive, sur la défensive, de dire aux officiers où se trouvait-il lui même, surtout qu’il l’avait vu s’isoler dés leur retour de mission. Devenu la cible, Slick, acculé, tenta de redresser la situation mais une chose n’avait pas échappée à Cody.

Slick n’avait aucune raison de savoir que les Jedi étaient en mission derrière les lignes ennemies, c’était une opération secrète, à moins que Slick ait été celui à l’autre bout du comlink. Rex lui demanda ainsi simplement comment était-il au courant, et ce fut à ce moment que Slick abattit ses cartes. Il se rua sur les officiers, et même ses propres hommes et prit la fuite violemment à travers les baraquements. Rex et Cody partirent immédiatement à sa poursuite pendant que son escouade semblait paralysée par la révélation. Hélas, ils perdirent sa piste, ce qui laissa le temps à Slick de poursuivre son plan en détruisant l’armurerie, portant un coup dur aux forces de la République. La base fut scellée suite aux explosions et Slick se dirigea vers le centre de commandement pour déverrouiller lui-même les portes. Hélas, Rex et Cody l’y rattrapèrent et Slick dut se dissimuler dans la ventilation du plafond. Il observa patiemment les officiers et fut ravi de voir Rex repartir vers une autre entrée alors que Cody restait seul pour réactiver les systèmes, posant nonchalamment son arme sur une console. Slick descendit discrètement de sa cachette et s’empara de l’arme de Cody avant de la braquer sur l’officier. Ce dernier l’accueillit avec un sourire et Slick comprit trop tard qu’il était tombé dans un piège. Rex et Cody l’avaient repéré et avaient pensé comme lui. L’arme était déchargée et Rex revint dans son dos pour l’arrêter.

Slick eut un sursaut d’énergie et se rua sur Rex, entamant un combat à mains nues contre les deux officiers. Il leur tint tête un moment, blessant même Rex avant de perdre le dessus définitivement. Les Jedi arrivèrent à ce moment-là et Slick put leur cracher à la figure ce qu’il pensait d’eux et de l’asservissement de ses frères. Mais ceci ne sembla pas toucher Rex, Cody ou même les autres clones, Slick, qui avait mis justement en danger ses frères pour de l’argent, semblait être incompris et rejeté de tous. Il fut enfermé sans que ses prises de positions n’affaiblissent plus l’armée au moment où une forte opposition séparatiste atterrissait sur la planète.
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 28/08/2011
Rédacteur(s) : Thesandman
Mise en page : Champifou/Lax

Sources

  • TCW S01 E16.
  • http://starwars.wikia.com/wiki/Slick_%28clone_trooper%29

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Slick. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité