StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Dark Baras
Présentation
 
Dark Baras était un Seigneur Sith de l’Ancien Empire Sith Reconstitué au temps de la Grande Guerre Galactique (3 681 – 3 653 av B.Y.). En tant que tel, il joua un rôle majeur dans la guerre, et notamment dans le Sac de Coruscant (3 653 av B.Y.) qui provoqua la cessation soudaine des combats et le début de la Guerre Froide.
Biographie
 

1. Les Pourparlers de Paix sur Alderaan : l’Imposture des Sith

En 3 953 av B.Y., l’Ancien Empire Sith Reconstitué, qui avait livré une guerre sans merci à la République Galactique et à l’Ordre Jedi depuis vingt-huit ans, mit au point une stratégie destinée à mettre un terme au conflit qui avait déjà entamé une période de stagnation. Suivant les ordres de l’Empereur des Sith, le Conseil Obscur décida de créer une diversion qui leur permettrait de s’emparer de la capitale galactique plus facilement. Cette diversion prit la forme d’une demande de pourparlers en vue d’un traité de paix. Pour mener cette mission, le Conseil Obscur choisit Dark Baras, un Seigneur Sith influent et charismatique.
Lorsque la République Galactique accepta d’entamer des négociations avec l’Ancien Empire Sith Reconstitué, Dark Baras monta à bord de sa navette personnelle et se rendit sur Alderaan afin de rencontrer les émissaires de la République et de l’Ordre Jedi. Une fois arrivé là-bas, Baras se rendit dans la salle des négociations et rencontra le sénateur Paran Am-Ris, ainsi que les Jedi Dar'nala et Satele Shan. Avant même que les discussions ne furent entamées, le sénateur reçut une holocommunication en provenant du Bâtiment du Sénat Galactique sur Coruscant. L’holo-image montrait le Chancelier Suprême assassiné par un Seigneur Sith du nom de Dark Angral. Comprenant alors que les pourparlers de paix n’avaient été qu’une ruse pour assiéger Coruscant, le Chevalier Jedi Shan activa son sabre-laser et attaqua Baras. La mission étant un succès, le Seigneur Baras se contenta de parer l’attaque et de dissuader la Jedi de poursuivre le combat. Les Sith avaient un moyen de pression sur la République, et les Jedi n’avaient pas d’autre choix que de se plier à leurs conditions. Obéissant à son Maître Jedi, Satele Shan rangea son arme et s’en alla. Victorieux, Dark Baras repartit pour Korriban. Une fois arrivé là-bas, il se rendit au plus profond de l’Académie Sith et rencontra le Conseil Obscur, l’instance gouvernante de l’Ancien Empire Sith Reconstitué. Les membres du Conseil Obscur félicitèrent Baras pour son succès sur Alderaan, et envisagèrent de lui donner plus de pouvoir. Cependant, Baras déclina l’offre, déclarant qu’il était satisfait de sa fonction actuelle au sein de l’empire. Sur ce, le Conseil Obscur le congédia.
Peu après, tandis qu’il arpentait les couloirs de l’Académie Sith, Dark Baras fut agressé par Dark Angral. Ce dernier, furieux après Baras pour l’avoir empêché d’exterminer tous les Jedi de Coruscant, l’attaqua au sabre-laser. Parant immédiatement l’attaque, Baras déclara qu’il n’avait fait que suivre le plan. Reprochant au Seigneur Angral le meurtre du Chancelier Suprême, Baras projeta sur son ennemi des éclairs de Force. Angral fut propulsé à plusieurs mètres. Lorsqu’il se releva, le Seigneur Sith vindicatif se ravisa et déclara qu’il avait mieux à faire qu’affronter Baras.

2. L’Après-Traité de Corucant : un Vent de Trahison

Plus tard, Dark Baras découvrit que le Maître Jedi du nom de Dar’nala était la personne responsable de l’attaque de l’Emissaire, une navette de transport de la République. Peu après, Dark Baras se rendit sur un quai d’amarrage où une navette impériale avait récemment explosé. Sur place, un agent des douanes l’informa que Dark Angral soupçonnait les espions de la République d’être derrière l’attentat. Bien qu’il se méfiait de son confrère Sith, Baras était intrigué.
Quelques temps après, tandis que Baras méditait dans son bureau de l’Académie Sith de Korriban, un assassin Sith pénétra dans ses quartiers et tenta de le tuer. L’assassin asséna un coup de dague dans le dos de Baras, mais le Seigneur Sith se retourna et tua son assaillant sous une décharge d’éclairs de Force. Dark Baras pensa alors immédiatement que Dark Angral était derrière cette tentative d’assassinat. Après avoir patiemment attendu sa vengeance, Dark Baras alla accueillir Dark Angral aux quais d’amarrage. Accusant le Seigneur Sith d’avoir attenté à sa vie, Baras envoya des éclairs de Force sur Angral. Ce dernier para l’attaque aisément et déclara que s’il avait voulu le tuer, il l’aurait fait lui-même. Lorsque Angral l’attaqua à son tour, il lui révéla que le prisonnier Jedi Dar’nala avait mentionné son nom durant sa détention. Prenant le temps de considérer l’information, Baras désactiva son sabre-laser et le jeta à terre. À la merci de son ennemi, Dark Baras demanda l’aide de Dark Angral.

3. Les Cavernes de Dantooine

Peu après leur affrontement sur Korriban, Dark Baras et Dark Angral se rendirent sur Dantooine, accompagnés de quelques soldats impériaux, afin d’attendre l’arrivée des Jedi renégats. Et l’attente ne fut pas longue. Très vite, le Maître Jedi Dar’nala, le Chevalier Jedi Fortris Gall, le lieutenant Harron Tavus, et le mercenaire Dalborra, surgirent de nulle part, armes aux poings. Aussitôt, une bataille éclata entre les deux factions. Pendant le combat, le Chevalier Jedi Satele Shan fit son apparition, et Baras révéla enfin ses intentions. Tandis qu’il l’affrontait, Dark Baras révéla à la jeune Shan que c’était son ancien Maître, Dar’nala, qui était derrière les récentes attaques qui avaient violé le traité de paix. Profitant de la confusion qu’il avait insinuée en elle, Baras incita Satele Shan à le rejoindre et à préserver la paix. Percevant la confusion de son ancienne padawan, le Maître Jedi Dar’nala donna l’ordre à Shan de tuer Baras. C’est alors que Shan réalisa que son ancien maître avait succombé au côté obscur. Comprenant cela, Shan refusa d’obéir à Dar’nala. Furieuse, cette dernière tenta de tuer le lieutenant Harron Tavus pour se venger. Mais le Chevalier Fortris Gall l’en empêcha, et finalement, Dalborra, qui était resté sous son influence néfaste depuis plusieurs heures, tua Dar’nala d’un puissant coup de poing au visage.
La bataille prit fin avec la mort de Dar’nala, et Dark Baras laissa Shan et ses compagnons s’enfuir, déclarant qu’elle finirait par les rejoindre un jour car le sang de Dark Revan coulait dans ses veines.


4. La Guerre Froide

On ignore précisément ce que Baras fit des années suivantes. Mais il ne resta pas les bras croisés, il dressa avec son maître, Dark Vengean, le Plan Zéro, une liste de militaires républicains haut-placés qui avait été, et serait vitale, pour la future guerre inévitable entre l'Empire et la République. Il format aussi son premier apprenti, Draahg, un humain issue de l'Académie de Korriban. Au lieu de le prendre comme apprenti officiel, Baras convainquit son maître de le faire. De ce fait, Il possédait un agent double qui lui rapportait les moindres faits et gestes de Vengean, et particulièrement les choses que ce dernier ne voulait pas que Baras sache. C'est sans doute à cet époque qu'il mit en branle son plan pour atteindre son objectif ultime : Devenir Voix de l'Empereur...

5. Un nouvel apprenti

Des années plus tard, cherchant un nouveau pion à jouer sur l'échiquier politique qu'était l'Empire, il voyagea sur Korriban pour se chercher un nouvel apprenti. Au départ, il était prévu qu'il prenne en tutelle le jeune Vemrin, un humain au potentiel conséquent. Néanmoins, alors qu'il supervisait l'entraînement de son protégé, il sentit une perturbation dans la Force : la mort d'un Terentarek, l'un de ces puissants avatar du Côté Obscur, réputé pour être extrêmement dur à tuer. Cherchant à découvrir qui avait bien put réussir un tel exploit, il fit la rencontre d'une jeune recrue qui était sous la tutelle du Superviseur Tremal.

Intrigué par la puissance de ce tout jeune apprenti, il mit en compétition Vemrin et son désormais nouveau rival. Se délectant de la compétition que se livrait les deux potentiels apprentis, il finit par se décider en envoyant l'acolyte récupérer un ancien sabre-laser dans la tombe de Naga Sadow. Ayant auparavant ordonné à Vemrin de se retirer dans ses quartiers, il ne fut néanmoins peu surpris d'apprendre que celui-ci avait désobéi. Attendant avec impatience qui ressortirait vainqueur de l'affrontement ultime en Vemrin et l'Acolyte, il fut étonné et enthousiasmé lorsque ce dernier ressortir de l'antique tombe.

Ayant désormais un nouvel apprenti, il ordonna à celui-ci de se rendre sur Dromund Kaas, le monde-trône de l'Empire Sith, où des affaires des plus urgentes se déroulaient...

6. La traque de Jaesa Willsaam

A peine de retour à Kaas City, il décongela de la carbonite un agent du SIS, les services secrets de la République. Alors qu'il envoyait son agent s'occuper de quelques uns des ses rivaux, Baras essaya en vain de briser l'espion. Ce-dernier était protégé par un pouvoir jedi qui l'empêchait de divulguer quoique ce soit. Si Baras interrogeait ce pauvre homme c'était parce qu'il avait récemment découvert que certains de ses nombreux espions avaient été démasqués, pressentant une menace pour son réseau, il avait capturé l'espion alors que celui-ci filait un autre espion sur Nar Shaddaa.


Perdant finalement patience, il envoya son apprenti à la recherche du Ravageur, un antique dispositif qui était dans le Temple Noir. La légende racontait que l'Empereur lui-même avait jadis utilisé ce dispositif pour briser même les esprits les plus résistants. Ne s'attendant pas à ce que son apprenti revienne vivant de son voyage, il fut par conséquent surpris lorsqu'il revit ce dernier avec le Ravageur à la main. À l'aide de l'appareil, il réussit enfin à briser l'agent du SIS. De sa bouche, il apprit que son éternel rival, Nomen Karr, un rival jedi de longue date, avait pris sous son aile un nouveau padawan qui avait le pouvoir de découvrir la vraie nature de tout un chacun. Malheureusement, l'agent mourut avant de révéler l'identité du padawawn.
Jaesa Willsaam

Pressentant un danger majeur pour son réseau d'espions, il envoya l'apprenti éliminer les espions déjà compromis par l'apprenti de Karr. L'envoyant sur Balmorra puis sur Nar Shaddaa, où son apprenti en profita pour solder les comptes de Baras avec un autre seigneur sith, le Seigneur Rathari, Baras en profita pour disperser ses agents à travers la galaxie pour essayer d'en apprendre plus sur le mystérieux padawan. Lorsque que son apprenti en eut fini avec les nettoyages, le Seigneur sith apprit à celui-ci que Karr avait mis son vaisseau sur écoute. Remontant la source du signal, il envoya son apprenti détruire un avant-poste de la République qui était situé dans l'Espace Hutt

Une fois que cela fut fait, il envoya son agent sur Tatooine et sur Aldérande. Ces deux planètes étaient en effet, respectivement, la planète où la padawan s'était entraînée, et la planète d'origine de ce même padawan. Sur Aldérande, Baras apprit la véritable identité de l'apprentie de son rival : Jaesa Willsaam. Lorsque que son apprenti évoqua la possibilité de convertir Jaesa au Côté Obscur, Baras reconnu l'utilité de la chose mais il conseilla à son agent de laisser la séduction du Côté Obscur aux maîtres.

Finalement, après des semaines de traque, Nomen Karr mit au défi Baras de le rejoindre sur Nal Hutta pour un combat à mort. S'estimant au-dessus de tout ceci, Baras envoya son apprenti régler une bonne fois pour toutes la question de Karr et de son padawan. Contre tout attente, l'apprenti surpassa le maître jedi, mais il le garda en vie et attira Jaessa. Au retour de son allié, Baras fut surpris de retrouver avec son agent Jaessa qui avait succombé au Côté Obscur. Devant tant de talents et de compétences, Baras promut son apprenti au rang de Seigneur Sith.

7. L'ascension de Baras

Après avoir accordé quelques semaines de repos bien mérité à son apprenti, Baras le convoqua de nouveau et lui confia une autre mission. Celle-ci avait pour but de satisfaire le propre maître de Baras, Dark Vengean, qui avait été un grand insatisfait du Traité de Coruscant et qui cherchait à tout pris un prétexte pour reprendre les hostilités. Baras dit donc à son ancien apprenti de retourner sur Nar Shaddaa et d'y liquider le général Karastace Gronn, un militaire républicain audacieux qui avait toujours empêché l'Empire de conquérir les systèmes en bordure.


Lorsque son apprenti lui eut rapporté sa réussite, Baras convoqua Vengean, lui présenta son ancien apprenti, et lui expliqua les exploits de ce dernier. Une fois les présentations faites, Vengean décréta que le Plan Zéro, un complot qui visait à décapiter l'état-major républicain était en vigueur. Baras, plus qu'heureux d’obéir aux ordres de son maître envoya son agent liquider le Trust Martial sur Taris, un groupe de généraux reconnus pour leur génie tactique.

Dark Vengean
Il l'envoya ensuite s'occuper de l'amiral Monk qui se battait avec le Moff Masken, en orbite de Quesh. Monk dut s'enfuir sur la planète tandis que Masken, fatigué des petits jeux politiques des sith s'attaqua à l'apprenti de Baras. Triomphant de Masken, celui-ci se rendit sur Quesh pour confronter Monk. Celui-ci lui révéla alors qu'il ne comprenait pas pourquoi Baras voulait le tuer puisqu'il était un de ses espions. Une fois Monk mort, Baras confirma que ce dernier était l'un de ses espions mais n'expliqua pas pourquoi il avait caché cette information capitale à son apprenti.


La dernière cible du Plan Zéro était le chevalier jedi Xerender, une épine dans le pied de Baras depuis des années. Xerender lui avait même volé son sabre-laser lors de l'un de leurs nombreux combats. Le jedi avait été localisé sur Hoth pour y récupérer son ancien maître, Wyellett. Le Guerrier Sith s'occupa de ses deux cibles et retourna voir son maître pour lui annoncer le succès du Plan Zéro.

Pendant ce temps, Baras décida qu'il était temps de se débarrasser de la tutelle de son maître et rappela à lui Draahg, son agent double auprès de Vengean. Réunissant ses deux alliés les plus puissants, Draahg et le Guerrier, il les envoya assassiner Vengean qui était à la Citadelle, sur Dromund Kaas. Lorsque ceux-ci lui rapportèrent la nouvelle de la chute de son ancien maître, Baras entérina leur alliance et ils trinquèrent à leur victoire et à la future chute de la République...

8. Une histoire de Voix, de Main et de Furie

Alors que Baras remplaçait son maître au Conseil Noir, il observa son ancien apprenti et se rendit compte que celui-ci devenait de plus en plus puissant, il avait réussi à défaire un maître jedi reconnu comme étant puissant ainsi qu'un membre du Conseil Noir. Sombrant de plus en plus dans la paranoïa, il se mit à redouter que son ancien apprenti devienne assez puissant pour s'émanciper et qu'il défie Baras, comme ce dernier avez défié Vengean. À tort ou à raison, il prit ses dispositions et fomenta un plan pour se débarrasser d'un potentiel rival.


Il s'arrangea pour que la République apprenne l'existence d'une grotte qui passait juste en-dessous de la base impériale sur Quesh. Les républicains, ne pouvant laisser passer une telle occasion de mettre à mal les opérations impériales, montèrent un groupe qui avait pour objectif de planter une bombe dans cette même grotte. Il donna à Draahg le vrai détonateur et envoya sa vraie cible s'occuper des républicains. Lorsque cela fut fait, il révéla sa trahison par le biais de Draahg qui en profita pour se moquer de son rival. Il fit exploser la bombe et se réjouit de la mort du Guerrier, inconscient que d'obscures forces l'avait sauvé et qui complotaient la chute de Baras.  


Se pensant les mains libres, il mit en œuvre son plan pour devenir Voix de l'Empereur, qui était sensé être le porte-parole du chef de l'Empire. De par son statut très particulier, la Voix était de facto le dirigeant de l'Empire. Ses manœuvres ne passèrent pas inaperçues et il s'attira l'inimitié de plusieurs Conseillers Noirs, notamment Dark Vowrawn, un sith de sang pur membre du Conseil depuis des décennies. Il envoya tout d'abord le seigneur Melicoste libérer la sœur de Baras, Dark Ekkage de Belsavis, mais le plan échoua et Ekkage ne sortit jamais de sa prison. Lorsque Vowrawn fut envoyé sur Corellia pour aider à la conquête menée par Dark Décimus, et qu'il demanda des renforts, Baras s'arrangea pour que la Bataillon de l'Armageddon, une unité militaire d'élite reste coincée sur Hoth avec des ordres inutiles. Il envoya Draahg veiller à ce que le Bataillon ne sorte pas de la planète gelée. Lorsque son apprenti lui rapporta la présence des coéquipiers de son ancien apprenti, il lui ordonna de les convertir à sa cause ou bien de les faire  mourir. C'est alors qu'il ressenti avec étonnement la défaite de Draahg. S'empressant de le rejoindre, il le découvrit aux portes de la mort, affreusement brûlé. Le sauvant de peu, il lui implanta des dizaines d'améliorations cybernétiques, pour le maintenir en vie et pour le rendre plus fort. Une fois remis, Draahg lui révéla que le Guerrier était non seulement toujours en vie et bien déterminé à défaire Baras mais qu'en plus il s'était allié à la Main de l'Empereur, une organisation secrète plus proche encore de l'Empereur que ne l'était le Conseil Noir. Etant devenue la Furie de l'Empereur, le Guerrier était partit en croisade pour défaire un à un les plans de Baras.


Bien déterminé à se débarrasser de cette menace capitale, Baras contacta un des compagnons de la Furie pour le convaincre de trahir celle-ci et de le tuer. Malgré le fait qu'il échoua, le traître fut étonnement épargné et rejoignit définitivement le Guerrier.


Baras décida de se concentrer sur Vowrawn, convaincu que la Furie essayerait de s'allier à lui, il envoya trois assassins pour le liquider. Lorsque ceux-ci échouèrent à cause  du Guerrier, il envoya Draahg plus puissant que jamais pour accomplir ce que des assassins normaux n'avaient put faire. Draahg attendit Vowrawn et la Furie à la prison de l'Entité Sith, un ancien esprit du Côté Obscur qui avait été réduit en captivité par Baras et qui se servait de ses visions sur l'avenir pour mettre au point ses plans. Ressentant la défaite, et la cette-fois ci définitive mort de Draahg, conscient qu'il était le prochain sur la liste, Baras précipita ses plans et réunit en urgence le Conseil Noir pour se faire élire Voix de l'Empereur, si il atteignait son but il deviendrait intouchable.

Alors qu'il réunissait le Conseil Noir sur Korriban, s'impatientant du retard de Vowrawn, il ne fut néanmoins pas surpris de voir la Furie arriver. Gardant son sang-froid, il en appela au Conseil Noir pour qu'ils tuent le Guerrier. Ne voulant prendre le risque de contrarier l'Empereur, Dark Marr décréta un duel, le vainqueur serait le vrai garant de la volonté de l'Empereur, l'autre serait mis à mort pour sa trahison. Acceptant à contrecœur ce revirement, il se mit en position de combat. Tout se jouait maintenant, le maître contre l'apprenti, la Voix contre la Furie, dans l'Académie où tout avait commencé pour eux deux, dans la plus pure tradition sith.. Les deux combattants se ruèrent dessus...

Les bottes succédèrent aux éclairs tandis que les lames se croisaient impitoyablement dans ce qui était un duel très intense. Baras fut repoussé une première fois, se sentant plus vivant que jamais, il enleva enfin son masque et déchaîna toute la puissance de sa fureur sur son ancien apprenti. Les vagues du Côté Obscur remplirent la salle alors que les deux combattants se battaient, chacun bien déterminé à en finir. Les enchaînements étaient parés, les pouvoirs contrés, mais le duel tourna lentement en la défaveur de Baras et celui-ci fut une deuxième fois repoussé. Essayant un dernier baroud d'honneur, il déchaîna des éclairs sith qui jamais ne vinrent, la soi-disant Voix de l'Empereur étant trop épuisé pour puiser plus avant dans la Force.

Prenant peur et rendu furieux face à défaite, il ordonna à Dark Marr de l'aider à détruire « cette ordure », selon ses propres mots. Face au refus de Marr, Baras se tourna vers Ravage et se heurta au même refus. Rendu furieux par cette trahison, il les menaça tous de se venger, que même la mort ne l'arrêterait pas, puis dans un élan de fierté, il mit au défi la Furie de délivrer le coup de grâce. On ne sait si le Guerrier accéda à sa demande ou si il l'épargna, mais le fait que Baras était totalement vaincu et qu'on n'entendit plus parler de lui dans les temps qui suivirent...

Dark Baras
Apparitions
 
Ancienne République
Dossiers associés
 
L'Encyclopédie de l'Ancienne République    Le Dossier Force - Les Archives Jedi   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 16/10/2010
Rédacteur(s) : Jedimax01
Mise en page : Jedimax01, Ashlack
Mise(s) à jour : Ababe

Sources

  • http://starwars.wikia.com/wiki/Darth_Baras
  • Star Wars - The Old Republic: Threat of Peace

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique du personnage par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Dark Baras. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche n'a pas encore été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité