StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Empire en Exil
Description
 
L’Empire en Exil était une faction impériale loyale à l’Empereur Roan Fel au temps de la Seconde Guerre Civile Impériale (130 - ? ap B.Y.) Issu de l’Empire Galactique de Roan Fel, l’Empire en Exil était un empire de type monarchique fondé à partir de la Déclaration d’un Nouvel Ordre, celle-là même qui avait déclaré les Jedi ennemis de l’état. L’Empire en Exil reposait sur la Charte Impériale et était officiellement défendu par l’Ordre des Chevaliers Impériaux, qui était resté en dehors de la Guerre Sith-Impériale (127 – 130 ap B.Y.) Considéré comme l’ennemi numéro un de l’Empire Galactique de Dark Krayt, l’Empire en Exil était localisé sur une seule et unique planète : Bastion, le fief impérial. Pendant un temps, d’autres planètes furent placées sous la juridiction de Roan Fel : Munnilinst, Borosk, Agamar, et Vinsoth, mais elles finirent toutes par tomber entre les griffes de l’Empire Galactique de Dark Krayt.

Historique
 

1. La Guerre Sith-Impériale : une Issue Fatale (127 – 130 ap B.Y.)

En 127 ap B.Y. éclatait la Guerre Sith-Impériale, un conflit façonné à la fois par le Sith Unique et l’Empire Galactique de Roan Fel. Après le sabotage du Projet Ossus par le Sith Unique (127 ap B.Y.), de nombreux mondes tournèrent le dos à la Fédération Galactique des Alliances Libres et au Nouvel Ordre Jedi, et rallièrent le camp opposé : l’Empire Galactique de Roan Fel. Recevant le soutien de plus en plus de mondes, le Conseil des Moffs décida de déclarer la guerre à la Fédération Galactique des Alliances Libres. Dès le début du conflit, la Fédération Galactique des Alliances Libres se trouva en mauvaise posture. Les défections et autres déclarations de neutralité l’avaient grandement affaiblie. Durant trois années, l’Empire Galactique infligea de lourdes défaites à l’Alliance Galactique, et les efforts des Jedi furent très vites contrecarrés par les Sith de Dark Krayt. En 130 ap B.Y., l’Alliance Galactique subit une ultime défaite à la Bataille de Caamas, ouvrant la voie aux impériaux jusqu’à Coruscant. Victorieux, l’Empire Galactique reprit Coruscant et Roan Fel s’installa sur son trône d’empereur de la galaxie. Cependant, le pouvoir de Fel avait déjà commencé à s’estomper, et le Conseil des Moffs prenait désormais les décisions à sa place. Une fois la guerre terminée, Dark Krayt joua son dernier coup : il fit irruption dans une réunion entre le Conseil des Moffs et l’Empereur, tua les quatre Chevaliers Impériaux assignés à l’Empereur, et assassina ce dernier. Ce fut l’avènement de l’Empereur Dark Krayt, et de la première autorité suprême Sith-Impériale. Néanmoins, l’homme que Dark Krayt avait tué n’était pas Roan Fel, mais une doublure. Le véritable Empereur Roan Fel était parvenu à fuir Coruscant aux côtés de son lieutenant, le Chevalier Impérial Antares Draco, et après avoir rejoint l’espace profond, il entama une longue période d’exil.

2. Le Retour de Roan Fel : la Formation de l’Empire en Exil (137 ap B.Y.)


En 137 ap B.Y., après sept longues années d’exil, l’Empereur Roan Fel décida de refaire surface. Et pour cela, il choisit de reprendre Bastion, le fief de l’Empire Galactique. Voyageant à bord d’une Navette Impériale Nune, l’Empereur et les Chevaliers Impériaux Antares Draco, Ganner Krieg, et Sigel Dare, foulèrent le sol de la forteresse impériale dans le but d’asseoir l’autorité du véritable empereur. Lorsque Roan descendit la rampe d’embarquement de sa navette, le lieutenant Kieffer le somma de se rendre, au nom de l’Empereur Dark Krayt. Cependant, Roan Fel refusa de coopérer, affirmant sa volonté de reprendre ce qui lui appartenait. Sur ce, l’Empereur fit un discours aux centaines de soldats impériaux rassemblés sur la place. Furieux, le lieutenant Kieffer tenta de tuer Roan Fel, mais un soldat impérial l’abattit avant qu’il n’ait eut le temps d’ouvrir le feu. Le soldat qui avait tiré sur Kieffer avait agi sur ordre du général Oron Jaeger, un partisan de Roan Fel ravi de voir revenir son empereur. La capture de Bastion marqua la proclamation d’un gouvernement en exil loyal au véritable empereur. Le retour de Roan Fel fit trembler l’Empire Galactique de Dark Krayt sur ses fondations, et de nombreux mondes choisirent de rallier Fel, leur vrai empereur. L’Empire en Exil obtint le soutien de nombreuses forces militaires, et de nombreux partisans hostiles au Sith Unique.

3. L’ennemi de mon Ennemi est mon Ami : Tentative d’Alliance avec les Vestiges de l’Alliance Galactique (137 ap B.Y.)

En 137 ap. B.Y., l’Empereur Roan Fel décida de partir en quête d’un nouvel allié : les Vestiges de l’Alliance Galactique. Jadis ennemis jurés, l’Empire en Exil et les Vestiges de l’Alliance Galactique avaient désormais un ennemi commun à affronter : l’Empire Galactique de Dark Krayt. Ainsi, Roan Fel chargea l’un de ses meilleurs éléments – le capitaine Mingo Bovark – de mener les négociations avec l’amiral Gar Stazi en personne sur un terrain neutre : La Roue. Dans le but de mener une discussion dans les meilleures conditions, les deux factions acceptèrent respectivement de n’envoyer qu’une seule navette à bord de La Roue, une station spatiale qui n’autorisait normalement pas les armes à feu à son bord. Une fois à bord de La Roue, le capitaine Bovark fut escorté par des Chevaliers Impériaux jusqu’à la salle des négociations où il rencontra l’amiral Gar Stazi en personne. Durant les discussions, le capitaine Bovark révéla à l’amiral Stazi qu’en vérité, la guerre n’était pas du fait des impériaux, mais bien des Sith. L’Empereur Roan Fel n’était pas responsable de la déclaration de guerre, c’était son subordonné le Moff Morlish Veed. Indisposé à écouter ce que Bovark avait à dire, l’amiral Stazi décida de s’en aller, mais se ravisa lorsque Bovark déclara que Roan Fel avait repris Bastion. Les négociations purent reprendre sur de nouvelles bases. Cependant, la réunion fut brutalement interrompue quelques minutes plus tard, lorsque la navette diplomatique impériale, sans raison apparente, ouvrit le feu sur la navette diplomatique de l’AG. Aussi stupéfait que l’amiral Stazi, Mingo Bovark demanda à savoir ce qui se passait. Malheureusement, l’amiral Stazi crut immédiatement à une ruse destinée à l’éliminer, et sortit une vibrolame de sa manche. Pendant ce temps, à l’extérieur de la salle des négociations, les Chevaliers Impériaux Antares Draco et Ganner Krieg se défendaient contre l’assaut des gardes de l’AG. Tandis que Krieg repoussait les tirs de l’ennemi, Draco se servit de son sabre-laser pour sectionner la porte blindée. Une fois la porte ouverte, le Chevalier Impérial se servit de la Force pour projeter Gar Stazi contre une paroi de la salle, et récupéra le capitaine Bovark qui avait été blessé au bras. Une fois dans le couloir, la délégation impériale fut interceptée par la sécurité de La Roue et par son administrateur, Pol Temm, en personne. Ce dernier bannit officiellement les deux factions de La Roue. Le capitaine Bovark fut escorté jusqu’à sa navette, persuadé qu’on avait délibérément saboté les commandes de sa navette pour mettre un terme aux négociations. Et il avait raison. Les commandes de la Navette Impériale Nune avaient été sabotées par l’agent de renseignement Sith Jor Torlin et l’agent impériale Morrigan Corde, qui étaient alors à la poursuite de Cade Skywalker.

4. La Tentative d’Assassinat de Roan Fel (137 ap B.Y.)

Peu de temps après l’échec des négociations sur La Roue, l’Empire en Exil subit sa première attaque directe. En effet, le Sith Unique mit au point un plan audacieux : tuer l’Empereur. Pour cela, les Sith se servirent du gouverneur Vikar Dorn pour permettre à l’un des leurs d’approcher la planète Bastion sans être repéré. L’homme choisi pour la mission était un Maître Sith du nom de Dark Kruhl. Lorsque le croiseur du gouverneur Dorn, le Dauntless, atteignit l’orbite de Bastion, le blocus de défense de l’Empire en Exil autorisa le gouverneur Dorn à rejoindre la surface à bord d’une Navette Impériale Nune. C’est là le moyen que Dark Kruhl utilisa pour passer les défenses de la planète et pour s’infiltrer dans la forteresse de l’empereur. Ce dernier se trouvait dans les Jardins Pellaeon, en pleine méditation. L’assassin Sith suivit la présence de l’empereur jusqu’aux jardins impériaux, et passa enfin à l’attaque. Cependant, Roan Fel était préparé ; il avait senti la présence du Sith depuis l’orbite, et avait délibérément congédié ses Chevaliers Impériaux pour s’occuper de la menace lui-même. Les deux guerriers s’engagèrent donc dans un duel sans merci. Durant le combat, Roan Fel neutralisa la lame du sabre-laser de Dark Kruhl grâce à ses bracelets de cortose. Furieux, Kruhl projeta des éclairs de Force sur l’Empereur, et ce dernier fut projeté à quelques mètres. Le combat reprit de plus belle, cette fois-ci à mains nues, mais Roan Fel finit par y mettre un terme en abattant Dark Kruhl d’un tir à l’estomac. Tandis que Dark Kruhl s’effondrait, le Chevalier Impérial Antares Draco surgit à toute vitesse, sabre-laser au poing. L’Empereur Fel le rassura et lui ordonna de lui envoyer le gouverneur Dorn. Ceci étant, Roan Fel renvoya le gouverneur Dorn sur Coruscant avec le sabre-laser de Dark Kruhl afin d’envoyer un message aux Sith. À son arrivée sur Coruscant, Vikar Dorn fut exécuté par Dark Maladi.

5. La Débacle de Dac (137 ap B.Y.)

Peu de temps après la mésaventure des Jardins Pellaeon, l’Empereur Roan Fel chargea les Chevaliers Impériaux Treis Sinde et Sigel Dare d’une mission périlleuse. La mission consistait à saboter une nouvelle génération de Destroyers Stellaires : l’Impérieux. Ce nouveau modèle de navire de guerre commandé par Dark Krayt avait été conçu pour surpasser les Destroyers Stellaires de l’Empire en Exil, les modèles Pellaeon. Lorsque la construction du premier modèle fut achevée, les Chevaliers Impériaux Sinde et Dare mirent le cap sur Dac et s’infiltrèrent dans les chantiers navals stationnés en orbite. De là, les deux Chevaliers Impériaux se glissèrent à bord de l’Impérieux et posèrent des bombes sur les systèmes d’armement. Ainsi, au moment où les Sith-Impériaux activeraient les armes du navire, ce dernier exploserait dans une puissante explosion. Lorsque les deux Chevaliers Impériaux repartirent, la mission semblait accomplie ; cependant, il y eut un imprévu. Juste après le sabotage, les forces des Vestiges de l’Alliance Galactique émergèrent d’hyperespace pour prendre possession du prototype. Grâce à des commandos de l’Alliance Galactique déguisés en commandos impériaux, l’amiral Gar Stazi parvint à s’emparer du prototype de l’Impérieux. Lorsque la nouvelle parvint aux oreilles de l’Empire en Exil, Roan Fel décida de rappeler les Chevaliers Impériaux Sinde et Dare et de les renvoyer sur place afin de retrouver Monia Gahan, un membre de l’Escadron Rogue, et de la ramener sur l’Impérieux pour permettre à l’AG de désactiver les bombes. Cet acte d’entraide permettrait ainsi aux deux factions autrefois ennemies de former une alliance. 

Lorsque Treis Sinde et Sigel Dare rejoignirent la surface de Dac, ils se lancèrent à la poursuite de Monia Gahan, et durent éliminer de nombreux soldats Sith-Impériaux en chemin pour l’intercepter. Lorsqu’ils la retrouvèrent, les deux Chevaliers Impériaux lui ordonnèrent de les suivre, mais cette dernière n’accepta qu’à une condition : il fallait libérer les autres membres de l’Escadron Rogue qui étaient détenus dans les prisons impériales. À contrecœur, Treis Sinde et Sigel Dare acceptèrent de libérer les compagnons de Gahan et prirent d’assaut les prisons impériales. Une fois les prisonniers libérés, les impériaux et les hommes de l’AG se rendirent aux hangars de la prison. Là-bas, les Chevaliers Impériaux neutralisèrent plusieurs gardes et s’emparèrent d’une Navette Impériale Nune. Cependant, cette navette appartenait au Seigneur Sith Dark Azard, et ce dernier avait senti la présence des fuyards dans la Force. Tandis que la Navette Impériale Nune commençait à sortir des hangars, Dark Azard se lança à leur poursuite, ce qui poussa Treis Sinde à bondir hors de la navette pour retenir l’ennemi. Tandis que Sigel Dare et les hommes de l’AG s’enfuyaient, Treis Sinde engagea Dark Azard en duel. Incapable de partir en laissant son ancien maître derrière, Sigel Dare ordonna au pilote de jeter une bombe dans le hangar afin d’aider Sinde. Lorsque la bombe fut déployée, la navette la fit exploser dans le hangar, ce qui permit au Maître Treis Sinde de s’enfuir. Une fois loin de Dac, la navette de Sigel Dare mit le cap sur la flotte des Vestiges de l’Alliance Galactique afin de ramener les anciens prisonniers à bon bord. Là-bas, Sigel Dare rencontra l’amiral Gar Stazi, et ce dernier, reconnaissant, chargea Sigel Dare de transmettre à Roan Fel un message : les Vestiges de l’Alliance Galactique étaient prêts à former une alliance avec l’Empire en Exil.

6. Une Alliance Informelle avec l’Ennemi Juré du Sith Unique : Cade Skywalker (137 ap B.Y.)

Plus tard, l’Empereur Roan Fel chargea le Chevalier Impérial Azlyn Rae d’une mission spéciale : retrouver Cade Skywalker - le Jedi fugitif recherché par Dark Krayt - et se servir de lui pour localiser le siège du Nouvel Ordre Jedi. Azlyn Rae partit donc pour Iego, où elle retrouva le vaisseau personnel de Skywalker, le Mynock, stationné dans une forteresse appelée le « Nid de Rawk » et tenue par l’oncle de Cade, Nat Skywalker. Après s’être montrée aux fugitifs, Rae parvint à rejoindre l’équipage du Mynock. Ainsi, le Chevalier Impérial suivit Cade Skywalker jusqu’au repaire secret des derniers Jedi de la galaxie : le Temple Caché. Ce dernier était situé sur Taivas, une planète de la Bordure Extérieure. Une fois sortie de l’hyperespace, le Chevalier Impérial Azlyn Rae communiqua sa position aux Chevaliers Impériaux Marasiah Fel, Antares Draco et Ganner Krieg. Ces derniers se rendirent aussitôt aux coordonnées transmises. Lorsque les Chevaliers Impériaux atterrirent près du Temple Caché, ils rencontrèrent Cade Skywalker et son équipage. Furieux, Skywalker dégaina son sabre-laser et fit éclater une brève escarmouche. Le combat fut interrompu par le Maître Jedi Wolf Sazen, qui, au nom du Haut Conseil Jedi, souhaita la bienvenue aux visiteurs. Lorsque les tensions retombèrent, le Haut Conseil Jedi accepta de recevoir l’équipage de Cade Skywalker et la délégation impériale pour une réunion extraordinaire. Au cours de la réunion, Skywalker révéla à l’assemblée que Dark Krayt n’était autre qu’un ancien Chevalier Jedi de l’Ancienne République : A’Sharad Hett. Lorsqu’il eut fini de conter sa mésaventure au Temple des Sith, Skywalker suggéra au Haut Conseil une stratégie destinée à frapper le Sith Unique à la source : tuer Dark Krayt. L’idée même de l’assassinat allant à l’encontre des principes essentiels du Nouvel Ordre Jedi, le Haut Conseil Jedi refusa de soutenir le plan de Skywalker. En revanche, après avoir écouté le discours de Marasiah Fel, les membres du Haut Conseil Jedi acceptèrent d’étudier la proposition d’une alliance entre eux et l’Empire en Exil. Une fois la réponse du Haut Conseil délivrée, Cade Skywalker décida de s’en aller combattre les Sith à sa manière. Cependant, avant de partir, il fut interpellé par les Chevaliers Impériaux Antares Draco et Ganner Krieg. Ces derniers, sur ordre de la princesse Fel, demandaient la permission de rejoindre Cade Skywalker dans sa mission d’assassinat. Toute aide étant la bienvenue, Cade Skywalker accepta à contrecœur d’accueillir les deux impériaux, ainsi qu’Azlyn Rae, à bord de son vaisseau.

Une fois le Mynock affrété pour sa mission, la nouvelle équipe de Cade Skywalker mit le cap sur Had Abbadon, une place forte de l’Empire Galactique de Dark Krayt. Cependant, en route, le Mynock rencontra une force mystérieuse et inattendue : un Destroyer Stellaire Pellaeon du nom de Soleil de Fer. Ce dernier affichait une conception obsolète et sa coque était endommagée. Pris au piège par un champ tracteur, le Mynock fut hissé à bord du Soleil de Fer. N’ayant pas d’autre choix, l’équipage de Skywalker, comprenant désormais trois Chevaliers Impériaux, explora les couloirs du mystérieux vaisseau de guerre, mais ne trouva que des os et des traces de lutte. Soudain, ils furent attaqués par des hordes de créatures sanguinaires : des Rakghouls. Dans la confusion du combat, Cade Skywalker et Azlyn Rae furent respectivement mordu et griffée, puis mis à l’écart par une mystérieuse femme en armure de combat : la Jedi Celeste Morne. Tandis que les contrebandiers attendaient dans le hangar, Cade Skywalker se servit de son pouvoir de Force pour se soigner, lui et Azlyn Rae, ce qui ne manqua pas d’impressionner Celeste Morne, puisque l’infection rakghoul ne connaissait aucun antidote. En réalité, Morne était possédée par l’esprit d’un ancien Seigneur Sith : Karness Muur, et ce dernier était le créateur des rakghouls. Après avoir entendu le grabuge, les Chevaliers Impériaux Draco et Krieg rejoignirent les autres membres de l’équipage dans le hangar et les aidèrent à éliminer les rakghouls. Quelques minutes après, Skywalker et Rae ressortirent des cellules, accompagnés de Celeste Morne, et déclarèrent qu’il était temps de se remettre en route. Bénéficiant désormais de l’aide de l’étrange Celeste Morne, la mission d’assassinat reprit sa route vers Had Abbadon. Là-bas, tandis que Cade Skywalker, Azlyn Rae et Celeste Morne s’apprêtaient à investir le poste de commandement de la base Sith-Impériale de la planète, Antares Draco et Ganner Krieg grimpèrent dans leurs prédateurs TIE et éliminèrent les défenses anti-aériennes de la base. Une fois ceci fait, Skywalker et ses compagnons d’armes prirent d’assaut le centre de commande de la base, transformant les soldats impériaux présents sur les lieux en rakghouls. À la fin des combats, Skywalker laissa partir le commandant en charge de la base : Dark Reave, afin de faire savoir à Dark Krayt qu’ils étaient sur Had Abbadon. Une fois la base pacifiée, le Chevalier Impérial Draco fit un rapport à l’Empereur Roan Fel. Dans son message, Draco rapporta à l’empereur qu’ils étaient en compagnie d’une femme dotée d’un talisman capable de transformer n’importe quel être non réceptif à la Force en créature sanguinaire. Au vu de ces nouvelles informations, l’Empereur Fel ordonna à ses chevaliers de récupérer le Talisman Muur pour en faire une arme impériale. Suivant les ordres de son empereur, Draco informa Krieg et Rae des nouvelles directives. En réponse, ces deux derniers émirent des doutes quant à la lucidité de l’empereur. Pour eux, le Talisman Muur était un instrument du mal que personne ne pouvait maîtriser, pas même l’empereur. La discussion éclatant inévitablement en dispute, Ganner Krieg rappela à son compagnon Antares Draco que les Chevaliers Impériaux devaient servir l’Empereur uniquement si ce dernier servait le côté lumineux de la Force. Au final, c’était la Force qu’ils servaient.

Après quelques heures, Celeste Morne mit au point un plan astucieux destiné à attirer le Seigneur Noir Dark Krayt sur Had Abbadon. À travers une holoconversation avec l’empereur, Morne fit passer Cade Skywalker pour son prisonnier et menaça de le tuer si Krayt ne venait pas à sa rencontre. Poussé dans ses retranchements, Dark Krayt n’eut d’autre choix que d’accepter la rencontre. Peu après, le Seigneur Noir arriva au point de rendez-vous, accompagné de ses plus fidèles lieutenants : Dark Stryfe, Dark Talon et Dark Maladi. Une fois Dark Krayt et Celeste Morne face à face, Cade Skywalker referma le piège. Il se libéra de ses chaînes et dégaina son sabre-laser. Ce fut l’éclatement d’une bataille féroce au sommet de la base Sith-Impériale : Chevaliers Impériaux, Jedi et contrebandiers contre Sith. Vers la fin du combat, le Chevalier Impérial Azlyn Rae bondit au-dessus de la foule et empala Dark Krayt sur la lame de son sabre-laser. Au même moment, Celeste Morne projeta des éclairs de Force sur le Seigneur Noir, touchant par la même occasion le Chevalier Impérial. Dans un tourbillon d’éclairs de Force, Morne blessa mortellement Dark Krayt et Azlyn Rae, puis se débarrassa du corps du Seigneur Noir en le jetant du haut de la falaise. Une fois la bataille terminée, Celeste Morne demanda à Cade Skywalker de mettre fin à son tourment. Skywalker accepta et enfonça la lame de son sabre-laser dans la poitrine de la Jedi, la libérant d’un fléau qui la possédait depuis plus de trois mille ans. Ensuite, Skywalker s’empara du corps d’Azlyn Rae et la ramena jusqu’au Mynock. Furieux, le chevalier Ganner Krieg tenta de l’arrêter, mais fut projeté à plusieurs mètres par Shado Vao. Profitant de l’occasion, le Mynock décolla à toute vitesse et quitta Had Abbadon en direction d’un endroit où Azlyn Rae serait soignée. Malgré la perte d’Azlyn Rae, la mission était un succès : Dark Krayt était mort, et ses guerriers les plus puissants étaient gravement blessés. L’équipe de Cade Skywalker avait porté un coup fatal au Sith Unique.

7. Le Temps de Rassembler ses Forces (137 ap B.Y.)

Après la mission sur Had Abbadon, les Chevaliers Impériaux Antares Draco et Ganner Krieg retournèrent sur Bastion afin de faire leur rapport à l’empereur Roan Fel. Ce dernier n’était pas satisfait de la tournure des évènements. D’abord, la mort de Dark Krayt n’était pas un fait avéré ; le doute planait toujours sur sa situation. Ensuite, les Chevaliers Impériaux Azlyn Rae et Treis Sinde étaient toujours derrière les lignes ennemies. Une fois le rapport terminé, Roan Fel ordonna à Sigel Dare de ramener le Maître Treis Sinde de Dac, à Ganner Krieg de retrouver Azlyn Rae, et à Antares Draco de clarifier la situation sur Coruscant. Peu après, Roan Fel reçut un rapport de l’un des contacts : apparemment, Dark Wyyrlok avait déclaré publiquement qu’il prendrait le rôle de régent en « l’absence de Dark Krayt » qu’il disait en convalescence. En réalité, ce contact s’avérait être Azlyn Rae, que Droo Rawk avait sauvé de la mort en l’affublant d’une combinaison de survie. Cette dernière se trouvait sur Kiffex et cherchait un moyen de se cacher en raison de sa nouvelle apparence mécanique. C’est là-bas que le Chevalier Impérial Ganner Krieg la retrouva, prostrée au sommet d’une tour du palais de Kiffex.

8. La Bataille de Ralltiir : l’Alliance à l’Epreuve (137 ap B.Y.)

Peu après, la nouvelle alliance entre l’Empire en Exil et les Vestiges de l’Alliance Galactique accomplit sa première action commune : la destruction de la Troisième Flotte de Coruscant, une flotte Sith-Impériale. Située dans le secteur de la planète Ralltiir, la Troisième Flotte de Coruscant assurait la défense de la région au nom de l’Empereur Dark Krayt. C’était une cible apparemment hors de portée. Et pourtant, ce fut la cible que l’alliance AG-Empire en Exil choisit pour frapper. Sachant pertinemment que la flotte de Dark Krayt ne s’attendait pas à une attaque de leur part, la flotte des Vestiges de l’Alliance Galactique surgit de l’hyperespace et prit d’assaut la Troisième Flotte de Coruscant, qui était placée sous les ordres de l’amiral Kelsan. L’attaque surprise permit à la flotte de Gar Stazi d’infliger de lourds dégâts à la flotte de l’amiral Kelsan, mais l’ennemi restait tout de même supérieur en puissance de feu. Cependant, Gar Stazi n’avait pas attaqué la Troisième Flotte par hasard. Il savait pertinemment que sa flotte seule ne viendrait pas à bout des forces de Kelsan. C’est pourquoi, quelques minutes après l’attaque surprise, une flotte de l’Empire en Exil commandée par l’amiral Edouard Fenel émergea de l’hyperespace, portant des marquages rouges afin de se distinguer des destroyers stellaires de l’amiral Kelsan. L’arrivée subite de la flotte de l’amiral Fenel suffit à convaincre l’amiral Kelsan de cesser le feu. En position de supériorité, l’amiral Fenel exigea de parler à toute la Troisième Flotte de Coruscant.

À travers le réseau des communications, Fenel somma les hommes de Kelsan de se rendre. S’ils ne se rendaient pas, ils seraient détruits. Ceux qui désiraient se rendre, mais qui n’avaient pas l’autorité nécessaire pour agir ainsi, étaient autorisés à tuer leurs supérieurs – ce que plusieurs équipages firent. Bien qu’indigné, Gar Stazi ne s’opposa pas à la manœuvre, pour le bien de leur alliance. Malheureusement, le plan de Fenel se heurta à un contretemps. Le capitaine Vaclen Tor, commandant du Steadfast, refusa de se plier aux conditions de Fenel, tout comme son équipage. Contrarié, l’amiral Fenel ordonna à sa flotte d’ouvrir le feu sur le Steadfast. La flotte de Fenel s’exécuta, mais celle de Kelsan s’abstint, ce qui rendit Fenel furieux. En réponse, le Steadfast se dissimula derrière une lune de Ralltiir. Ensuite, l’amiral Kelsan ordonna à toute sa flotte d’activer le dispositif d’autodestruction. En réponse, Edouard Fenel menaça d’ouvrir le feu sur toutes les capsules de sauvetage qui s’échappaient de la Troisième Flotte de Coruscant. Profondément indigné par les façons de Fenel, l’amiral Gar Stazi ordonna à sa flotte de se placer entre celle de Kelsan et celle de Fenel. En parallèle, Stazi envoya une escorte au Steadfast qui était déjà gravement endommagé. Inévitablement, la flotte de l’amiral Fenel prit la flotte de Stazi pour cible, mais les membres des équipages de la Troisième Flotte de Coruscant purent s’enfuir à bord de capsules de sauvetage et atteindre la surface de Ralltiir.

En réponse, l’amiral Kelsan ouvrit un canal comm avec l’amiral Stazi et le remercia pour son acte de bonté. Quelques secondes plus tard, la Troisième Flotte de Coruscant explosa dans un déluge de flammes. Cependant, il restait un vaisseau : le Steadfast. Ce dernier avait subi des dégâts tels que son système de commande des capsules de sauvetage était hors service. Profitant de l’occasion pour reprendre le contrôle de la situation, Edouard Fenel déploya plusieurs escadrons de Prédateurs TIE à l’assaut du Steadfast et de son escorte de l’AG. Comprenant alors qu’il s’agissait là de prouver sa valeur en tant qu’allié, et non en tant que vassal, l’amiral Stazi dressa un tir de barrage entre les escadrons de Fenel et le Steadfast. Durant la manœuvre, le vaisseau mère de Gar Stazi, l’Alliance, reçut un appel de l’empereur Roan Fel lui-même. Ce dernier venait s’informer des derniers développements de l’opération. Stazi déclara à Roan Fel que l’amiral Fenel avait outrepassé ses prérogatives, et qu’il était temps de mettre un terme à leur période d’essai. D’abord offusqué, l’empereur Fel prit finalement le parti de Stazi et accepta de travailler avec lui en tant qu’égal. Pour conclure, l’amiral Stazi promit de déposer l’équipage du Steadfast sur Ralltiir et de renvoyer le destroyer stellaire sur Bastion. L’Empire en Exil et les Vestiges de l’Alliance Galactique étaient désormais alliés dans un même but : vaincre les Sith.

9. Mission sur Dac : à la Recherche de Treis Sinde (137 ap B.Y.)

Quelques temps plus tard, le Chevalier Impérial Sigel Dare, en mission officielle pour l’empereur Roan Fel, se rendit dans le secteur Arkanis pour rencontrer l’amiral Gar Stazi. Une fois à bord du vaisseau mère de la flotte des Vestiges de l’AG, le chevalier alla se présenter à l’amiral Stazi. Ce dernier était alors accompagné de quatre Jedi envoyés par le Haut Conseil Jedi : Te Corso, Asaak Dan, Drok et Sayar Dun’La. Tandis que l’amiral s’entretenait avec la délégation Jedi, Dare s’interposa et mit en doute la parole des Jedi quant à la mort présumée de Dark Krayt. Les Jedi leur assurèrent que Cade Skywalker avait bel et bien tué le Seigneur Noir, mais Te Corso suggéra de continuer la discussion en privé.

N’étant pas intéressée, Sigel Dare changea de conversation et demanda l’autorisation à Gar Stazi d’emprunter une de ses navettes impériales afin d’aller chercher son camarade Treis Sinde, qui avait activement aidé la résistance Mon Cal contre l’oppression Sith depuis un moment. Stazi accepta à une condition : que Dare parte aux côtés du Maître Jedi Asaak Dan. Dare accepta à contrecoeur. À bord de la navette impériale prêtée par Gar Stazi, Sigel Dare briefa le Maître Jedi Dan : la mission consistait à se faire passer pour des officiers impériaux afin d’entrer dans le spatioport de New Coral City et de ramener Sigel Dare à la navette. Une fois à la surface de Dac, Sigel Dare et Asaak Dan retrouvèrent Treis Sinde et Tanquar, le chef des Rangers Mon Calamari. Bien que les deux camarades étaient heureux de se retrouver, le temps était compté. Dare informa son ancien maître qu’une navette les attendait. Cependant, Treis Sinde refusa de partir, convaincu de suivre la volonté de la Force en restant sur Dac. En réponse, le Chevalier Impérial Dare dégaina son sabre-laser et rappela à Sinde que c’était la volonté de l’empereur Fel. Inévitablement, la situation dégénéra en combat singulier. Mais à peine le combat eut-il commencé que le Maître Jedi Asaak Dan s’interposa et tenta de calmer la situation. Bien que Dare et Sinde s’allièrent contre Dan, le Maître Jedi n’eut aucun mal à les défaire et à les mettre à terre. Vaincus, Sinde et Dare acceptèrent le marché que leur proposa le Maître Jedi : Asaak Dan prendrait la place de Treis Sinde pour que ce dernier puisse repartir avec Sigel Dare auprès de leur empereur. Après avoir fait leurs adieux, Dare et Sinde repartirent en direction de la navette impériale qui les attendait.

10. Rencontre sur Agamar : une Alliance avec le Nouvel Ordre Jedi (137 ap B.Y.)

Une fois tous les Chevaliers Impériaux revenus sur Bastion, l’empereur Roan Fel prépara ses forces pour une nouvelle mission périlleuse : une rencontre avec les leaders du Nouvel Ordre Jedi. Après plusieurs semaines d’entraînement, Roan Fel et ses Chevaliers Impériaux embarquèrent à bord du Destroyer Stellaire Intrépide et mirent le cap sur Agamar, une planète de la Bordure Extérieure. Durant le voyage, l’empereur s’attela à des séances d’entraînement musclées avec le Maître Treis Sinde, l’un de ses plus vieux camarades. Lorsque l’Intrépide arriva enfin au-dessus d’Agamar, l’empereur Roan Fel embarqua à bord d’une navette impériale, accompagné de ses meilleurs Chevaliers Impériaux, et rejoignit la surface de la planète. Là-bas, la délégation impériale établit un camp afin d’y passer la nuit. Durant la nuit, le Chevalier Impérial Antares Draco exprima son mécontentement quant à la décision de l’empereur d’organiser une rencontre en territoire ennemi. Mais le Maître Sinde lui rappela que personne à part eux ne savait que l’empereur avait quitté Bastion, pas même ses partisans. À l’aube, la délégation impériale quitta son camp et se rendit au point de rendez-vous, au beau milieu d’un marais de culture. Là-bas, les impériaux se retrouvèrent face à la délégation Jedi menée par le vénérable Maître K’kruhk. Cachés par l’épaisse brume, les deux factions représentantes parvinrent à un accord : l’Empire en Exil et les vestiges du Nouvel Ordre Jedi coordonneraient désormais leurs attaques contre les Sith, et Bastion deviendrait un refuge pour tous les Jedi et pour les forces de l’amiral Stazi. Cependant, durant les négociations, une perturbation dans la Force alerta l’assemblée : un intrus était en approche rapide. Jaillissant de la brume, une créature autochtone transportant une femme encapuchonnée fonça droit sur les délégations impériales et Jedi. Une fois la bête abattue, la femme encapuchonnée se montra. Il s’agissait du Moff Nyna Calixte. Cette dernière venait prévenir les Jedi et les impériaux que Dark Krayt était parfaitement au courant de leur rencontre et qu’une flotte Sith-Impériale s’était déployée au-dessus de la région. Et la Moff avait raison. En quelques secondes, des nuées de Chasseurs Sith-Impériaux envahirent le ciel d’Agamar. Répondant aussitôt à la menace, le commandant de l’Intrépide, l’amiral Tohri Challon, déploya plusieurs escadrons de Prédateurs TIE à la surface afin de protéger la retraite de l’empereur. Mais l’amiral Challon était déjà aux prises avec la flotte Sith-Impériale, et toutes les chances étaient contre elle. À la surface, des hordes de guerriers Sith jaillirent des marais et encerclèrent les délégations impériales et Jedi. Le combat était inévitable. Mais les impériaux avaient plus d’un tour dans leur sac. Sans prévenir, des dizaines de Chevaliers Impériaux jusque-là déguisés en agriculteurs sortirent de leur cachette et dégainèrent leurs sabre-lasers. Une terrible bataille éclata dans les marais d’Agamar. Durant le combat, de nombreux Sith tombèrent. Plusieurs Jedi et Chevaliers Impériaux périrent également, mais la plupart parvint à rejoindre la navette Défenseur Un envoyée par l’amiral Challon. Tandis que la navette s’apprêtait à partir, les Chevaliers Impériaux Azlyn Rae, Marasiah Fel, et le Maître Jedi Rasi Tuum furent touchés par les bombardements, et ne parvinrent pas à rejoindre la navette. Cette dernière n’eut d’autre choix que de décoller afin de sauver l’empereur Roan Fel. Lorsque la navette Défenseur Un atteignit l’orbite, l’empereur Roan Fel assista impuissant à la destruction de l’Intrépide et au sacrifice de l’amiral Tohri Challon et de son équipage. La destruction de l’Intrépide et la disparition de sa fille rendirent l’empereur furieux. Toujours loyal envers son empereur, Antares Draco jura à Roan Fel qu’il retrouverait sa fille coûte que coûte.

11. L’évacuation de Dac (137 ap B.Y.)

Peu après la débâcle d’Agamar, les Vestiges de l’Alliance Galactique planifièrent une nouvelle opération : l’évacuation de Dac. En effet, la population de Dac, qui avait d’abord été occupée et même exterminée par les Sith de Dark Krayt, avait ensuite été victime d’un virus mortel mis au point par le scientifique Sith Vul Isen. Ce poison avait été déployé dans les océans de la planète, éradiquant progressivement la faune et la flore. Cet acte criminel avait finalement poussé l’amiral Gar Stazi à intervenir, en dépit de la supériorité numérique de l’ennemi. Après avoir reçu le soutien d’une flottille de vaisseaux civils, l’amiral Stazi demanda le soutien de l’Empire en Exil. Agissant en tant que médiateur, le général Jaeger répondit à Stazi qu’il n’avait pas l’autorité nécessaire pour atteler sa flotte à une mission d’évacuation d’une telle ampleur. D’abord parce que Dac était défendue par une flotte Sith-Impériale puissante, ensuite parce que l’opération ne permettrait de sauver qu’un petit pourcentage de la population. Stazi insista en rappelant qu’on ne choisissait pas toujours ses batailles. Mais Jaeger se répéta : il ne pouvait agir sans le consentement de l’empereur Roan Fel. Sur ce, il mit fin à la conversation et laissa l’amiral Stazi poursuivre seul sa mission. Ce dernier ne fléchit pas et lança sa flotte à l’assaut des défenses Sith-Impériales de Dac. Grâce à un subtil stratagème, l’amiral Gar Stazi parvint à porter un coup puissant à la flotte du commandant Dark Stryfe, donnant par la même occasion plus de temps aux vaisseaux d’évacuation. Cependant, la flotte de Dark Stryfe ne tarda pas à se repositionner et commença à pilonner les vaisseaux de l’AG. À ce moment, le général Jaeger, qui avait finalement reçu l’approbation de l’empereur Roan Fel, surgit d’hyperespace et vint prêter main forte à l’amiral Stazi. À travers le réseau holocom, le général Jaeger proposa à l’amiral Stazi de frapper l’ennemi depuis l’arrière. L’intervention de la flotte du général Jaeger suffit à chasser la flotte de Dark Stryfe. Tandis que cette dernière battait en retraite, les flottes de Gar Stazi et d’Ordon Jaeger accélérèrent l’opération d’évacuation. Au bout de douze heures, les forces des Vestiges de l’Alliance Galactique et l’Empire en Exil parvinrent à sauver plusieurs millions de Mon Calamari et de Quarren, ce qui ne constituait toujours qu’une infime partie de la population totale de la planète.

12. Le Sauvetage de la Princesse Marasiah Fel (137 ap B.Y.)

Plus tard, sur Bastion, les Chevaliers Impériaux Antares Draco, Treis Sinde, Ganner Krieg, ainsi que le Chevalier Jedi Shado Vao et l’armurier impérial Hogrum Chalk furent réveillés par les sirènes d’alarme orbitales. Sortant sur une baie d’amarrage pour observer le ciel, les cinq compagnons d’armes apprirent qu’un vaisseau avait réussi à passer le champ de mines placé autour de la planète grâce à des codes impériaux en bonne et due forme. Cependant, le centre de contrôle du trafic aérien n’était pas parvenu à communiquer avec l’intrus. Sondant les canaux de communication à la recherche d’une voix, le Chevalier Impérial entendit une voix familière : celle du Chevalier Impérial Azlyn Rae. Sans perdre de temps, l’armurier Hogrum Chalk ordonna au réseau de défense de cesser le feu immédiatement. Ainsi, la navette d’Azlyn Rae parvint à se poser sur une aire d’amarrage. Une fois la navette posée, le Chevalier Impérial Antares Draco réprimanda Azlyn Rae pour son échec dans la sécurité de la princesse Fel. Rae répondit qu’elle avait été soufflée par une explosion, et que la princesse avait été faite prisonnière alors qu’elle-même était inconsciente. Néanmoins, Draco n’en avait que faire, et se mit en colère. En réponse, le Maître Rasi Tuum tenta d’intervenir mais fut repoussé par Draco. La situation revint à son calme lorsque le chevalier Shado Vao intervint et rappela à Draco qu’il était un Maître et qu’il devait agir en tant que tel. Sur ce, l’armurier Chalk annonça à l’assemblée qu’ils étaient tous convoqués dans les quartiers de l’Empereur. Une fois là-bas, l’Empereur Roan Fel annonça à ses fidèles sujets que sa fille, la princesse Fel, avait été faite prisonnière sur Korriban, un endroit que personne ne pouvait prendre d’assaut. Le problème que Roan Fel mettait en évidence ici était que si elle était soumise à la torture, la princesse Fel était susceptible de révéler aux Sith tous les codes impériaux ainsi que la localisation du Temple Caché des Jedi. Comprenant que l’Empereur envisageait de supprimer sa fille, le chevalier Antares Draco demanda l’autorisation de monter un plan de sauvetage.

L’empereur lui accorda trois heures pour mettre au point un plan solide. Trois heures plus tard, le chevalier Draco réussit à concevoir un plan audacieux. Recevant l’approbation de son Empereur, Antares Draco enfila le déguisement d’un Seigneur Sith, et demanda deux volontaires pour se faire passer pour des prisonniers de guerre. Ganner Krieg et Shado Vao répondirent à son appel. Une fois affublés d’une manière appropriée, Draco, Krieg, et Vao se rendirent sur Korriban et prirent la direction des Chambres de Persuasion, où la princesse Fel était retenue par le Seigneur Sith Dark Havok. Là-bas, Draco effraya le garde des chambres et parvint à entrer. À l’intérieur, les trois frères d’armes se rendirent dans les donjons et retrouvèrent la princesse enchaînée en hauteur. Une fois au cœur des cellules, Draco, Krieg, et Vao quittèrent leurs déguisements, brandirent des sabres-laser et éliminèrent les gardes. Lorsqu’il ne resta plus aucun garde, Draco libéra Marasiah Fel de ses chaînes, mais cette dernière se dépêcha de le repousser, le traitant de traître. La princesse continua et déclara que Draco avait failli à son devoir en laissant son ancien maître, Eshkar Niin, en vie, car ce dernier avait rejoint le Côté Obscur de la Force et pris le titre de Dark Havok. Néanmoins, le Jedi Shado Vao rappela à ses compagnons que le temps leur était compté. Repartant en direction de leur navette, l’équipe de sauvetage élimina de nombreux guerriers Sith sur son chemin. Lorsqu’ils arrivèrent à la navette, Antares Draco ordonna à ses compagnons de partir sans lui, car il retiendrait les Sith suffisamment longtemps pour leur permettre de décoller. Ganner Krieg se contraignit à obéir à son supérieur, non sans tristesse, et dut tirer la princesse jusqu’à la navette. Tandis que Draco affrontait des dizaines de guerriers Sith, la navette impériale décolla et quitta Korriban. Après avoir éliminé ses assaillants, Antares Draco se retrouva face à Dark Havok, son ancien maître. Les deux anciens amis s’affrontèrent alors dans un combat singulier. Mais très vite, le Seigneur Havok prit le dessus et élimina le Chevalier Impérial Draco sous un déluge d’éclairs de Force. La disparition de Draco créa une onde dans la Force que tous ses proches ressentirent. Cependant, la mission était accomplie: la princesse Marasiah Fel était sauvée.

13. Un tournant catastrophique

Malgré l’alliance avec les Vestiges de l’Alliance Galactique et le retour de la princesse Marasiah, la situation de l’Empire en Exil au début de l’année 138 ap B.Y n’était pas brillante. Dark Krayt était revenu d’entre les morts, plus fort que jamais et avait repris le contrôle de son empire d’une main de fer. La conséquence fut un regain d’activité des forces Sith-Impériales, qui arrachèrent le contrôle de Borosk à l’Empire en Exil, qui battit en retraite avec de lourdes pertes. L’espionne personnelle de Roan Fel, Nyna Calixte (également connue sous le nom de Morrigan Corde) fut ensuite démasquée par Morlish Veed et contrainte à la fuite, ce qui priva l’Empire en Exil de sa meilleure source de renseignement. Toutefois, les forces de Bastion avaient fait une prise de choix dans le secteur de Vinsoth, en capturant la Sith Dark Maladi. Détenue au secret par Hogrum Chalk, au bord de la folie, la Sith proposa à l’empereur un virus capable de vaincre les Sith, en échange d’un droit d’asile. Fel refusa, conscient qu’une telle action l’entraînerait sur la voie du Côté Obscur. Plus grave encore, capturé et torturé par les Sith, Antares Draco révéla l’existence du temple Jedi caché sur Taivas. Pour honorer son alliance avec les Jedi, conclue après les événements d’Agamar, Roan Fel envoya sa flotte en renfort, sous les ordres de Treis Sinde. La bataille fut féroce, et les pertes très lourdes, surtout lorsque les renforts de Dark Krayt, chasseurs Annihilateurs, vaisseaux de combats Dragons et Soldats Sith fanatisés intervinrent. La seule lueur d’espoir fut la défection d’une partie de la flotte Sith-Impériale qui, sous l’impulsion de Gunn Yage et de son père le Moff Rulf Yage lassés par les atrocités des Sith, rallia les forces de l’Empire en Exil.

14. Coruscant : où se joue le destin de la galaxie

Replié sur Bastion avec ses alliés, Roan Fel prit conscience que le moment d’en finir était venu. Les Chiss et les Hapiens ayant réaffirmé leur neutralité, Fel savait que l’alliance entre son empire et les Vestiges de l’Alliance ne bénéficieraient d’aucun renfort. A l’inverse, la puissance de Dark Krayt venait d’augmenter avec ses nouvelles troupes et armes, menaçant de rompre l’équilibre des forces. Roan Fel convainquit alors ses alliés de lancer une offensive totale sur Coruscant, afin d’en finir une fois pour toutes avec le Seigneur Sith. Un commando de Jedi et de Chevaliers Impériaux, dirigé par Cade Skywalker, s’introduisit sur la planète pour saboter les défenses orbitales et favoriser l’attaque de la flotte, avant de se diriger vers le temple Sith pour affronter Dark Krayt. Le plan de Roan Fel était cependant bien plus sombre. L’offensive ne visait qu’à lui fournir une diversion pour lâcher sur Coruscant la toxine conçue par Dark Maladi, qu’il avait finalement décidé d’employer. Lorsqu’il fit part de son projet à sa fille, à Treis Sinde et à Antares Draco qu’il avait conservé près de lui sur son vaisseau-amiral, ceux-ci tentèrent de l’en dissuader. L’empereur projeta Marasiah et Sinde contre une cloison, ne laissant que Draco pour tenter de raisonner son souverain. Sourd à tout argument, Fel força le chef de sa garde personnelle à l’affronter au sabre laser, puis à le tuer pour empêcher un génocide. Après que Cade eut vaincu Dark Krayt, les alliés victorieux célébrèrent les funérailles de Roan Fel, en passant sous silence les derniers moments de sa vie. Sa fille Marasiah lui succéda, et afin que les leçons du conflit ne soient pas oubliées intégra le triumvirat de la Fédération Galactique. Le pouvoir fut ainsi équitablement réparti entre elle et les deux autres membres, l’amiral Gar Stazi et le maître Jedi K’Kruhk.
Dossiers associés
 
Le Dossier Force - Les Archives Jedi    Legacy : le futur est en marche !   
Wiki SWU
 

Rédaction

Dernière mise à jour : 06/03/2013
Rédacteur(s) : Jedimax01
Mise en page : Jedimax01
Mise(s) à jour : ordo181

Sources

  • http://starwars.wikia.com/wiki/Empire-in-exile
  • Star Wars: Legacy

Participer au Wiki SWU

Ce formulaire vous permet de proposer du nouveau contenu (historique de l'organisation par exemple) ou de nous faire part d'une erreur pour la fiche Empire en Exil. Celles-ci seront vérifiées et prises en compte dès que possible par un membre du staff.

ATTENTION : Les sources et médias doivent être indiqués en commentaire et si possible multiples. Tout copier/coller d'un autre site Star Wars est strictement interdit. Si vous souhaitez proposer du contenu de manière récurrente, rendez-vous sur le forum suggestions ! ;)
Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir proposer du contenu.
Merci de votre compréhension.

Orthographe / grammaire

Cette fiche a été validée au niveau orthographe / grammaire par notre équipe de correction.
Si vous remarquez une faute dans la fiche, n'hésitez pas à nous la signaler via le Wiki SWU ci-dessus.
Recherche
 
Rechercher une fiche :
Mises à jour
 
Publicité