Vent de Trahison
  • Titre original Cloak of Deception
  • Genre Roman
  • Univers Legends
  • Année et période -33 (Emergence de l'Empire)
  • Auteur(s) James Luceno
  • Couverture Steven D. Anderson
  • Traducteur(s) Jean-Marc Toussaint
  • Synopsis : Espérant calmer la vague grondante et croissante des opposants à la République Galactique et régler les problèmes inhérents aux tractations commerciales, le Chancelier Suprême Valorum organise dans l'urgence une conférence au sommet sur la planète Eriadu. A sa demande, un groupe de Chevaliers Jedi est envoyé sur place afin de protéger les délégués d'attaques d’un groupuscule terroriste. Mais ce qui aurait dû être une simple mission de pacification va se transformer en une vaste opération au cœur du maelström politique. Car des forces mystérieuses agissent dans l'ombre, tirant de manière experte les ficelles dans le but de laisser la République exsangue. Et, à l'évidence, le Chancelier Valorum risque fort de ne pas être la seule victime...
  • Note du staff SWU
     (90 % - 1 commentaire)
  • Note des internautes
     (87 % - 24 commentaires)
     (90 %)
    I – Holonet News
    Si l’intrigue du roman s’ouvre sur l’offensive d’un groupe armé inconnu, prenant ainsi le lecteur au dépourvu, le tout s’ajuste très rapidement en offrant la dose de compréhension nécessaire au bon déroulement du récit. Ce n’est pas un mauvais point, au contraire, c’est juste plutôt nouveau dans du Star Wars.
    La situation géopolitique pré-Episode I de la galaxie se dévoile donc rapidement et la façon dont le tout est présenté est très réussie. On retrouve facilement les point importants liés à TPM, et on découvre avec beaucoup d’intérêt ceux, inédits, qui représentent le pourquoi du livre. J’ai été très impressionné par la mise en scène du roman, à tel point que je me suis surpris à ne pas lâcher le roman pendant un bout de temps, chose qui ne m’arrive pas si souvent que ça, pour dire vrai. Je ne m’y attendais pas vraiment avec un Luceno en main.


    II – Il n'est point de petits événements pour les nations et les souverains : ce sont eux qui gouvernent leurs destinées.
    (Napoléon 1er)
    Par cette citation (et oui, j’en ai de la culture) je veux soulever l’aspect le plus important du roman, celui de la politique-fiction. Si auparavant, on était habitué à quelques négociations entre Leia Organa Solo et le malade du coin avant que la castagne spatiale ne commence, ici c’est tout un attirail de manœuvres politiques et surtout de machinations qui sont au premier plan. (Ou au second.)
    La façon dont sont présentés Valorum et Palpatine est tout bonnement géniale. Mention spéciale pour ce dernier – bien entendu – pour son charisme débordant, sa gracieuse prestance, sa sympathie incroyable, son visage si bien fait, ses manières délicates… Hem…
    On se dit que la scène politique de cette période de la saga était tout simplement faite pour que ce bouquin voit le jour.
    Tiens, faut pas que j’oublie de voter Palpatine moi…


    III – Force Vivante et Force Unificatrice… entre les deux mon cœur balance…
    L’autre aspect ‘achement intéressant de Vent de Trahison, c’est celui qui s’intéresse à l’Ordre Jedi. C’est Qui-Gon Jinn qui a la vedette, et personnellement, j’en suis ravi : le personnage est vraiment celui qu’on rencontre dans La Menace Fantôme, le Jedi têtu et passionné qui ira jusqu’au bout de sa quête pour élucider l’enquête qu’il s’est imposé de résoudre. Les différents passages focalisés sur lui sont tous très réussis.
    Mais Qui-Gon n’est pas seul, et on voit défiler un grand nombre de Jedi de l’époque, dont un bon paquet du conseil. Les voir apparaître dans un roman est une chose rare, aussi on ne s’en plaindra pas, surtout qu’ils sont plutôt bien utilisés, même dans les scènes d’actions qu’on croiraient issues tout droit de certains comics de Dark Horse, Act of War ou Emissaries to Malastare par exemple… A noter que l’auteur balance tout plein d’infos officielles diverses sur leur compte, infos que l’on trouve généralement dans les guides spécialisés sortis à l’occasion de chaque film. Jusqu’au-boutiste, le mec.
    Et voilà comment rebondir pour imposer le point suivant…


    IV – Quel talent !!
    A côté de cela, on constate encore une fois l’étonnante facilité de Jim Luceno à balancer des références un peu partout. Si dans sa duologie du NOJ, je les trouvais un tantinet excessives, ici, tout passe parfaitement. Cela va de la présence de personnages issus de plusieurs livres (L’Ombre du Chasseur, les romans de Tim Zahn, le NOJ…) ou film (certains aspects de l’Episode II sont présents alors que le film n’était pas sorti à l’époque) au petit détail qui tue. Bravo.


    Conclusion
    Après Dark Maul : L’Ombre du Chasseur qui était déjà une sacrée bonne surprise, Vent de Trahison fait encore plus fort en amenant un nouveau genre à l’Univers Etendu. Les livres prélogiques sont décidément tous différents, c’est peut-être leur force… Il est clair que Luceno signe ici son meilleur roman SW à l’heure actuelle, démontrant qu’il sait se démerder comme il le faut. Personnellement, ça me rassure énormément étant donné que c’est lui qui aura la lourde tache de conclure Le Nouvel Ordre Jedi avec The Unifying Force. Rien que le titre (qui me fait un peu peur quant au contenu quand même) me fait dire que l’homme sait de quoi il causera…
    Si l’intrigue se dévoile petit à petit, et très linéairement, elle est assez étoffée pour surprendre par certain côtés, ce qui éclipse les choses « qu’on-savait-qu’elles-arriveraient », telle que l’invasion de Naboo.
    Vous l’aurez compris, je conseille vivement la lecture de bouquin, surtout à ceux qui n’ont pas apprécié plus que ça l’Episode I et qui, après cette lecture, verront le film d’un œil peut-être pas inchangé, mais bien plus indulgent.

    + Les plus

    - Un bouquin qui donne envie de se lancer dans la politique
    - Des personnages totalements fidèles à ceux du film
    - Un VRAI prologue à TPM, sans artifices de trop

    - Les moins

    - Si ça vous fait chier les références, c'est tant pis pour vous !
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

55 membres le possèdent (qui ?)
45 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité