Projet Eclipse
  • Titre original Iron Eclipse - Agent of the Empire #1 à 5
  • Genre Comic-Book
  • Série Agent de l'Empire (Vol. 1)
  • Univers Legends
  • Année et période -3 (Empire)
  • Scénariste(s) John Ostrander
  • Dessins Stéphane Roux & Stéphane Créty
  • Encrage Julien Hugonnard-Bert
  • Couverture Stéphane Roux & Dave Wilkins
  • Traducteur(s) Anne Capuron
  • Synopsis : Son nom est Cross. Jahan Cross. James Bond peut s'éclipser : il y a un nouvel agent secret dans la Galaxie, et celui-ci a tout le poids de l'Empire derrière lui ! La mission de Cross l'amène, lui et son assistant IN-GA 44, dans le Secteur Corporatif. Là-bas, sur les traces d'une technologie droïde volée, ils se frotteront à des diplomates et des desperados, des capitaines d'industrie et des sergents de la police locale - et enverront la plupart d'entre eux sur une mauvaise voie !
  • Note du staff SWU
     (70 % - 1 commentaire)
  • Note des internautes
     (80 % - 1 commentaire)
     (70 %)
    Nouvelle série signée John Ostrander, Agent of the Empire se veut comme une rencontre entre l’Univers Etendu Star Wars et James Bond. Pour ce premier arc, Iron Eclipse, on peut dire que c’est réussi, et même un peu trop…


    Scénario :

    Dès le synopsis du premier numéro, Dark Horse donnait le ton. Oui, cette série allait être une rencontre entre l’univers Star Wars et l’univers de Ian Fleming. Pas un crossover, mais plutôt une réponse à la, question : « Que se passerait-il si James Bond atterrissait dans la Galaxie de Star Wars ? »

    La réponse : Jahan Cross. A la fois envoyé diplomatique et agent de l’Empire au service d’Armand Isard, il va découvrir des informations secrètes concernant un projet secret mené par un certain Iaclyn Stark.

    Alors comme il y a beaucoup de choses à dire, on va commencer par un point très positif. Le nom « Stark » vous titille sûrement les oreilles. Alors non, il ne s’agit pas d’Eddard, Sansa ou encore Robb, les héros de Game of Thrones n’ont pas (encore) envahi Star Wars ! Il faut évidemment penser à La Guerre de Stark, l’un des évènements racontés dans la série Jedi et mettant en scène Quinlan Vos. Et pour cause, Iaclyn Stark n’est pas moins que le fils de Iaco Stark, à l’origine de la guerre de Stark ! Et ce qui est bien, c’est que le lien entre la Guerre de Stark et Iron Eclipse ne s’arrête pas à un simple nom de famille, mais va bien plus loin… Mais je ne vous en dirai pas plus.

    Cette parenthèse « Stark » terminée, revenons un peu à James Bond. Le reproche majeur que l’on peut faire à cet arc est d’être vraiment trop calqué sur le héros de Ian Fleming. Dès le début, on associe sans mal les personnages des deux univers (le scientifique un peu loufoque, c’est Q ; Armand Isard fait furieusement penser à M ; le vieux pote Han Solo, peu s’en faut pour y voir 006…).

    Le scénario dans son ensemble, bien que recherché et plein de rebondissements, souffre également de cette copie. Tous les ingrédients d’un bon James Bond y sont : meurtres, combats, poursuites, conquêtes etc etc. Les amateurs de l’espion au service de Sa Majesté ne seront pas dépaysés !


    Dessins :

    Aux dessins, Stéphane Roux et Stéphane Créty (cocorico) se partagent le boulot. Le résultat est plutôt bizarroïde en ce qui concerne les personnages. A vouloir les faire très proches de la réalité (notamment Jahan Cross), on obtient plus des sortes d’automates qu’autre chose…
    A noter que Stéphane Roux a également réalisé les cinq couvertures de l’arc, pour des résultats pas formidables.

    L’ensemble est quand même plutôt clair, des décors fournis sans être surchargés, des scènes de combat là aussi très claires, malgré beaucoup de pages en « lecture diagonale » (personnellement, j’aime pas, j’ai l’impression qu’on y met moins de choses que dans des vignettes normales…).

    Enfin, on notera qu’un autre français (cocorico²), Julien Hugonnard-Bert, s’occupe de l’encrage pour cette série. Non, y’a rien à en dire de particulier, c’est juste qu’on aime bien les français.


    Conclusion :

    Ce premier arc ravira les fans de James Bond, dont je fais partie, avec une histoire bien ficelée, des personnages drôles, et des rebondissements intéressants. Pour les autres, les excellents raccords avec l’Univers Etendu rendront la lecture agréable, même si on est assez éloigné de Star Wars par moments.

    + Les plus

    • Un scénario bien ficelé, comme dans les James Bond
    • Les raccords avec l’UE et la série Jedi
    • Beaucoup de français aux manettes

    - Les moins

    • Le scénario trop copié sur James Bond
    • Les personnages trop copiés sur James Bond
    • Des dessins… spéciaux
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

27 membres le possèdent (qui ?)
25 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité