StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Star Wars le Coffret Culte
  • Titre original Star Wars - The Blueprints
  • Genre Beau Livre
  • Auteur(s) J. W. Rinzler
  • Synopsis :

    Star Wars The Blueprints regroupe pour la première fois les plans originaux appelés blueprints bien rangés dans les archives de Lucasfilm. Ces plans, dessinés à la main (sauf pour l’Episode III), contiennent toutes les informations avec les cotes permettant ensuite la construction d’une partie ou de l’ensemble d’un décor mais aussi des accessoires, des droides, des véhicules et autres vaisseaux.
    Bref, c’est la première étape avant de donner vie aux visions de George Lucas. Malheureusement, c’est aussi un travail de l’ombre mais au combien important.
    Tout ceci est commenté par les auteurs eux-mêmes avec de nombreuses anecdotes. Et on peut aussi découvrir un grand nombre de photos sur l’envers du décor souvent inédites. On a ainsi tout au long des 336 pages plus de 250 blueprints et plus de 500 photographies

  • Note du staff SWU
     (90 % - 1 commentaire)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
     (90 %)



    Pour fabriquer un film, il faut des plateaux de tournage avec des décors. Mais ces décors ne construisent pas à la vite et n’importe comment. Il faut alors passer par la phase "Blueprints" qui sont des plans contenant toutes les indications pour créer une maquette ou un décor grandeur nature. Ce sont donc des dessins techniques préliminaires importants qui apporte une première notion de "réalité" de ce que voulait voir Georges Lucas. Ce gros livre (plus de 10 Kg) est un hommage à toutes les personnes de l’ombre dont le travail est la base de la préparation d’un film.


    On suit les aventures de Norman Reynolds entouré de collaborateurs, des personnes essentielles. Elles nous racontent des anecdotes sur les problèmes rencontrés lors du passage de plan à décor comme par exemple la fuite des héros du hangar 94 où les stormtroopers étaient en fait très proche du faucon. Il a fallu placer les caméras d’une certaine façon pour donner une illusion de distance. Parfois, il y avait de la frustration car les auteurs mettaient plusieurs semaines pour établir un plan d’un décor qui n’est vu que quelques secondes à l’écran. Décor qui est vite démonté ou détruit. Le fruit du travail de ces auteurs est donc assez éphémère.
    Ce qui est très intéressant, c’est de voir ces plans en détail et de voir les photos des maquettes et des décors correspondants. Et surtout, on nous explique les techniques, les matériaux et les outils utilisés pour obtenir un résultat le moins coûteux possible et le plus facile d’utilisation pour l’équipe de tournage.


    Pour faciliter la lecture, les plans sont présentés selon la trame du scénario de chaque film et non selon l’ordre de leur création. Ainsi on apprend que le premier Blueprints dessinés pour Star Wars est un vaporateur d’humidité nommé à l’époque "Oil Rig Christmas Tree" et que sur les plans pour l’Empire Contre Attaque, il était noté "Star Wars Episode II". On remarque également que la plupart des plans présentés concernent la Trilogie Classique car pour la Prélogie, l’informatique étant omniprésent, les plans était faits à partir de logiciels spécialisés. De plus, ces plans étaient souvent partiels car, on avait besoin que de la moitié de décors, complétés ultérieurement par les équipes des effets visuels de ILM. Ce qui, pour ma part, fait perdre un peu de la magie de la fabrication des films. C’est trop "artificiel" à mon goût.

    Je dois avouer que j’ai vraiment pris plaisir à lire ce livre qui m’a permis de connaître un domaine peu mis en valeur et d’en apprendre encore plus sur la fabrication de la Saga Star Wars.



    La version internationale a été éditée à 5000 exemplaires numérotés. Mais il existe une version encore plus collector. En effet, les 125 premiers livres contiennent les signatures des 3 directeurs artistiques, ce qui fait monter le prix à $1000 (oui, ça fait mal).
    A noter que les éditions Michel Lafon ont sorti une version tout en français limitée à 1000 exemplaires et je trouve que malgré cela, le prix est exagéré.

    jedi-mich

SWU fan database
 

Statistiques globales

6 membres le possèdent (qui ?)
4 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité