[Evénement SWU] Rogue One Standing By !

Cliquez ici pour en savoir plus !  
StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
L'Eveil de la Force
  • Titre original Force Storm - Dawn of the Jedi #1 à 5
  • Genre Comic-Book
  • Série La Genèse des Jedi (Vol. 1)
  • Univers Legends
  • Année et période -25793 (Pré-République)
  • Scénariste(s) John Ostrander
  • Texte Michael Heisler
  • Dessins Jan Duursema
  • Encrage Dan Parsons
  • Couleurs Wes Dzioba
  • Couverture Jan Duursema
  • Traducteur(s) Jérôme Wicky
  • Synopsis : Sur la planète Tython, au centre de la galaxie, un ordre de moines guerriers lutte pour maintenir la paix et l'équilibre de ce mystérieux pouvoir connu sous le nom de Force. Mais un étranger arrive - un qui détruira à la fois la paix et l'équilibre, et ouvrira la voie de l'exploration et de la conquête de la galaxie. C'est là où tout commence !
  • Note du staff SWU
     (76 % - 5 commentaires)
  • Note des internautes
     (84 % - 7 commentaires)
     (88 %)
    Dawn of the Jedi est sûrement la série qui a fait le plus parler d’elle lors de son annonce. Nouveau projet de John Ostrander et Jan Duursema, le célèbre duo à qui l’on doit notamment la série Legacy, cette série se déroule 25793 ans avant la Bataille de Yavin, et a pour objectif de nous présenter les origines des Je’daii. Dressons donc un premier bilan à la fin du premier arc, Force Storm.

    Scénario :

    D’un côté, nous avons Tython. Planète paisible au cœur du Noyau Profond uniquement peuplée de Je’daii, des être sensibles à la Force qui, environ 10000 ans avant ce premier arc, ont été amenés sur cette planète dans d’énormes vaisseaux pyramidaux, les Tho Yor.
    De l’autre, les Rakata, humanoïdes, dont l’Empire Infini s’étend à travers toute la galaxie. Assoiffés de conquête, ils désirent envahir les mondes puissants dans la Force, planètes qu’ils détectent grâce à une espèce particulière d’esclave, les Limiers de Force. C’est l’arrivée d’un de ces Chiens de Force sur Tython qui est à l’origine d’une tempête de Force sur la planète.

    Voilà donc le plot principal de Force Storm. La présence des Rakata en guise de « méchants » est une excellente chose qui ravira tous les fans du jeu vidéo Knights of the Old Republic. Il est agréable de noter qu’il n’y a aucun souci de continuité de ce côté, l’Empire Infini des Rakata durant quelques siècles supplémentaires.

    Du côté de Tython, tout est nouveau. Un gros travail a été fait par les deux auteurs pour nous présenter la planète et les personnages. C’est le point un peu délicat de l’arc (parce qu’il faut bien en trouver un). Le lecteur doit en effet assimiler les noms et fonctions d’une quinzaine de personnages assez rapidement, l’obligeant à effectuer quelques allers-retours entre les pages. Mais passé le milieu de l’arc, on est dans le bain.

    Concernant les principaux personnages, les trois jeunes Je’daii que l’on suit la majeure partie du temps ne sont pas sans rappeler Luke, Han et Leia. Tasha Ryo, la Twi’lek, est une princesse. Sek’nos Rath, un Sith (l’espèce, pas l’utilisateur du Côté Obscur) ressemble à notre ami Corellien par son côté un peu tout fou. Et Shae Koda est un peu celle qui canalise tout le monde, et qui va se découvrir des habiletés surprenantes. Les backgrounds et personnalités de ces trois Je’daii ne sont pas extrêmement développés, les auteurs ayant préféré se concentrer sur un autre personnage. Mais nul doute que ce sera pour les arcs suivants.

    Le personnage principal est donc clairement Xesh, l’un des Limiers de Force des Rakata, qui a réussi à découvrir Tython. A travers lui, on apprend ce qu’est un Limier de Force, comment il a été formé, et sa psychologie va évoluer tout au long du comics, pour une fin pour le moins inattendue.

    Je terminerai cette partie en vous parlant du rythme de l’arc. L’enjeu d’une nouvelle série est de ne pas ennuyer le lecteur, de lui donner envie d’acheter la suite tous les mois. C’est très réussi. Après une première partie introductive, les évènements s’enchaînent sans temps morts. Mais attention, il n’y a pas non plus de combats à répétition pour rien, l’ensemble est parfaitement dosé. Il n’y a pas cependant de gros évènement à la fin de l’arc, comme il pouvait y avoir dans Commencement, le premier arc de KotOR, juste un petit cliff qui nous annonce bien évidemment une suite. Mais vu la qualité globale de ce numéro, on ne va pas en tenir compte.

    Dessins :

    Jan Duursema reprend donc du service pour cette série. On l’avait laissée en grande forme sur Legacy, elle nous revient encore plus en forme, si cela est possible. Pour faire simple : les dessins sont exceptionnels !

    Il faut bien sûr souligner le travail formidable de création de tous ces nouveaux décors, surtout en ce qui concerne les différents temples de la planète, tous aussi originaux les uns que les autres. Mais il faut aussi souligner les excellentes représentations de la tempête de Force. Les orages, l’effet du vent, tout ceci donne une superbe profondeur à chacune des planches.

    Jan Duursema a également signé les couvertures des cinq numéros de cet arc, et la seule chose que l’on puisse en dire, c’est qu’elles donnent vraiment envie d’acheter tout ça !

    Conclusion :

    Ce premier arc pose donc avec succès les bases d’une série à qui l’on souhaite de durer le plus longtemps possible. Grâce à un scénario qui s’est affiné tout au long des pages et des dessins fantastiques, on se retrouve avec le début d’une des séries les plus prometteuses actuellement.

    + Les plus

    • Un nouvel univers parfaitement mis en place
    • Les Rakata
    • La psychologie de Xesh
    • Les dessins, les décors, la tempête…
    • Je m’arrête sinon j’en écrirai des pages…

    - Les moins

    • Des personnages principaux pas si principaux que ça…
    • Euh… Et si j’allais faire mes courses ?
  • 04/04/2013
     (60 %)
    Cela faisait longtemps que l'Univers Étendu Star Wars ne nous avait pas vendu une série si prometteuse. L'ennui avec les promesses, c'est qu'on ait facilement déçu.

    En elle-même, l'histoire est plutôt bonne, et le Limier de Force Xesh est l'un des personnages les plus prometteurs de ces dernières années en matière de comics. Il est le prisme dans lequel se reflètent les autres protagonistes de l'arc, c'est à travers lui que l'on découvre Tython, sa faune, sa flore et ce qui nous intéresse le plus : les Je'daii, découvertes qui le feront évoluer au point de remettre en question tout ce qu'il croyait savoir. Cette évolution est un peu trop rapide sur la fin, d'ailleurs, mais ce n'est pas si gênant que cela.

    Non, ce qui est réellement gênant, c'est que l'éveil de la Force m'a laissé sur ma faim.
    - Vous voulez savoir ce que font les sensitifs sur Tython ? Raté, l'arc démarre 10 000 ans après qu'ils y aient été rassemblés (à travers une introduction captivante et très bien fichue).
    - Vous voulez savoir ce que sont les Tho Yor et qui les a construites ? Raté, ce n'est visiblement pas le propos ici. Ostrander et Duursema tombent là dans un des travers de la SF : narrer des origines... en nous expliquant qu'il y avait déjà quelque chose avant !
    - Vous voulez savoir comment les Je'daii ont créé le sabre-laser ? Raté, il n'est pas difficile de penser qu'ils se sont contentés de copier la technologie apportée par Xesh.
    Ajoutons à cela les nombreuses références à Daegen Lok, supposé éveiller le mystère mais qui finissent par agacer à force de les voir déblatérer des « le pouvoir » et autres remarques du même style, et le tout commence à faire beaucoup.

    Dommage car l'introduction est vraiment parfaite, le choix des grands méchants une excellente idée, Xesh un personnage plein de potentiel et l'effort pour construire un background étoffé est visible. Le tout a pour but de nous montrer que la suite va être épique, et on a envie de laisser aux auteurs le bénéfice du doute.

    Aux dessins, Jan Duursema livre une copie propre mais désormais sans surprise. Son style n'évolue plus depuis ses derniers numéros de Republic et on retrouve les mêmes poses, les mêmes effets de style... Passé un premier numéro magnifique et hormis quelques planches visuellement superbes, l'essentiel de l'arc se déroule dans une zone chaotique, justifiée par l'histoire mais qui permet d'éviter d'avoir à dessiner des décors trop fouillés ou nouveaux.

    L'ensemble est donc intriguant, nouveau mais la déception l'a emporté chez moi. Je n'ai pas ressenti le souffle, la fraîcheur d'un premier arc de Legacy ou de KotoR. J'espère changer d'avis en lisant la suite !

    Note : 70 %

    Carton jaune enfin pour Delcourt qui nous propose une couverture VF qui, si elle est visuellement accrocheuse, n'a rien à voir avec le contenu. Quel dommage de ne pas avoir choisi la couverture 1B (choisie par SWU pour la critique de l'arc), sublime et qui invite tant au rêve !
  • 21/06/2014
     (80 %)
    Postez-ici votre commentaire sur l'ouvrage "L'Eveil de la Force"
  • 21/06/2014
     (60 %)
    Bon, ça fait un moment que j'ai lu, mais bon... On retrouve le duo Ostrander/ Duursema qui avaient brillé (positivement ou négativement, c'est selon :p ) sur les séries Clone Wars ou encore Legacy!
    Ici, on nous présente une période totalement vierge et qui devrait nous permettre de voir la "genèse des jedi". Bon, niveau dessin, rien à redire. C'est du Duursema en forme, quoi, et même si certains (et je comprend) critiquent le fait que les dessins ne font pas assez "anciens" comme la série la légende des jedi, on ne peut qu'applaudir, une fois encore!
    Niveau scénar, bah on nous présente les héros, le contexte. Tout cela se met en place doucement. En même temps, l'histoire se déroulant dans une lointaine époque, on peut être dépaysé! ^^ Les méchants sont introduits en la personne de l'Empire Infini! Quelques petits clin d'oeuils à l'UE!
    En résumé, un bon volume 1, qui permet d'introduire l'histoire, mais je trouve que cela reste moins palpitant que le premier tome de Legacy! :)
  • 23/01/2016
     (90 %)  •  Langue : VF
    Une série brillante, totalement immersive qui démarre fort dans ce premier numéro !
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

171 membres le possèdent (qui ?)
145 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité