Skyborn
  • Genre E-Book
  • Série Lost Tribe of the Sith (Vol. 2)
  • Univers Legends
  • Année et période -5000 (Ancienne République)
  • Auteur(s) John Jackson Miller
  • Couverture Dave Stevenson
  • Synopsis : Une embuscade Jedi a laissé le vaisseau Sith Omen échoué sur un monde alien reculé, ses survivants à la merci des environs désolés, condamnés à une mort certaine. Mais les Sith ne se plieront pas plus aux quatre volontés du destin qu'aux armes de leurs ennemis. Et le commandant rusé de l'Omen Yaru Korsin ne laissera rien l'empêcher, lui et son équipage, de regagner les étoiles et rejoindre l'ordre Sith dans son œuvre de conquête de la Galaxie. En tuant son propre frère, Korsin a démontré à quel point sa détermination était inébranlable ; mais à présent, une race entière se dresse contre lui.

    Les primitifs et superstitieux Keshiri vénèrent des dieux invisibles appelés les "Skyborn", dédaignent la science et punissent de mort les mécréants. Accusée d'hérétisme, une jeune géologue veuve nommée Adari Vaal est en fuite. Elle trouve chez les Sith échoués un sanctuaire puissant et ses sauveurs voient en elle le moyen de leur survie. En se servant d'Adari comme d'un pion volontaire, des "Skyborn" comme Cheval de Troie et du pouvoir exceptionnel du Côté Obscur de la Force, la tribu perdue de l'Omen s'apprête à soumettre une planète et son peuple, et à jeter les fondations d'une nouvelle et impitoyable nation Sith.
  • Note du staff SWU
     (70 % - 1 commentaire)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
     (70 %)
    Vous pouvez télécharger cet eBook en cliquant ici (clique droit, "enregistrer sous")

    "Born to be a Sky(born)"

    Après une introduction plutôt réussie avec le premier tome Precipice, ce second eBook, baptisé Skyborn, vient élargir l’épopée de la Tribu perdue des Sith. J.J. Miller opère ici un glissement de point de vue et quitte durant les premières pages les Sith pour se focaliser sur la population indigène de Kesh (vous savez, la planète inconnue sur laquelle s’est crashé l’équipage Sith de l’Omen). De là le développement est plutôt convenu : on suit les péripéties de la native Zaari Vahl, hérétique et rejetée par son peuple, qui tombe sur la tribu des Sith. Ces derniers vont se retrouver assimilés aux Skyborn, les divinités des Keshiri, et ainsi être accueillis et révérés comme tels. Intrigue convenue dans le sens où l’on sait déjà que la jeune femme est celle que le leader Sith Korsin a vu subrepticement dans le tome précédent, et que les deux étaient forcément amenés à se rencontrer. Classique, mais le tout reste plutôt bien écrit, et parvient à emmener sans peine son lecteur sur cette nouvelle planète et ses grands espaces, dans une galaxie lointaine, il y a bien longtemps (ou quelque chose de ce goût).

    Bâtir sa Sithadelle

    Comme d’habitude, l’auteur doit s’en tenir à 30 pages environ pour donner du relief à son histoire et la faire avancer ; visée plutôt réussie, en ce sens que l’on apprend quand même qui sont les Keshiri, comment est régie leur société, quelles sont leurs divinités, leurs castes, leurs créatures domestiques, etc. Tout ceci par le prisme de la Keshiri Zaari, dont l’auteur nous fait partager les pensées. De là, J.J. Miller tisse patiemment les liens entre les personnages en nous montrant des hiérarchies mouvantes : les Sith passent du statut de naufragés de l’espace à celui de Dieux, respectés et craints. Zaari, d’abord traquée, revient en messie respectée de tous. L’auteur ne tranche sur aucun sujet pour l’instant : Zaari n’est pas dupe concernant les Sith mais doute de ses convictions face à ces étrangers venus du ciel, capables de lire dans ses pensées ou de faire sortir des lames de lumières de leurs mains… Bref, de multiples éléments qui font qu’en gros « ça se laisse lire » et même plutôt bien.

    Conclusion

    Le plus déroutant reste le découpage de la grande histoire de Lost Tribe of the Sith. Pas en termes de contenu, chaque eBook offrant une structure qui se tient plutôt bien et qui propose même des échos plutôt réussis (les ouvrages finissent sur une conclusion similaire pour un personnage féminin différent, avec une punchline des plus adéquates pour clore le livre). Mais la longueur reste problématique et le récit se cantonne comme son prédécesseur à une intrigue linéaire et somme toute intimiste. Bien que l’on y voit les prémices du règne des Sith sur Kesh et son peuple, l’action se déroule quasiment en temps réel et manque un peu d’envergure temporelle. On est plutôt loin pour l'instant d'une fresque épique digne des Tales of The Jedi. La mention « -5000 » au début de l’ouvrage ne peut que nous faire saliver, et l’on aimerait aussi voir se dessiner davantage les grandes lignes de cet empire Sith en devenir. Mais comme le conclut le livre lui-même, Time, the Sith had.*

    (*si toi aussi, cher lecteur, tu as du temps à perdre, cherche combien de fois apparaît le chien de Mickey dans le texte et tu sauras combien d'eBooks composeront cette série !... Non, le critique n'a pas pris de substance illicite, il est joueur, c'est tout).

    + Les plus

    • La découverte d'une nouvelle civilisation...
    • ...et le choc des cultures qui en résulte
    • Un extrait du roman Abyss, ça fait toujours plaisir

    - Les moins

    • La relative absence des Sith
    • Un format toujours trop court
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

14 membres le possèdent (qui ?)
11 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité