Crosscurrent
  • Genre Roman
  • Univers Legends
  • Année et période +41 (Héritage)
  • Auteur(s) Paul S. Kemp
  • Couverture Dave Seeley
  • Synopsis : La guerre civile est presque terminée lorsque le chevalier Jedi Jaden Korr reçoit une vision de la Force si intense qu'il doit agir. Ayant engagé deux sauveteurs et leur vaisseau, Jaden part pour l'espace. Quelqu'un, ou quelque chose, semble être en danger.

    Mais Jaden et son équipage sont stupéfaits par ce qu'ils trouvent. un cargo vieux de 5000 ans, qui transporte une escouade complète de Sith et un Jedi solitaire, a été catapulté par inadvertance depuis des éons dans le passé vers le présent. Les armes du vaisseau ont beau ne pas être à la pointe de la technologie, sa cargaison, un minerai spécial qui rend presque invincible tout utilisateur du Côté Obscur, est inégalée. L'ancien Jedi à bord est déterminé à détruire les Sith. Mais pour Jaden, il y a bien plus en jeu : ses visions l'amènent à une découverte menaçant tout ce que le Nouvel Ordre Jedi défend.
  • Note du staff SWU
     (65 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
     (70 %)
    Il est comment le p’tit nouveau ?

    Un bon niveau d'écriture. Vraiment bon. A la manière d'un Michael Reaves, Paul S. Kemp met beaucoup de dynamisme dans ses dialogues. D’ailleurs, à l'instar de Coruscant Nights, Crosscurrent est une perle pour ceux qui aiment les romans mettant en scène des personnages secondaires. Crosscurrent est le premier roman à le faire depuis les romans de Reaves, soit deux ans entre 2008 et 2010. Un peu long de la part de Del Rey. Les personnages -tous nouveaux, même Jaden finalement- sont parfaitement bien délimités et exploités à leur juste valeur. Avec un dramatis personae comportant plus d'aliens que d'humains, la part belle est faite à l'exotisme pour notre plus grand bonheur. Le casting est même parfois inédit : l’apparition des Anzati avec un rôle important dans les romans.

    Oui, enfin, le contenu, dis ?

    J'ai trouvé l'intrigue globale... étrange. Mais pas là où je m'y attendais. Je vais vous expliquer d'où provient mon désarroi : Relin -Jedi de l'Ancienne République- se charge seul de mettre à bat les sombres desseins des Sith venus du passé eux aussi. Finalement, l'intrigue du Harbinger, vaisseau jumeau de l'Omen, à laquelle il est fait la part belle dans le synospis n'est que l'intrigue secondaire... et ne semble pas servir pas à grand-chose à part être moteur dans le développement psychologique de Jaden Korr. Encore que, vu les pistes laissées par la fin du roman, peut-être que cette histoire n'est pas terminée.

    Non, la vraie intrigue c'est Jaden Korr qui découvre dans les Régions Inconnues (je profite de ces deux mots pour vous ouvrir les yeux : ce roman se déroule INTEGRALEMENT dans les Régions Inconnues) un complexe de clonage Thrawnien destiné à croiser des Jedi avec des Sith (franchement louche le truc, et a priori moins crédible que le Lignan). A côté de ça le saut dans le temps "à la Star Trek" tant redouté passe comme une lettre à la poste. Crédibles, les deux acolytes que Jaden se trouve au passage le sont. Kemp parvient -comme Reaves- à créer une petite équipe de personnages attachants qu'on a envie de revoir à l'action ensemble. L'intrigue dans le complexe de clonage se termine assez rapidement avec la mort du clone de Kam Solusar et la fuite d'une dizaine d'autres clones à bord du vaisseau de... Kell Douro.

    Qui est Kell Douro ? Le fameux Anzat. Envoyé du One Sith, tel Dician dans LOTF et FOTJ. Tel Dician d'ailleurs, il n'a pas beaucoup d'impact mais Kemp nous fait le plaisir de nous emmener visiter Korriban, le One Sith et Darth Wyyrlok (premier du nom, si si). En tout cas le méchant EST crédible et fait plutôt flipper. Il m'a fait penser à Silas (l'Ange) dans le Da Vinci Code. "I am a ghost" étant sa réplique favorite rappelant le "Soy un fantasma" de Silas. Kemp a du faire face au fandom américain qui a critiqué de manière plus véhémente que moi l’utilité de ce personnage. En réalité, Kell est bel et bien là pour nous assommer de caméos, et « ajouter au suspense ». Rien de plus, et c’est bien dommage.

    Alors ? Conquis ou pas ? (J’aime m’auto-interviewer)
    Au final, on reste un peu sur notre faim, et pour cause ! On a le sentiment véritable que ce roman n'est qu'une introduction de quelque chose de plus grand puisqu'aucune intrigue n'est définitivement résolue et que tous les personnages ont encore quelque chose à cacher ou à apprendre. J’ajouterai que le personnage de Jaden Korr est profond et bien emmené, sans que ce soit trop artificiel, ce qui n’était pas une mince affaire. Son histoire personnelle lors de la guerre montre que le règne court de Darth Caedus n’a pas été bénéfique pour la crédibilité morale de l’Ordre Jedi, au sein même des Chevaliers. J’aimerais que Kemp continue sur cette lancée.

    Ce qui augure du bon pour la suite ? Cela se passera dans les Régions Inconnues... où tout est permis, et où j'espère Kemp nous montrera de nouvelles choses ou des « fantasmes de fans » (les restes de la résistance Vong?). Après tout, c’est un exercice dans lequel Kemp vient de faire ses preuves…

    + Les plus

    • De supers personnages
    • Les potentialités des Régions Inconnues
    • Le One Sith à l’œuvre

    - Les moins

    • L’intrigue Lignan est-elle déjà bouclée ?
    • Le One Sith pas assez à l’œuvre
  • 24/04/2012
     (60 %)
    J'ai adoré ce roman.

    Déjà, je trouve super le concept du vaisseau qui foire son saut en hyperespace et qui atterrit 5000 ans plus tard, c'est physiquement impossible (en supposant qu'on atteigne un jour la vitesse de la lumière), mais ils l'ont fait
    Alors certes, cette intrigue du saut dans le temps est vite bouclée, mais était-ce nécessaire d'en faire davantage ? Je ne pense pas, étant donné que le but n'était pas de lier les évènements du roman au reste de la galaxie

    J'adore aussi le lien avec Lost Tribe of the Sith et le crash de l'Omen !

    J'adore aussi l'usine de clonage, même si ça arrive très tard dans le roman et que ce qui s'y passe est vite expédié. Trop vite même. Mais bon, l'idée est très bonne, j'espère avoir la suite dans Riptide.

    J'aime beaucoup aussi tous ces nouveaux personnages, bien développés, assez attachants.

    Enfin, on nous promettait de "l'horreur-zombie" avec Deathtroopers et Red Harvest, ben j'avoue quand même avoir plus flippé avec l'Anzat qui bouffe les gens et l'exploration du complexe de clonage qu'avec les deux romans de Schreiber
    Et ça c'est bien !

    Bon après, au rang des défauts, hormis la brièveté de l'intrigue clonage, il y a l'Anzat. Le gars qui sert vraiment à rien, simplement à nous montrer Wyyrlokk et à faire un semblant de lien entre LOTF (coucou Lumiya qui avait été voir le One Sith avant lui) et Legacy. Ce dont, honnêtement, on se fout un peu ici, vu que le One-Sith n'apparait pas dans FOTJ et que Legacy c'est presque nul.

    Pas trop de défauts donc, et ce roman fait indéniablement partie de ceux qu'il faudrait traduire en France un jour !
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

15 membres le possèdent (qui ?)
8 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité