Revirement
  • Titre original Turnabout - Knights of the Old Republic #31
  • Genre Comic-Book
  • Série Les Chevaliers de l'Ancienne République (Vol. 10)
  • Univers Legends
  • Année et période -3963 (Ancienne République)
  • Scénariste(s) John Jackson Miller
  • Dessins Alan Robinson
  • Couleurs Michael Atiyeh
  • Couverture Michael Atiyeh
  • Synopsis : Zayne Carrick, le Padawan fugitif accusé du meurtre de ses camarades apprentis, est sur le point de se livrer aux autorités dans l'espoir d'effacer les crimes qui lui sont attribués, ce en révélant à tous les Maîtres Jedi qui l'ont piégé et l'ordre secret auxquels ils appartiennent. Cependant, entrer en contact avec les bonnes personnes sans se retrouver face à ses anciens enseignants va s'avérer pour Zayne plus difficile qu'il ne l'aurait imaginé. Le succès de cette opération va alors dépendre de l'aide de chaque véritable ami que Zayne s'est fait dans sa longue quête de justice.

    La découverte de l'ordre Jedi secret est peut-être imminente !
  • Note du staff SWU
     (70 % - 1 commentaire)
  • Note des internautes
     (aucun commentaire disponible)
     (70 %)
    Scénario :

    Ce standalone fait office de prélude à la fin du méta-arc scénaristique du Pacte Covenant. Après être parvenu à mettre la main sur des preuves destinées à dévoiler la vraie nature du Pacte tout en faisant éclater son innocence au grand jour, encore faut-il pour Zayne remettre ces preuves aux autorités adéquates. Et dans le cas d’artefacts Sith, la seule autorité qui tienne c’est celle du Conseil Jedi. Le problème qui se pose est comment faire entendre raison à cet organe alors même qu’y siège Lucien Draay, ancien Maitre de Zayne et instigateur du meurtre qui lui est reproché.

    Zayne doit donc trouver une façon de parler en privé avec les deux plus grands Maitres du Conseil qui eux seront prêts à l’écouter. Pour ce faire, il peut compter sur l’aide de ses amis Alek et Shel Jelavan. Tout en informant Maitres Vandar et Vrook de la situation, Alek en profite pour arborer de nouveaux tatouages et pour affirmer sa nouvelle identité de Capitaine Malak : grand moment pour les fans du Jeu Vidéo KotOR à qui ce nom et ces tatouages sembleront familiers…

    Informer les Maitres Jedi c’est bien, rapporter les preuves c’est mieux ! Zayne fait face à un os : sur ordre de Lucien Draay, la Flotte Républicaine empêche tout arrivée non autorisée sur Coruscant et notre Jedi hors la loi devra faire preuve de son astuce habituelle pour parvenir à ses fins.

    Beaucoup d’éléments scénaristiques pour un numéro de 22 pages donc ! Aucune lenteur n’a sa place ici et cet arc se lit d’une traite, à tel point qu’on est étonné lorsqu’arrive la dernière page. C’est dans cette agitation prenante que John Jackson Miller (JJM pour les intimes) continue de recentrer son scénario sur la quête d’innocence de Zayne et abandonne donc temporairement tout à-côté accessoire pour se focaliser sur la résolution de l’intrigue Covenant. Le résultat est réussi, les personnages secondaires qui avaient eu la part belle dans les arcs précédents se fondent ici naturellement dans l’arrière plan et laissent le duo de choc Zayne et Gryph finir ensemble ce qu’ils ont commencé sur Taris.


    Dessins :


    Un nouveau venu prend la place de Dazo au dessin et ce n’est malheureusement pas pour le meilleur. Alan Robinson, puisque c’est lui, nous gratifie de planches pas franchement magnifiques. Certains arrière-plans sont bien réalisés mais le tout semble bâclé. Fait à la va vite, manquant de finition comme ce gros plan avec Coruscant et la Flotte Républicaine qui l’entoure. Les vaisseaux Hammerheads sont loin d’être superbes. Si cela s’arrêtait là, la lecture resterait agréable, mais nous abordons vraiment le point qui fâche : les visages ! C’est simple nos héros sont méconnaissables ! Zayne est difforme, Gryph n’est guère mieux réussi et la belle Jarael est… laide tout simplement. Seuls Rohlan, les frères Moomo et Xamar sont plus ou moins épargnés par le trait de Robinson. Par bonheur ce sera sa seule participation sur la série.

    Rien de spécial à noter à la colo, Atiyeh fait le boulot même si sa colorisation de Coruscant vue d’orbite peut surprendre. Brian Ching, que l’on retrouvera avec plaisir aux dessins dans Vengeance, est aux pinceaux pour une jolie couverture qui a d’ailleurs été choisie pour la compilation en album.



    Conclusion :



    Même si les dessins ne sont pas à la hauteur, c’est donc un numéro mouvementé et haletant que nous offre là JJM et on ne boude pas notre plaisir. Passée la savoureuse mise au point introductive entre Vandar, Vrook et Malak, l’action se fait incessante et tous les personnages jouent parfaitement leur rôle. Les fans des jeux KotOR apprécieront les références et caméos multiples mais les néophytes ne se sentiront pas pour autant délaissés et se laisseront emporter par les événements. Même si la solution trouvée par Zayne est un peu facile pour ne pas dire évidente et peu crédible, le cliffhanger de fin est inattendu et savoureux. La dernière case laisse planer le doute sur ce qui va suivre et cela combiné au retour du talentueux Brian Ching aux dessins laisse présager un final explosif dans Vengeance !
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

39 membres le possèdent (qui ?)
36 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité