L'Hérétique de la Force III : Réunion
  • Titre original Force Heretic III : Reunion
  • Genre Roman
  • Série Le Nouvel Ordre Jedi (Vol. 17)
  • Univers Legends
  • Année et période +28 (Nouvel Ordre Jedi)
  • Auteur(s) Shane Dix & Sean Williams
  • Couverture Jon Foster
  • Traducteur(s) Rosalie Guillaume
  • Synopsis : Trouver ce qu’on cherchait n’est pas toujours synonyme de réussite. C’est ce que les Jedi risquent d’apprendre à leurs dépens. Lorsque Luke et ses amis ont enfin découvert la planète vivante, ils ont laissé éclater leur joie. Enfin, ils avaient trouvé un allié qui pourrait les aider à défaire les Yuuzhan Vong. Mais leur liesse fut de courte durée, car Zonama Sekot refuse de leur venir en aide. Les négociations qui suivent semblent n’avoir aucune chance d’aboutir non plus. De plus, Jacen et Luke se rendent compte que leurs opinions divergent, ce qui n’arrange rien. N’est-ce d’ailleurs pas cela qui fait hésiter Sekot ? Quoi qu’il en soit, il faut faire vite car les Vong, comme s’ils avaient senti le vent tourner, préparent une attaque massive...
  • Note du staff SWU
     (47 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (74 % - 4 commentaires)
     (44 %)
    Sean Williams et Shane Dix achèvent leur triptyque du cycle Les hérétiques de la Force avec ce troisième opus. Si les précédents ouvrages ne brillaient pas par leur originalité, celui-ci a le mérite de proposer un aboutissement sur plusieurs points.
    D'abord, la quête de Zonama Sekot, qui touche (enfin !) à sa fin. Le traitement de ces passages est plutôt bien fichu, et le manque d'originalité qu'on pouvait redouter n'est heureusement pas au rendez-vous. Les échos avec tous ceux qui ont posé le pied sur l'astre (des Vong à Vergere en passant par Anakin et Obi-Wan dans Planète rebelle) sont bien amenés, et contribuent grandement à l'intérêt de l'ouvrage.
    L'autre partie intéressante – même si moins importante à l'échelle de la galaxie – est le combat que livre Tahiri contre son hôte Yuuzhan Vong, Riina. Le résultat qui découle de cette lutte est plutôt intéressant et laisse présager de bonnes choses pour la suite concernant ce personnage. Pourtant, on aurait apprécié que les auteurs rentrent plus profondément dans la tête de la nouvelle Tahiri à certains moments. Et à l'inverse, lorsque le ressort narratif d'une possible trahison de la jeune fille aurait pu (et aurait dû) être utilisé, il n'en est rien, l'accès à ses pensées nous étant totalement ouvert.
    Outre ces maladresses minimes, on déplore une certaine banalité dans le traitement de l'intrigue touchant Han, Leïa, Jag et Pellaon. Tout ça sent un peu le réchauffé, n'a pas une grande importance dans l'avancée du grand récit qu'est le NJO, et prend un peu trop de place vis-à-vis, par exemple, du mouvement hérétique mis en place par Nom Anor sur Yuuzhan'tar.
    Autre organisation sous-terraine mise à l'index, le réseau des Ryns. Rapidement évoqués en la personne d'un des leurs bien connu des lecteurs (allez on ne vous dit rien...), ils n'apparaissent que subrepticement à la fin. Et bien que leur caractéristique majeur reste de passer inaperçu, ceci fait un élément de plus qui se rajoute à la liste de ceux qui semblent avoir été survolés plus que véritablement explicités.
    Le rythme de l'œuvre ne permet de toute manière pas d'approfondissement satisfaisant. Les auteurs jouent sur le côté « transition à la Star Wars », où l'on passe d'un lieu à un autre, avec une maladresse et une fréquence frénétique qui plombent le plaisir de lecture.
    Enfin, mais c'est certainement là une erreur de traduction inhérente à la v.f. : la confusion déroutante entre les noms Fierté de Sélonia et Faiseur de veuves, qui sont respectivement à deux bouts de la galaxie durant toute l'histoire. Un détail certes, mais qui vous fera à certains instants revenir en arrière de plusieurs pages, tant vous serez sûr d'avoir mal saisi quel vaisseau accompagne qui...

    Conclusion

    Le gros défaut du roman est que l'histoire développée n'apporte concrètement rien à la lutte contre les Yuuzhan Vong, puisque le relais Holonet rétabli par Yan et Leïa sera finalement inopérant dans l'opus suivant, L'ultime prophétie ! (D'ailleurs Yan lui-même s'exclamera : "Alors on a fait tout ça pour rien ?" Apparemment, oui...) Le gros point fort du livre est assurément la découverte de Zonama et de Sekot (car oui, ce sont deux choses différentes...). Mais arrivé au bout, on reste sur un sentiment mitigé. Voici donc une conclusion à son image (comprenne qui pourra) : bien qu'apportant certaines choses intéressantes, le roman ne se révèle pas essentiel pour la compréhension du cycle du NJO, même s'il n'est pas désagréable à la lecture, mais sans se montrer particulièrement original dans ses développements, somme toute plutôt banals, et même insignifiants dans leur majorité.
  • 06/01/2005
     (50 %)
    c'était le tome de trop de cette mini série "hérétique de la Force" selon moi. Le récit des Yuuzhan Vong est de qualité, tout comme celui de Luke & co sur Zonama Seko.
    PAR CONTRE, la bataille spatiale et les aventures des solos ne m'ont pas plus car ce n'est qu'un Nième histoire sans grand brio ni style...
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

59 membres le possèdent (qui ?)
41 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité