L'Hérétique de la Force II : Les Réfugiés
  • Titre original Force Heretic II : Refugee
  • Genre Roman
  • Série Le Nouvel Ordre Jedi (Vol. 16)
  • Univers Legends
  • Année et période +28 (Nouvel Ordre Jedi)
  • Auteur(s) Shane Dix & Sean Williams
  • Couverture Jon Foster
  • Traducteur(s) Rosalie Guillaume
  • Synopsis : Partis à la recherche de Zonama Sekot, la planète rebelle, Luke et ses compagnons découvrent que les Régions Inconnues fourmillent de pièges et de dangers. Ils continuent pourtant leur route, certains que c’est la dernière chance pour la galaxie de repousser les Yuuzhan Vong. C’est dans cette optique qu’un détour vers Scilla, le monde natal des Chiss, s’impose. C’est le Baron Fel en personne, un ennemi de jadis, qui les accueille et leur propose son aide. Peut-être que la grande bibliothèque du monde glacial pourra leur indiquer la dernière position connue de Zonama. Très loin de là, Yan et Leia voyagent inlassablement de monde en monde pour reconstruire le réseau Holonet. Le récent retour des Ssi-ruuk, à ce moment précis de la guerre, a de quoi les troubler...
  • Note du staff SWU
     (73 % - 3 commentaires)
  • Note des internautes
     (82 % - 5 commentaires)
     (60 %)
    Comme le premier tome de cette trilogie, les réfugiés se divise en trois grand axes. Le groupe « Diplomatique », composé de Léia, Yan, Jaina, Jag et Tahiri, allant sur Bakura ; La recherche de Zonama Sekot par Luke, Mara, Jacen et Danni sur Csilla et enfin Nom Amor et sa prophétie.
    Regardons de plus prés chacune d’elle avant de voir le livre dans son ensemble.

    § Diplomatie : Bakura

    Nous croisons de nouveau le chemin de la Planète Bakura avec notre équipe « Diplomatique » .
    On se retrouve en présence d’un complot avec des indices assez bien placés pour que le lecteur, aux files du déroulement, pense avoir trouvé la solution, revienne sur son avis pour finalement se rendre compte qu’il ne s’était pas si tromper que cela. Méthode assez classique mais qui à le mérite de marcher d’autant plus que l’histoire est en permanence découpée par les autres évènement.
    Certains apprécieront de retrouver Bakura, d’autre comme moi trouveront assez réchauffé de refaire la guerre Sii-ruuk vs Bakura.

    Enfin, on peut être déçu par le personnage de Tahiri. En effet, la dualité Tahiri – Riina peut donner beaucoup de possibilités de développement mais tout le long de ce volume, son personnage n’avance pas. On retrouve en boucle ses cauchemars où elle est poursuivie par Riina et quelques maigres passages où Riina rentre en action.

    § Quête de Zonama Sekot : Csilla

    Pour ce qui est des Chiss, les lecteurs acharnés de l’UE auront de quoi être déçu. On pouvait s’attendre, enfin, à en savoir plus sur les Chiss, leur culture, leur mode de vie mais finalement, on n’en apprend pas beaucoup plus. On a même l’impression que les auteurs ne font que regrouper les divers personnages ayant croisés les chiss ( Jag Fell, le Baron Stoontir Fell …) et les diverses informations données à leurs sujets dans les autres romans.

    Quand a notre très chère Planète Rebelle, Zonama Sekot, beaucoup de bruit alors qu’au final, nous avons guerre plus avancé : on s’enlise dans les recherches interminables de sa position sans vraiment en apprendre sur elle.

    § Le Prophète : Nom Amor

    De son coté, Nom Amor continu sa quête vers la prophétie Jedi. Mais on peut noter que dans ce tome, il est quasi absent. Si on compare aux deux autres intrigues, on à l’impression qu’il est oublié. C’est bien dommage car la mise en place d’une rebellions au sein des Yushan Vong est un sujet sur lequel il y a beaucoup à dire.

    § Conclusion

    Au final, on retrouve un livre très linéaire composé de trois parties qui auraient pu chacune faire un livre à part et être bien mieux développées ( surtout pour Nom Amor ).

    De plus, on aurait apprécié que les trois histoires se rapprochent et se croise un peu plus. Mais il n’en est rien.

    En faite, Les réfugiés a la difficile tâche d’être le livre médian de la trilogie. Il doit faire avancer l’intrigue sans ajouter de nouveau fait majeur car c’est le premier tome qui a posé les bases de l’histoire, ni apporté de conclusion puisque c’est le rôle du troisième tome.
  • 11/10/2004
     (70 %)
    La structure en deux intrigue continue :
    Le groupe d'explorateur de l'Alliance galactique (Luke & co) se retrouve chez les Chiss et c'est enfin l'occasion de découvrir leur civilisation introduite il y a bien longtemps par le génial Timothy Zahn.
    Le groupe diplomatique (han & co) retrouve bakura et les séquelles des romans Trève à Bakura et des 3 romans du cycle Corellien. C'est très réussi aussi, bien plus que la première aventure de ce mini-cycle.
    En travers de cela Nom Amor continue de former et organiser les hérétiques Vongs à travers des séquences superbes aux faux airs de Macbeth...
  • 08/09/2006
     (100 %)
    Les Réfugiés est un bon livre mais n'a rien d'innovant comparé à son predecesseur. On est touujours séparés en trois avec un groupe diplomatique ( Leia,Yan,Jag,Tahiri,Jaina)un groupe à la recherche de Zonama Sekot ( Luke,Mara,Saba,Danni,Jacen,Yage...) et Nom Anor le Prophète dans un complot avec les Hérétiques.

    Points Positifs : On voit des Chiss, Le mouvement Liberté (dirigé par Malinza Thanas),Nom Anor qui continue son complot en essayant d'infiltrer le Palais de Shimmra, le groupe de Luke et sa mission.

    Bemol : Trop peu de Nom Anor !!! Ou sont passés les Vong ?, La Crise Bakurienne Volume 2 ( résolu en peu de temps en plus), Tahiri qui n'avance pas du tout !
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

54 membres le possèdent (qui ?)
40 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité