La Fureur du Dragon
  • Titre original The Wrath of the Dragon - Legacy #22
  • Genre Comic-Book
  • Série Legacy (Vol. 9)
  • Univers Legends
  • Année et période +137 (Héritage)
  • Scénariste(s) John Ostrander
  • Dessins Alan Robinson
  • Couleurs Brad Anderson
  • Couverture Dan Scott
  • Traducteur(s) Anne Capuron
  • Synopsis : A la lumière des récents événements, Dark Krayt juge qu'il est temps de donner une leçon de discipline à la galaxie toute entière.

    L'Empereur Krayt est mécontent, et le prix de la trahison sera payé par toute une espèce, dont la souffrance se fera bientôt ressentir jusqu'aux quatre coins de la Bordure Extérieure. Toutefois, son courroux ne s'arrêtera pas là, car, même au sein de ses propres rangs, l'échec sera cruellement sanctionné avec des résultats durables. Les anciennes allégeances seront testées, et de nouveaux liens seront forgés dans la douleur et la colère.
  • Note du staff SWU
     (78 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (60 % - 1 commentaire)
     (75 %)
    Scénario

    StarDestroyer


    Bien qu’il n’en porte pas le nom, ce numéro est la troisième partie d’Indomitable. Après que l’Alliance se soit appropriée le tout dernier Super Stardestroyer produit par les Sith, Dark Krayt est résolu à ne pas laisser ce crime impuni. Toute la galaxie sait que l’Alliance lui a fait la misère, et désormais toute la galaxie va juger de l’étendue de sa colère… sur les Mon Calamari. On revient là-dessus en conclusion, sachez seulement que ça implique génocide et camps de concentration. Sur cette base, Ostrander nous offre un scénario plus fin que le précédent. Au programme, pas de batailles spatiales, simplement une bonne vieille opération commando qui voit agents de l’Alliance s’allier avec agents de l’Empire de Fel. Fusillades et duels au sabrelaser (avec des Sith au look toujours aussi impressionnant) assurent le côté action tandis que le scénariste s’attache à faire évoluer à grand pas la position des principaux protagonistes « politiques » et des organisations qu’ils représentent. En somme, le résultat des actions des deux numéros précédents se concrétise par des décisions importantes sans que cet épisode soit trop verbeux.

    Dessins

    SithAux dessins, Alan Robinson succède à Omar Francia dans un style assez similaire. Similaire dans le sens où on reste dans du comic traditionnel, sans touche personnelle très appuyée. Cependant, dans les détails, on peut apprécier des différences au niveau des personnages, de leurs poses et de leurs expressions. Là où Francia s’essaye a des choses assez réalistes, avec une finesse dans les traits et des silhouettes parfois un peu molles mais avec un accent de vérité, Robinson est plus dans le stéréotype. Les personnages sont expressifs, mais plus croqués, avec une inclinaison plus portée sur le cartoon, de même au niveau des représentations de pied des personnages où l’auteur nous offre quelques belles poses, certes clichés mais avec un rendu visuel très sympathique, spécialement dans l’action. Pas d’encrage et le traditionnel Brad Anderson extrêmement respectueux des crayonnés, soulignons-le même si c’est une habitude chez lui car ce n’est pas le cas de tous les coloristes. En couverture, Dan Scott se (nous) fait plaisir avec un Dark Krayt dont la figure emplit la couverture et le regard transperce le lecteur. Procédé déjà vu mais toujours chouette dès lors qu’on n’en abuse pas. Avec la petite phrase typiquement pulp, « Darth Krayt is not pleased », qui fait vibrer le cœur des fanboys. Avec ça, on est obligé d’ouvrir le numéro.




    Conclusion

    Duel


    En conclusion, un épisode réussit qui conclut cet arc post Claws of the Dragon de fort belle manière, il m’amène à porter un avis plus positif sur les deux derniers numéros que lors de mon opinion initiale. C’est un nouveau pan de l’univers Legacy qui est exploré tout en capitalisant sur les différents stand-alone depuis le début de la série. Les allers-retours qui ont lieu entre intrigues principales et secondaires, dans des numéros seuls ou dans les arcs les plus importants donne une grosse cohésion à la série et amène le lecteur à s’investir dans ces épisodes qui ne sont à l’origine que des fill-in. Enfin, Legacy poursuit dans sa volonté d’innover, cette fois avec un Seigneur Sith qui pète complètement les plombs et donne dans le massacre de masse. Clairement, on ne voit pas ça tous les jours puisque ça fait monter la pression immédiatement très haut. En face, les héros sont obligés de bouger et donc le scénario d’accélérer. Pour cette raison, les scénaristes recourent peu à de telles extrémités afin de prendre davantage leur temps. Désormais, on a hâte de voir la réaction de Cade à tout cela.
  • 06/10/2008
     (80 %)
    L'Alliance Galactique, les Sith, les Chevaliers Impériaux, des innocents qui meurent, un début de génocide : pas de doute, c'est la guerre !

    L'intrigue à l'échelle galactique continue d'avancer et Krayt compte bien avoir quelques coups d'avance. On découvre de nouveaux personnages, certains autres sont approfondis, ... bref tout roule :) ! Côté dessin, le style de Robinson change un petit peu. Ce n'est pas parfait mais ça passe globalement bien.

    Un bon numéro donc ;)
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

25 membres le possèdent (qui ?)
22 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité