Le Secret des Killiks
  • Titre original The Unseen Queen
  • Genre Roman
  • Série Nid Obscur (Vol. 2)
  • Univers Legends
  • Année et période +36 (Nouvel Ordre Jedi)
  • Auteur(s) Troy Denning
  • Couverture Cliff Nielsen
  • Traducteur(s) Nicole Mallé
  • Synopsis : Bien que les Killiks se soient vus offerts de nouveaux mondes à repeupler, ils n’ont pas trouvé la paix pour autant : une menace inconnue a anéanti leurs nids, et les Jedi sont tenus pour responsables. Pour élucider le mystère, le clan Skywalker/Solo se rend sur place, dans les Régions Inconnues, pour y découvrir un mal aussi inattendu que familier, mais plus terrifiant qu’ils ne l’avaient imaginé. Pourquoi le Nid Obscur veut la mort de Mara ? Est-ce que la vision apocalyptique de Jacen annonce une nouvelle guerre ? Et surtout, quel terrible secret cachent les Killiks ? De nombreux signes annoncent autant de défis. Des Jedi sont sur le point de s’opposer à d’autres Jedi, et ainsi menacer l’équilibre encore fragile de la galaxie.
  • Note du staff SWU
     (80 % - 3 commentaires)
  • Note des internautes
     (60 % - 1 commentaire)
     (70 %)
    Troy Denning poursuit sa trilogie sur les Killik avec brio. Ce second volume s’attarde désormais moins sur les insectes et leur fonctionnement, que nous avions découvert dans le tome précédent. Sans en avoir l’air, l’ouvrage est un véritable tour de force. Pivot de l’histoire du nid obscur, il est également central dans le développement des personnages. L’exemple le plus parlant pour commencer, Jacen Solo. Le jeune Jedi se forge sa personnalité toujours en marge du reste de ses pairs, et les événements qui surviennent sur Hapes avec Tenel Ka l’amènent à ce qu’on pourrait appeler un point de rupture (et nous n’irons pas plus loin dans le spoiler). Là où Denning fait fort, c’est qu’il nous livre les convictions de Jacen sur la guerre, annonciatrices de ce qui se tramera dans la série L’Héritage de la Force. Et même dans ses actions, l’aîné Solo commence sérieusement à mal tourner : effacement de mémoire sur Ben, torture de l’ancienne reine mère d’Hapès Ta’a Chume, ou encore mensonge éhonté face à Zekk et Jaina pour les faire adhérer à son plan d’éradication des Killik… Cette évolution est habilement traitée et donne à elle seule une justification au livre.

    Denning laisse un peu de côté Jaina et Zekk (qui sont quand même toujours à moitié Affiliés à la colonie des Killik’^^), pour se focaliser sur Leia. Bien décidée à se consacrer à sa formation Jedi, la jeune femme (plus toute jeune en fait) forme avec Saba Sebatyne un savoureux duo Padawan/Maître. La Barabel n’a de cesse de vouloir gentiment recadrer l’ancienne politique qui sommeille en Leia, et se réjouit en même temps de son indépendance et de son côté forte tête. Sans cesse sur la faille entre son moi passé et son nouveau rôle d’apprenti, la princesse est cependant très convaincante un sabre laser au poing, et le duel qui l’oppose à la renégate Alema rar fait son petit effet.

    Mais la sphère du politique n’est pas en reste ! En l’absence de Luke, parti avec Yan casser du gorog pour débusquer le nid obscur, les Jedi se retrouvent pris entre les Chiss, les Killik, et l’Alliance Galactique. Et cette dernière en la personne de Cal Omas en profite pour s’immiscer dans le fonctionnement de l’Ordre. Les tensions qui en résultent sont pour une fois bien déstabilisantes, la confrontation des idéologies est violente (et même physique !), on sort du marasme bavard qui règne un peu trop souvent dans les rapports entre les membres de l’ordre fondé par Luke dans pas mal de prods de l’UE.

    Conclusion

    Globalement, ce second opus tient la route, tant au niveau du style que du traitement des caractères et de l’intrigue. Troy Denning a toujours un peu du mal avec les affrontements spatiaux (qui peuvent même être parfois franchement ennuyeux), mais s’en sort plutôt bien dans le reste de l’action, à l’image des multiples infiltrations inattendues des Killik ou du combat déroutant opposant Luke à la Jedi obscure Lomi Plo. S’il est un peu lent au démarrage, avec une introduction longuette sur le vol de gaz Tibanna qui ne trouve son explication que dans une réplique de Leia dans les dernières pages, Le Secret des Killik apporte d’excellents éléments. Bien structuré, plutôt bien écrit (la v.f. en revanche n’est pas un cadeau), il nous fait là encore renouer avec l’esprit old school des Bantam sans partir dans des délires fantaisistes. Enfin, le cliffangher de la dernière ligne ne pourra que vous donner l’envie d’enchaîner avec le dernier chapitre de la trilogie.
  • 01/11/2006
     (100 %)
    Le Secret des Killik est vraiment bon et continu de nous emmener dans leur univers. Dans ce livre on peut apprécier le fait que Leia soit en train de devenir un bonne Jedi et que surtout Jacen eai une fille (Alana :genial: ) avec Tenel Ka et jure de la protéger par tous les moyens. Ce livre nous permet dans apprendre toujours plus sur les Killik et leurs méthodes.

    Bemol: Cal Omas manipule les Jedi, Jaina et Zekk j'en ai vraiment marre d'eux, Alema Rar qui s'enfui encore et toujours, description de certaines actions un peu floue.
  • 28/08/2012
     (80 %)
    Le premier épisode était déjà très sympa alors lire la suite n\'apporte que du bonheur! Ce second volet en deux parties reprend les mêmes ingrédients que le premier tome en un peu plus long! Du coup même critique, histoire sympathique et écriture agréable. Une trilogie qui mérite d\'être lue!
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

57 membres le possèdent (qui ?)
34 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité