StarWars-Universe.com utilise des cookies pour faciliter votre navigation sur le site, et à des fins de publicité, statistiques, et boutons sociaux. En poursuivant votre navigation sur SWU, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires. Pour plus d’informations, cliquez ici.  
Le Courage de se Mettre à Couvert
  • Titre original The Bravery of Being Out Of Range - Empire #23
  • Genre Comic-Book
  • Série Empire
  • Univers Legends
  • Année et période 0 (Empire)
  • Scénariste(s) Jeremy Barlow
  • Dessins Brandon Badeaux
  • Couleurs Michael Atiyeh
  • Couverture Kilian Plunkett
  • Synopsis : C’était prévu pour être un plan sans histoires... transporter une femme à travers le désert jusqu’à des amis impatients de la revoir. Mais rien n’est jamais facile pour le contrebandier retraité BoShek, surtout quand il se retrouve pris dans un affrontement entre une cellule de l’Alliance Rebelle et des agents Impériaux. Son souhait de se tenir à l’écart des problèmes politiques est bien mis à mal et il risque de devoir choisir un camp ou l’autre en attendant de pouvoir prendre la tangente.
  • Note du staff SWU
     (75 % - 2 commentaires)
  • Note des internautes
     (60 % - 1 commentaire)
     (70 %)
    Scénario.

    BoShekUn épisode quelque peu atypique puisqu’il met en scène BoShek. La création de personnages originaux pour les comics est quelque chose de courant, l’utilisation de personnage de « second plan » (voir pire) des films l’est beaucoup moins. Je ne connaissais pas BoShek avant ce numéro et renseignement pris, il semble avoir été utilisé dans une nouvelle par Kevin J. Anderson et dans les jeux de cartes. L’homme est agréable, dans la veine de Han Solo en plus poissard. Il doit venir en aide à une femme qui le ramène inéluctablement vers cette Guerre Civile qu’il fuit. L’intrigue est simpliste, si nous n’étions pas dans un comic on aurait même de surcroît la traditionnelle scène de cul entre les deux héros. La fin est attrayante, elle ouvre des perspectives pour une future utilisation de BoShek.

    Dessins.

    une nana...Badeaux est désormais bien rodé sur les comics Star Wars. Son style est très apprécié des lecteurs. J’ai trouvé ses personnages parfois bizarrement proportionnés, mais ça peut venir aussi du look vestimentaire. Il semble très à l’aise sur les courses poursuites au milieu de décors rocailleux à la Tatooine. Comme d’habitude, je me dis qu’une petite touche d’encrage donnerait plus de profondeur à ses planches. C’est un petit regret de ne pas pouvoir vérifier. Enfin, la mise en couleur est parfaite. Une petite critique sur la couverture de Killian Plunket qui nous produit une belle scène, mais aurait pu faire l’effort de nous offrir un décor en prime.







    Conclusion.

    affaire conclue!Avec ce numéro Empire reprend du poil de la bête. Le choix de BoShek est pertinent. A mon goût le personnage a du potentiel, c’est pourquoi j’espère que ce numéro ne restera pas sans lendemain.
  • 25/01/2016
     (80 %)  •  Langue : VF
    L'ancien contrebandier BoShek aspirait à vivre tranquille, sur la planète Stoga, loin de la guerre entre l'Empire et l'Alliance Rebelle. Mais la guerre, elle, n'en avait pas terminé avec lui, comme il le comprit en sauvant la vie de Rasha Bex, une jeune femme qui désavouait les méthodes de l'Alliance. Poursuivie par ceux-là mêmes qui refusaient de la laisser les quitter, elle ne dut son salut qu'à l'intervention de BoShek, qui décida de s'assurer qu'elle pourrait quitter ce monde en vie...

    Jérémy Barlow connait bien l'univers Star Wars, et il le prouve en mettant sur le devant de la scène le contrebandier corellien BoShek, qui présente la particularité d'être légèrement sensible à la Force, faisant de lui une sorte de mélange entre Han Solo et Luke Skywalker... sauf que s'il a conscience d'y être sensible, il n'a aucune idée de comment utiliser la Force. Le personnage n'a, à ma connaissance, fait l'objet que d'une nouvelle dans le recueil Tales of the Mos Eisley cantina, et c'est tout... Pourtant, et comme dans la nouvelle, la lecture de ce one-shot nous donne envie d'en voir davantage le concernant. C'est une honte qu'un personnage au tel potentiel n'ait pas été plus exploité dans l'UE Legends ! Messieurs-dames du story group, si vous me lisez... :roll:

    L'idée de départ est bonne, l'exécution l'est tout autant. L'idée d'avoir les Rebelles en antagonistes du numéro est une bonne chose, qui va dans le sens de la conception de la série, jusqu'au dénouement final que, je l'avoue sans crainte, je n'avais pas vu venir. Et il m'a plu. Voilà comment en 22 pages on peut faire quelque chose de pas mal ! Ce numéro laisse BoShek dans une situation peu enviable... dont on n'en saura malheureusement pas plus, le personnage ne réapparaisant plus dans la série Empire ! :grrr:

    Aux dessins, c'est avec plaisir que la série accueille Brandon Badeaux, qu'on avait pris plaisir à découvrir sur la série Republic quelques mois plus tôt ! Le style du dessinateur a toutefois bien évolué depuis ces premiers numéros (il faut dire que le sujet qu'il illustre et les intrigues sont bien différentes) mais il s'éclate visiblement à représenter des hommes musculeux et une Rasha Bex féminine au possible - quitte à ce que ce soit un peu trop -, même dans la tourmente ! Néanmoins, on pourra reprocher à l'artiste de peut-être trop exagéré les mimiques des deux personnages principaux, au point de les rendre méconnaissables. Et la dernière page n'est, il est vrai, pas la meilleure qu'il ait livrée à ce jour... Et le point négatif, c'est que Badeaux quitte la série aussitôt qu'il y est arrivé, puisqu'on ne le retrouvera que dans le premier arc de Rébellion ! Et c'est loin ! :cry:

    Quel dommage que ce one-shot n'ait pas eu de suite ! Il y avait tellement de potentiel dans la relation entre BoShek et Rasha Dex ! A la place, on retrouvera dans le prochain numéro Ron Marz pour un nouvel arc court en deux parties et on se demande bien où est passé l'âme, le talent qui faisait le sel des premiers numéros d'Empire, ceux où on voyait des Biggs Darklighter ou des Janek Sunber faire face à leurs destins...

    Note : 80 %
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

34 membres le possèdent (qui ?)
29 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité