Union
     (75 %)
    Scénario

    Girls


    Ne nous en cachons pas, Stackpole réalise ici une histoire destiné directement aux fan-boys. Le mariage de Luke et Mara Jade ne nécessitait pas réellement une mise en image, celui-ci pouvant très bien être un non-événement en termes d’action. Cependant, Dark Horse a choisi d’exploiter cet événement, et le moins qu’on puisse dire, c’est que l’on échappe pas aux clichés : choix de la robe, enterrement de vie de garçon, doute sur la vie conjugale (lui : est-ce que je suis vraiment prêt, elle : est-ce que je vais être à la hauteur comme épouse de Maître Jedi). Pour donner un peu d’intrigue (et d’allure) à tout ça, un groupe d’ex-impériaux décide que ce mariage hautement symbolique ne doit pas avoir lieu, ou pour le moins ne doit pas bien se passer. Ils planifient donc leurs attentats et vont se heurter à tous les héros réunis pour l’occasion. Il faut dire aussi, chacun de ces héros est capable de sauver la galaxie seul, si vous étiez un terroriste, vous choisiriez vraiment le jour et l’endroit où ils seront tous réunis ? Finalement, le point le plus agréable de l’histoire est de revoir quasiment tous les personnages présents dans l’entourage de Luke à cette époque. Les Jedi, les Rogues, les contrebandiers etc., ils sont tous présents. A cette époque, aucun autre support (livres ou comics) n’est là pour faire le point sur leurs parcours. Avec Union, l’occasion est saisie et on découvre un certain nombre de choses (les enfants et le mariage de Wedge par exemple). On voit aussi les personnages dans un contexte heureux, et c’est important car la prochaine fois qu’on les retrouvera, ce sera pour le NJO dans un contexte dramatiquement différent. Mais on y revient en conclusion.

    Dessins

    Boys


    La vrai star de cette mini-série, c’est robert Teranishi. Ses dessins sont fantastiques. Il assure partout : dans les décors, dans les personnages, dans les ambiances, dans la mise en scène. Tout est nickel. Il est aussi à l’aise dans les décors artificiel des buildings et ruelles de Coruscant (certainement une des meilleurs représentations de Coruscant dans un comic, à une époque où il n’y avait pas pléthore de visuels issus de la prélogie sur lesquels s’appuyer) que dans les ambiances plus naturelles. Les scènes plus calmes, notamment celles du couple Luke – Mara, sont elles aussi bien agréables, pour le découpage de la planche souvent très réussi, ou les personnages. L’exception notable étant Luke pour lequel je dirais que Teranishi, qui a du avoir une injonction forte de réalisme par rapport aux acteurs des films, a eu du mal à projeter le visage de Mark Hamill vieilli. Chuckry est tout aussi formidable du côté de la mise en couleur, et c’est Fregedo que je trouve finalement un ton en dessous pour les couvertures. Même si celle du premier numéro est fantastique.

    Conclusion

    ActionFinalement, on peut avoir le regret que Dark Horse ait fait durer le plaisir 4 numéros. Je ne vais pas remettre le principe de l’histoire-mariage en cause, je suis le premier à acheter, mais au regard du contenu, deux numéros auraient suffit. Je souhaite aussi porter votre attention sur un point qui m’apparaît avec plusieurs années de recul. La relecture de cette aventure laisse un sentiment très fort de moment charnière, de ce que l’on pourrait appeler « la fin des jours heureux ». Dans les années précédentes, nos héros ont eu leur lot d’aventures et de drames bien sûr, mais c’est sans commune comparaison avec l’ambiance plus pesante, et le ton beaucoup plus dur, qui se dégage du NJO. Je prend en exemple une scène où Luke arrive à calmer un terroriste juste en discutant avec lui, arrive à le convaincre par la parole que sa cause est injuste, que des innocents vont payer, et que lui aussi peut trouver sa place dans cette nouvelle époque plus heureuse qui débute. C’est encore l’époque où les Jedi ont la vie belle et tout leur est relativement facile. Par la suite, les auteurs vont prendre bien soin (avec beaucoup de talent heureusement) de les mettre en danger physiquement et psychologiquement, à éviter les sorties de crises faciles. Le dernier roman sorti, Betrayal, est particulièrement symbolique de cette évolution.
  • 15/06/2005
     (55 %)
    qu'est-ce que c'était cucul cette histoire ! :rolleyes:

    Alors d'un côté les copines des héros dans les bains qui discutent de leurs hommes... "ah les hommes ça entraîne à éduquer les enfants", et le choix de la robe de mariée, etc...
    De l'autre côté les hommes qui font une virée dans un bar avec forcément une bagarre et de l'alcool.

    Il y a quand même une intrigue avec des impériaux revanchards qui refuse que le rebelle jedi se marrie avec la femme de l'Empire...bon..

    Clichés idioties etc... N'est-ce pas le lot de toute histoire de mariage ? :ange:

    Visuellement, l'auteur fait dans le super réalisme et du coup on lit le roman photo de "nous deux" comme chez mamie... :mad:
  • 04/01/2007
     (80 %)
    Génial ! Après avoir lu tous les romans, ça fait vraiment plaisir de revoir tous ces persos sur lesquels on arrivait pas forcément à coller un visage ! C'est pas vraiment un chef d'oeuvre de scénario ok, mais heureusement que Stackpole est là pour mettre de temps en temps une bonne dose d'humour dans l'univers Star Wars ! Et comme a dit Booster, les dessins sont vraiment excellent et contribuent beaucoup au plaisir de l'histoire ! :genial:
  • 17/02/2007
     (20 %)
    Vraiment pas terrible, c'est bien le premier comic que je n'arrive pas à lire. Dessins bof, histoire culcul la praline avec rebondissement zéro font de ce comics une bizarrerie. Peut être que ça vient de moi, mais il est clair que je ne le recommande pas. J'avais des craintes à propos de ce bouquin qui se sont comfirmés. Dommage, il y avait du potentiel.
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

31 membres le possèdent (qui ?)
32 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité