Le Destin de la Galaxie
  • Titre original Dark Empire II
  • Genre Comic-Book
  • Série L'Empire des Ténèbres (Vol. 2)
  • Univers Legends
  • Année et période +10 (Nouvelle République)
  • Scénariste(s) Tom Veitch
  • Dessins Cam Kennedy
  • Couverture Dave Dorman
  • Traducteur(s) Mark Winckler
  • Synopsis : Malgré la mort de l’Empereur, l’Empire tient toujours debout. A la tête des Légions Noires impériales, l’Exécuteur Sedriss entreprend de remettre en ordre les planètes rebelles. L’opération Shadow Hand bat son plein. Equipée d’armes nouvelles, l’Alliance pense porter ses coups au cœur même de l’Empire. Mais tel n’est pas la stratégie de Luke : pour lui, rien n’est plus important – et plus utile à long terme, pour la libération de la galaxie – que de faire renaître les chevaliers Jedi. Aidé d’un Jedi adepte du Côté Obscur, Luke se rend sur l’antique planète Ossus, à la recherche des reliques de l’Ordre.
    Pendant ce temps, Leia, Han et Chewie recherchent Vima-Da-Boda, vieille Jedi rencontrée naguère sur Nar Shaddaa. Bien que séparés, nos amis n’en ont pas moins les troupes impériales aux trousses. Et d’ailleurs, l’Empereur Palpatine est-il vraiment mort ?
  • Note du staff SWU
     (80 % - 3 commentaires)
  • Note des internautes
     (67 % - 3 commentaires)
     (85 %)
    Scénario.

    Palpatine


    Ce story-arc est dans la continuité du précédent. Il en reprend tous les éléments et personnage et surtout le style. Dans Dark Empire, Veitch s’était intéressé à l’univers de Han Solo en l’étoffant par la création de Nar Shaddaa, la lune des contrebandiers, le développement de contrebandiers amis (ou ennemis^^) de Solo, et le retour de Boba Fett. Désormais il exploite une autre facette de Star Wars : les Jedi sous l’égide de leurs deux leaders Skywalker et Palpatine. Il crée une mythologie de toutes pièces autour des utilisateurs de la Force et créé bon nombre d’éléments repris ultérieurement dans la série Tales of the Jedi. L’univers développé par Tom Veitch puis Kevin J. Anderson s’affine et il s’installe une vraie cohérence entre les deux époques séparées de 4000 ans. L’histoire est toujours aussi rythmée mais le déroulement est un peu plus classique. Dans Dark Empire, Luke, Leia et Han étaient séparés, voir opposés. Cette fois pas de doute, ils sont ensemble et tournés vers le même objectif. Les risques ne viennent plus d’eux-mêmes mais de l’extérieur.

    Dessins.

    Boba Fett


    Cam Kennedy ne change pas une formule qui gagne (formule avec laquelle certains ne seront pas d’accord ;). On a toujours le même style de dessins à la peinture avec un trait très simple. Comme précédemment, le style plaira ou non mais restera unique dans les comics Star Wars. Dans le premier volume, Kennedy était à l’aise avec les innovations technologiques apportées par Veitch. Ici la Force est au cœur du sujet et Kennedy relève le défi des duels au sabrelaser avec brio. Sur les combats spatiaux, il donne très peu de perspective à ces plans, ce qui rend des scènes assez figées (mais très belle par ailleurs).
    Même dans le monde des comics en général, le style de Kennedy reste finalement assez marginal. Il me semble plus européen dans l’esprit, très éloigné des stéréotypes propres aux comics américains.

    Conclusion.

    New Jedi Order Même constat et même esprit que dans Dark Empire. La qualité de la réalisation est équivalente, cette seconde partie n’a pas été bâclée. Si vous avez aimé le précédent story-arc Dark Empire II vous est indispensable de même que Empire’s End qui vient conclure l’histoire (sans Kennedy malheureusement).
    Un regret sur ce second volume : le thème choisi est la reconstitution de l’Ordre Jedi et les choses mise en place par Veitch n’ont pas été reprises par la suite. Les auteurs ont travaillé dans un autre état d’esprit moins radical. Et la prélogie de George Lucas s’en est encore éloigné (mais le constat vaut pour l’ensemble de l’Univers Etendu post-trilogie). C’est sûrement par anticipation de ces événements que Veitch a choisi de ne pas se référer à la période qui a précédé l’Empire pour ses développements. Ainsi le travail de Lucas sur la prélogie part dans une direction différente sans remettre en cause Dark Empire.
    Un petit mot sur l’édition française. Elle est un petit peu plus chère que l’américaine mais la qualité est bien supérieure, notamment en ce qui concerne le papier. Malheureusement il lui manque pas mal de couvertures et le format et le découpage des volumes ont été modifiés pour coller au standard franco-belge. Par chance le style de Kennedy s’adapte assez bien à cet agrandissement. L’édition française comprend 5 tomes. Les deux premiers recouvrent Dark Empire, le trois et le quatre reprennent Dark Empire II et le cinquième correspond à Empire’s End.
  • 11/10/2004
     (50 %)
    c'est le tome 2 donc je ne reviens pas sur la polémique concernant le fond du récit.

    Le traitement visuel est toujours aussi à part et sympa, Bobba Fett assure, l'Empereur ressucité réunit les agents du côté obscur autours de lui, on découvre le noyau de la galaxie et Bith et la bataille est impressionnante.

    du bon. Mais du polémique. 50%
  • 16/04/2006
     (100 %)
    Oui, c'est trés bon, meilleur que le tome un. Les retrouvailles d'ossus est surtout la complémentarité crée avec les "tales of the Jedi" en font un comic passionant.
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

38 membres le possèdent (qui ?)
37 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Forum
 
Envie de discuter de ce livre ? Participez au forum sur le sujet qui lui est consacré !
Publicité