La Bataille des Jedi
  • Titre original Dark Force Rising
  • Genre Comic-Book
  • Série Cycle de Thrawn (Vol. 2)
  • Univers Legends
  • Année et période +9 (Nouvelle République)
  • Scénariste(s) Mike Baron
  • Dessins Terry Dodson
  • Encrage Kevin Nowlan
  • Couleurs Pamela Rambo
  • Couverture Mathieu Lauffray
  • Traducteur(s) Alain Clément
  • Synopsis : L'Empire se meurt mais comme une bête sauvage sentant la mort, il n'en est que plus dangereux, prêt à faire face sans rien à perdre. Le Grand Admiral Thrawn pourrait bien avoir mis la main sur ce qui lui manquait pour créer de véritables problèmes à la Nouvelle République : près de deux cent croiseurs lourds Dreadnaught perdus dans l'espace du temps de l'Ancienne République. Luke, Leia, Han, et Chewbacca pourrait bien être confrontés à plus fort qu'ils n'auraient souhaité, mais ce n'est pas la première fois que les probabilités sont contre eux.
  • Note du staff SWU
     (64 % - 4 commentaires)
  • Note des internautes
     (89 % - 4 commentaires)
     (80 %)
    Scénario

    Bel IblisComme pour l’adaptation de l’Héritier, on perd certains éléments qui faisaient la force du roman. C’est malheureusement incontournable. Par contre, à l’inverse de Myrkr ou les relations qui se créaient entre le spersonnages étaient beaucoup plus essentielles que l’action, cette fois-ci les scènes d’actions sont très visuelles et parfaite pour un comic. Je pense notamment à l’affrontement Luke – C’Boath – Mara, puis à l’infiltration du Stardestroyer, et enfin à la scène finale au milieu de la Flotte Katana. Comme dans l’Héritier, Leia bénéficie d’une intrigue à part et pour celle-ci aussi, tout l’enjeu de l’adaptation est dans le rythme. A ce jeu, Kashyyk sort vainqueur de Honoghr qui passe moins bien. Cela reste une critique superficielle car les différentes intrigues sont très découpées et s’entrecroisent fréquemment, les styles se mélangeant.




    Dessins

    LeiaC’est Dodson qui prend la relève du duo français et, en faisant valoir des arguments différents, il s’en sort bien. Il dessine dans un genre plus typique du comic-book et a d’ailleurs fait une belle carrière depuis. Il a un style plus réaliste que Vatine et Blanchard pour les personnages, avec néanmoins des inégalités dans la finition. Autre élément qui se remarque petit à petit au fil de la lecture : l’absence de décor. Dodson se contente de faire des fonds unis bien souvent, et lorsqu’il place du décor où est obligé de réaliser un plan large, c’est très minimaliste. C’est pourquoi on retrouve leplus souvent des plans sérrés sur les personnages. Mais finalement, à l’époque et aujourd’hui encore plus, son argument de poids c’est les femmes. Mara et Leia sont mises en valeur, tant dans la silhouette que dans les visages. La mise en couleur de Pamela Rambo est d’un bon niveau, juste la plupart du temps, mais bizarrement la coloration des coupes de cheveux (Luke et Mara) semble lui poser problème. Les couvertures se passent de commentaires, elles se défendent toutes seules.





    Conclusion

    MaraLe premier élément que je retiens (un peu prématurrément), c’est que Dark Horse ne s’est pas lancé dans l’adaptation d’autres romans en dehors de la trilogie de Zahn. Et c’est tant mieux. Non pas que ces bandes-dessinées soient mauvaises, bien au contraire, mais elles ne peuvent pas échapper à la référence omniprésente du roman. Les talents réunis sur ces histoires se seraient tout aussi bien accomodés de concepts originaux. Quoiqu’il en soit, lors de la sortie de la Bataille en comic, j’ai regretté naivement l’absence de Vatine et Blanchard. Avec le recul, je me rends mieux compte des impératifs des différentes parties et je me dis que l’on a la chance d’avoir des adaptations avec des « tons » visuels variés. Dodson n’est pas les français, et Buikovich qui viendra sur le Commandement n’est pas Dodson. Ca rend la lecture enrichissante. Un mot sur la traduction dont les défaillances se faisaient déjà sentir à l’époque. Que les plus jeunes lecteurs qui découvriraient la Bataille aujourd’hui soient indulgents, Star Wars n’était pas le monstre qu’il est actuellement et il n’y avait pas la formidable base de données que peu représenter le net pour comprarer des traductions de noms... Ce qui n’empêche pas les traducteurs actuels de faire de belles bourdes.
  • 11/10/2004
     (30 %)
    c'est pas possible de vendre des comics aussi moches. Heureusement que le niveau de la gamme comics star wars de chez dark horse est remontée depuis.
  • 15/06/2005
     (70 %)
    bon c'est vrai je reviens sur mon point de vue avec la publication de delcourt à un format qui respecte le format US. C'est un style assez chouette lorsqu'il est pas déformé comme dans l'édition précédente en A4 qui enlaidissait pas mal le travail.

    Question adaptation du roman par contre, c'est toujours aussi difficile de résumer un roman excellent en quelques pages de comics.

    :) :perplexe:
  • 12/04/2006
     (40 %)
    Ennuyeux, ennuyeux MAIS VRAIMENT ENNUYEUX, même Mara Jade s'ennuie.
La série
 
Univers
 
Ce livre ne fait pas partie de l'Univers Officiel Star Wars, mais appartient à l'Univers "Legends".
Pour plus d'informations, cliquez ici.
SWU fan database
 

Statistiques globales

40 membres le possèdent (qui ?)
36 membres l'ont lu (qui ?)

Ma database

Vous devez vous connecter ou vous inscrire pour pouvoir gérer votre collection. Merci de votre compréhension.
Publicité